Épine du Christ

Épine du Christ en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Épine du Christ, Couronne d'épines

  • Nom(s) latin(s)

    Euphorbia milii

  • Famille

    Euphorbiacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,80 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Originaire de Madagascar, ce buisson touffu, de port et de formes insolites, est doté de nombreuses ramifications. Ses tiges sont anguleuses, épineuses garnies de feuilles vertes elliptiques alternes de petite taille, plus grosses sur les cultivars horticoles.

Les inflorescences nommées cyathes comportent deux bractées colorées et sont regroupées au sommet de tiges en cymes bipares. Elles sont parées de couleurs allant du rouge au blanc en passant par le rose, le jaune ou encore tachetées de différentes façons. La floraison a lieu de mars à octobre.

De nombreuses variétés d’origine horticole aux formes de feuilles et aux couleurs de fleurs différentes existent. Cette plante est dressée et, en fonction de la variété, elle peut s’affaisser si elle n’est pas soutenue dans sa croissance, alors elle s’étale pour former un buisson plus ou moins arrondi et dense. Cette euphorbe ne supporte pas les températures inférieures à 10 °C.

Toutes les parties de la plante sont toxiques. La sève blanche qui coule en cas de cassure d’une partie de la plante est corrosive et toxique. Des blessures physiques peuvent être causées par les épines présentes en grand nombre sur les tiges. Ceci dit, l’épine du Christ est une plante qui se plaît en intérieur, même si le taux d’hygrométrie est faible. Il vous sera possible de la sortir toute la belle saison, en la protégeant du vent, car son port devient vite lourd, donc la plante risque d’être renversée par un coup de vent. Elle n’a pas besoin d’un fort contenant, n’est pas gourmande en nutriments et saura vous pardonner quelques oublis d’arrosage. Ce sera la compagne idéale d’un jardin de cactées, mais aussi en sujet isolé, car son allure et sa floraison en feront vite une curiosité au fur et à mesure de sa croissance.

Variétés d’Euphorbia milii

À part l’espèce type, Euphorbia milii var. milii, tous les autres hybrides sont soumis à des dénominations commerciales très variables.

Euphorbia milii

var. milii

Euphorbia milii var. milii
  • Port : Dressé, épineux, le tronc est assez fin comparé aux autres variétés. Hauteur max. 0,80 m. Feuillage vert brillant.
  • Fleurs : Fleurs rose bonbon, simples et petites.
  • Qualités : Très facile d’entretien. Très florifère, coloris très attrayant.

var. splendens

Euphorbia milii var. splendens
  • Port : Port dressé à semi-dressé. Hauteur max. 1,20 m. Feuilles larges d’un vert mat. Très épineuse.
  • Fleurs : Panicules fournies de grosses fleurs rouge vif, très florifère. Cette variété inclut également des cultivars jaunes, orangés ou bicolores.
  • Qualités : Variété très recherchée pour ses coloris et son beau feuillage large. Généralement vendue compacte et fleurie.

var. tulearensis

Épine du Christ var.  tulearensis
  • Port : Assez bas et compact, max 0,50 m. Feuilles larges vert mat. Moins épineuse que les précédentes.
  • Fleurs : Grosses fleurs de couleur jaune orangé, rosée à rouge pâle en fonction de l’exposition lumineuse.
  • Qualités : Très belle variété à grosses fleurs et aux couleurs chatoyantes.

'Variegata'

Épine du Christ 'Variegata'
  • Port : Hauteur max. 0,60 m. Un hybride à feuillage fortement panaché vert et blanc.
  • Fleurs : Grosses fleurs rouges. Moins florifère que les variétés vertes.
  • Qualités : Plus commercialisée pour son feuillage panaché que pour ses fleurs rouges simples.

var. roseana

Euphorbia milii var. roseana
  • Port : Port dressé dense, à semi-dressé. Hauteur max. 0,90 m. Feuilles vert moyen, fines et longues.
  • Fleurs : Fleurs de taille moyenne, pointues aux extrémités, de couleur jaune rosé pastel.
  • Qualités : Forme des fleurs originale, panicules sortant latéralement en bout de branches et pas au sommet. Feuillage dense.

var. hislopii

Euphorbia milii var. hislopii
  • Port : Une des plus hautes, max. 1,5 m, à port dressé. Feuillage vert très long et large, mat. Moins épineux que la moyenne.
  • Fleurs : Inflorescences rouges sortant horizontalement du feuillage.
  • Qualités : Une belle et forte variété, nettement plus belle à mi-ombre. Feuillage remarquable par sa longueur et densité.

Plantation de l’épine du Christ

Plantation de l’épine du Christ

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Où la planter ?

C'est une euphorbe à cultiver en intérieur, en pot de diamètre petit à moyen en fonction de sa taille. Ne sur-empotez pas cette plante, elle n'apprécie pas les trop larges contenants ou elle a tendance à se « perdre », à la manière de certaines orchidées.

Quand planter l'épine du Christ ?

Il vous est possible de rempoter votre épine du Christ toute l'année en condition de température correcte et de bonne luminosité.

Toutefois, comme bien des végétaux, une plantation printanière permet à la plante un vigoureux départ qu'elle aura moins en condition de lumière déclinante par exemple.

Comment la planter ?

Choisissez un joli pot décoratif de couleur unie, ayant 2 à 3 cm de plus en largeur que le précédent. Vérifiez que le fond soit bien percé et drainez avec une bonne couche de graviers.

Si vous avez un terreau à cactées, vous pouvez l'utiliser tel quel, sinon préparez un peu de mélange composé de 1/3 de terreau universel, 1/3 de perlite ou pouzzolane, 1/3 de terre franche. Rempotez de façon classique, tassez et arrosez.

Conseil : vous pouvez utiliser en surface, pour apporter une touche décorative supplémentaire, un sable coloré comme on en met dans les aquariums. Cela sera d'un bel effet final.

Culture et entretien de l’Euphorbia milii

Culture et entretien de l’<em>Euphorbia milii</em>

Becks/CC BY 2.0/Flickr

L'épine du Christ n'aime ni l'excès d'eau ni de trop longues périodes de sec. Trop d'eau risque de la faire pourrir, une longue période sans arrosage, lui fera perdre son feuillage, se déshydrater du tronc et des branches. Vous devez donc l'arroser peu, en laissant sécher la motte entre deux, mais tout de même assez régulièrement. Pour ce qui est de l'hygrométrie, elle n'a pas besoin d'être forte, mais en intérieur fortement chauffé, quelques billes d'argiles humides placées dans la coupelle apporteront un plus.

La nutrition n'est pas un élément impératif à sa croissance, bien qu'après une année dans le même pot, un apport d'engrais liquide pour cactées lui soit bénéfique au printemps et en été.

Il est bon de savoir qu'une épine du Christ (Euphorbia milii) a un comportement différent suivant son emplacement :

  • Au soleil, son feuillage est plus coriace, les fleurs plus colorées et plus nombreuses.
  • À mi-ombre, le feuillage est dense, moins coriace, la floraison un peu moins productive, bien que certains cultivars soient travaillés à cet effet.
  • En pleine ombre, les feuilles sont longues, larges, souvent d'un beau vert éclatant, mais la floraison est bien plus rare et aux couleurs fades.

Les rempotages se font lorsque le système racinaire sature le pot, donc pas nécessairement chaque année.

Taille de l’épine du Christ

Quand tailler ?

Tailler n’est pas du tout une obligation. Celle-ci se pratique si la plante devient trop haute ou trop large et que sa stabilité en pot commence à poser problème. Si besoin donc, procédez entre novembre et février, période hors floraison et à montée de sève ralentie par les journées hivernales courtes.

Comment tailler ?

À l’aide d’un sécateur affûté et désinfecté, sectionnez la plante à hauteur voulue, en évitant de couper près d’une jonction de branches pour éviter à votre épine du Christ d’avoir un aspect trop horizontal.

Immédiatement après la taille, nettoyez votre sécateur sous l’eau du robinet et lavez-vous les mains si vous avez touché la sève.

Maladies, nuisibles et parasites

Sont à craindre la pourriture par excès d'humidité, les aleurodes (mouches blanches minuscules), les araignées rouges, tous deux sur la face inférieure des feuilles.

En cas de début de pourriture, cessez les arrosages, supprimez la coupelle sous le pot et si possible, placez l'épine du Christ au soleil.

Multiplication de l’Euphorbia milii

Multiplication de l’<em>Euphorbia milii</em>

Drew Avery/CC BY 2.0/Flickr

Il est pratiquement impossible de faire fructifier l'épine du Christ (Euphorbia milii), elle ne produit pas de graines, car en intérieur aucun insecte ne vient la polliniser. De plus, des graines de plantes hybrides à fleurs rouges peuvent donner des plants types desquels elles sont issues à la base.

Le bouturage est le moyen le plus sûr en termes de réussite et de conservation génétique du plant mère (feuillage, floraison).

Quand bouturer ?

Si vous avez taillé votre plante, utilisez le morceau coupé. Le moment ne sera pas le meilleur pour une reprise rapide. Cela est cependant possible.

La période de bouturage idéale se situe entre mars et mai.

Comment bouturer ?

Sectionnez une extrémité de tige ou de branche en prenant soin de ne pas vous tacher de sève irritante. La bouture doit faire de 8 à 12 cm.

Placez-la à l'horizontale sur un chiffon dans un coin ombragé. Laissez-la ainsi pendant 5 jours, sans l'humidifier. Pendant ces 5 jours, la sève coagulera au niveau de la plaie et cette partie cicatrisera. Ne jamais empoter directement une bouture à la coupe encore ruisselante de sève. Cela est voué à l'échec.

Passé ce délai, empotez directement la bouture en godet de 9 mm ou en pot de 0,5 l. Le mélange doit être simple du type 50 % de terreau, 50 % de perlite.

Placez votre futur plant à la lumière sans soleil direct. Gardez continuellement une humidité très légère du substrat. L'enracinement prend de 4 à 8 semaines. Dans ces conditions, le succès est assuré ! Lorsque les racines saturent le godet ou le pot, rempotez en diamètre supérieur.

Conseils écologiques

Profitez d’un laps de temps sec pour brumiser abondamment votre plante, jusqu’au ruissellement. Cette pratique est aussi efficace qu’un arrosage. Les feuilles seront lavées de la poussière, favorisant ainsi l’absorption de lumière.

De plus, cette pratique repousse les acariens qui se plaisent en atmosphère sèche.

Un peu d'histoire…

Son nom de genre Euphorbia provient de Euphorbus, médecin personnel du roi de Maurétanie, Juba II (52 av. J.-C.-23 apr. J.-C.), qui, en son honneur, nomma ces plantes du nom de ce médecin. Euphorbus décrivit dans un ouvrage les propriétés médicinales du genre Euphorbia. La Maurétanie désigne le territoire des Maures.

Le nom d’espèce milii est dédié à l’explorateur français Pierre Bernard Milius (1773-1829) qui introduisit cette plante en France en 1821.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides