Pacanier

Pacanier en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Pacanier, Noyer de pécan

  • Nom(s) latin(s)

    Carya illinoinensis

  • Famille

    Juglandacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu | Arbre fruitier

    Plante comestible ▶ Arbre fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
    Ouvert ou divergeant
    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    > 10 m
  • Largeur à maturité

    15 à 20 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    0,1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Verger Bosquet ou forêt Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le pacanier (Carya illinoinensis), de la famille des Juglandacées, est un arbre à feuillage caduc, haut de 20 à 25 m, atteignant parfois 40 m pour 6 m de circonférence. Il présente des feuilles vertes, imparipennées, alternes. Elles dégagent une odeur désagréable quand on les froisse. Les folioles à nervure pennée sont oblancéolées. Le feuillage est dense en été et se colore de jaune en automne, avant la chute des feuilles.

Il s'épanouit principalement en plein soleil. Cet arbre à forme arrondie a une croissance relativement rapide ainsi qu'une longue durée de vie. La période de croissance se déroule surtout au printemps et en été.

La floraison du pacanier a lieu de mars à mai. Les plantes présentent de petites fleurs à 6 pétales de couleur jaune, s'organisant en épi. Les plantes sont monoïques, les fleurs mâles sont réunies en grappes pendantes, les fleurs femelles en grappes dressées terminales.

Ces arbres produisent des drupes de couleur verte, brunissant, dont l'enveloppe est déhiscente. Le noyau contient une amande comestible et savoureuse. La production abondante a lieu en été et à l'automne. Les pacaniers produisent plus quand les étés sont longs et chauds. Ils sont peu répandus en Europe, car par manque de chaleur automnale, leurs fruits n'y mûrissent pas. Si l'on veut récolter ses fruits, il faut le réserver aux régions chaudes des zones tempérées.

Bon à savoir : la noix de pécan, outre son goût très agréable, présente de nombreuses qualités nutritionnelles. Oléagineuse, elle est également très riche en nutriments. À consommer sans modération.

Variétés de pacanier

Les différentes variétés de pacanier varient en taille et produisent des noix distinctes. Voici quelques choix parmi les plus cotés.

Note : Le taux en pourcentage est un indice quantitatif de qualité commercialisable.

Carya illinoinensis

Espèce type

Carya illinoinensis Espèce type
  • Végétation : Très haut (40 m voir plus), très large, d'un beau vert franc.
  • Fruits : Productif entre 10 et 12 ans d'âge de beaux et nombreux fruits.
  • Qualités : Produit 80 % régulièrement chaque année.

'Sumner'

Pacanier 'Sumner'
  • Végétation : Plus bas que la moyenne, 15 m. Forte densité foliaire.
  • Fruits : Gros fruits, un des plus chers à l'achat. Fructification tardive.
  • Qualités : Noix très réputées. 70 % de productivité.

'Gloria Grande'

Pacanier 'Gloria Grande'
  • Végétation : Plus de 30 m de hauteur. Feuilles vert foncé.
  • Fruits : Belle dimensions de noix délicieuses. Production très régulière.
  • Qualités : Grande résistance aux maladies. 60 % de productivité.

'Mac Millan'

Pacanier 'Mac Millan'
  • Végétation : 20 à 30 m de hauteur. Feuilles vert clair.
  • Fruits : Beaux et assez gros fruits, plus de 50 % de très belle qualité.
  • Qualités : Hautement productif 75 %. Demande peu d'entretien. Attention aux périodes de fortes pluies causes de maladies foliaires.

'Amling'

Pacanier 'Amling'
  • Végétation : Le plus haut des hybrides, plus de 40 m. Très beau feuillage vert foncé.
  • Fruits : Très bonne qualité de graine, rendement supérieur à 60 %.
  • Qualités : Très résistant aux maladies, très bonne productivité. Le plus utilisé pour la plantation unique.

'Elliot'

Pacanier 'Elliot'
  • Végétation : 20 à 30 m de hauteur. Feuilles vert moyen à foncé.
  • Fruits : Petits, de bonne qualité, produits de façon régulière chaque année.
  • Qualités : Noix savoureuses, résistant aux maladies. 70 % de production. Supporte la mi-ombre.

Plantation du pacanier

Plantation du pacanier

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Cet arbre n'a aucune tolérance aux sols salés ni aux sols pauvres en oxygène. Il n'a qu'une tolérance basse aux sols temporairement secs ainsi qu'aux sols calcaires. Les pacaniers sont à réserver aux régions non montagneuses même s'ils supportent des températures jusqu'à -20 °C. Ils ont besoin d'une période sans gel d'au moins 6 à 7 mois.

Cultivez-le en tant qu'arbre d'ornement sur gazon ou dans des jardins boisés. Les pacaniers deviennent très grands, plantez-les en tenant compte de cette caractéristique.

Plantez-le en bac de fort volume, au minimum 100 l ou en pleine terre, mais dans les deux cas en plein soleil. Les arbres en bac n'ont que très peu de chance de fructifier.

Attention : débuter un semis en plein champ n'est pas conseillé, trop de facteurs risquent de mettre en péril le jeune plant (souris, escargots…)

Quand planter le pacanier ?

La plantation se fait de janvier à mai.

Plus votre plant sera robuste, plus tôt vous pourrez le planter. Par exemple, un plant acheté en pot de 1 ou 2 l se plante plus tard qu'un plant issu d'un pot de 5 ou 7 l.

Comment le planter ?

Cet arbre pousse sur des sols humides. Le substrat doit être relativement riche, préférant un sol limono-sableux au pH situé entre 4,5 et 7,5. Pour une croissance saine, le Carya illinoinensis a besoin d'une couche arable du sol d'un minimum de 0,80 à 1 m. La culture en bac détermine la profondeur minimale.

  • Préparez une fosse de plantation de 1 m de profondeur par un 1 m de large, même si vous pensez que votre pacanier sera « perdu » dans un si gros volume. Il en profitera très vite, car il possède un fort système racinaire. Pour une culture en bac, 1 m × 1 m est la bonne taille également.
  • Préparez un mélange adapté au bon pH, soit un peu acide. Mélangez 1/3 de terre de bruyère, 1/3 de sable, 1/3 de terre végétale. Remplissez de substrat le trou à hauteur voulue en fonction du volume racinaire de l'arbre.
  • Installez-le dans le trou, les racines dans une position naturelle, et gardez la racine pivot intacte pendant que vous mettez la plante en place. Faites très attention de ne pas abîmer les racines, surtout le pivot, car cela peut se révéler mortel pour le pacanier.
  • Ne le plantez pas trop profondément. Assurez-vous que le collet soit bien au ras du sol. Si vous le plantez trop profondément, l'arbre aura du mal à prendre. Vérifiez que le pivot est redressé s'il s'agit d'un arbre en pot. Les racines pivots ayant tendance à s'enrouler dans leur pot d'origine.
  • Ensuite, refermez le trou à l'aide du mélange, pratiquez une cuvette de rétention pour l'eau d'arrosage, et arrosez copieusement.
  • Une fois planté, que ce soit en terre ou en bac, taillez un tiers du sommet de l'arbre, cette procédure appelée « écimage », encourage l'arbre à développer des racines saines.

Culture et entretien du pacanier

Culture et entretien du pacanier

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Pendant les 6 premiers mois suivant la plantation, apportez-lui entre 30 et 50 l d'eau par semaine. Cependant, il ne faut pas qu'il baigne dans un sol détrempé.

Une fois que l'arbre devient mature, après 3 à 5 ans (pour un plant issu de greffage), l'arrosage est essentiel pendant la période lors de laquelle il se garnit de noix en fin d'été. Dans une région sèche, une grosse quantité d'eau journalière est nécessaire pour s'assurer que les noix ne restent ni petites ni farineuses.

Paillez en grosse épaisseur le pied de votre arbre, également sur une bonne largeur. Cela pour conserver l'humidité mais surtout pour éviter la pousse des adventices.

Taille du pacanier

Cet arbre n'a pas besoin de taille, sauf pour raison esthétique.

En fonction de l'usage et de l'espace disponible, il est possible de le tailler en tout début de printemps, sans toutefois enlever plus d'un tiers de sa végétation.

Attention : taillé, il ne fructifiera pas durant les 2 années suivantes.

Maladies, nuisibles et parasites

Les problèmes les plus rencontrés sont : tâches foliaires fongiques comme l'oïdium, galle du collet sur tronc.

Pulvérisez votre arbre dès la fin des fortes pluies à l'aide d'un fongicide spécifique, systémique de préférence.

Bon à savoir : les variétés hybrides sont plus résistantes à ces problèmes que l'espèce type.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Pour une production optimale de fruits, il est préférable d'avoir 2 arbres proches pour bénéficier d'une pollinisation croisée.

La récolte se fait mécaniquement pour les producteurs professionnels. Pour le particulier, outillez-vous d'un ramasse fruit télescopique, ou montez dans l'arbre !

Dans les deux cas, la récolte se fait entre mi-août et mi-novembre, suivant les étés de votre région.

La conservation des noix de pécan

Laissez les graines à sécher sous abri jusqu'à ce qu'elles soient facilement cassantes. Une fois sorties de leur bogue, placez-les dans un sac plastique à glissière au réfrigérateur réglé à 7 °C. À conserver dans ces conditions tout l'hiver.

Multiplication du Carya illinoinensis

Multiplication du <em>Carya illinoinensis</em>

Katja Schulz/CC BY 2.0/Flickr

Le bouturage est praticable sur cet arbre, mais ne donne pas de beaux et robustes pacaniers, comme peuvent le faire le semis ou le greffage.

Quand et comment semer ?

Il est possible de semer cet arbre, de façon simple et efficace. Le semis donne des plants de l'espèce type de Carya illinoinensis. Malheureusement, il faudra patienter 10 à 12 ans pour avoir une première fructification.

Semez au printemps en pots profonds, dans un mélange fin composé de 1/3 de terre de bruyère, 1/3 terre franche, 1/3 perlite. La graine doit être recouverte de 2 à 3 cm. La levée se fait en 3 semaines, dans des conditions de température et d'hygrométrie favorables. Si nécessaire, entourez le pot d'un plastique percé pour faire monter l'humidité, et maintenez une température constante de 20 °C.

Une fois le plant germé, ôtez le plastique, maintenez la même température jusqu'à ce que la météo soit favorable à son adaptation extérieure. Surveillez son enracinement et rempotez ou plantez-le dès que la racine pivotante commence à s'enrouler dans le fond de pot.

Quand et comment greffer ?

Le pacanier se multiplie par greffage durant les saisons chaudes ou la saison hivernale à condition que vous ayez un abri pour stabiliser la température.

Il est possible de pratiquer une greffe à l'anglaise au début du printemps en prenant soin de protéger les greffons contre la déshydratation.

Le greffage en écusson se pratique en août. En écusson traditionnel (le plus conseillé), choisir des rameaux jeunes comportant des yeux et des bourgeons bien formés. Prélevez les yeux de manière à ce que chaque greffon contienne un œil et un bourgeon. Insérez-les entre les écorces du porte-greffe au niveau d'une entaille en forme de T puis ligaturez avec du raphia. Enduisez les plaies avec du mastic à greffer et surveillez la pousse.

Attention : vous devez utiliser comme porte-greffe le « franc » de Carya illinoinensis obtenu par semis.

Conseils écologiques

Pratiquez des pulvérisations foliaires préventives avec de la bouillie bordelaise après les pluies. Cela permet une meilleure résistance de l'arbre aux développements fongiques. Elle existe sous forme « bio ».

Un peu d'histoire…

Les pacaniers sont originaires d'Amérique du Nord, plus précisément de l'Illinois, Iowa, Kansas, Missouri, Oklahoma, Texas, Virginie et Kentucky. Ils sont cultivés pour la noix de pécan, comestible, mais leur bois est également utilisé à produire des feuilles de placage. En 1906, le gouverneur du Texas, a fait du pacanier l'arbre symbole de cet État. Les principaux pays producteurs sont les États-Unis et le Mexique avec près de 95 % de la production mondiale de noix de pécan.

Le Carya illinoinensis était déjà décrit et dénommé par Friedrich Adam Julius von Wangenheim (1749-1800) mais fut reclassé dans la classification valable aujourd'hui par Karl Heinrich Emil Koch (1809-1879) en 1869. Cet arbre fut introduit en Europe au XIXe siècle.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides