Lathyrus vernus

Lathyrus vernus en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Gesse de printemps, Orobe printanier

  • Nom(s) latin(s)

    Lathyrus vernus

  • Famille

    Fabacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Prairie Bosquet ou forêt Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Proche de la gesse tubéreuse (Lathyrus tuberosus), la gesse de printemps (Lathyrus vernus) est un pois de senteur vivace (proche de Lathyrus odoratus qui est annuel). Indigène en France (Auvergne, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Île-de-France, Midi-Pyrénées), la gesse printanière est originaire de toute l'Europe tempérée, jusqu'en Asie de l'Ouest. C'est une espèce plutôt continentale.

Le feuillage de Lathyrus vernus forme une escalade montante, mais qui ne se termine pas en vrille ! La hauteur et l'envergure de la plante peuvent atteindre 35-45 cm, les feuilles vert foncé sont pennées et alternes.

Le feuillage de la gesse printanière peut être persistant sous les latitudes les plus clémentes, mais lorsque des gelées hivernales de -3 °C et moins persistent, il est caduc.

La floraison, identique à celle des pois de senteur, est voyante, mais assez peu odorante. Les inflorescences forment de petites grappes axillaires de 4 à 6 fleurs (possible de 3 à 10) de 2 cm de longueur, rouge pourpre, passant au bleu verdâtre avec le mûrissement. Les fleurs sont hermaphrodites, avec une forme rappelant un papillon. Il faut noter que le feuillage continue sa croissance tout l'été, après la floraison.

Le profond système racinaire rend cette plante très rustique (jusque -20 °C au moins). Les racines peuvent atteindre 50 cm de profondeur avec l'âge. Les gesses mettent du temps à parvenir à leur développement complet, jusque 4-5 ans, mais vivent très longtemps, jusque 25 ans.

Le fruit donne une cosse marron foncé.

Attention : si de nombreux pois de senteur sont comestibles, la gesse de printemps est plutôt toxique, car son ingestion peut provoquer des maux d'estomac !

Espèces et variétés de Lathyrus vernus

L'espèce Lathyrus vernus est parfois trouvée dans la littérature sous le taxon Orobus vernus. Le genre Orobus était séparé du genre Lathyrus pour quelques espèces de pois de senteur, appelés les « orobes ». Orobus vernus est le basionyme et espèce type de cet ancien genre.

Gesse de printemps, gesse printanière, orobe printanier (Lathyrus vernus)

Espèce type

Gesse de printemps, gesse printanière, orobe printanier (Lathyrus vernus) Espèce type
  • Floraison : Fleurs bleu-violet, pendantes, veinées de rouge. Les coloris changent avec l'âge des fleurs, finissant plutôt bleuâtres avant la fructification.
  • Végétation : Hauteur jusque 0,45 m. Feuillage vert moyen à foncé dans de bonnes conditions de culture.
  • Qualités : Vivace très résistante, hâtive, de longue durée et à floraison précoce. Décorative. Mellifère, elle attire les insectes pollinisateurs.

'Albus' ou gesse printanière blanche

Lathyrus vernus 'Albus' ou gesse printanière blanche
  • Floraison : Fleurs intégralement blanches.
  • Végétation : Idem type.
  • Qualités : Préférez une exposition plein Sud.

'Variegatus' ou Lathyrus cyaneus 'Alboroseus'

Gesse de printemps, gesse printanière, orobe printanier (Lathyrus vernus) 'Variegatus' ou Lathyrus cyaneus 'Alboroseus'
  • Floraison : Fleurs cyan (roses) et blanches.
  • Végétation : Hauteur jusque 0,35 m. Port plus compact. Idem type.
  • Qualités : Idem type.

Semis de Lathyrus vernus

Semis de <em>Lathyrus vernus</em>

Prazak/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où la semer ?

Évitez les expositions au Nord, la gesse printanière a besoin de lumière, même si elle supporte un peu d'ombre.

Elle préfère un site humide, qui ne se dessèche pas. En effet, pendant la sécheresse estivale, les plantes peuvent réagir en entrant en dormance et disparaissant jusqu'au printemps suivant. Évitez de la planter dans le Sud de la France.

Son port érigé et son feuillage dense ne la prêtent pas à être exposée au vent, pensez à l'abriter des coups de vent par d'autres plantes.

Contrairement à la gesse tubéreuse, les meilleurs résultats de culture s'obtiennent en sol fertile, riche en humus (la gesse printanière capte moins bien l'azote atmosphérique). Mais un sol ordinaire est parfaitement toléré, avec pour conséquence une plante moins dense et moins compacte. L'important est surtout un sol bien drainé ! Le calcaire à faible dose est bien supporté, mais un sol légèrement acide est préférable.

Quand semer Lathyrus vernus ?

Réalisez le semis au tout début du printemps.

Si vous obtenez de très jeunes plants en godets, transplantez directement au printemps, lorsque les gelées diurnes sont passées.

Comment la semer ?

La transplantation des pieds adultes de gesses printanières étant très difficile d'une zone à une autre éloignée, le semis est préféré à toute autre méthode de plantation :

  • Dans tous les cas, désherbez et ameublissez (au moins à 10 cm de profondeur) la zone de semis ou plantation.
  • Enlevez la terre ordinaire sur une couche de 2-3 cm pour la remplacer par de l'humus, cela ameublira et enrichira le substrat.
  • Semez en poquets (quelques graines groupées) ou plantez les tout jeunes plants en espaçant de 50 cm environ (un peu moins pour la variété 'Alboroseus').

Idées d'association

Primevère

Avec sa diversité de couleur et de période de floraison, il vous sera facile de trouver une compagne au Lathyrus vernus dans le genre Primula.

Pulmonaire

La floraison des pulmonaires accompagnera parfaitement celle de lathyrus vernus.

Rosier arbustif

Un rosier constitue une bonne protection pour cette plante n'aimant pas le vent.

Cornouiller

Une petite haie de cornouillers offrira également une protection efficace pour Lathyrus vernus.

Culture et entretien de Lathyrus vernus

Culture et entretien de <em>Lathyrus vernus</em>

Annelis/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

L'arrosage est important pour ne pas laisser le sol se dessécher trop en profondeur. Si le sol se dessèche en été, Lathyrus vernus va entrer en dormance, perdant son feuillage au passage et elle perdra sa production de graines. Sans pour autant inonder le substrat, arrosez régulièrement le sol pour empêcher un dessèchement de plus de 5-10 cm (selon la taille et l'âge des plants) sous la surface.

Il n'est pas utile d'employer un quelconque fertilisant avec la gesse de printemps.

Taille de Lathyrus vernus

Si la culture a lieu dans une zone rustique avec des gelées fortes en hiver, coupez les tiges au ras du sol à l'automne. Mais dans le cas où la zone de culture est clémente, laissez le feuillage en place, il pourra persister durant l'hiver.

Maladies, nuisibles et parasites

Si les conditions de culture sont respectées, en particulier le drainage évitant la stagnation de l'eau, Lathyrus vernus est peu sensible aux nuisibles.

C'est seulement dans des conditions trop humides que les profondes racines peuvent pourrir, et le plant être attaqué par les pucerons, les limaces et escargots, et d'autres organismes appréciant une très bonne humidité (réduisez les arrosages, cela devrait suffire à faire fuir ces nuisibles).

Multiplication de Lathyrus vernus

Multiplication de <em>Lathyrus vernus</em>

Pieple2000/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

La propagation par division des pieds est envisageable au début du printemps. Mais les divisions ne doivent pas être transplantées trop loin de leur origine, la transplantation doit être locale. En effet, la multiplication par division ne fonctionne que rarement lorsque la nature du sol change, et la profondeur des racines reste un inconvénient notable pour effectuer une bonne division.

La propagation par semis est la meilleure solution pour multiplier Lathyrus vernus :

  • Attendez que les gousses des fruits soient prêtes à s'ouvrir pour prélever les graines.
  • Faites subir une stratification à froid aux graines jusqu'au printemps suivant, puis semez quand les gelées sont dépassées.

Conseils écologiques

La gesse printanière demandant de l'eau, pour maintenir une bonne humidité dans un sol bien drainé, stockez de l'eau de pluie via un récupérateur pour les arrosages estivaux.

Dans les zones climatiques où le feuillage est caduc, laissez le feuillage sur place, il devient un bon engrais à la décomposition. Par ailleurs, ce feuillage sert de paillis naturel pour protéger le plant en hiver.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides