Grenadier

Grenadier en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Grenadier, Balaustier, Pommier de Carthage, Pomme punique

  • Nom(s) latin(s)

    Punica granatum

  • Famille

    Punicacées (Lythracées)

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs | Arbuste fruitier

    Plante comestible Arbuste fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 5 m
  • Largeur à maturité

    2 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Verger Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Ce généreux arbuste fruitier, originaire d'Iran, du nord-est de la Turquie et peut-être même du nord de l'Inde, a nourri beaucoup de légendes du monde oriental et méditerranéen.

Il s'agit d'un arbuste caduc, cultivé déjà à l'âge de bronze aux côtés de la datte et de l'olive sur le pourtour méditerranéen. Il fut rapporté dans le nord de l'Afrique par les Phéniciens lors de la fondation de Carthage (814 av. J.-C) et devint le symbole de sa déesse protectrice Tanit.

Le terme punica vient du latin et indique sa provenance « de Carthage », ville dans laquelle les Romains découvrirent le grenadier. Il désigne aussi la couleur rouge pourpré caractéristique de l'intérieur du fruit. Granatum signifie « rempli de grains » en référence aux nombreuses graines que contient son fruit, la grenade.

Doté d'une grande longévité de près de 200 ans et d'une croissance assez lente, cet arbuste acquiert un port touffu allant de 3 m de large jusqu'à 4 à 5 m de haut. Les rameaux sont légèrement épineux.

La naissance des nouvelles feuilles se déroule assez tard vers la fin avril sur des rameaux à l'écorce beige argenté. Les feuilles sont oblongues à pointe arrondie et opposées. D'abord rougeâtres, elles acquièrent ensuite une teinte d'un vert lumineux pour finir dorées à l'automne.

Des fleurs chiffonnées vermillon émergent du calice, sorte de « coque » orange d'aspect cireux, entre les mois de mai et août.

La grenade se consomme crue ou sous forme de jus ou de sirop.

L'écorce du fruit est utilisée comme plante tinctoriale mais aussi en gargarisme contre les maux de gorge et comme vermifuge puissant.

Espèces et variétés de grenadiers

L’attrait du feuillage fin, brillant et de la floraison ont conduit les sélectionneurs à produire des cultivars destinés uniquement à l’ornement, souvent à fleurs doubles ou des formes naines pour la culture en pot.

Les variétés à fruits sont auto-fertiles et généralement à fleurs simples. Elles se distinguent par l’acidité et le diamètre des fruits, le nombre de graines, la précocité, etc.

Variétés à fruits

Punica granatum (espèce type)

Variétés à fruits Punica granatum (espèce type)
  • Floraison : Grandes fleurs simples vermillon de juin à septembre.
  • Fruits : Fruits rouge orangé de la taille d’une grosse pomme.
  • Qualités : Feuillage jaune d’or à l’automne. Résiste de -12 à -15 °C.

'Provence'

Variétés à fruits 'Provence'
  • Floraison : Fleurs simples rouge orangé.
  • Fruits : Gros fruits dorés rougissant sur un côté.
  • Qualités : Résiste de -10 à -12 °C. La plus cultivée en France car bien adaptée au climat de Montpellier.

'Fina Tendral'

Variétés à fruits 'Fina Tendral'
  • Floraison : Fleurs simples orange vif.
  • Fruits : Fruits jaune clair à gros grains presque sans pépins, juteux et sucrés.
  • Qualités : --

'Cagin'

Grenadier 'Cagin'
  • Fruits : Gros fruits.
  • Qualités : Variété utilisée pour réaliser la vraie grenadine.

'Mollar de Elche'

Variétés à fruits 'Mollar de Elche'
  • Floraison : Fleurs simples orange vif.
  • Fruits : Gros fruits jaune clair marbrés de rose ou de rouge, juteux avec peu de pépins.
  • Qualités : Variété à fort rendement.

'Wonderful'

Variétés à fruits 'Wonderful'
  • Floraison : Fleurs rouge orangé.
  • Fruits : Gros fruits utilisés pour le jus.
  • Qualités : Vigoureuse et productive. Très cultivé en Californie.

Variétés à fleurs

'Pleniflora' (syn 'Flore Pleno' ou 'Rubra Plena')

Grenadier 'Pleniflora' (syn 'Flore Pleno' ou 'Rubra Plena')
  • Floraison : Fleurs très doubles.
  • Fruits : Fruits comestibles mais sans intérêt gustatif.

'Fruits Violets'

Grenadier 'Fruits Violets'
  • Floraison : Fleurs simples orange vif.
  • Fruits : Fruits abondants marron violacé.
  • Qualités : --

'Legrelleae'

Variétés à fleurs 'Legrelleae'
  • Floraison : Grosses fleurs très doubles orange flammées de crème.
  • Fruits : Fruits comestibles mais sans intérêt gustatif.
  • Qualités : Floraison originale bicolore.

'Maxima Rubra'

Variétés à fleurs 'Maxima Rubra'
  • Floraison : Grosses fleurs doubles rouge orange éclatant.
  • Fruits : Fruits comestibles mais sans intérêt gustatif.
  • Qualités : --

'Luteum Plenum'

Grenadier 'Luteum Plenum'
  • Floraison : Fleurs doubles jaune pâle.
  • Fruits : Ne fructifie pas ou très peu.
  • Qualités : Floraison originale.

Variétés naines

'Nana' (syn. 'Gracillissima')

Variétés naines 'Nana' (syn. 'Gracillissima')
  • Floraison : Fleurs simples rouge orangé.
  • Fruits : Petits fruits pourpres décoratifs même après la chute des feuilles.
  • Qualités : Dimensions : 40 à 60 cm en tous sens. Se cultive en pot, pleine terre, voire sous forme de bonsaï.

'Chico'

Variétés naines 'Chico'
  • Floraison : Abondantes petites fleurs doubles lumineuses.
  • Fruits : Petites grenades rougeâtres.
  • Qualités : Dimensions : 30 à 40 cm en tous sens. Pot, rocaille, bonsaï.

Semis et plantation du grenadier

Semis et plantation du grenadier

Où planter le grenadier ?

Bien que le grenadier soit un arbuste typique du pourtour méditerranéen, la production de fruits nécessite une bonne humidité du sol. L'arbuste est indifférent à la nature du sol, il supporte bien le calcaire ainsi que les sols argileux, pauvres et secs. Cependant, en régions fraîches, offrez-lui un sol bien drainé.

Le grenadier s'adapte à une large gamme de climats, allant des zones tempérées chaudes jusqu'aux tropiques à condition de bénéficier d'un long été chaud et sec. On le trouve principalement dans la zone de l'amandier, de l'olivier et du figuier.

À défaut, choisissez un emplacement contre un mur abrité des vents du nord. L'exposition doit être ensoleillée. L'induction florale nécessite une légère période de froid en hiver.

Le grenadier se plante en isolé, en massif, le long d'un mur ou au sein d'une haie libre. Prévoyez un espace de 4 à 6 m tout autour de façon à laisser la charpente se développer librement.

Quand planter le grenadier ?

  • En racines nues, plantez-le à l'automne ou durant l'hiver en dehors des périodes de gel. Si les hivers sont froids, préférez une plantation en mars-avril avant la naissance du feuillage.
  • En conteneur, il est possible de le planter plus tard en saison si l'on veille à son arrosage.

Comment planter le grenadier ?

  • Plantez-le en sol profond, bien drainé.
  • Déposez une couche de 10 cm de graviers au fond du trou si le sol est inondé l'hiver.
  • Ajoutez une pelletée de fumier ou de compost décomposé à la terre de remplissage de la fosse.

Le grenadier peut également se cultiver dans un grand bac ou un pot selon la vigueur du cultivar.

Culture et entretien du grenadier

Culture et entretien du grenadier

  • En terre pauvre, un nouvel apport de fumier ou compost peut se faire tous les ans au printemps ou à l'automne.
  • En bac, pensez à fertiliser avec un engrais pour fruitiers type engrais « tomates » en respectant la dose et la fréquence indiquées.
  • Pour maintenir la fraîcheur du sol, arrosez régulièrement surtout la première année et recouvrez la terre d'un paillis organique ou minéral.
  • Les plantes en pots sont rentrées en serre froide dans les régions à risques.

Taille du grenadier

En culture, on laisse l’arbuste se développer librement en buisson pendant 2-3 ans puis on éclaircit de façon à ne conserver que 5-6 branches principales. Les fruits s’annoncent en bout de branches au bout de 4-5 ans sur des bois âgés de 2 ou 3 ans.

De temps en temps, raccourcissez les branches de façon à ramener la floraison vers le centre. Éliminez les gourmands, les bois qui s’entrecroisent et les bois morts. Opérez la taille au printemps, au démarrage de la végétation.

Lors d’une transplantation, le sujet est rabattu légèrement pour assurer sa reprise. Pensez ensuite à éliminer les ramifications denses qui apparaissent au centre de la touffe.

Maladies, nuisibles et parasites du grenadier

Le grenadier est rarement parasité, cependant, surveillez les pucerons friands des jeunes pousses au printemps. En cas d'invasion, une des solutions est de doucher le feuillage en insistant sur le revers des feuilles.

Une atmosphère humide peut favoriser la pourriture des fruits et leur noircissement.

Enfin, la mouche méditerranéenne pond parfois ses œufs dans le fruit en été, entraînant la pourriture et la chute prématurée de ces derniers. Il est difficile de s'en prémunir à moins de poser un filet anti-insectes en début d'été.

Récolte des grenades

Quand et comment récolter ?

La récolte des grenades se fait lorsque la peau rougit et commence juste à se fendre, soit 135 à 160 jours après la floraison en fonction des variétés et du climat.

La conservation des grenades

On peut conserver les grenades :

  • durant 2 semaines à température ambiante ;
  • durant un mois dans le bac du réfrigérateur ;
  • jusqu’à quatre mois à 5 °C.

Elles peuvent aussi être transformées en jus ou en sirop pour une conservation de plusieurs mois en bouteille opaque, fermée hermétiquement.

Le sirop de grenadine s’obtient de la façon suivante :

  • Pressez les grains débarrassés de la peau blanche amère.
  • Filtrez et sucrez à votre convenance : jusqu’à 650 g par litre de jus.
  • Portez à petit bouillon jusqu’au nappé à 101 °C.
  • Rectifiez l’acidité en ajoutant du jus de citron.

Bon à savoir : sachez que le sirop vendu actuellement sous l’appellation « grenadine » est rarement fait à base de grenades mais plutôt à base de fruits rouges et de vanille !

Multiplication du grenadier

Multiplication du grenadier

Le semis est possible au printemps avec les graines de l'année, mais il ne garantit pas la conservation de la variété. Il est préconisé pour les variétés à fruits acides et maturité tardive.

L'extraction des drageons est souvent employée pour multiplier le grenadier mais le bouturage reste le moyen le plus courant.

Quand bouturer ?

Cet arbuste se multiplie largement par bouturage de bois sec en février-mars ou en novembre. La bouture de bois feuillé sous châssis en juin-juillet est aussi possible.

Comment bouturer ?

Pour effectuer une bouture de bois sec :

  • Taillez des boutures de 20-25 cm et enfoncez-les dans le substrat en ne laissant affleurer que le dernier bourgeon.
  • Replantez les plants racinés au printemps suivant ou attendez une année de plus avant de les mettre en pépinière.
  • Patientez 3 ans, avant de les planter à leur emplacement définitif.

Conseils écologiques

  • Pour favoriser la production de fruits, pensez à maintenir le sol frais en été par un paillage (déchet de tontes, copeaux de bois, graviers, etc.).
  • En climat chaud et sec, le grenadier est une aubaine pour former une haie sans entretien : il supporte la sécheresse, nécessite très peu de taille, présente un feuillage sain, vous gratifie d’une belle floraison et de fruits délicieux !

Un peu d’histoire…

La grenade paraît dans de nombreux cultes et civilisations. Déjà dans l'ancienne Égypte, la grenade se trouve gravée sur des bas-reliefs du temple de Karnak. Dans la mythologie grecque, c'est la déesse de l'amour Aphrodite qui plante le premier grenadier. La grenade fait partie des attributs d'Héra et d'Adonis. C'est ce fruit qu'Hadès offre à Perséphone pour la retenir aux enfers. La grenade incarne ainsi la fidélité.

L'islam considère la grenade comme le fruit de l'arbre du paradis. Le jus symbolise les larmes de Fatima, les graines, les larmes du prophète.

La datte, l'olive et la grenade font partie des fruits très souvent cités dans la Bible. Les graines figurent les 613 injonctions transmises par Dieu à Moïse chez les Juifs.

Ses grains unis dans le « sang » sous l'écorce rigide du fruit symbolisent chez les chrétiens les fidèles soudés par une foi unique, le corps du Christ.

La grenade fait aussi partie des trois fruits bénis du bouddhisme avec la pêche et le citron.

Ce fruit extraordinaire symbolise tour à tour la vitalité, la fertilité, l'éternité voire l'érotisme.

Le grenadier a aussi inspiré de nombreux poètes et notamment Théodore Aubanel, poète provençal, dans son poème La Grenade entr'ouverte, dont l'image est devenue l'emblème des éditions Aubanel.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides