Clématite

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Clématite en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Clématite

  • Nom(s) latin(s)

    Clematis

  • Famille

    Renonculacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Grimpant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 10 m et +

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Marcottage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La clématite fait partie de la famille des Renonculacées. C’est une des plus belles plantes grimpantes possédant des petites ou très grandes fleurs, en cloche ou en étoile et à la corolle très colorée. Il existe une grande variété dans les formes et les couleurs. Ses feuilles peuvent être caduques, semi-persistantes ou persistantes.

Selon les espèces, la clématite peut atteindre 1,50 ou 10 m et fleurit au printemps ou en été. Certaines clématites ont des fleurs parfumées et toutes se transforment en fruits plumeux décoratifs qui tiennent jusqu’en hiver.

Elle est idéale pour couvrir pergola, balcon, montée d’escalier, grillage, mur, tonnelle, bac avec treillage.

Bon à savoir : la clématite des montagnes (Clematis montana) est une plante toxique.

Espèces et variétés de clématites

Il existe dans le monde plus de 200 espèces de clématites à petites ou grandes fleurs, réparties en 3 groupes.

  • Groupe 1 :
    • Clématites à petites fleurs et floraison printanière, sur les pousses de l’année précédente (C. alpina, C. macropetala, C. armandii, C. montana…).
  • Groupe 2 :
    • Clématites à grandes fleurs et floraison précoce, entre mai et juillet, sur les pousses de l’année précédente, puis en août-septembre sur les pousses de l’année (C. florida, 'Dr Ruppel', 'Madame Le Coultre', 'Nelly Moser', 'The President'…).
  • Groupe 3 :
    • Clématites à petites fleurs à floraison tardive, entre juin et octobre, sur les pousses de l’année ('Étoile rose', C. flammula, C. tangutica…).
    • Clématites à grandes fleurs à floraison tardive, entre juillet et septembre, sur les pousses de l’année ('Jackmanii', 'Mme Julia Correvon', 'Rouge cardinal', 'Ville de Lyon'…).
    • Clématites herbacées vivaces (C. x durandii, C. integrifolia, C. recta…).

Clématites du groupe 1

Clématite d’Armand (Clematis armandii)

Clématites du groupe 1 Clématite d’Armand (Clematis armandii)
  • Fleurs et floraison : Petites fleurs blanches et parfumées, de 5 cm de diamètre, dès février dans le Sud.
  • Hauteur : 5 à 8 m
  • Qualités : Feuillage épais et persistant. Moyennement rustique. Peut devenir envahissante.

Clématite des montagnes (Clematis montana)

Clématites du groupe 1 Clématite des montagnes (Clematis montana)
  • Fleurs et floraison : Nombreuses petites fleurs blanches en mai-juin. 'Mayleen' a une floraison rose foncé au parfum d’œillet en mai-juin et septembre.
  • Hauteur : 8 à 10 m
  • Qualités : Espèce la plus florifère. Plante vigoureuse et rustique. Feuillage caduc, fruits décoratifs.

Clématite des Alpes (Clematis alpina)

Clématites du groupe 1 Clématite des Alpes (Clematis alpina)
  • Fleurs et floraison : Petites fleurs bleues en clochette ouverte et pendante de mars à juin, parfois en septembre.
  • Hauteur : 3 m
  • Qualités : Très rustique et résistante aux maladies. Fruits décoratifs. À faire grimper sur un arbre ou un rosier.

Clématites du groupe 2

Clématite florida 'Siedboldii'

Clématites du groupe 2 Clématite florida 'Siedboldii'
  • Fleurs et floraison : De juin à septembre, fleurs originales blanc crème, aux étamines violet foncé à noir, devenant vertes à l’automne.
  • Hauteur : 2 à 2,50 m
  • Qualités : Variété adaptée à la culture en pot. Moyennement rustique.

Clématites du groupe 3

Clématite fausse-vigne (Clematis viticella)

Clématites du groupe 3 Clématite fausse-vigne (Clematis viticella)
  • Fleurs et floraison : Nombreuses petites fleurs campanulées bleues, pourpres ou rouge rosé, avec des anthères jaune pâle, de juin à août.
  • Hauteur : 3 m
  • Qualités : La clématite des débutants : facile à cultiver, supporte le vent, jamais malade.

Clématite flammette (Clematis flammula)

Clématites du groupe 3 Clématite flammette (Clematis flammula)
  • Fleurs et floraison : Petites fleurs blanches très parfumées, de 1 à 2 cm de diamètre, de juin à août
  • Hauteur : 5 à 6 m
  • Qualités : Feuillage semi-persistant. Fruits plumeux décoratifs.

'Jackmanii'

Clématites du groupe 3 'Jackmanii'
  • Fleurs et floraison : De juin à octobre, parfois jusqu’aux gelées, abondante floraison bleu-violet. Fleurs de taille moyenne aux étamines jaune clair teinté de vert.
  • Hauteur : 3 à 5 m
  • Qualités : Une des clématites les plus populaires. Feuillage caduc. Fruit décoratif.

Plantation de la clématite

Plantation de la clématite

Où planter la clématite ?

La clématite se plante la tête au soleil et le pied à l'ombre, et de préférence au sud ou à l'ouest.

Pour la protéger de la chaleur estivale, pensez à protéger le pied avec un petit arbuste (lavande, santoline) planté juste devant, qui apportera de l'ombre et pompera l'excès d'eau. À défaut, un épais paillage d'écorces de pin convient.

Un emplacement aéré a aussi son importance.

La clématite ne dispose pas de crampons, comme le lierre, pour s'accrocher. Elle a besoin d'un support pour s'épanouir. Un treillage adéquat sera nécessaire.

Elle peut garnir à merveille murs, pergolas, portiques. Elle peut aussi grimper autour d'un arbre ou monter à l'assaut d'un grillage.

Certaines variétés conviennent à la culture en bac, où il sera nécessaire de les palisser sur un treillage.

La clématite s'associe très bien avec des rosiers grimpants.

Les clématites herbacées (non grimpantes) sont utilisées en rocaille ou éventuellement en bordure.

Quand planter la clématite ?

La plantation peut s'effectuer tout le long de l'année, toutefois, la période de l'automne au printemps est préférable, en évitant de planter lorsqu'il gèle.

Comment planter la clématite ?

La clématite préfère les sols bien drainés et frais, de préférence un terrain argilo-silicieux ; elle n'aime pas le calcaire.

  • Creusez un trou de 50 cm de côté et de profondeur.
  • Préparez un mélange de terre au moment de la plantation : tourbe, terreau ou terre de bruyère à additionner à la terre de remplissage. On peut aussi incorporer une fumure organique bien décomposée et/ou un engrais organique.
  • Épandez un lit de gravier au fond du trou pour permettre un bon drainage et éviter que l'eau stagne.
  • Posez la motte en biais, à moitié couchée, les tiges dirigées vers leur support et relevées. Les tiges doivent être enterrées sur au moins 15 cm, de façon à renforcer la touffe.
  • Rebouchez le trou avec le même mélange.
  • Attachez les tiges sur leur support.
  • Arrosez sans excès.

Culture et entretien de la clématite

Culture et entretien de la clématite

La clématite ne demande pas trop de soins, simplement :

  • Apportez un paillage au pied avec des feuilles, des aiguilles ou des écorces de pin.
  • Fertilisez avec un engrais complet tous les ans, avant la pousse printanière, enfoui par un léger bêchage ou réparti dans de petits trous creusés pas très loin des racines. Toutefois, évitez l'excès d'engrais, qui favorise le feuillage au détriment des fleurs.
  • Arrosez normalement et si possible seulement en été car trop d'humidité favorise le dépérissement de la plante.

Taille de la clématite

Tailler est indispensable pour un meilleur développement de la clématite et pour favoriser sa floraison.

Selon les espèces ou les variétés, la taille est plus ou moins sévère et ne se pratique pas à la même époque.

  • Une taille radicale est pratiquée sur les clématites du groupe 3 : clématites herbacées et à floraison estivale (petites ou grandes fleurs). Elle se réalise en février/mars en coupant la touffe à 30 ou 40 cm au-dessus du sol.
  • Les clématites à floraison printanières sont nettoyées après la floraison en rabattant les branches défleuries, abîmées ou faibles, en éclaircissant les plantes touffues et en raccourcissant les branches fortes de 1/3 de leur longueur maximum.
  • Les hybrides à grandes fleurs remontantes peuvent être taillés de nouveau très court (enlever les 2/3) après la première floraison pour favoriser une remontée de cette dernière.

Maladies, nuisibles et parasites

La clématite est sensible à certaines maladies, à savoir :

  • Un champignon nommé Ascochyta clematidina bloque la circulation de la sève et provoque le dessèchement brutal de la clématite.
    • En prévention, veillez à cultiver les clématites dans de bonnes conditions, sans excès de soleil ni d'humidité. Surveillez les blessures provoquées par le vent ou les liens
    • En cas d'attaque, coupez les branches atteintes sous la nécrose (parfois située en dessous du niveau du sol), enlevez la terre autour du pied et remplacez-la par du terreau sain. Et surtout, n'arrosez pas !
  • Les pucerons adorent la clématite. Optez pour une pulvérisation au savon noir ou laissez faire les coccinelles.

Multiplication de la clématite

Multiplication de la clématite

Le bouturage s’effectue en juin-juillet, lorsque les pousses de l’année commencent à se lignifier.

  • Prélevez des boutures déjà rigides d’environ 20 cm de longueur comprenant 2 nœuds.
  • Enlevez les feuilles de la base, coupez les autres en deux pour diminuer l’évaporation.
  • Piquez les boutures dans des godets de 10 cm de diamètre dans un mélange de terre de bruyère humide et de sable.
  • Recouvrez le pot d’un plastique transparent et installez le tout au chaud (25 °C) et à l’abri du soleil.
  • On peut planter la clématite au printemps suivant.

Note : le greffage et le marcottage sont assez complexes, ils sont donc réservés aux jardiniers confirmés.

Conseils écologiques

Afin d'obtenir une floraison abondante, il est possible de rajouter du compost au pied des clématites au printemps.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
jL
jean-claude leblanc

installation,dépannage,toutchauffage,vmc,isolation | de châteauvillain jc leblanc s.a.s. energie@

Expert

CE
céline ehaire

autodidacte

Expert

CN
claudie nolibois

indépendante

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides