Argousier

Argousier en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Argousier, Faux Nerprun, Saule épineux, Olivier de Sibérie

  • Nom(s) latin(s)

    Hypophae rhamnoides

  • Famille

    Eléagnacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre fruitier

    Arbuste ▶ Arbuste fruitier

    Plante comestible ▶ Arbuste fruitier | Autres plantes médicinales | Arbre fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 10 m
  • Largeur à maturité

    4 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'argousier, Hypophae rhamnoides, appartient au genre Hypophae qui compte trois espèces dans le monde et fait partie de la famille des Éléagnacées. Arbuste buissonnant et touffu à grand développement, il mesure habituellement 2 à 4 m de haut, mais peut atteindre des tailles supérieures de petit arbre (jusqu'à 10 m sur 5 environ) si son emplacement lui convient particulièrement.

Originaire des zones tempérées d'Asie et d'Europe, mais très rustique jusqu'à -30 °C environ (-40 °C pour des variétés cultivées au Canada), il peut s'adapter à des climats plus froids ou montagnards. En France, il pousse spontanément dans les régions côtières sablonneuses de la Manche ou dans les vallées des Alpes du Sud (où il est cultivé).

Il possède un système racinaire particulier avec des racines principales profondes complétées par un dense réseau de racines traçantes en surface. Cet enracinement traçant fixe de façon particulièrement efficace le sol autour de lui. D'autre part, ses racines portent un champignon symbiotique, visible par de petites boursouflures brunes, qui lui permet de capter l'azote de l'air. Cela lui permet d'enrichir les sols pauvres en éléments nitrés et de se développer ainsi là où d'autres végétaux ne le pourraient pas.

Ses rameaux rigides étalés sont garnis de grosses épines, et jeunes, peuvent être recouverts d'écailles couleur gris métal.

Ses feuilles sont lancéolées et très étroites (3 à 8 cm de long sur 0,9 cm de large), avec une nervure centrale et un pétiole court. Leurs couleurs varient entre le vert-gris et le bronze, avec une face inférieure plus claire. L'ensemble du feuillage, pourtant dense, donne une impression de légèreté.

C'est un arbuste dioïque. Les fleurs, très petites, mâles et femelles, apparaissent dès mars-avril sur les bois de l'année précédente, avant le feuillage et très nombreuses. Elles sont regroupées en petites grappes. Les fleurs mâles apparaissent les premières et directement sur la branche (sans pétiole) des pieds mâles. Les fleurs femelles à calice tubuleux ont un court pétiole qui les rattache aux rameaux de bois de 2 ans. Vous pouvez différencier en hiver les sujets mâles, car ils ont des bourgeons bien visibles de forme conique, alors que ceux des pieds femelles sont plus petits et arrondis.

Les fleurs femelles donnent de nombreux petits fruits de la taille de grosses olives, de forme variable, mais en général arrondie ou plus ou moins ovale, de couleur jaune à orange vif, qui semblent agglutinés autour des branches et persistent de septembre à février environ.

Les graines petites, marron et luisantes, sont de forme ovoïde avec un sillon longitudinal en leur milieu.

Pour le moment encore peu connu, l'argousier est employé pour son effet décoratif ou pour constituer des haies de clôture dans les jardins d'agrément. Il est traditionnellement utilisé pour fixer des sols qu'ils soient en forte pente ou mouvant dans des dunes de sable.

Espèces et variétés d'argousier

Il existe trois espèces d'Hypophae, mais seuls Hypophae rhamnoides et ses cultivars (une bonne dizaine) sont commercialisés. Outre leur genre sexuel, les cultivars se différencient essentiellement par la taille ou la couleur de leurs fruits, leur productivité, leur teneur en vitamine C et parfois la taille de l'arbuste adulte.

Variétés à pieds mixtes autofertiles

'Solo'

Variétés à pieds mixtes autofertiles 'Solo'
  • Fleurs et fruits : Fleurs jaunes au printemps. Fruits jaune-orangé.
  • Taille : Taille moyenne jusqu'à 4 m × 2 m.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu'à -20 °C et plus. Pour sols drainés. Très résistant aux embruns. À planter en haies, en massifs en isolé ou en pots.

'Sandora'

Variétés à pieds mixtes autofertiles 'Sandora'
  • Fleurs et fruits : Nombreux fruits couleur jaune-orange dès la troisième année.
  • Taille : Variété atteignant 3 à 4 m de haut.
  • Qualités et usages : Bonne productivité. Pour sols drainés.

Variétés à pieds femelles intéressantes

'Leikora'

Variétés à pieds femelles intéressantes 'Leikora'
  • Fleurs et fruits : Variété à gros fruits orange vif en grappes serrées. Récolte plus tardive.
  • Taille : Arbuste buissonnant de quelques mètres jeune, puis hauteur de 6 m × 5 m environ, jusqu'à 10 m.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu'à -17 °C. En isolé, en haies, en colonisation de terrains nus.

'Hergo'

Variétés à pieds femelles intéressantes 'Hergo'
  • Fleurs et fruits : Variété à gros fruits jaune-orange.
  • Taille : Habituellement 3 à 4 m de haut sur 2 à 3 de large et jusqu'à 5 à 7 m de haut.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu'à -17 °C au moins. En isolé, en haies, en colonisation de terrains nus

'Inermis'

Variétés à pieds femelles intéressantes 'Inermis'
  • Fleurs et fruits : Fruits jaune-orangé.
  • Taille : Variété avec très peu d'épines. Habituellement 3 à 4 m de haut sur 2 à 3 m de large et jusqu'à 5 à 7 m de haut.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu'à -17 °C au moins. En isolé, en haies, en colonisation de terrains nus.

'Novostj Altaja'

Argousier 'Novostj Altaja'
  • Fleurs et fruits : Variété avec fruits peu acides.
  • Taille : Habituellement 3 à 4 m de haut sur 2 à 3 m de large et jusqu'à 5 à 7 m de haut.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu'à -17 °C au moins. En isolé, en haies, en colonisation de terrains nus.

'Gala'

Variétés à pieds femelles intéressantes 'Gala'
  • Fleurs et fruits : Variété avec fruits orange foncé très riches en vitamine C.
  • Taille : Habituellement 3 à 4 m de haut sur 2 à 3 m de large et jusqu'à 5 à 7 m de haut.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu'à -17 °C au moins. En isolé, en haies, en colonisation de terrains nus.

'Rockorange'

Argousier 'Rockorange'
  • Fleurs et fruits : Variété très productive.
  • Taille : Habituellement 3 à 4 m de haut sur 2 à 3 m de large et jusqu'à 5 à 7 m de haut.
  • Qualités et usages : Rustique jusqu'à -17 °C au moins. En isolé, en haies, en colonisation de terrains nus.

Variétés à pieds mâles pollinisatrices intéressantes

'Pollmix' (forme mâle)

Argousier 'Pollmix' (forme mâle)
  • Fleurs et fruits : Petites fleurs jaune-vert en avril.
  • Taille : Arbuste buissonnant de quelques mètres jeune, puis hauteur 5 × 3 m jusqu'à 10 m.
  • Qualités et usages : Bon pollinisateur. Rustique jusqu'à -20 °C. Toutes expositions. Résistant aux embruns. Faibles besoins en eau.

'Sprite'

Argousier 'Sprite'
  • Fleurs et fruits : Petites fleurs jaune-vert en avril.
  • Taille : Arbuste buissonnant de quelques mètres jeune, puis hauteur 5 × 3 m jusqu'à 10 m.
  • Qualités et usages : Bon pollinisateur.

Semis et plantation d'un argousier

Semis et plantation d'un argousier

Meneerke bloem/GFDL/Wikimedia

Où le planter ?

Vous pouvez planter l'argousier dans de nombreux types de sols pourvu qu'ils soient drainés. Un sol neutre ou légèrement acide, sablonneux ou caillouteux et pauvre, convient parfaitement. Il peut cependant pousser aussi dans des sols moyennement calcaires ou argileux, mais pas dans un sol humifère trop riche en éléments nutritifs.

L'argousier s'adapte facilement sur des talus pentus et ingrats. Il tolère une salinité moyenne en bord de mer.

Quand semer ou planter un argousier ?

Semez au printemps.

Pour un plant acheté en conteneur, l'automne est la meilleure période pour une bonne reprise. À défaut, transplantez-le au printemps.

Comment le semer ?

Semez en pleine terre (ou plutôt sous serre) des graines déjà stratifiées achetées dans le commerce à partir d'avril-mai.

Les graines vont germer rapidement au printemps, entre 3 à 10 jours après leur semis, selon la température ambiante.

Comment planter un argousier ?

Utilisez la terre récupérée lors du creusement du trou de plantation pour combler autour de votre motte. Ne rajoutez ni terreau, ni compost, ni engrais azoté, éventuellement un peu de sable grossier et de phosphate.

Pour une plantation à l'automne, arrosez copieusement uniquement à cette occasion. Pour une plantation au printemps, faites quelques apports d'eau réguliers jusqu'à l'automne.

Étant donné leur solide fixation racinaire, il n'est pas nécessaire non plus de tuteurer les jeunes plants ni de pailler leurs pieds.

S'il ne s'agit pas d'un plant autofertile, pensez à planter suffisamment de pieds pour assurer une fructification.

Bon à savoir : les plants issus de semis sont souvent trop petits pour pouvoir différencier les pieds mâles des pieds femelles. On compte habituellement environ 1 pied mâle pour 3 pieds. Lorsque leur genre peut-être distingué, il faut planter 1  pied mâle pour 5 ou 6 pieds femelles maximum dans le voisinage afin d' assurer une bonne pollinisation (qui se fait uniquement par le vent).

Culture et entretien d'un argousier

Culture et entretien d'un argousier

Dinkum/CC0/Wikimedia

Gardez en tête qu'il ne se développe bien que sur des sols pauvres.

Pour une culture en haie, à part la première année pour une plantation au printemps, des apports d'eau ne sont habituellement pas nécessaires. De faibles précipitations annuelles de 400 mm ou plus suffisent.

Ne faites pas d'apport annuel d'engrais azoté, l'arbuste le produisant lui-même. En cas de culture de production, un léger apport de phosphates peut favoriser la fructification.

Un paillage contre le gel en hiver ou pour maintenir l'humidité du sol en été est inutile.

Taille d'un argousier

L'argousier n'a pas besoin d'une taille régulière pour fructifier. En haie homogène ou mixte, il peut se tailler comme une haie pour contenir sa forme.

Quand tailler ?

Vous le taillerez en fin d'hiver, de février à mars.

Comment tailler ?

Si vous souhaitez contenir le développement d'un pied cultivé en isolé ou celui de votre haie, taillez les branches les plus vigoureuses.

Supprimez également les drageons trop envahissants ainsi que les branches trop basses pour recevoir le soleil.

Conseil : si vous désirez faire une bonne récolte de fruits, ne taillez jamais les rameaux principaux, car ce sont eux qui porteront les argouses. Ne supprimez que des rameaux secondaires.

Maladies, nuisibles et parasites

L'argousier est un arbuste très robuste et on ne lui connaît pas de maladies habituelles. Par ailleurs, il résiste bien à la pollution de l'atmosphère.

Récolte

Quand et comment récolter ?

D'octobre à février, récoltez aux ciseaux les argouses à maturité.

La conservation de l'argouse

Les argouses se conservent mal à l’état frais, c'est pourquoi on les conserve le plus souvent après les avoir transformées en gelée, confiture, sirop…, etc.

Multiplication d'un argousier

Multiplication d'un argousier

Hockei/CC BY-SA 4.0/Wikimedia

Vous pouvez multiplier votre argousier par semis de graines récoltées, par bouturage de tiges et enfin par division des drageons (ou drageonnage).

Semis

Pratiquez soit à l'automne avec des graines fraîches, soit au printemps avec des graines stratifiées. Dans ce dernier cas, les graines doivent subir une stratification de 90 jours environ à une température inférieure ou égale à 3 à 5 °C.

Les graines stratifiées vont germer rapidement au printemps, entre 3 à 10 jours après leur semis, selon la température ambiante.

Note : les plantules issues d'un semis peuvent être aussi bien mâles que femelles.

Bouturage

Effectuez-les en début d'été pour des boutures semi-ligneuses et en fin d'été pour des boutures ligneuses.

Les boutures de rameaux semi-ligneux sont assez simples et faciles à réussir, tandis que les boutures de rameaux déjà ligneux sont plus aléatoires à réussir.

Division des drageons

Opérez au printemps.

Le repiquage de drageons, après sevrage d'un pied mère, est simple à pratiquer. Mais la reprise de croissance peut être difficile, car ils ne possèdent qu'un faible enracinement.

Conseils écologiques

Plantez un ou des argousiers sur votre terrain, ce sera une démarche pleinement écologique :

  • Meublant les parties de sol ingrat, ils l'enrichissent en nitrates.
  • S'ils habitent un talus abrupt, ils le fixent par leurs racines.
  • Ils offrent un refuge bien protégé aux oiseaux pour nicher, et leurs fruits les nourrissent l'hiver.
  • Ils vous permettent si vous en avez besoin d'établir une haie défensive et coupe-vent, robuste et rustique.
  • Enfin, étant résistant aux maladies et parasites, vous n'aurez pas besoin de les traiter.

Usages et propriétés de l'argouse

L'argouse, fruit de l'argousier, est un fruit bourré de vitamines. Ce fruit est encore peu connu chez nous, alors que son usage est traditionnellement très répandu (usage culinaire et médicinal) en Chine, en Europe centrale, en Russie ou au Canada où les argousiers sont cultivés pour sa production.

Cette petite baie colorée en orange vif, au goût acidulé rappelant un peu la mandarine, a une concentration bien supérieure en vitamine C à l'orange et même au kiwi. Mais elle renferme aussi d'autres vitamines (A, E et F) ainsi que des flavonoïdes (antioxydants auxquels certains attribuent un effet bénéfique protecteur contre les effets néfastes des radicaux libres). De même sa teneur en quercétine permettrait à l'argouse de participer à la lutte contre certains cancers comme ceux du poumon.

Mais jusqu'à ce jour, ces propriétés médicinales n'ont pas été officiellement reconnues par manque d'études cliniques convaincantes sur leur efficacité. Ce qui n’empêche pas une consommation importante de produits dérivés d'argouses dans le monde.

Leur usage culinaire par contre n'est pas contestable que ce soit en délicieuses confitures ou gelées pour accompagner viandes ou poissons.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides