Boswellia

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Boswellia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Arbre à encens

  • Nom(s) latin(s)

    Boswellia

  • Famille

    Burcéracées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante comestible ▶ Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Ouvert ou divergeant
    Élancé ou colonnaire
    Palme ou parasol
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1,50 à 2,20 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Véranda
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Petits arbres tortueux en touffes à feuilles caduques, les Boswellia, aussi appelés arbres à encens, sont des plantes typiques des zones désertiques d'Afrique et d'Arabie. Les deux espèces les plus connues et utilisées sont le Boswellia sacra et le Boswellia serrata dont on extrait manuellement la sève à des fins diverses comme la parfumerie ou la pharmacologie. Dans leur aire de répartition naturelle, ces arbres sont en danger à cause de leur surexploitation. Ne supportant pas le froid, ces végétaux apprécient la sécheresse et la chaleur. Chez nous, ils sont à cultiver en intérieur très lumineux, il sera possible de les sortir au soleil d'été, et font de forts beaux compagnons de véranda, salon… pourvu que la température ne descende pas sous les 10 °C.

Les arbres à encens font de parfaits sujets pour tout amateur de bonsaï.

Arbres à feuillage composé imparipenné, vert brillant à grisâtre, légèrement duveteux, en touffes terminales, leur écorce fine, claire, à une tendance naturelle à peler. Les fleurs blanc jaunâtre sont groupées en racèmes ou en panicules, elles prennent naissance à l'aisselle des feuilles, sont composées de 5 pétales et d'un calice à 5 dents. Les fruits globuleux sont des capsules de 1 cm de long.

Espèces et variétés de Boswellia

Le genre Boswellia regroupe une vingtaine d'espèces d'arbres ou d'arbustes.

Boswellia sacra

Boswellia sacra
  • Port : Petit arbre de 4 à 6 m à tronc solitaire ou en touffe. Ne dépasse pas 1,80 à 2 m en culture.
  • Feuillage : Beau gros feuillage vert finement duveteux à grosses folioles.
  • Floraison : Petites fleurs blanc jaunâtre en grappes odorantes.
  • Qualités : C'est la variété la plus exploitée pour sa résine.

Boswellia serrata

Boswellia serrata
  • Port : Arbre à tronc solitaire et fin. Il mesure 6 à 8 m et ne dépasse pas 2 m en culture.
  • Feuillage : Feuillage vert franc, grosses folioles légèrement duveteuses.
  • Floraison : Petites fleurs jaune blanchâtre organisées en panicules, elles sont odorantes.
  • Qualités : Variété très exploitée en pharmacologie. Un beau spécimen pour amateur de bonsaï.

Boswellia neglecta

Boswellia Arbre à tronc massif à la base devenant fin et vite ramifié. Hauteur 5 m, diamètre 30 cm à hauteur d'homme. Maximum 1,50 m en culture.
  • Port : Arbre à tronc massif à la base devenant fin et vite ramifié. Hauteur 5 m, diamètre 30 cm à hauteur d'homme. Maximum 1,50 m en culture.
  • Feuillage : Feuillage vert gris rappelant celui d'un Acacia.
  • Floraison : Petites fleurs à pétales blancs aux étamines jaune vif.
  • Qualités : Feuillage de forme et couleur originale, fleurs odorantes. Un très bon sujet pour les amateurs de bonsaï.

Boswellia dalzielii

Boswellia Arbre de 20 m de haut pour un tronc de 70 cm de diamètre en milieu naturel. Cultivé en Europe il ne dépasse pas 1,80 m.
  • Port : Arbre de 20 m de haut pour un tronc de 70 cm de diamètre en milieu naturel. Cultivé en Europe il ne dépasse pas 1,80 m.
  • Feuillage : Feuillage brillant.
  • Floraison : Petites fleurs en racèmes terminaux, elles sont blanches veinées de rouge.
  • Qualités : Très beau port, fleurs très odorantes de belle couleur.

Boswellia elongata

Boswellia Arbre à tronc de 6 à 8 m de haut, tronc de 80 cm à 1 m de diamètre. En culture sous abri, ne dépasse pas 2,20 m.
  • Port : Arbre à tronc de 6 à 8 m de haut, tronc de 80 cm à 1 m de diamètre. En culture sous abri, ne dépasse pas 2,20 m.
  • Feuillage : Feuillage vert gris fortement découpé et allongé.
  • Floraison : Fleurs en panicules, rose tendre à rose vif au centre.
  • Qualités : Feuillage de forme et couleur unique, fleurs magnifiques, odorantes. Un très bon sujet pour les amateurs de bonsaï.

Boswellia rivae

Boswellia Arbuste en touffe de 7 m, souvent plus large que haut, ne dépassera pas 1,60 m en culture abritée.
  • Port : Arbuste en touffe de 7 m, souvent plus large que haut, ne dépassera pas 1,60 m en culture abritée.
  • Feuillage : Feuillage duveteux.
  • Floraison : Petites fleurs roses disposées en panicules.
  • Qualités : Jolie floraison odorante, port buissonnant.

Plantation du Boswellia

Plantation du <em>Boswellia</em>

Mauro Raffaelli/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

La plantation se fait en pot de volume adapté à la plante. Tout dépend de la taille du végétal et de son origine, bien que ce soit des plantes rares à la vente en jardineries. Par contre, les semences sont faciles à trouver sur internet ou graineterie.

Il faut disposer le Boswellia à un endroit très lumineux dans un sol calcaire à neutre, le pot sur une coupelle posée sur un support à roulettes afin de le sortir facilement l'été, si cela est possible.

Quand planter le Boswellia ?

La meilleure période de plantation a lieu d'avril à juin, lors de la montée de sève, moment particulièrement propice au rempotage.

Comment le planter ?

Une fois le pot choisi, vérifiez toujours que le fond soit percé. Déposez une belle épaisseur de matériaux drainants, malaxez bien 50 % de terre franche, 25 % de terreau horticole, et 25 % de perlite. Rempotez votre arbuste de façon classique.

Pas besoin d'ajouter un engrais à diffusion lente.

Culture et entretien du Boswellia

Culture et entretien du <em>Boswellia</em>

Mauro Raffaelli/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Plante demandant peu de soins, l'arbre à encens est facile de culture, les arrosages sont espacés, mais sans oubli, une fois tous les dix jours en hiver, une à deux fois par semaine en été. La première année suivant semis, les apports en eau doivent êtres plus réguliers. Une fois établi, votre arbuste sera moins demandeur.

Le pailler n'est pas recommandé, car l'humidité de la motte sera plus délicate à gérer. Cela reste néanmoins possible, tout comme décorer la surface avec des galets colorés.

Après un an, fertilisez le Boswellia d'avril à juin avec un engrais à cactées. Ce dernier faiblement dosé en nutriments est applicable tous les dix jours. Cette plante fleurit assez vite, sans que cela dépende vraiment de son âge, il faut qu'elle ait atteint une soixantaine de centimètres pour que l'induction se fasse, la floraison apparaît dès juin.

Taille des Boswellia

Rien ne vous oblige à tailler votre arbre si ce n'est pour raison esthétique ou pratique en cas de fort volume. Si le besoin se fait sentir, pratiquez en février-mars à l'aide d'un sécateur propre et tranchant. La sève est collante, ne l'oubliez pas, surtout pour vos vêtements. Au contact de la peau, elle n'est d'aucun danger. Ôtez le volume désiré en prenant toujours soin de couper juste au-dessus d'un nœud.

Si le cœur vous en dit, essayez le bouturage avec les tronçons taillés.

Maladies, nuisibles et parasites

Rien n'est particulièrement à signaler. Comme pour bien des plantes à sève aromatique, les insectes préfèrent aller voir ailleurs.

Surtout bien veiller aux arrosages. Un excès d'eau peut-être fatal à votre arbuste.

Multiplication de Boswellia

Multiplication de <em>Boswellia</em>

Mauro Raffaelli/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Deux modes de reproduction existent, le semis et le bouturage. Comme aucun matériel végétal n'est disponible pour bouturer, sauf cas exceptionnel de taille, ce qui n'est pas fréquent, seul le semis est sérieusement envisageable.

Les graines achetées sur internet sont de bonne qualité en général. Il faut quand même savoir que le taux de réussite se situe à 25 % seulement. Prévoyez donc 3 plants germés maximum pour 10 graines.

Trempez les graines dans une eau tiède (30-40 °C) pendant 2 jours avant de les semer.

Semez à l'étouffée en pot, dans un terreau à semis bien drainant. Rajoutez ci-nécessaire de la perlite à votre terreau. Le terreau « bio » est de bien meilleure qualité pour le semis de cette plante.

Les mois idéaux sont mai-juin, pour la montée de température naturelle et l'allongement des journées. Il faut toujours que la température soit d'un minima de 25 °C. L'idéal se situe entre 30 °C et 40 °C.

La levée se fait en 3 à 4 semaines dans ces conditions. Dès les plantules germées, ôtez le plastique supérieur pour éviter le pourrissement. Quand le plant atteint le stade de 2 vraies feuilles, rempotez-le en 3 litres.

Conseils écologiques

Le meilleur substrat pour le rempotage est complexe à faire, mais en vaut la peine si vous trouvez ces ingrédients :

  • 50 % de pumice (pierre ponce) granulométrie 3-5 mm (draine et oxygène bien les racines)
  • 20 % de tourbe blonde (retient un peu l'eau, mais pas trop)
  • 15 % de gros sable de rivière (drainant)
  • 15 % de Zéolithe. La Zéolithe est un minéral issu de la transformation de cendres volcaniques ayant pour propriété une rétention d'eau importante et un bon drainage. Son principal intérêt est que sa structure permet une très bonne accumulation des engrais et un développement racinaire très important, ce qui n'est pas à négliger.
  • Charbon de bois dans le fond du pot pour éviter la moisissure des racines.

Un peu d'histoire…

Boswellia sacra est l'une des principales espèces du genre Boswellia exploité pour produire l'encens. Il faut attendre une dizaine d'années pour que l'arbre fournisse une résine de qualité. Il suffit de pratiquer une incision peu profonde dans le tronc ou les branches, de retirer une bande d'écorce pour que s'en écoule une sève laiteuse qui coagule au contact de l'air un peu à la manière du caoutchouc dont on extrait le latex. On ramasse ensuite les gouttes solidifiées quand elles ont durci, soit trois semaines plus tard.

La récolte de la résine s'effectue au printemps pendant la montée de sève. Chaque arbre en produit dix kilos par an.

La résine de Boswellia figure parmi les produits de santé naturels les plus employés à l'heure actuelle, notamment par les patients souffrant de maladies inflammatoires intestinales ou articulaires. Ses effets sont dus principalement aux acides boswelliques, des composés contenus dans la résine et capables de réduire l'inflammation. Ces derniers diminuent également la constriction des bronches, ce qui explique l'emploi de plus en plus fréquent de la boswellie dans le traitement de l'asthme.

Bon à savoir : le mot encens vient du latin « incensum » « brûlé », car on le fait traditionnellement brûler sur du charbon incandescent.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides