Pteris

Pteris en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Pteris

  • Nom(s) latin(s)

    Pteris

  • Famille

    Ptéridacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 2 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,80 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Chambre Véranda
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les Pteris sont de la famille des Ptéridacées.Ce genre comprend environ 250 espèces, provenant essentiellement des régions tropicales et subtropicales. Certaines variétés comme Pteris aquilina sont très résistantes au froid, ce qui peut permettre une culture au jardin. Pourtant, la majorité des Pteris offre toute leur beauté en intérieur. Ces fougères, très utilisées en feuillage coupé pour la confection de bouquets par les fleuristes, sont également très prisées dans la fabrication de murs végétalisés.

Le Pteris produit des touffes de frondes (feuilles) directement à partir de rhizomes souterrains. Ces frondes poussent droites en hauteur, et ont donc tendance à se voûter à leur extrémité. Elles sont de longueur variable selon la variété, de couleur vert clair à vert très foncé en passant par des tons panachés de vert et blanc. Elles comptent en moyenne quatre paires, ou plus, de folioles pennées, alternes ou opposées, et une seule penne terminale. Certaines espèces présentent deux types de frondes, des courtes et stériles, ainsi que des longues porteuses de sporanges sur la face inférieure. Les sporanges sont les « sacs » contenant les spores (sortes de graines microscopiques). D'autres espèces présentent soit des frondes stériles, soit des frondes fertiles, sans distinction de longueur.

Ces fougères comme bien d'autres ne fleurissent pas.

Espèces de Pteris

Pteris dentata

Pteris dentata
  • Frondes : Vertes en touffe, arquées, herbacées.
  • Dimensions : Hauteur 1,20 m. Stipe (tronc) de 0,50 m de haut.
  • Qualités : Feuillage persistant. Rusticité 0 °C.

Pteris cretica

Pteris cretica
  • Frondes : Vertes ou panachées, divisées en 2 à 7 segments linéaires lancéolés, certaines stériles et d'autres fertiles.
  • Dimensions : 0,30 à 0,60 m de hauteur. Sans tronc.
  • Qualités : Feuillage semi-persistant. Rusticité -8 °C.

Pteris vittata

Pteris vittata
  • Frondes : Vertes dressées, arquées, disposées en touffes.
  • Dimensions : Frondes pouvant atteindre 1 m.
  • Qualités : Feuillage semi-persistant. Rusticité -5 °C.

Pteris argyraea

Pteris argyraea
  • Frondes : Vert blanchâtre argenté.
  • Dimensions : Hauteur entre 0,60 et 0,90 m.
  • Qualités : Feuillage persistant. Rusticité -2 °C. Une des plus faciles à cultiver en intérieur.

Pteris aquilina

Pteris aquilina
  • Frondes : Vertes à port très érigé. Très toxique par ingestion.
  • Dimensions : Hauteur variant de 0,60 m en intérieur à 2 m en milieu naturel.
  • Qualités : Feuillage caduc à semi-persistant. Rusticité -15 °C. Uniquement pour l'extérieur.

Pteris umbrosa

Pteris umbrosa
  • Frondes : Vert foncé à port semi-dressé arqué.
  • Dimensions : Hauteur en milieu naturel compris entre 1 et 2 m, maximum 0,60 m en culture.
  • Qualités : Feuillage persistant. Non rustique (5 °C minimum). Un des plus vendus. Utilisé en fleuristerie pour la confection de bouquets.

Plantation de Pteris

Plantation de <em>Pteris</em>

harum.koh/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Il vous est possible de le cultiver dans un joli cache-pot, en intérieur, ou directement à l'extérieur, en massif.

En extérieur, choisissez un emplacement très lumineux, les espèces rustiques supportant même quelques heures de soleil journalier.

Conseil : référez-vous au tableau des espèces afin d'affiner votre choix en fonction de l'usage désiré. Majoritairement, les Pteris sont cultivés comme plantes ornementales d'intérieur.

Quand planter votre Pteris ?

Pour les variétés rustiques, dans le cas d'une culture au jardin, attendez le printemps pour planter vos fougères.

En appartement ou maison, le printemps est plus adapté pour une culture partant d'un rempotage en cas d'achat de jeune plant.

Si vous vous procurez un Pteris de belle taille, n'importe quelle époque de l'année sera propice au rempotage, du moment que la température convient.

Comment le planter en pleine terre ?

Faites un trou pas très profond, mais suffisamment large pour que rapidement votre fougère puisse s'étaler. Apportez un compost ou terreau de feuilles au fond, positionnez votre fougère de façon à ce que les rhizomes affleurent la surface.

Mélangez 50 % de la terre de votre jardin avec 50 % de compost ou de terre de bruyère afin de terminer la plantation. Avec la terre restante, faites une cuvette de rétention pour l'eau.

Un premier arrosage très copieux est nécessaire, jusqu'à ce que la cuvette de rétention soit pleine. Laissez passer 2 jours avant le prochain apport en eau.

Comment planter le Pteris en pot ?

Rempotez votre Pteris dans un pot de 14 cm de diamètre minimum. Une largeur supérieure à la hauteur sera un plus à la bonne croissance de votre plante. Ces fougères ont un développement principalement horizontal, grâce aux rhizomes, d'où cette préférence concernant le diamètre.

Préparez une bonne poignée de graviers pour le drainage, à placer au fond du pot. Ensuite mélangez à parts égales terre de bruyère et perlite, puis rempotez de façon habituelle. Faites en sorte de recouvrir à peine les rhizomes (1 cm).

Arrosez copieusement, en laissant l'eau dans la coupelle pendant une demi-journée.

Culture et entretien du Pteris

Culture et entretien du <em>Pteris</em>

Pato Novoa/CC BY-SA 2.0/Flickr

Coupez les frondes âgées de Pteris si elles deviennent « vilaines ». Généralement de nouvelles pousses sont prêtes à se déployer aux nombreux points de croissance des rhizomes.

Brumisez régulièrement le feuillage, ou exposez votre fougère à l'eau de pluie si la température le permet.

Rempotez votre plante lorsque les racines touchent le bord du pot. Quand votre Pteris est devenu trop à l'étroit en pot de 20 cm, il est préférable de le multiplier pour repartir sur un ou plusieurs plants.

Appliquez un engrais liquide pour plantes vertes, de préférence à demi-dose, une fois toutes les 2 ou 3 semaines, en fonction du type de mélange utilisé. Les alimentations seront plus fréquentes pour des plantes placées dans mélange terreux à base de tourbe. En effet, ce type de substrat majoritairement tourbeux est souvent utilisé pour les plantes vendues « finies ».

Gardez une humidité de la motte constante, mais jamais en excès. Cela peut conduire à un pourrissement racinaire. Une décoloration de la végétation peut se produire si les plantes sont exposées au soleil dans le cas de Pteris d'intérieur. Si les frondes brunissent, d'abord sur les bords et ensuite s'enroulent c'est signe de manque d'eau. Dans ce cas, n'hésitez pas à laisser tremper le pot directement dans un évier.

En extérieur, vous devrez veiller à ne pas laisser pousser de mauvaises herbes. L'utilisation de désherbant chimique à proximité de ces plantes est à proscrire. Un paillage léger est profitable. Attention toutefois de ne pas trop charger l'épandage au risque de perturber la pousse de nouvelles frondes.

Si besoin est, toujours concernant la culture de plein air, vous pouvez couper complètement toutes les frondes en fin d'hiver pour repartir sur un beau feuillage de printemps. Ces anciennes frondes peuvent être utilisées à la fabrication de compost.

Maladies, nuisibles et parasites

Il n'y a pas de maladies notables sur les Pteris.

La cochenille peut se fixer sur votre fougère. En cas de faible attaque, il vous est possible de les ôter manuellement à l'aide d'un tissu humide. Si vous êtes en présence d'une forte infestation, traitez avec un insecticide compatible avec ce feuillage.

Attention : Les fougères en général ne tolèrent pas les pesticides. L'huile de Neem est tolérée, mais à utiliser à heures fraîches uniquement.

Multiplication du Pteris

Multiplication du <em>Pteris</em>

Pato Novoa/CC BY-SA 2.0/Flickr

Division

La solution simple et efficace de multiplication des Pteris est la fragmentation des rhizomes souterrains ou affleurants. Chaque fragment étant capable de donner naissance à un nouvel individu.

Les rhizomes ont une forte proportion de bourgeons. Lorsqu'ils sont fragmentés, chaque partie peut germer, et la culture de plantes à partir de petits fragments de rhizomes redonne une morphologie juvénile.

Au début du printemps, après avoir dépoté votre Pteris et avoir un peu secoué la motte afin de mettre en évidence le système racinaire, sectionnez les rhizomes à l'aide d'un sécateur propre et tranchant.

Coupez des morceaux de 5 à 7 cm, et plantez-les directement en pots, ou en caissette.

Le substrat à utiliser doit être neutre à légèrement acide. Mélangez 1/3 de terre de bruyère, 1/3 de sable, 1/3 de perlite. Malaxez bien l'ensemble et repiquez vos segments de racines, en les enfonçant sans les recouvrir.

Placés à une température de 20 °C, ils mettront 4 semaines à raciner et à sortir leur premier bourgeon. L'hygrométrie devra être importante d'où l'utilisation ci-nécessaire d'un plastique troué pour un enracinement à l'étouffé. Maintenez une humidité régulière du substrat, sans excès d'eau ni dessèchement.

Sporulation

Les Pteris produisent des spores dès la 3e ou la 4saison de croissance. Une seule fronde fertile peut produire 300 000 000 spores par an ! La production de spores varie d'année en année en fonction de l'âge de la plante, le développement de la fronde, la météo et l'exposition à la lumière. La production diminue si la fougère est trop à l'ombre.

Les spores libérées sont transportées par le vent. Sèches, elles sont très résistantes aux conditions extrêmes. Les spores germent sans aucune exigence de dormance. Dans des conditions favorables, les jeunes plantes peuvent lever au bout de 6 à 7 semaines. Cependant, les spores libérées en été ne germent pas avant le printemps suivant.

Ce mode de reproduction n'est utilisé que par les spécialistes.

Conseils écologiques

Arrosez et pulvérisez votre Pteris à l'eau de pluie, qui évitera un dépôt de calcaire sur les frondes et gardera au mélange sa faible acidité.

Lors du rempotage, vous pouvez utiliser un terreau de feuilles ou un compost bien « mûri » à la place de la terre de bruyère du commerce.

Un peu d'histoire…

Le mot Pteris vient du grec pteris « fougère » dérivé de pteron « plume, aile » faisant allusion à la forme des feuilles de nombreuses espèces.

En 2001, deux chercheurs de l'université de Floride, Lence Ma et Élisabeth Kenelley, ont découvert que la fougère Pteris vittata était capable d'absorber beaucoup d'arsenic dans ses tissus. Sur un sol pollué, la fougère peut accumuler 1 mg d'arsenic pour 1 kg de matière sèche.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides