Érable

Érable en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Érable

  • Nom(s) latin(s)

    Acer

  • Famille

    Sapindacées, ex Aceracées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
    Conique ou pyramidal
    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 10 m et +
  • Largeur à maturité

    1 à 10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'érable appartient au genre Acer qui compte plus de 200 espèces réparties sur les continents de l'hémisphère Nord.

Arbrisseau (à partir de 1,50 à 2 m pour l'érable du Japon, Acer palmatum par exemple) ou grand arbre pouvant atteindre 30 m (comme l'érable sycomore, Acer pseudoplatanus), la plupart des érables ont un feuillage caduc et qui prend de magnifiques teintes en automne. Le plus souvent de couleur unie vert ou rouge, ce feuillage est panaché chez quelques espèces ou variétés. Chez quelques autres, le feuillage est également décoratif au printemps et en été. Certains encore possèdent également une écorce spectaculaire, ornementale en hiver.

En France, les espèces européennes poussent naturellement dans nos forêts, et les espèces orientales et américaines sont très répandues dans les parcs et les jardins. Les grandes espèces européennes qui sont des essences de lumière et de mi-ombre ont une cime large (ovoïde pour Acer platanoïdes, l'érable plane).

On reconnaît facilement les érables grâce à leurs feuilles palmées et à leurs fruits ailés caractéristiques, les samares.

D'une grande rusticité, jusqu'à -23 °C, tous les érables européens et d'Amérique sont parfaitement adaptés à la culture dans toutes nos régions. Pour les érables du Japon, la rusticité est moindre surtout si le sol est un peu lourd, jusqu'à -10 °C (évitez leur culture en climat montagnard).

À part quelques espèces tolérant ou préférant un terrain calcaire, que d'autres ne supportent pas (comme Acer saccharinum), les érables poussent bien sur des sols neutres ou acides. Tous préfèrent un sol riche et bien drainé restant frais, car ils sont sensibles à la sécheresse.

Leurs fleurs, petites et assez discrètes, apparaissent en début de printemps et ne présentent en général pas d'intérêt ornemental. Elles sont le plus souvent cachées dans le feuillage, sauf chez quelques espèces où elles apparaissent en fin d'hiver avant les feuilles. Ces fleurs donnent en été des samares, fruits secs munis d'une aile membraneuse et groupés par deux, qui peuvent être dispersés très loin par le vent en volant comme une hélice.

D'une façon générale, les espèces orientales (érables du Japon) sont surtout utilisées dans les petits jardins, en cultures isolées ou en massifs ou encore en haies pour protéger du vent, ou sont cultivées en bacs du fait de leurs tailles plus modestes, alors que les espèces américaines ou européennes (comme l'érable de Montpellier) pouvant atteindre de grandes tailles ornent les grands jardins et les parcs et sont aussi employées en alignement en bord d'allées ou de routes.

Bon à savoir : les feuilles d'érable sont légères et se décomposent rapidement donnant un bon compost pour le jardin.

Espèces et variétés d’érables

Il existe plus d'une centaine d'espèces et un nombre impressionnant de variétés, dont certains hybrides (environ 700 espèces d’érables japonais !).

Parmi cette profusion de variétés commercialisées, vous pourrez choisir un érable pour son feuillage particulièrement décoratif (Acer pseudoplatanus), ou rouge (Acer palmatum 'Atropurpuréum'), ou panaché (Acer negundo).

Vous pourrez également opter pour une variété à écorce plus décorative telle que Acer griseum, ou à feuillage et écorce décoratifs tels que Acer pennsylvanicum ou Acer campestris.

Enfin, des variétés telles que Acer rubrum présentent aussi une floraison décorative comme leur feuillage.

À noter que Acer saccharinum (ou Acer viginianum) offre à la fois une jolie floraison, une écorce décorative et un feuillage remarquable.

Variétés de petite taille

Érable à peau de serpent 'Red flamingo' (Acer conspicuum 'Red flamingo')

Érable  Érable à peau de serpent 'Red flamingo'  ( Acer conspicuum  'Red flamingo')
  • Caractères du feuillage : Feuilles rose panaché de vert au printemps, puis crème en été, puis orangé en automne. Bois nu de l'année rouge en hiver. Écorce rouge veinée de blanc.
  • Caractères de l'arbre : Variété récente, port étalé environ 5 m sur 5 m et peut-être plus.
  • Qualités et usages : Culture en isolé, en massif ou en haie. Rustique jusqu'à -20 °C au moins.

Sycomore à crevettes (Acer pseudoplatanus 'Brillantissimum')

Variétés de petite taille Sycomore à crevettes (Acer pseudoplatanus 'Brillantissimum')
  • Caractères du feuillage : Superbe feuillage printanier cuivré, veiné de vert, puis vert doré avec revers violacés.
  • Caractères de l'arbre : Port étalé, environ 4 m sur 3,5 m, et jusqu'à 7 m.
  • Qualités et usages : Culture en isolé, en massif ou en haie. Éviter le plein soleil. Rustique jusqu'à -20 °C au moins.

Érable du Japon (Acer palmatum)

Variétés de petite taille Érable du Japon (Acer palmatum)
  • Caractères du feuillage : Feuillage vert tendre avec 5 à 7 lobes finement dentelés, rouge feu en automne.
  • Caractères de l'arbre : Port gracieux élancé puis évasé. Croissance rapide jusqu'à 3 à 7 m de haut.
  • Qualités et usages : Pour sols plutôt acides et frais, au soleil ou en mi-ombre. Pour bosquets, haies, en isolé. Rustique jusqu'à -10 °C au moins.

Érable à feuilles de frêne 'Flamingo' (Acer Negundo 'Flamingo')

Variétés de petite taille Érable à feuilles de frêne 'Flamingo' (Acer Negundo 'Flamingo')
  • Caractères du feuillage : Feuillage vert marginé de crème et teinté de saumon, beau tout l'été.
  • Caractères de l'arbre : Jusqu'à 4 à 5 m sur 1,50 m.
  • Qualités et usages : Culture en isolé en massif ou en haie. À cultiver en buisson ou en gobelet. Pour tous types de sols frais au soleil ou mi-ombre. Rustique jusqu'à -20 °C au moins.

Variétés de taille moyenne

Érable rouge (Acer rubrum)

Variétés de taille moyenne Érable rouge (Acer rubrum)
  • Caractères du feuillage : Feuilles caduques vertes trilobées prenant de belles teintes rouges ou jaunes en automne.
  • Caractères de l'arbre : Port élancé s’élargissant avec l'âge, jusqu'à 15 m sur 10 m.
  • Qualités et usages : À planter au soleil dans un sol frais humifère peu calcaire. Rustique jusqu'à -20 °C au moins. En isolé, et alignements.

Érable jaspé (Acer pennsylvanicum)

Variétés de taille moyenne Érable jaspé (Acer pennsylvanicum)
  • Caractères du feuillage : Bourgeons rouges et grandes feuilles trilobées finement dentées, vertes en été et dorées en automne. Écorce vert jade lisse et striée de raies blanches telle une peau de serpent.
  • Caractères de l'arbre : Croissance rapide jusqu'à 6 à 10 m. Cime dense.
  • Qualités et usages : Pour sol frais et fertile. À planter à l'ombre uniquement. En isolé, et alignements. Rustique jusqu'à -20 °C au moins.

Érable de Buerger (Acer buergerianum ou trifilum)

Variétés de taille moyenne Érable de Buerger (Acer buergerianum ou trifilum)
  • Caractères du feuillage : Feuilles caduques, belles teintes automnales rouge-orangé.
  • Caractères de l'arbre : Jusqu'à 10 m de haut.
  • Qualités et usages : À planter dans un sol bien drainé et peu calcaire. Bien rustique jusqu'à -20 °C au moins. Pour petits jardins, haies, bonsaïfiable.

Érable champêtre (Acer campestre)

Variétés de taille moyenne Érable champêtre (Acer campestre)
  • Caractères du feuillage : Petites feuilles vertes lobées devenant cuivré-or en automne. Écorce creusée de sillons profonds.
  • Caractères de l'arbre : Jusqu'à 5 à 6 m si taillé. Jusqu'à 20 m de haut s'il n'est pas taillé.
  • Qualités et usages : Toutes expositions. Supporte bien les tailles fréquentes ou sévères. Pour haies hautes même à l'ombre. Supporte bien le calcaire. Rustique jusqu'à -20 °C au moins.

Érable Annae (Acer x zoeschense 'Annae')

Érable Annae ( Acer x zoeschense  'Annae')
  • Caractères du feuillage : Petites feuilles lobées rouge foncé au printemps, puis vert olive en été, puis rouge foncé en septembre.
  • Caractères de l'arbre : Hybride de 5 à 7 m et jusqu'à 15 m si non taillé.
  • Qualités et usages : Pour tous sols et toute exposition. Pour alignements ou haies bocagères. Rustique jusqu'à -20 °C au moins.

Érable canelle (Acer griseum)

Variétés de taille moyenne Érable canelle (Acer griseum)
  • Caractères du feuillage : Feuillage vert en été puis rose à rouge orangé en automne. Écorce brun cuivré, lambeaux enroulés autour de tronc.
  • Caractères de l'arbre : Espèce de petite taille : 5 à 6 m de haut sur 4 m de large. Jusqu'à 10 m maximum.
  • Qualités et usages : Variété rare. Pour toutes expositions. Craint les sols calcaires. Pour petits jardins. Rustique jusqu'à -20 °C au moins.

Variétés de grande taille

Érable sycomore (Acer pseudoplatanus)

Variétés de grande taille Érable sycomore (Acer pseudoplatanus)
  • Caractères du feuillage : Feuilles caduques à 5 lobes caractéristiques.
  • Caractères de l'arbre : Port étalé. Croissance rapide jusqu'à environ 30 m sur 15 m.
  • Qualités et usages : Pousse jusqu'à 1 500 m d'altitude. Au soleil dans sol riche et calcaire. Rustique jusqu'à -20 °C au moins.

Érable à sucre (Acer saccharinum ou virginianum)

Variétés de grande taille Érable à sucre (Acer saccharinum ou virginianum)
  • Caractères du feuillage : Grappes pendantes de petites fleurs jaunâtres avant les feuilles. Feuilles blanc argenté à longs pétioles. Écorce gris cendré se détachant en lanières.
  • Caractères de l'arbre : Croissance rapide jusqu'à 25 m de haut.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu'à -20 °C au moins.

Variétés de forme élancée

Érable plane fastigié (Acer platanoides 'Columnare')

Variétés de forme élancée Érable plane fastigié (Acer platanoides 'Columnare')
  • Caractères du feuillage : Feuilles vert tendre, fonçant ensuite puis cuivrées en automne.
  • Caractères de l'arbre : Variété plus petite que l'espèce type. Croissance assez rapide, port fastigié jusqu'à 15 m sur 4 m.
  • Qualités et usages : Pour alignements. Cime en couronne épaisse et ovale.

Érable argenté pyramidal (Acer saccharinum 'Pyramidalis')

Érable argenté pyramidal ( Acer saccharinum  'Pyramidalis')
  • Caractères du feuillage : Grappes pendantes de petites fleurs jaunâtres avant les feuilles. Feuilles découpées blanc argenté à long pétioles. Écorce gris cendré se détachant en lanières.
  • Caractères de l'arbre : Port érigé large. Variété plus petite que l'espèce type. Très vigoureuse, croissance rapide. Environ 12 m sur 6.
  • Qualités et usages : Pour alignements. Cime étalée.

Plantation de l'érable

Plantation de l'érable

Olegivvit/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Pour un érable d'Orient, choisissez un sol bien drainé, léger et acide ou de la terre de bruyère, car il ne supporte pas bien les sols argilo-calcaires. De même, choisissez un emplacement abrité et à mi-ombre (surtout dans le Midi), également pour l'érable à écorce jaspée.

Pour un érable d'Amérique du Nord, le sol doit être toujours frais, et seul Acer negundo pousse en sol calcaire.

Pour un érable européen (Acer platanoïdes, Acer pseudoplatanus, Acer campestris), le sol peut être calcaire ou siliceux, toujours un peu frais, profond et humifère.

L'érable de Montpellier (Acer monspessulanum) fait exception et pousse bien en terrain calcaire sec comme en sol moyennement acide.

En général, ces espèces ont de plus beaux coloris en automne si elles sont installées au soleil ou en mi-ombre, et en situations suffisamment dégagées offrant beaucoup de lumière.

Quand planter l'érable ?

Plantez de préférence en automne ou, à défaut, au printemps.

Comment le planter en pleine terre ?

Creusez un trou assez grand d'environ trois fois le volume de la motte. Placez au fond du trou une bonne couche de gros graviers ou autres matériaux drainants. Pour un érable d'Orient, acidifiez éventuellement la terre de rebouchage en lui ajoutant 50 % de terre de bruyère.

Pour d'autres espèces, allégez et enrichissez la terre de rebouchage avec du sable grossier et du terreau pour plantation ou du compost bien décomposé par exemple. Assurez-vous également que le fond soit bien drainé. Tenez compte de la taille adulte de la variété pour l'espacer suffisamment des autres plantations.

Dans tous les cas, n'oubliez pas de tuteurer ni de bien arroser.

Comment planter l'érable en pot ?

Pour les variétés de petite taille (érables d'Orient), choisissez un bac ou un pot assez grand (80 cm en tous sens sur 60 cm de haut). Assurez-vous qu'il soit percé au fond pour l'évacuation de l'excès d'eau.

Installez une couche de gros graviers au fond pour le drainage. Remplissez d'un mélange de terre ordinaire, terreau de plantation et terre de bruyère.

N'oubliez pas de tuteurer ni d'arroser.

Culture et entretien de l'érable

Culture et entretien de l'érable

Siebrand/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

L'entretien des érables est très limité.

Les érables en général supportent mal la sécheresse qui entraîne un dessèchement et un recroquevillement de leurs feuilles. Durant les 3 ans suivant leur plantation, faites des apports d'eau réguliers (mais sans saturer le sol), et également ensuite en période de sécheresse prolongée. Pour les arbustes cultivés en bac, les apports d'eau doivent être réguliers surtout en été.

Un paillage printanier un peu épais du pied aide à maintenir un sol frais en été.

Pour les variétés de petite taille comme les érables du Japon, brumisez le feuillage en fin de journée pendant les périodes les plus chaudes si votre climat n'est pas assez humide.

À part quelques variétés orientales à feuillage panaché ou doré, les érables préfèrent des expositions pas trop ombragées.

Faites un apport de compost décomposé au pied chaque année pour un arbre jeune en pleine terre. Pour un arbre adulte, ce n'est pas nécessaire. Pour un arbuste cultivé en bac, faites un apport d'engrais complet chaque année au printemps.

Taille de l'érable

La taille des érables installés n'est pas nécessaire, sauf s'ils sont plantés en haies. Les sujets âgés ont parfois besoin d'un élagage, mais cela reste peu fréquent.

Pour les espèces orientales petites ou moyennes, une taille peut permettre un meilleur développement et une meilleure esthétique. Elle devra cependant être limitée et progressive pour ne pas abîmer la silhouette générale et le feuillage.

Pour les grandes espèces européennes ou américaines, les tailles des arbres adultes devront également être limitées.

Quand tailler ?

Taillez de préférence en automne, en octobre-novembre, car la sève monte très tôt et abondamment au printemps.

Vous pouvez également pratiquer un élagage léger au printemps.

Comment tailler ?

Pour les espèces orientales petites ou moyennes :

  • Élaguez les rameaux les plus bas.
  • Pour conserver la forme de la couronne, ne supprimez pas les branches plus hautes.
  • Supprimez le bois mort en couronne et élaguez légèrement, soit pour l'aérer, soit au contraire pour la densifier.
  • Vous pouvez supprimer les quelques branches entièrement vertes qui apparaissent au milieu du feuillage des variétés panachées. Mais si vous les conservez, elles deviendront aussi belles que les autres en vieillissant.

Pour les grandes espèces européennes ou américaines :

  • Contentez-vous d'éliminer d’éventuelles branches mortes, cassées ou malades.
  • Coupez-les soit au niveau du tronc, soit à l’aisselle d'une grosse branche au-dessus d'un bourgeon tourné vers l’extérieur de la ramure. Ne laissez pas de chicot.
  • Pour les plus grosses branches, coupez-les d'abord à 40 cm environ du tronc, puis supprimez soigneusement le chicot sans abîmer l'écorce du tronc.

Conseil : pour éviter la transmission de maladies ou ravageurs, nettoyez soigneusement au préalable vos outils de coupe avec un peu d'alcool à brûler ou d'eau de Javel.

Maladies, nuisibles et parasites

Les érables sont plus ou moins résistants selon les espèces et variétés. Acer campestris fait partie des plus robustes, alors que Acer pamatum l'est moins. Un sol trop humide mal drainé favorise également l'apparition de maladies cryptogamiques.

Parmi les maladies cryptogamiques, la maladie des taches noires peut atteindre les érables. Acer platanoïdes et Acer pseudoplataneum y sont particulièrement sensibles. Les feuilles des sujets atteints se tachent entre fin juin et fin octobre et tombent prématurément en affaiblissant l'arbre. Des soins préventifs culturaux peuvent s'avérer suffisants. À défaut, un traitement cuprique automnal puis printanier doit vous en débarrasser.

De même, dans les sols lourds mal drainés, le pourridié (ou armillaires couleur de miel) peut apparaître assez fréquemment, condamnant plus ou moins rapidement les sujets atteints et rendant la terre environnante impropre à d'autres plantations pendant plusieurs années. Le pourridié est quasiment impossible à éliminer par traitement, car le champignon responsable se développe d'abord dans le sol sous forme de mycélium. Vous pourrez éventuellement ralentir son développement en coupant puis brûlant tout ou partie de l'arbre atteint.

Comme pour toute plantation de jeunes arbres, protégez les troncs avec un filet, car les lapins risquent de venir ronger l'écorce tendre.

Les ravageurs, quant à eux, pucerons, cochenilles, chenilles défoliatrices, mouches blanches, n'épargnent pas les érables. Intervenez le plus rapidement possible en appliquant des traitements non polluants pour votre environnement, tels que des pulvérisations d'eau savonneuse additionnée ou non de paraffine ou d'autres huiles.

L'apparition de gales provoquée par des piqûres d'acariens ou de mouches blanches est plus spectaculaire que vraiment néfaste pour le sujet atteint.

Conseil : en cas de maladie cryptogamique, ramassez soigneusement puis brûlez les feuilles mortes en fin d'automne-début d'hiver.

Récolte

Au Canada principalement, et en particulier au Québec, l’érable à sucre est cultivé pour en récolter la sève dont on tire le sirop d’érable. Mais on peut récolter, certes en quantités moins importantes, la sève de tous les érables adultes (tronc d'au moins 20 cm de diamètre) pour en faire du sirop.

Quand et comment récolter ?

Pratiquez votre récolte de sève à la fin de l'hiver-début de printemps pendant la courte période de sève montante, période où elle est la plus abondante.

Lorsque l'eau d’érable devient amère, cela marque la fin de la période de récolte.

Vous pouvez « bricoler » une installation de récolte de sève avec une perceuse munie d'une grosse mèche, un bout de tuyau plastique rigide et un grand récipient propre et transparent, ou un grand seau métallique.

La conservation

Transformez-la en sirop par réduction importante de son volume par évaporation à faible ébullition. Il faut environ 35 à 40 l d'eau d’érable pour obtenir 1 l de sirop.

Mais il faut un « tour de main délicat » pour réussir un bon sirop qui ne cristallisera pas (trop concentré) ou ne fermentera pas (trop dilué).

Multiplication de l'érable

Multiplication de l'érable

Tintazul/Public Domain/Wikimedia

Marcottage aérien

Le marcottage aérien vous permettra d'obtenir un sujet rigoureusement identique au pied mère et disposant d'emblée d'un tronc plus important que celui que vous auriez obtenu par semis.

Le marcottage aérien est la solution la plus simple pour multiplier les variétés produisant des graines stériles ou réfractaires au bouturage. Effectuez-le durant les mois d'avril-mai lorsque la reprise de la végétation est maximale, seulement sur des sujets assez âgés pour posséder des branches de diamètre suffisant.

Sevrez, au sécateur ou à la scie, votre marcotte juste en dessous des racines à l'automne (ou au printemps suivant si l'enracinement n'est pas suffisant).

Cultivez-la quelque temps en conteneur en pépinière à l'abri du vent pour parfaire l'enracinement avant de l'installer en place.

Semis

Vous pouvez multiplier facilement toutes les espèces types d'érable par semis, mais pour un cultivar d'érable du Japon, le résultat est aléatoire (et pour un hybride souvent stérile, cela risque d'être impossible).

Récoltez les graines à l'automne lorsque les samares commencent à se détacher et à voler vers le sol. Assurez-vous qu'ils soient bien secs, sinon faites-les soigneusement sécher. Conservez-les dans un récipient bien sec et à l'abri de la lumière et au frais.

Si vous n'êtes pas trop pressé de voir pousser vos arbres, semez directement en place en automne pour que vos graines subissent une vernalisation naturelle.

Sinon, stratifiez vos graines pendant l'hiver (en les soumettant à une température de 0 à 4 °C pendant 3 mois au réfrigérateur par exemple), puis semez-les en terrine au printemps suivant pour une mise en place à l'automne.

Après la levée des jeunes plants, repiquez-les à partir du stade 3 à 4 feuilles dans des pots pour repiquage en place à l'automne.

Bouturage

La multiplication par bouturage est plus délicate à mettre en œuvre. D'autre part, la croissance d'une bouture est assez lente.

Au printemps, prélevez au sécateur des portions de 15 cm environ de rameaux de l'année.

Placez-les en terrine dans une mini-serre ou couverts de fonds de bouteilles en plastique renversés maintenus humides. Au bout de 3 à 4semaines, l'enracinement doit commencer.

Repiquez-les en pots ou conteneurs, et gardez-les en pépinière pour une mise en place à l'automne.

Greffage

Le greffage, couramment pratiqué par les professionnels, surtout pour les nombreuses variétés d'érables du Japon, est également délicat à pratiquer et à réussir.

Usages de l'érable

Le bois dur de l’érable sycomore (Acer pseudoplatanus) est utilisé depuis longtemps en lutherie pour confectionner notamment des violons et des guitares.

Le bois à grains fins et clair de l’érable plane (Acer platanoïdes) est employé également en ébénisterie, menuiserie et pour confectionner des manches d'outils, des jouets en bois, etc.

Enfin, le bois d'érable est également un bois de chauffage intéressant et on utilise les espèces européennes lors des reboisements.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides