Bouleau

Bouleau en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Bouleau

  • Nom(s) latin(s)

    Betula

  • Famille

    Bétulacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
    Pleureur ou tombant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    5 à 10 m et +
  • Largeur à maturité

    3 à 7 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le bouleau est l’arbre idéal pour un premier jardin. Non seulement il se plaît dans pratiquement tous les sols, mais il pousse vite ! Ainsi, en 10 ans (c’est peu pour un arbre), il présente déjà une belle silhouette et ressemble à un arbre installé depuis très longtemps. Il s’agit d’un arbre à feuillage caduc, avec des rameaux fins qui fléchissent naturellement dès qu’ils sont couverts de feuilles.

Son écorce, d’abord brune sur les jeunes rameaux, devient blanche en vieillissant, après plusieurs années.

Le bouleau est également décoratif en hiver, et pas seulement grâce à son écorce lumineuse. Il produit en effet des fleurs mâles, que l’on appelle chatons, dès l’automne, fleurs qu’il conserve tout l’hiver, jusqu’à l’apparition des chatons femelles au printemps, sur le même arbre.

Le bouleau se prête bien à la plantation en cépée, c’est-à-dire 3 arbres plantés dans le même trou pour former comme une touffe à trois troncs, mais aussi pour la plantation en mini bosquet. S’il peut atteindre jusqu’à 20 m de hauteur en fin de vie, il existe des variétés aux dimensions plus modestes, adaptées aux petits jardins.

Espèces et variétés de bouleau

Le bouleau appartient au genre Betula, un genre qui a donné son nom la famille des Bétulacées. On compte environ une trentaine d’espèces, mais surtout de nombreux cultivars sélectionnés pour leur écorce particulière, leur port, leur dimension, la forme ou la couleur de leurs feuilles, etc.

Bouleau à écorce remarquable

Bouleau blanc de l’Himalaya (Betula utilis var. jacquemontii)

Bouleau à écorce remarquable Bouleau blanc de l’Himalaya (Betula utilis var. jacquemontii)
  • Hauteur : 8 à 10 m
  • Port : Élancé, en large fuseau ovale.
  • Qualités : Variété à l’écorce la plus blanche de tous les bouleaux.

Bouleau de Chine ou Bouleau à écorce rouge (Betula albosinensis)

Bouleau à écorce remarquable Bouleau de Chine ou Bouleau à écorce rouge (Betula albosinensis)
  • Hauteur : 6 à 8 m
  • Port : Élancé, en ovale.
  • Qualités : Écorce brun cuivré, aux nuances changeantes selon la saison. Rameaux couverts d’une pruine bleutée.

Betula costata

Bouleau à écorce remarquable Betula costata
  • Hauteur : 12 à 15 m
  • Port : Élancé, en ovale.
  • Qualités : Écorce blanc crème, s’exfoliant dans les tons beige rosé, avec des stries argentées. Feuilles larges aux superbes couleurs automnales.

Bouleau noir (Betula nigra 'Heritage')

Bouleau à écorce remarquable Bouleau noir (Betula nigra 'Heritage')
  • Hauteur : 12 à 15 m
  • Port : Élancé, en ovale.
  • Qualités : Écorce s’exfoliant par larges plaques, présentant des nuances du beige au brun.

Bouleau à papier (Betula papyrifera)

Bouleau à écorce remarquable Bouleau à papier (Betula papyrifera)
  • Hauteur : 15 à 20 m
  • Port : Élancé, en large fuseau ovale.
  • Qualités : Écorce s’exfoliant en lambeaux fins comme du papier à cigarettes.

Bouleau à port ou feuillage intéressant

Bouleau pleureur (Betula pendula 'Youngii')

Bouleau pleureur ( Betula pendula  'Youngii')
  • Hauteur : 3 à 5 m
  • Port : Pleureur.
  • Qualités : Forme naturellement une petite tonnelle. Idéal pour petit jardin, ou en grand bac.

Betula davurica

 Betula davurica
  • Hauteur : 8 à 10 m
  • Port : Élancé, en ovale.
  • Qualités : Faible développement. Idéal dans un petit jardin.

Bouleau du Japon (Betula ermanii)

Bouleau à port ou feuillage intéressant Bouleau du Japon (Betula ermanii)
  • Hauteur : 15 à 20 m
  • Port : Port très graphique.
  • Qualités : Petites feuilles. Écorce avec reflets orangés.

Bouleau lacinié (Betula pendula 'Laciniata')

Bouleau à port ou feuillage intéressant Bouleau lacinié (Betula pendula 'Laciniata')
  • Hauteur : 12 à 15 m
  • Port : Port pleureur et étroit 3 à 4 m d’envergure.
  • Qualités : Feuilles vert clair profondément découpées.

Bouleau pourpre (Betula pendula 'Purpurea')

Bouleau pourpre ( Betula pendula  'Purpurea')
  • Hauteur : 10 à 12 m
  • Port : Élancé, en large fuseau ovale.
  • Qualités : Feuilles brun pourpre.

Plantation du bouleau

Plantation du bouleau

Où planter le bouleau ?

Rustique et résistant, le bouleau peut se planter dans tous nos jardins, de préférence au soleil. Côté sol, il ne redoute que les terres trop calcaires, ou insuffisamment drainées.

Au jardin, c'est un arbre qui convient à de nombreuses situations : en cépée, en bosquet, en isolé sur la pelouse, en bac, autour d'une zone de repos, en alignement le long d'une allée, etc.

C'est un arbre dont les racines poussent plutôt superficiellement. S'il n'y a rien à craindre du côté des fondations et autres maçonneries, il est prudent de planter rapidement arbustes et/ou vivaces sous sa ramure afin qu'ils s'enracinent rapidement sans souffrir de la concurrence.

Quand planter le bouleau ?

  • En conteneur, il peut être planté toute l'année, hors période de gel et de sécheresse.
  • À racines nues, il faut le planter en début d'hiver, afin qu'il ait le temps de bien s'installer avant l'été suivant.

Mais comme tous les arbres à feuillage caduc, l'hiver reste la meilleure saison pour planter le bouleau avec le maximum de chance de bonne reprise.

Comment planter le bouleau ?

Aussi bizarre que cela puisse paraître pour un arbre aussi rustique, sa reprise après plantation est souvent délicate. Aussi, contrairement à la grande majorité des arbres à feuillage caduc, il est peu proposé à racines nues (surtout pour les jeunes sujets), et surtout vendu en motte ou en conteneur.

Dans tous les cas :

  • Préparez un trou au moins trois fois plus large que le volume de la motte ou de la touffe de racines. L'arbre doit en effet pouvoir profiter de terre ameublie pour lancer rapidement ses racines et bien s'ancrer au sol. Une profondeur de 50 cm suffit amplement.
  • Fichez un solide tuteur en bois dans le trou, puis rebouchez partiellement.
  • Placez l'arbre le long du tuteur.
  • Le sommet de la motte, ou bien le collet doit affleurer le niveau du sol. Vérifiez avec un manche d'outil jeté en travers du trou. Au besoin, retirez l'arbre et remettez un peu de la terre extraite.
  • Une fois la bonne hauteur obtenue, rebouchez complètement, en tassant légèrement.
  • Avec la terre en excès, formez un boudin tout autour du trou. Il retiendra l'eau d'arrosage, et la forcera à s'infiltrer autour de l'arbre, au niveau des racines.
  • Arrosez immédiatement après plantation, même s'il pleut, pour achever de bien mettre la terre en contact avec les racines. Comptez au moins deux gros arrosoirs d'eau.
  • Posez alors un ou deux liens, sans serrer, entre le tronc et le tuteur.

En cas de plantation en bac :

  • Ce dernier doit impérativement afficher une largeur d'au moins 1 × 1 m, et une profondeur de 0,50 m.
  • Le bouleau ne pousse pas dans du simple terreau. Il faut donc remplir le bac avec un mélange de terre de jardin et de compost, dans les proportions de ¾ – ¼.

Attention : le bouleau pleureur peut présenter un intérêt en bac. Cependant, le bouleau doit de préférence être planté en pleine terre, le seul endroit où il peut développer un gros tronc, véritable attrait chez cet arbre !

Culture et entretien de bouleau

Culture et entretien de bouleau

Le bouleau n'est pas exigeant. Il pousse tout seul et ne demande rien. Veillez simplement à pailler la terre sous sa ramure afin de conserver une certaine humidité au niveau de ses racines.

Les seules opérations d'entretien sont les suivantes :

  • Collectez les rameaux cassés qui restent suspendus dans les branches. Ils ne sont pas dangereux mais inesthétiques.
  • Passez l'écorce du tronc et des branches principales à l'éponge et eau savonneuse en automne, pour faire ressortir son aspect clair et lumineux en plein hiver, dès le moindre rayon de soleil.

En bac, comme pour toutes les plantes dans cette situation, il faut particulièrement veiller à ce que les racines du bouleau trouvent toujours de l'humidité, notamment en été. Un système d'arrosage automatique avec programmateur est donc conseillé.

Taille du bouleau

Comment le tailler ?

Il ne faut surtout pas le tailler, car on casse son port souple et naturel.

Aussi, est-il important de bien choisir l’emplacement, et bien connaître l’encombrement de l’arbre à l’âge adulte, avant de planter un bouleau…

Quand le tailler ?

Si toutefois, une branche doit être coupée, il faut intervenir en automne, car en pleine saison, et notamment au printemps, l’arbre perd trop de sève, et cela l’épuise beaucoup.

Maladies, nuisibles et parasites du bouleau

Le bouleau est peu sensible aux maladies, et rarement attaqué par des parasites au point d’envisager un traitement.

Quand il est fragilisé, c’est souvent à cause du pourridié, un champignon qui se développe sur ses racines et à la base de son tronc, et qui prolifère en terre trop humide. D’où l’importance de planter en terre bien drainée ! Quand le champignon apparaît sur le tronc, il est généralement trop tard pour sauver l’arbre.

Récolte

La sève du bouleau est utilisée pour ces vertus médicinales, en particulier diurétiques et antirhumatismaux. Mais sa collecte est du ressort des spécialistes.

Multiplication du bouleau

Multiplication du bouleau

Sa multiplication est davantage du ressort du professionnel, par greffage et bouturage.

Vous pouvez tenter le semis, mais sans assurance d’obtenir le même arbre que celui où vous avez prélevé les fruits, car il a pu être fécondé par une autre espèce…

Quand semer le bouleau ?

La meilleure période, c’est au printemps, en mars ou en avril.

Comment semer les graines ?

  • Dispersez les graines sur une terre bien ameublie, dans un endroit ombragé du jardin. Ne les enterrez surtout pas, mais plaquez-les à la terre avec une planchette de bois.
  • Arrosez et maintenez le sol frais durant toute l’année, surtout en été.

Les jeunes bouleaux vont se développer dans l’année. Vous pourrez les soulever délicatement avec leur motte au printemps prochain, puis les repiquer à leur emplacement définitif au jardin.

Conseils écologiques

Le bouleau permet de réaliser rapidement un petit bosquet ombragé au jardin, sous lequel viennent s’abriter de nombreux oiseaux, grands pourfendeurs de vers et de chenilles indésirables !

Bon à savoir : le pollen du bouleau est allergisant. Les personnes sensibles doivent éviter de planter cette essence dans leur jardin.

Un peu d’histoire…

Si certaines espèces de bouleau sont originaires d’Europe, beaucoup nous viennent d’Asie, Chine et Japon en particulier.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides