Dovyalis caffra

Dovyalis caffra en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Pomme de Kei, Pomme caffre, Abéria

  • Nom(s) latin(s)

    Dovyalis caffra

  • Famille

    Salicacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre fruitier

    Arbuste ▶ Arbuste fruitier

    Plante comestible ▶ Arbuste fruitier | Arbre fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Forme

    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m
  • Largeur à maturité

    3 à 6 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    0,5 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Dovyalis comprend 17 espèces d'arbres et arbustes souvent très épineux, originaires principalement du continent africain, mais aussi d'Asie tropicale. Les épines abondent sur les jeunes pousses et rejets. Le genre appartient à la famille des Salicacées, comme le saule et le peuplier, deux essences qui aiment l'eau, après avoir été classé chez les Flacourtiacées – tout comme l'azara –, famille aujourd'hui supprimée (depuis la classification APG II de 2003).

Dovyalis caffra, appelée communément pomme de Kei, pomme caffre ou encore abéria, est l'espèce la plus connue en raison de ses fruits savoureux. Cependant, 2 autres espèces de Dovyalis représentent une source de revenus importante pour certaines populations sud-africaines : Dovyalis zeyheri, surnommée « l'abricot sauvage » et Dovyalis rhamnoides au nom local de « commun sour berry ». Cette espèce fruitière présente un intérêt pour sa tolérance à la fois à la sécheresse, au froid (-7 °C) et aux sols pauvres.

Dovyalis caffra est un petit arbre ou un buisson persistant épineux de 3 à 5 m de haut qui atteint parfois 8 m en conditions humides. Avec sa couronne très ramifiée, il peut former des haies moyennes défensives de croissance modérée. Ses feuilles alternes sont simples, ovales et lustrées, avec une longue épine de 3-6 cm à la base du pétiole.

Les fleurs blanc verdâtre ou jaunâtres paraissent de novembre à décembre dans l'hémisphère Sud, soit en été chez nous. Le genre de nature dioïque porte des fleurs mâles et femelles sur des sujets différents. Les fleurs mâles de 3 mm de long forment des grappes denses de 5-10 fleurs pourvues de nombreuses étamines jaunes. Les fleurs femelles se trouvent isolées ou groupées par 2-3 sur des tiges de 4-10 mm de long, situées à l'aisselle des feuilles. La pollinisation se fait grâce aux insectes (abeilles, mouches) et oiseaux.

Les fruits sont des baies de forme ronde et de couleur jaune orangé virant au pourpre marron à maturité, mesurant jusqu'à 6 cm de diamètre. Ils se cueillent verts ou à maturité selon l'usage désiré. La peau fine et amère renferme une chair pourpre juteuse, savoureuse, mais acide, permettant d'obtenir d'excellentes confitures. La production est souvent abondante, faisant ployer les branches pendant l'été. Une douzaine de pépins velus de 1 cm de long sont contenus dans la chair.

Espèces et variétés de Dovyalis caffra

Pomme de Kei, pomme caffre (Dovyalis caffra, syn. Aberia c., A. edulis, noms locaux : Kei apple, kaiyaba)

Pomme de Kei, pomme caffre (Dovyalis caffra, syn. Aberia c., A. edulis, noms locaux : Kei apple, kaiyaba)
  • Taille et port : Petit arbre érigé de 5 m jusqu'à 8 m en conditions humides.
  • Végétation : Couronne très ramifiée de rameaux courts pourvus d'épines. Écorce grise crevassée. Tronc et tiges âgées peu épineux. Feuilles alternes ou en faisceau, persistantes à semi-persistantes selon le climat.
  • Fleurs et fruits : Floraison estivale. Plante dioïque. Baies jaunes devenant pourpre marron, mûres en fin d'été.
  • Qualités : Originaire d'Afrique, mais acclimaté sous tous climats subtropicaux ou tempérés chauds, en zone côtière de régions sèches également. Espèce la plus rustique : résiste à -6 ou -7 °C. Se conduit en haie vive, en isolé, en pot voire sous forme de bonsaï.

Groseillier de Ceylan, ketembilla (Dovyalis hebecarpa, syn. Aberia h., Rumea h.)

Groseillier de Ceylan, ketembilla (Dovyalis hebecarpa, syn. Aberia h., Rumea h.)
  • Taille et port : Arbre buissonnant vigoureux jusqu'à 6 m de haut à croissance rapide.
  • Végétation : Feuilles veloutées à limbe ondulé vert clair brillant avec des nervures rouges. Tiges rouges peu épineuses.
  • Fleurs et fruits : Fleurs vert vif en été-automne, à l'aisselle des feuilles. Grappes de baies jaunes virant au violet mat, très acides et pas très goutteuses. Maturité en fin de printemps-début d'été.
  • Qualités : Native du Sri Lanka et sud de l'Inde. Espèce gélive, croisée avec D. caffra. Fruits trop acides pour être consommés frais, utilisés principalement pour fabriquer des marmelades et des gelées. Tolère des sols secs à humides.

Dovyalis abyssinica

Dovyalis caffra Arbuste de 4,50 à 9 m de haut.
  • Taille et port : Arbuste de 4,50 à 9 m de haut.
  • Végétation : Petites épines.
  • Fleurs et fruits : Fruits ronds à peau veloutée orange, au goût d'abricot, mais plus acide et juteux.
  • Qualités : Natif du Kenya et d'Ouganda. Tolère quelques brèves gelées.

Dovyalis hebecarpa x D. abyssinica

Dovyalis caffra Grand arbuste de 7 m de haut.
  • Taille et port : Grand arbuste de 7 m de haut.
  • Végétation : Épineux.
  • Fleurs et fruits : Certains clones ont des fleurs hermaphrodites. Fruits orange labellisés « Tropical Abricot »
  • Qualités : Hybride développé en Floride en 1953. Résiste à -6 °C voire -7 °C. Assez résistant à la sécheresse une fois installé.

Plantation du Dovyalis caffra

Plantation du <em>Dovyalis caffra</em>

Raasgat-commonswiki/Public Domain/Wikimedia

Où le planter ?

La plantation peut se faire en pleine terre dans les régions à climat doux de la Côte d'Azur ou bien dans un grand pot comme on le ferait avec un agrume.

L'arbuste se plaît en plein soleil ou sous une ombre légère ainsi qu'exposé aux embruns.

La moyenne de précipitation annuelle idéale est de 600 mm pour une bonne croissance de l'arbre.

La terre doit être fertile, riche en humus et bien drainée.

Quand planter la pomme de Kei ?

Au printemps de préférence.

Comment le planter en pleine terre ?

Creusez une fosse assez profonde de façon à rajouter une couche de gravillons ou de sable dans le fond. Défaites légèrement la motte pour éviter que les racines ne tournent. Ajoutez du terreau ou du compost à la terre de remplissage. Positionnez l'arbre de manière à ne pas enterrer le collet et finissez de combler le trou. Paillez le pied pour maintenir la fraîcheur.

Formez une cuvette et arrosez copieusement.

Comment planter en pot Dovyalis caffra ?

Choisissez un pot assez lourd pour résister au vent, mais pas trop grand par rapport à la motte. Mélangez de la terre de jardin avec du terreau et du sable et installez une couche de drainage dans le fond du pot.

Culture et entretien du Dovyalis caffra

Culture et entretien du <em>Dovyalis caffra</em>

Cyril Nelson/Domaine public/Flickr

La plante assez frugale a besoin de très peu d'entretien d'autant que les mauvaises herbes ont du mal à pousser à son pied du fait de l'émission de substances inhibitrices.

Arrosez régulièrement et en profondeur pendant la phase de grossissement des fruits.

Apportez du compost au pied de votre Dovyalis caffra à l'automne pour dynamiser la croissance.

En pot, fertilisez pendant toute la saison de croissance avec un engrais pour agrumes.

Protégez la plante avec un épais paillage et du voile d'hivernage si des froids sont à craindre. Les plantes en pot seront abritées dans une serre froide ou une véranda pendant l'hiver.

Taille du Dovyalis caffra

Quand tailler ?

À l'automne ou en fin d'hiver.

Comment le tailler ?

La taille n'est pas utile pour amener l'arbre à mieux fructifier. Contentez-vous d'ôter les branches desséchées et d'aérer le centre de l'arbre pour une conduite en gobelet.

Les haies se taillent régulièrement pour obtenir un port bien dense et empêcher les intrusions ou la fuite du bétail.

Maladies, nuisibles et parasites

Les fruits du Dovyalis caffra sont consommés par les oiseaux.

La mouche du fruit pond dans les fruits dont la larve se nourrit.

La chenille du papillon Common Leopard (Phalanta phalanta) se nourrit des feuilles.

Les pucerons contaminent parfois les pousses, mais il est assez facile de s'en débarrasser avec du savon noir.

Récolte

Lorsque le fruit de la Dovyalis caffra a viré au rouge marron (en fin d'été), il est temps de le cueillir pour le consommer frais ou dans les desserts.

Multiplication du Dovyalis caffra

Multiplication du <em>Dovyalis caffra</em>

Cyril Nelson/Domaine public/Flickr

Plusieurs méthodes s'offrent à vous. Le semis reste un moyen très facile de multiplier Dovyalis caffra.

Semis

Collectez les fruits mûrs en août-septembre et réalisez l'extraction des graines. La semence doit être nettoyée et séchée dans un endroit ombragé avant son semis.

Attention : la viabilité des graines est assez faible. Elle est de plus de 2 ans avec un stockage hermétique à l'air sec à 5 °C. Un stockage à 3 °C sous une humidité relative de 6-10 % permet d'allonger sa durée germinative.

Semez dans des plateaux de semis remplis de sable de rivière ou d'un mélange pour semis. Enfoncez les graines jusqu'à ce qu'elles soient au niveau de la surface du sable, puis recouvrez-les d'une couche de sable fin. Arrosez puis placez sous mini-serre à l'étouffée.

Repiquez les plantules lorsqu'il devient facile de les manipuler.

Le plant mettra 4 années à fleurir.

Bouturage

Réalisez des boutures de bois sec dès la mi-août et tout au long de l'automne-hiver en ajoutant de l'hormone de bouturage.

Préparez un mélange de terreau et de sable. Coupez des boutures de 15-20 cm juste sous une feuille ou un nœud. Ôtez les feuilles du bas et réduisez les feuilles restantes.

Trempez la base des boutures dans la poudre d'hormone et piquez-les dans le substrat. Arrosez.

Si les boutures ont des feuilles, rajoutez une feuille de plastique transparente par-dessous pour limiter l'évaporation et placez la culture sous un châssis.

Repiquez en pot individuel au printemps lorsque des pousses sont apparues.

Marcottage

Au printemps ou à l'automne, pratiquez un marcottage aérien sur des branches de 50 cm de long, en ajoutant de l'auxine (hormone de bouturage) au niveau de l'incision.

Greffe

Seuls les sujets femelles sont greffés pour avancer la production et améliorer la qualité des fruits.

Au printemps, réalisez une greffe en écusson d'un sujet femelle sur un porte-greffe et conservez quelques sujets mâles à proximité pour assurer la pollinisation. Il est aussi possible de greffer une branche mâle sur un sujet femelle afin de ne cultiver qu'un seul arbre.

Conseils écologiques

La pomme de Kei est un fruit traditionnel africain encore peu connu qui pourrait servir de ressource alimentaire intéressante notamment pour sa richesse en vitamine C. Le développement de sa culture contribuerait à assurer la sécurité alimentaire et le revenu des populations rurales d'autant que sa culture demande assez peu d'entretien et d'espace puisque l'arbuste sert de haie défensive pour parquer le bétail.

En Afrique du Nord, l'arbre est planté pour favoriser la pollinisation des figuiers, car la pomme de Kei abriterait le moucheron responsable de celle-ci. En revanche cet arbre diffuse des substances inhibitrices de croissance dans le sol qui empêchent d'autres plantes de s'installer au pied.

La Dovyalis hebecarpa (groseille de Ceylan) est considérée comme invasive à La Réunion.

Utilisations

Les feuilles sont utilisées comme fourrage pour le bétail. Certaines espèces fournissent un remède pour soigner les crevasses mammaires et mastites des bovidés. Les fruits du D. hebecarpa sont mélangés à des goyaves ou des papayes pour faire des confitures ou des jus, notamment à Hawaï. Ils sont très riches en vitamines C, en calcium et phosphore.

Le fruit se mange frais, en salade, saupoudré de sucre ou cuit dans les desserts ou les confitures. Non mature, encore jaune, il se consomme sous forme de pickles (avec du sel) du fait de son acidité naturelle.

Un peu d'histoire…

Le nom Dovyalis est tiré du mot grec doru signifiant « lance » et caffra dérive de Cafrerie ou pays des Cafres qui désigne la province du Cap oriental en Afrique du Sud. Son nom vernaculaire « pomme de Kei » vient de la rivière Kei le long de laquelle pousse l'arbuste.

Dovyalis caffra fut décrite par William Henry Harvey (1811-1866) et Joseph Dalton Hooker (1817-1911) en 1862 sous le nom de Aberia caffra. Le botaniste sud-africain Thomas Robertson Sim (1858-1938) la rebaptise Dovyalis dans son ouvrage The Forests and Forest Flora of The Colony of the Cape of Good Hope, paru en 1907.

La pomme de Kei s'est bien adaptée sous climat subtropical et s'est largement implantée dans le nord de l'Afrique, en Californie et en Floride. Israël réalise des essais de culture irriguée dans le désert parmi d'autres arbres fruitiers en provenance d'Afrique australe.

En France, il existe quelques sujets de pomme de Kei dans le Var, notamment dans les jardins de Val Rahmeh à Menton, au Jardin botanique de Montpellier ainsi qu'au Jardin botanique de Hanbury de l'autre côté de la frontière franco-italienne.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides