Mimosa

Mimosa en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Mimosa

  • Nom(s) latin(s)

    Acacia

  • Famille

    Fabacées, Légumineuses

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Arrondi, en boule ou ovale
    Pleureur ou tombant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 10 m et +

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Initialement importé d'Australie dans notre pays au début du XIXe siècle seulement, le mimosa est devenu de nos jours une espèce invasive sur le massif du Tanneron, dans le Var et les Alpes maritimes, où il est cultivé et récolté pour la vente en fleurs coupées.

En France, après s'être développée sur le pourtour de la Provence méditerranéenne, sa culture s'est étendue à la côte atlantique jusqu'aux baies abritées de Bretagne où il n'est pas rare de le voir voisiner avec le palmier.

Il se présente sous forme d'arbre ou d'arbuste, de formes diverses dont quelques espèces rampantes, épineux ou non, à feuilles plates allongées ou très finement découpées. Il se caractérise également par une croissance rapide (jusqu'à 0,60 m/an) et une durée de vie relativement courte d'environ 50 ans.

Sa longue floraison pendant l'hiver et son feuillage persistant décoratif toute l'année sont d'un grand intérêt pour tous les jardins des climats doux. Ses fleurs sont des inflorescences en glomérules ou en épis, rassemblement de 10 à 200 petites fleurs. Les boules cotonneuses si odorantes et agréables à l’œil sont formées par de très nombreuses étamines de couleur jaune vif à blanches selon les variétés.

Son appellation scientifique d'acacia ne doit pas vous le faire confondre avec une autre espèce invasive très répandue, aux nombreuses épines et belles grappes de fleurs blanches, qu'est le robinier ou pseudo-acacia, appelé acacia en langage commun. De même, le Mimosa pudica appartient à un autre genre de légumineuses dont les feuilles et fleurs sont différentes.

Espèces et variétés de mimosas

On a recensé plus de 1 000 espèces de mimosa dans le monde, en Australie bien sûr, mais aussi en Amérique du Sud et en Asie. Les plus belles variétés sont en général des hybrides d'acacia dealbata et baileyana.

Les feuilles plates des mimosas des 4 saisons sont en fait des phyllodes résultant de l'aplatissement des pétioles. Ces phyllodes permettent à l'arbre de mieux résister à la sécheresse.

Les mimosas sont des plantes invasives par leurs drageons. Les variétés greffées sur l'acacia retinodes (mimosa des 4 saisons) supportent les sols calcaires et ne drageonnent pas.

Les mimosas en général sont sensibles au froid.

Mimosas de semis pour sols calcaires

Mimosa eucalyptus (Acacia saligna)

Mimosa Mimosa eucalyptus ( Acacia saligna )
  • Fleurs et feuilles : Gros glomérules jaunes soufrés, en feu d'artifice.
  • Période de floraison. Hauteur : Floraison mars-avril. 4 × 4 m.
  • Qualités et usages : Port retombant très décoratif. Peu drageonnant.

Mimosa des 4 saisons (Acacia retinodes)

Mimosas de semis pour sols calcaires Mimosa des 4 saisons (Acacia retinodes)
  • Fleurs et feuilles : Petites fleurs très parfumées. Feuilles longues non découpées et persistantes (Phyllodes).
  • Période de floraison. Hauteur : Fleurit presque toute l'année. Arbuste d'environ 3 m de haut.
  • Qualités et usages : Assez rustique (jusqu'à -7 °C). En massifs ou haies. Ne drageonne pas.

Mimosa chenille (Acacia longifolia)

Mimosas de semis pour sols calcaires Mimosa chenille (Acacia longifolia)
  • Fleurs et feuilles : Épis floraux de 5 cm de long. Feuillage persistant. Phyllodes, plus ou moins longues selon les variétés.
  • Période de floraison. Hauteur : Floraison de fin de l'hiver au début de l'été Jusqu'à 4 m de haut.
  • Qualités et usages : Résiste jusqu'à -5 °C. Demande un sol bien drainé.

Grandes espèces

Mimosa des fleuristes (Acacia dealbata)

Grandes espèces Mimosa des fleuristes (Acacia dealbata)
  • Fleurs et feuilles : Grosses et abondantes grappes parfumées. Feuilles découpées bleu-vert persistantes.
  • Période de floraison. Hauteur : Floraison en hiver février-mars. Grand arbre de 3 à 12 m de haut. 20 m dans son habitat naturel.
  • Qualités et usages : Ne supporte pas les sols calcaires. Semi rustique jusqu'à -12 °C. Isolé en haies ou en bacs. Attention : grossit vite et drageonne beaucoup. L'étalement de ses racines peut provoquer des dégâts au niveau de votre mur, de votre dallage, etc.

Mimosa de Bailey (Acacia baileyana)

Grandes espèces Mimosa de Bailey (Acacia baileyana)
  • Fleurs et feuilles : Boules d'or et feuillage bleu-gris persistant.
  • Période de floraison. Hauteur : Fleurit en hiver (janvier février) Grand arbre de 5 à 8 m.
  • Qualités et usages : Croissance moyenne. Résiste à -10 °C pour de courtes durées. Port général retombant.

Mimosa poisseux (Acacia howitii)

Grandes espèces Mimosa poisseux (Acacia howitii)
  • Fleurs et feuilles : Petits glomérules jaune citron abondants. Feuillage persistant collant.
  • Période de floraison. Hauteur : Floraison tardive en mars-avril-mai. Jusqu'à 5 m de haut pour 4,5 m de large.
  • Qualités et usages : Résiste à -5 /-7 °C. Sols neutres ou peu acides.

Mimosa 'Golden Wattle' (Acacia pycnantha)

Mimosa 'Golden Wattle' ( Acacia pycnantha )
  • Fleurs et feuilles : Gros glomérules jaune or. Feuillage persistant.
  • Période de floraison. Hauteur : Floraison mars avril. 4 m de haut et plus pour 2,5 m de large.
  • Qualités et usages : Ne supporte pas les sols calcaires. Nécessite u sol drainé. Port érigé. Végétation rapide.

Petites espèces adaptées à la culture en pot

Mimosa de Drummond (Acacia drummondii)

Mimosa de Drummond ( Acacia drummondii )
  • Fleurs et feuilles : Épis jaunes.
  • Période de floraison. Hauteur : Floraison vers mars-avril. Petit arbuste de 1 à 1,50 m.
  • Qualités et usages : Adapté à la culture en pots.

Acacia cardiophylla

Petites espèces adaptées à la culture en pot Acacia cardiophylla
  • Fleurs et feuilles : Fleurs jaune foncé. Feuillage persistant vert bronze.
  • Période de floraison. Hauteur : Floraison très abondante de février à avril. Petit arbre de 3 m.
  • Qualités et usages : Assez rustique (jusqu'à -10 °C). Port élégant et retombant.

Acacia motteana ou podalyriifolia

Mimosa  Acacia motteana  ou  podalyriifolia
  • Fleurs et feuilles : Floraison jaune citron. Joli feuillage bleuté.
  • Période de floraison. Hauteur : L'un des plus précoces : novembre-décembre-janvier. 3,5 m de haut.
  • Qualités et usages : Résiste à -5 /-7 °C.

Mimosa spéra (Acacia aspera)

Mimosa Mimosa spéra ( Acacia aspera )
  • Fleurs et feuilles : Glomérules jaune vif. Feuilles douces et soyeuses.
  • Période de floraison. Hauteur : Floraison de janvier à mars. Petit mimosa de 1,5 à 2,5 m.
  • Qualités et usages : Arbuste buissonnant légèrement retombant, plus large que haut. Résiste à -5 /-7 °C.

Plantation du mimosa

Plantation du mimosa

Où le planter ?

Le mimosa aime le soleil, la chaleur et les sols drainés. Il n'aime pas en général les sols argileux, lourds (et calcaires sauf pour certaines espèces comme le mimosa des 4 saisons). Il craint les fortes gelées et les vents secs desséchants.

Vous pouvez le planter isolé proche de votre maison (mais attention aux racines superficielles, qui vont très loin) pour son parfum, en haies en bord de mer, en bosquet ou enfin en bac où il pousse très bien.

Attention : que ce soit en pot ou en pleine terre, ne plantez jamais 2 mimosas l'un contre l'autre. À plus ou moins long terme, il est inévitable que l'un des deux dépérisse.

Quand planter le mimosa ?

Plantez-le en terre au printemps ou à l'automne.

Comment le planter en pleine terre ?

Prenez soin de laisser la greffe hors du sol :

  • Installez un tuteur solide avant la plantation de l'arbre puis attachez-le solidement car le système racinaire du jeune mimosa est peu profond et le bois cassant.
  • Laissez environ 3 m entre deux plantations.
  • N'arrosez pas les jeunes plants de mimosa après leur mise en place.
  • Ne faites pas d'apport d'engrais car le mimosa n'en a pas besoin.

Comment planter le mimosa en pot ?

  • Choisissez un pot profond et de taille proportionnée avec la taille de l'arbre à planter car :
    • d'une part ses racines vont devenir importantes ;
    • d'autre part on peut obtenir sans problème, par exemple après rempotage dans un contenant de 40 cm de hauteur, un arbuste de 3 m de haut environ.
  • Placez 3 à 5 cm de gravier ou de billes d'argile au fond du vase pour bien drainer.
  • Vous pouvez utiliser comme substrat un mélange à parts égales de terreau de plantation et de terre de bruyère.
  • Arrosez les jeunes plants de mimosa après leur mise en place de façon régulière mais modérée de façon que le substrat se trouve toujours légèrement humide, surtout en été.

Note : attention à la taille du bac s'il y a lieu de le rentrer en hiver.

Idées d'association

Cordyline

Accentuez le côté exotique en le mariant avec des cordylines.

Agave

Beau duo chromatique avec le bleuté de certaines agaves.

Bambou

En bac, rapprochez-le de potées de bambous.

Palmier chanvre

En pleine terre, associez-le avec un palmier pour un scène à grand spectacle.

Culture et entretien du mimosa

Culture et entretien du mimosa

Arrosage

Sauf s'il est en pot, le mimosa ne demande pas beaucoup d'arrosage. L'excès d'humidité peut pourrir les racines et tuer l'arbre.

  • En terre, n'arrosez qu'en cas de sécheresse prolongée et sans excès.
  • En pot, pratiquez un arrosage régulier mais limité pendant l'hiver et hors période de gel. En été, par fortes chaleurs, pratiquez un arrosage modéré chaque soir.

Protection des gelées

La plupart des espèces de mimosa adulte résistent à des gelées modérées (-5 °C environ) si elles sont de courte durée. Les jeunes sujets sont plus sensibles au gel que les arbres à tronc bien formé.

Si votre région est soumise aux gelées, rentrez le mimosa en pot pour l'hiver dans une pièce fraîche, car il est encore plus sensible au gel qu'un sujet en pleine terre. Vous pouvez également utiliser un voile d'hivernage le protégeant du froid ainsi qu'un paillage isolant le pied lors des basses températures.

Pour un arbre en pleine terre installé dans un emplacement bien abrité et soumis à des gelées modérées et occasionnelles, paillez d'une bonne épaisseur le pied autour du tronc et protégez par un voile d'hivernage les parties les plus exposées de la ramure.

Note : par froids trop importants et prolongés, les troncs en sève pour la floraison éclatent sous l'effet du gel mais la végétation peut repartir du pied.

Taille du mimosa

Quand tailler ?

Taillez votre mimosa d'hiver après la floraison. Une taille plus précoce éliminerait toutes fleurs.

Comment tailler ?

  • Coupez légèrement les tiges ayant fleuri vous empêcherez ainsi l'apparition des disgracieux haricots (gousse contenant des graines).
  • Supprimez les rejets partant du sol dès leur apparition car ils affaiblissent le reste de l’arbre.
  • À la fin de l'hiver, éliminez les branches abîmées par le gel, cela renforcera la pousse d'autres branches de remplacement.

Maladies, nuisibles et parasites

Parmi les maladies et parasites les plus fréquents du mimosa, on compte les cochenilles avec la fumagine, la chlorose et les cicadelles.

Cochenilles

Diverses espèces de cochenilles peuvent attaquer sérieusement le mimosa provoquant souvent secondairement l'apparition de fumagine. Le mimosa se couvre d'abord de plaques blanches farineuses puis noircit avec la fumagine.

Portant une carapace les protégeant contre les pesticides traditionnels, les cochenilles sont difficiles à éliminer. Au début, s'il y en a peu et que l'arbuste n'est pas trop grand, vous pouvez les retirer à la main après avoir pulvérisé une solution de savon noir additionnée de 1 % d'alcool à brûler et d'un peu d'huile végétale.

La lutte biologique est également efficace avec les coccinelles.

Chlorose

En sol calcaire, certains acacias ont tendance à « chloroser », le feuillage prend une teinte jaune et la plante végète et finie quelquefois par dépérir.

Traitez le sol au sulfate de fer 2 ou 3 fois à 10 jours d'intervalle entre mars et septembre.

Il est recommandé de planter des espèces calcifuges ou mieux des espèces ou variétés issues de greffes et d'éviter bouture et marcotte si l'espèce ainsi reproduite n'est pas appropriée à la nature du sol.

Pour prévenir la chlorose, faites un apport de fer et de terre de bruyère dans le trou de plantation.

Cicadelles

Les cicadelles pruineuses, autres insectes piqueurs et suceurs de sève, peuvent représenter aussi un vrai problème pour le mimosa, surtout dans le midi. Infesté, celui-ci se couvre d'un voile blanc laiteux et s'affaiblit.

Pour prévenir leur apparition, suivez ces quelques conseils :

  • Les cicadelles craignant le soleil, évitez que vos arbres ne soient trop touffus grâce à des tailles d'éclaircissement.
  • Elles craignent également l'eau. Pulvérisez largement chaque soir le dessous des feuilles de vos arbres dès les premiers signes d'infestation.
  • Évitez de détruire leurs prédateurs naturels tels que les lézards par l'usage intempestif de pesticides (le lézard n'étant pas un insecte…).

Si vous n'avez pu empêcher leur apparition, sachez que les cicadelles sont difficiles à traiter car elles s'en vont dès qu'on débute un traitement par pulvérisation et aussi parce que leurs larves sont protégées des produits de traitement par une épaisseur de cire.

Commencez par doucher à fort jet d'eau un arbre très infesté car vous éliminerez ainsi la plus grande partie de la colonie et du miellat qu'elle aura sécrété.

Essayez ensuite de pulvériser un insecticide à base de pyrèthre (insecticide d'origine végétale) en prenant soin de bien traiter le dessous des feuilles où ces parasites se cachent du soleil.

Vous pourrez également lutter biologiquement en utilisant un autre insecte, Neodrynus thyphocybae, dont les larves parasitent celles de la cicadelle.

Bon à savoir : pour vous procurer des cultures de Neodrynus thyphocybae (peu répandues et assez onéreuses !), le plus simple est de vous adresser à un pépiniériste professionnel.

Récolte du mimosa

Les fleurs se récoltent pendant 2 mois environ. La récolte a lieu l'hiver sur une période pouvant aller de novembre à avril pour les mimosas d'hiver.

Prenez soin, pour une bonne conservation en vase, de cueillir les rameaux dès l'éclosion des toutes premières fleurs de l'inflorescence. Le reste de l'épi va s'épanouir progressivement.

Note : les producteurs et fleuristes utilisent un produit pour conserver les fleurs de mimosa en bouquet avec des composants 90 % alimentaires. Ce produit est disponible chez certains fleuristes.

Multiplication du mimosa

Multiplication du mimosa

Le mimosa d'hiver a la propriété de se multiplier naturellement par ses drageons.

Vous pouvez également multiplier le mimosa par diverses méthodes :

  • Semis au chaud : faites d'abord tremper les graines dans de l'eau chaude avant de les semer dès les premières chaleurs.
  • Le marcottage et le bouturage sont possibles au printemps.
  • La greffe est très intéressante car elle peut se pratiquer, au printemps ou à l'automne, sur des espèces non drageonnantes comme le mimosa des 4 saisons qui est également plus résistant aux sols calcaires.

Conseils écologiques

Préférez le retrait à la main ou la lutte biologique pour éradiquer ces parasites plutôt que l'usage de pesticides chimiques toxiques.

Le mimosa étant invasif, préférez des cultivars ne drageonnant pas pour éviter l'envahissement.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides