Noisetier de Byzance

Noisetier de Byzance en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Noisetier de Byzance, Coudrier de Constantinople

  • Nom(s) latin(s)

    Corylus colurna

  • Famille

    Bétulacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu | Arbre fruitier | Arbre topiaire

    Plante comestible ▶ Arbre fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Conique ou pyramidal
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    > 10 m
  • Largeur à maturité

    6-10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide Sol sec
  • Densité

    0,25 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Verger Bosquet ou forêt Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le noisetier de Byzance (ou Corylus colurna), appelé également noisetier de Turquie ou de Constantinople, coudrier du Levant ou coudrier de Byzance, est le plus grand des noisetiers. Cet arbre caduc, rustique et de croissance moyenne, atteint 20 à 25 m de haut sur 7 m de large. Contrairement au noisetier commun, il forme un véritable tronc qui en fait un bel arbre de parc à la couronne conique et régulière dotée de branches basses. Il est par ailleurs très apprécié comme petit arbre d'alignement le long des trottoirs ou pour orner un square. Le Corylus colurna ne produit pas de drageons ce qui présente un avantage dans les plantations urbaines.

Le feuillage dense luxuriant présente un limbe pétiolé en forme de cœur légèrement asymétrique, velu au revers, doté de dents irrégulières et de nervures bien marquées. Les feuilles naissent dans les tons rouges avant de virer au vert sombre mat en été puis au jaune d'or à l'automne.

L'arbre produit des fleurs mâles et femelles séparées sur le même arbre, mais autofertiles. Les chatons mâles jaune doré se balancent au vent en janvier-février, diffusant leur pollen. Les fleurs femelles, beaucoup plus discrètes, présentent leur stigmate filiforme.

Le fruit est un akène, fruit sec indéhiscent à graine unique recouverte par un involucre de bractées. Les noisettes de forme ovoïde, groupées par 5 ou 6, sont presque totalement enfouies dans l'involucre vert profondément ciselé et frisotté. Leur taille est comparable à celle de la noisette sauvage, et parfois beaucoup plus grosse selon les arbres. La coque marron est légèrement poisseuse avant de sécher totalement et de se détacher de l'involucre qui reste rattaché à d'autres involucres, formant une masse sphérique de 3-4 cm de diamètre. L'amandon ou graine, doté d'une pointe à une extrémité, est de texture un peu plus ferme et de saveur un peu plus prononcée que chez la noisette commune.

Les noisettes sont consommées crues ou cuites, dans la confiserie ou le chocolat. Elles sont aussi pressées pour produire de l'huile. Le bois brun rose du tronc est de belle qualité pour l'ébénisterie ainsi que celui de racines, décoratif, voué à la marqueterie. Ses feuilles nourrissent le bétail et ses noisettes sont appréciées des animaux sauvages.

Espèces et variétés de Corylus colurna

Noisetier de Byzance, de Constantinople, Turkish Hazel (Corylus colurna, syn. C. byzantina)

Espèce type

Noisetier de Byzance, de Constantinople, Turkish Hazel (Corylus colurna, syn. C. byzantina) Espèce type
  • Végétation : Arbre caduc de forme conique de 20-25 m de haut sur 6-10 m de large. Écorce gris clair devenant épaisse et liégeuse avec l'âge, qui parfois laisse apparaître la jeune écorce orange marron. Feuilles vert sombre virant au jaune doré à l'automne Limbe à double rangée de dents grossières.
  • Fleurs et fruits : Floraison monoïque. Éclosion des boutons sur rameaux nus de mars à mai. Chatons mâles pendants jaune vif. Bouquets de 5-6 fleurs femelles dressées, enfouies dans un bourgeon dont sortent seulement les pistils rouges. Maturité des noisettes en septembre-octobre. Coque très dure et sphérique entourée d'un involucre très ciselé.
  • Qualités : Floraison mâle très décorative en hiver. Persistant : résiste au froid (-28 °C), au vent, à la pollution et à la sécheresse. Arbre ne dépassant pas 10-15 m en ville, parfait pour les petits espaces. Sert de porte-greffe au noisetier commun (greffé en 2e année de pousse).

'Te Terra Red'

Noisetier de Byzance, de Constantinople, Turkish Hazel (Corylus colurna, syn. C. byzantina) 'Te Terra Red'
  • Végétation : Arbre de 6 m de haut sur 3 m de large. Feuillage rouge pourpre au printemps qui verdit en été. Feuillage souvent bicolore en été, puis vert à l'automne avant de jaunir.
  • Fleurs et fruits : Chatons roses au printemps. Involucre de la noisette bordeaux contrastant avec le feuillage vert d'automne. Bouquet de plus de 3 noisettes.
  • Qualités : Plante surtout ornementale. Hybride entre C. colurna et C. avellana 'Purpurea'. Croissance lente.

Plantation du noisetier de Byzance

Plantation du noisetier de Byzance

Botaurus-stellaris/Public Domain/Wikimedia

Où le planter ?

Le noisetier de Byzance (Corylus colurna) convient à tous les sols, de légers à lourds, sur une large gamme de pH (le pH idéal étant compris entre 5,3 et 7,3) si bien qu'il peut s'adapter à sol sec et calcaire. Il préfère cependant les sols humides et limoneux moyennement fertiles.

Une fois installé, il supporte bien les sols secs. Il n'apprécie pas les excès d'eau, les sols compactés et la présence de sel de déneigement.

Plantez-le en plein soleil, sous une ombre légère ou à mi-ombre. Cet arbre résiste parfaitement aux vents, mais ne tolère pas les embruns. Il apprécie le climat continental doté d'étés chauds et d'hivers froids.

Il n'est pas nécessaire mettre trop de lien, même s'ils sont pertinents, j'en enlève un ici.

Quand planter Corylus colurna ?

La plantation peut avoir lieu d'octobre à mars en évitant les périodes de gel. Préférez cependant l'automne.

Comment le planter ?

La transplantation d'un sujet assez grand (18/20 de circonférence à 1,30 m du sol) ne pose pas vraiment de difficulté, avec une motte adéquate (diamètre égal à 3 fois la circonférence du tronc, soit 3 × 20 = 60 cm).

Apportez une bonne dose de compost ou de terreau et un engrais de fond au niveau des racines pour favoriser la reprise et la fructification.

Conseil : La reprise est toutefois lente, pensez à bien l'arroser en été pendant les 3 années qui suivent.

Culture et entretien du noisetier de Byzance

Culture et entretien du noisetier de Byzance

Lottis 80/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

La hauteur maximale est atteinte au bout de 20 à 25 ans selon les conditions pédoclimatiques.

Paillez le pied afin de maintenir le maximum d'humidité et arrosez copieusement pendant les 3 premières années. L'enracinement est très profond et la sensibilité au calcaire faible ce qui en fait d'excellents porte-greffes pour les autres espèces de noisetiers. L'affinité avec Corylus maxima 'Purpurea' reste toutefois moyenne (environ 50 % de réussite).

Taille de Corylus colurna

Quand tailler ?

À tout moment en dehors des mouvements de sève.

Comment tailler ?

L'arbre au port conique et à tronc bien droit n'a pas besoin d'être taillé et supporte d'ailleurs très mal les tailles importantes qui entraînent la mort des branches.

Relevez simplement le houppier progressivement pour permettre le passage des usagers et ôtez le bois mort le cas échéant.

En revanche, le noisetier de Byzance supporte bien la taille en rideau qui consiste à maintenir la couronne dans une forme parallélépipédique, voire conique par des tailles régulières mécanisées.

Maladies, nuisibles et parasites

Les chenilles et les tenthrèdes sont des insectes défoliateurs qui peuvent engendrer quelques dégâts mineurs.

Les pucerons sucent la sève et entraînent le dépôt de fumagine (champignon) qui noircit le feuillage. Traitez les pucerons en cas d'attaque importante seulement.

Le scarabée japonais (Popillia japonica) originaire du Japon transforme les feuilles du sommet de l'arbre en dentelle lorsque les températures dépassent 21 °C et qu'il fait grand soleil. Ce coléoptère de la taille du hanneton aux reflets vert métallique sur la tête et le thorax, cuivrés sur les élytres, n'est pas encore signalé en France, mais en Italie (chiffres 2015). Il est surveillé de près, car il commet de gros dégâts sur les cultures fruitières en particulier, aux États-Unis et au Canada. Son ver blanc (larve) s'attaque surtout aux racines de gazon.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Lorsque les cupules tombent au sol, laissez sécher quelques jours pour séparer la noisette de sa cupule.

La conservation de la noisette de Byzance

Les noisettes dans leur coque se conservent facilement 12 mois dans un endroit frais.

Multiplication du noisetier de Byzance

Multiplication du noisetier de Byzance

Ryan Somma/CC BY-SA 2.0/Flickr

Elle se fait essentiellement par semis, car les populations sont assez homogènes à partir des semences sélectionnées.

Le marcottage aérien est un procédé de multiplication végétative valable pour conserver les caractéristiques du clone.

Semis

Semez le plus tôt possible après la récolte automnale des noisettes, la germination se produit en fin d'hiver ou au printemps suivant sous un châssis froid. Dans le cas contraire, suivez les instructions qui suivent.

  • Pour les graines ayant subi un stockage : trempez-les préalablement dans l'eau chaude pendant 2 jours puis stockez-les pendant 2 semaines au chaud avant de leur infliger une stratification à froid de 3-4 mois. La germination intervient alors entre 1et 6 mois à 20 °C.
  • Pour un semis direct sous châssis : semez les noisettes à 6-8 cm de profondeur, espacées de 7 cm dans un sol préparé. Les plantules émergent en mai. Elles peuvent ainsi croître pendant 2 ans sans repiquage avant d'être éventuellement greffées.
  • Il est aussi possible de repiquer les plantules dans des pots individuels dès qu'elles sont suffisamment grandes pour être manipulées. Placez-les dans un châssis froid ou un endroit abrité à l'extérieur durant leur premier hiver.
  • La plantation en pleine terre peut intervenir dès la fin du printemps ou au début de l'été. La longueur des racines dépasse 30 cm dès la première année de semis pour une croissance de tige de moitié.

Marcottage

À l'automne, réalisez un marcottage aérien. L'enracinement demande environ 6 mois.

Conseils écologiques

Le noisetier de Byzance (Corylus colurna) permet de lutter efficacement contre l'érosion des sols.

Un peu d'histoire…

Le noisetier est une des rares espèces apparues à l'ère secondaire (-70 millions d'années) ayant survécu jusqu'à nos jours.

Corylus signifie « casque » en latin comme la forme de l'involucre ou cupule du fruit des noisetiers. Colurna signifie « relatif au coudrier » soit au noisetier. Son nom fut donné par le célèbre naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778) en 1753.

Son habitat se situe dans le sud-est de l'Europe et en Asie Mineure, depuis la région des Balkans jusqu'au nord de l'Iran et de l’Himalaya (du Kashmir à Kumaon), en passant par le nord de la Turquie. Mais son aire s'est largement agrandie du fait de sa culture débutée en Turquie vers 1580. Il s'est ainsi naturalisé en Basse-Autriche. Il occupe les forêts mixtes ombragées jusqu'à 1 800 m dans l'est de l'Asie, jusqu'à 3 000 m sur les faces nord de l'Himalaya.

En Russie, la population de noisetier de Byzance est en régression ce qui n'est pas le cas dans le reste de son aire naturelle. En Turquie par exemple, il occupe des forêts de feuillus, mêlé aux chênes, hêtres et érables et des forets mixtes de hêtres et de sapins.

La Turquie est aujourd'hui le premier producteur mondial de noisettes, toutes espèces confondues avec 60 % de la production, suivie par l'Italie (22 %) et l'Espagne (10 %). L'origine des variétés cultivées n'est pas claire, elles sont probablement issues des 3 espèces présentes en Turquie : colurna, avellana et maxima.

Note : Il existe un sujet remarquable de Corylus colurna à Paris au jardin du Trocadéro, haut de 20 m et mesurant 2,60 m de circonférence à 1,30 m du sol.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides