Pétasite

Pétasite en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Pétasite

  • Nom(s) latin(s)

    Petasites

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante comestible ▶ Autres légumes

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,50 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    2 à 6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Bosquet ou forêt Massif ou bordure Plantation isolée
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le pétasite fait partie de la famille des Asteracées, comme la marguerite, l'aster et… le pissenlit, auquel ses fleurs ressemblent.

Originaire d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord, il pousse dans les lieux humides, sur les berges des cours d'eau, dans les fossés et les sous-bois, jusqu'à une altitude de 1 500 m environ. Une quinzaine d'espèces sont présentes dans les régions tempérées de l'hémisphère Nord.

Le pétasite est une vivace rhizomateuse dioïque de milieu humide, qui se propage rapidement, et peut devenir envahissante, notamment le long des fossés.

Ses inflorescences denses en forme de cône, regroupant de petits capitules floraux blancs, jaunes ou roses selon les espèces, apparaissent le plus souvent avant les énormes feuilles, disposées sur des hampes plus ou moins hautes pouvant parfois atteindre 1 m de haut.

Les grandes feuilles au limbe arrondi, réniforme à cordiforme, denté, à la face inférieure recouverte de duvet, mesurent jusqu'à 1 m de diamètre. Caduques ou persistantes suivant les espèces et le climat, elles sont portées par un long pétiole poussant directement sur le rhizome et apparaissent après la floraison hivernale ou printanière.

Le pétasite est doté de nombreux atouts : une vigueur exceptionnelle, une excellente rusticité, une tolérance aux sols frais à très humides, une culture possible à l'ombre, un feuillage spectaculaire et très décoratif, une floraison intéressante, parfois parfumée, une couverture du sol très efficace et enfin, des vertus médicinales.

Idéal en bordure d'un bassin, d'une mare ou sur les berges d'un étang, il formera des massifs luxuriants dans les zones ombragées humides.

Il n'aime cependant pas avoir les pieds dans l'eau en hiver : c'est un excellent fixateur pour les berges surélevées ou des talus frais impossibles à entretenir qu'il transforme en beaux parterres.

En sous-bois, il fait merveille pour limiter les adventices qui percent difficilement le couvert de son feuillage, en compagnie de fougères ou de gunnère, si vous disposez d'un très grand espace.

Espèces et variétés de pétasite

Espèce à petites feuilles

Héliotrope d'hiver (Petasites fragrans)

Espèce à petites feuilles Héliotrope d'hiver (Petasites fragrans)
  • Floraison : De novembre à avril, à chaque période de redoux, panicules de fleurs blanc rosé à pourpres au parfum de vanille, atteignant jusqu'à 50 cm de haut.
  • Végétation : 0,30 à 0,50 m de hauteur. Petites feuilles rondes de 6 à 12 cm de diamètre, légèrement duveteuses, persistantes jusqu'à -12 °C), en même temps que les fleurs.
  • Qualités : Seule espèce cultivée à porter en même temps fleurs et feuilles. Tolère les sols secs ainsi que le plein soleil si le sol est frais.

Espèce à grandes feuilles

Pétasite blanc (Petasites albus)

Espèce à grandes feuilles Pétasite blanc (Petasites albus)
  • Floraison : En fin d'hiver, avant les feuilles, bouquets globuleux et compacts de petites fleurs blanches, sur des hampes de 40 cm de haut.
  • Végétation : 0,40 à 0,60 m de hauteur ; 0,50 m de largeur. Grandes feuilles (30 à 40 cm) vert mat à revers laineux, arrondies ou cordiformes, régulièrement dentées.
  • Qualités : Croissance rapide.

Espèces géantes

Grand pétasite (Petasites hybridus, syn. P. officinalis)

Grand pétasite ( Petasites hybridus , syn.  P. officinalis )
  • Floraison : Hampe florale colossale, pouvant atteindre 1 m de haut, fleurs blanc rosé à rouge pourpre clair, avant les feuilles, en fin d'hiver.
  • Végétation : 0,60 à 1 m de hauteur. Feuilles vert mat à revers laineux et grisâtre, à bords dentés, pouvant atteindre de 0,70 à 1 m de diamètre, apparaissant après la floraison.
  • Qualités : Supporte le soleil à condition de ne pas manquer d'eau.

Pétasite géant du Japon (Petasites japonicus var. giganteus)

Espèces géantes Pétasite géant du Japon (Petasites japonicus var. giganteus)
  • Floraison : En fin d'hiver, avant les feuilles, inflorescence globulaire vert pâle et blanche, entourée de bractées vert clair.
  • Végétation : 0,50 à 1,20 m de hauteur. Feuilles réniformes, irrégulièrement dentées, vert foncé satiné, duveteuses dessus, de 0,70 à 1 m de diamètre, portées par des pétioles de 0,80 à 1 m.
  • Qualités : Chine, Corée, Japon. Les pétioles sont consommés comme légume au Japon. Craint le soleil et la sécheresse.

Pétasite du Japon panaché (Petasites japonicus var. giganteus 'Nishiki-buki')

Pétasite du Japon panaché ( Petasites japonicus  var.  giganteus 'Nishiki-buki' )
  • Floraison : Inflorescence blanche, avant les feuilles, en fin d'hiver.
  • Végétation : 0,40 à 0,70 m de hauteur. Feuilles arrondies, largement éclaboussées de jaune d'or, de 60 cm de diamètre.
  • Qualités : --

Plantation du pétasite

Plantation du pétasite

TeunSpaans/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Le pétasite est parfois considéré par les horticulteurs comme indifférent au sol, du moment qu'il conserve de la fraîcheur.

Cependant, il se développera mieux en sol riche et profond, généralement léger même si P. hybridus et P. fragrans poussent très bien en terre argileuse, humifère, bien fraîche voire humide. Dans la nature, on le trouve d'ailleurs souvent à proximité des cours d'eau.

Si vous cultivez cette plante en plein soleil, le feuillage flétrira généralement durant les journées chaudes. Exposez-la à la mi-ombre ou à l'ombre, de préférence sous des arbres caducs, pour avoir de la lumière en début de saison et de l'ombre l'été.

P. fragrans supporte le soleil si elle a le pied au frais et des périodes de sécheresse, quitte à perdre tout son feuillage si cette dernière se prolonge, pour en reprendre un tout neuf dès que la pluie fait son retour.

Les variétés japonaises quant à elles, préfèrent une situation plus ombragée.

Quand planter le pétasite ?

Plantez le pétasite indifféremment à l'automne ou au printemps, voire en toute saison si le sol est suffisamment humide.

Comment le planter ?

Il est recommandé de placer les rhizomes dans un contenant (du type panier à nénuphar fermé) afin de contrôler leur développement si vous désirez les installer au jardin.

Comptez 2 à 6 pieds/m².

Culture et entretien du pétasite

Culture et entretien du pétasite

Tigerente/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Aucun entretien n'est nécessaire. Veillez simplement à ne pas vous laisser envahir en effectuant un bêchage autour du pied au printemps afin de supprimer les rhizomes traçants.

Multiplication du pétasite

Multiplication du pétasite

Megan Hansen/CC BY-SA 2.0/Flickr

Au printemps, après la floraison, vous pouvez diviser ou bouturer les rhizomes.

Pour le bouturage, coupez des fragments d'environ 10 cm et placez-les à la surface du sol. Des racines vont se développer dans la terre et des bourgeons se former sur la partie aérienne.

Conseils écologiques

Les espèces asiatiques peuvent se comporter comme des plantes envahissantes.
Introduites hors de leur aire de répartition normale, avec l’aide volontaire de l’homme, elles se reproduisent année après année, et leur présence constitue une menace pour les espèces et les écosystèmes indigènes, notamment près des cours d'eau et dans les milieux humides. Dans ces circonstances, choisissez une autre espèce pour vos aménagements paysagers.

Un peu d'histoire…

« Pétasite » vient du mot grec petasos, qui désigne un chapeau à larges bords que portaient les pâtres grecs (un « pétase » en français). Le nom fait référence aux immenses feuilles de la plante, qui auraient, dit-on, servi jadis pour envelopper les mottes de beurre afin de les protéger de la chaleur, d'où le nom anglais de la plante, butterbur.

Au Japon, les pétioles du Petasites japonicus se consomment en légume (fuki en japonais). Ils sont présentés en bottes pouvant atteindre plus d'un mètre de long.

En Europe, les propriétés médicinales du pétasite sont connues depuis des siècles. Il est notamment prescrit contre les migraines et pour soulager les symptômes de la rhinite allergique (rhume des foins). Ce sont les parties souterraines séchées qui sont utilisées.

Attention : le pétasite renferme des alcaloïdes cancérigènes et toxiques pour le foie et les poumons. Il ne faut donc pas consommer la plante à l'état brut. Les extraits du commerce sont habituellement exempts de cette substance.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides