Brighamia insignis

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Brighamia insignis en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Palmier hawaïen

  • Nom(s) latin(s)

    Brighamia insignis

  • Famille

    Campanulacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant
  • Forme

    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,40 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    4 à 5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Chambre Véranda Serre chaude
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le palmier hawaïen (Brighamia insignis) est l'une des plantes les plus insolites de la flore hawaïenne d'où il est originaire. Il a une tige succulente qui est généralement robuste, non ramifiée.

Dans son milieu d'origine, il mesure de 1 à 2 m de haut, pouvant atteindre jusqu'à 5 m. En culture, il fait au maximum 1 à 1,20 m après quelques années.

De ses origines hawaïennes, le Brighamia insignis a gardé l'amour de la chaleur. Il ne supporte pas les températures négatives, et un minimum de 12 °C est à maintenir l'hiver pour qu'il prospère.

Les feuilles forment une rosette dense au sommet de la tige et sont vert brillant, un peu charnues, variant en couleur du clair au foncé. Elles sont plus larges à l'apex (pointe) qu'à la base, en forme de cuillère. Elles font de 12 à 20 cm de long et 5 à 10 cm de large. Le bord est généralement entier, mais de petites dents peuvent être présentes à l'extrémité.

Le palmier hawaïen fleurit de septembre à décembre. Chaque grappe contient de 3 à 8 fleurs parfumées, de couleur jaune crème en forme de trompette. Chaque fleur est portée par une tige de 1 à 3 cm. Le tube de ces fleurs est formé de 5 pétales qui sont fusionnés dans la longueur créant un cône allant de 7 à 14 cm. Le tube floral reste fusionné sur sa longueur jusqu'à ce que le pollen soit libéré. Puis une sorte de fente se développe de la surface supérieure de la fleur vers le bas pour atteindre un tiers de la longueur du tube. Cela permet aux pollinisateurs un passage plus facile. Les fleurs sont parfumées d'une odeur légèrement sucrée qui est semblable à celle du chèvrefeuille.

Le fruit est petit, 1,2 à 1,9 cm de long et 0,8 à 1,3 cm de large contenant deux capsules. Chacune des capsules contient une cinquantaine de graines minuscules. Les graines sont bosselées sur toute leur surface, une caractéristique qui différencie cette espèce des autres Brighamia, dans lesquels les graines sont complètement lisses.

Attention : le latex de la plante est irritant pour la peau.

Espèces et variétés de Brighamia insignis

Seule l'espèce type est cultivée.

Brighamia insignis

Espèce type

  • Feuillage : Vert luisant pâle ou foncé.
  • Fleurs : Jaune crème odorantes, ouvertes à l'automne.
  • Qualités : Un superbe sujet d'intérieur, robuste et facile d'entretien. Une plante d'intérieur à floraison parfumée.

Plantation de Brighamia insignis

Plantation de <em>Brighamia insignis</em>

BotMultichill/CC BY 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Plantez obligatoirement en intérieur et en pot, du fait de sa non-résistance au froid. Il est toutefois possible de le sortir en fin de printemps-été, tout en prenant soin de ne pas l’exposer au soleil.

Brighamia insignis est disponible en jardinerie en godets ou pots de 1 l. Choisissez un joli pot ou cache-pot, dont le diamètre dépendra de la dimension du plant (un contenant de 3 l est dans la bonne moyenne).

Choisissez un emplacement lumineux, mais sans soleil direct, et une pièce qui sera obligatoirement chauffée l'hiver.

Quand planter le palmier hawaïen ?

La plantation printanière permet à votre plante de bénéficier immédiatement de l'augmentation de la température, accélérant ainsi l'enracinement et la croissance.

L'idéal est de planter de mars à mai, au plus tard en juin (passé le printemps, les chaudes journées lui seraient difficiles).

Comment le planter ?

Utilisez impérativement un substrat grossier, drainé au fond par du gravier.

Mélangez par tiers un terreau à cactées, sable, pouzzolane, et malaxez bien l'ensemble puis pratiquez un rempotage de manière habituelle.

Le premier arrosage doit être copieux.

Culture et entretien de Brighamia insignis

Culture et entretien de <em>Brighamia insignis</em>

Jay Sturner/CC BY 2.0/Flickr

La seule grande difficulté concernant le palmier hawaïen réside dans la régularité des arrosages :

  • Le mélange ne doit jamais sécher totalement, car ses racines se déshydratent rapidement.
  • Dosez vos apports en eau pour toujours maintenir une légère humidité du substrat.
  • Pratiquez un arrosage léger, mais régulier, à diminuer en période hivernale.

Durant la période active de végétation, Brighamia insignis apprécie un apport nutritif régulier :

  • Utilisez un fertilisant riche en azote et potassium de type N10-P8–K17 (des engrais liquides de ce genre sont vendus prêts à l’emploi en jardineries)
  • Respectez bien les instructions de dosage.
  • Cessez tout apport nutritionnel en hiver.

Un rempotage annuel est à prévoir au printemps pour ne pas interrompre la croissance de votre plante. Cependant, lorsque votre palmier hawaïen atteindra 80 cm de haut environ, il deviendra difficile à rempoter à cause de sa fragilité. Grattez alors la terre en surface sur 2 cm et apportez un peu de terreau frais chaque printemps.

En règle générale, le palmier hawaïen fleurit 3 ans après le semis. Les plantes issues de commerces spécialisés fleurissent en 9 mois. Cette donnée est à prendre en compte lors de votre choix de culture.

Bon à savoir : il arrive souvent que cette plante perde tout ou partie de son feuillage après la floraison. C'est un phénomène normal, de nouvelles feuilles ne tardent pas à se développer.

Maladies, nuisibles et parasites

Les araignées rouges apprécient les feuilles tendres et vertes de Brighamia insignis, leur absorption de sève épuise les feuilles les rendant rapidement jaunes.

Il n'est pas nécessaire de traiter le plant malade, il suffit de nettoyer régulièrement le feuillage avec de l'eau, principalement la face inférieure.

En cas de forte infestation (apparition de fines toiles), traitez avec un acaricide spécifique, à heures fraîches.

Multiplication de Brighamia insignis

Multiplication de <em>Brighamia insignis</em>

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Basé sur la morphologie florale, un grand papillon de nuit à longue trompe rétractable pollinisait naturellement cette espèce, mais ces papillons de nuit sont éteints. La pollinisation se pratique donc de façon manuelle en prenant, à l'aide d'un coton-tige, le pollen des étamines d'une fleur et en le déposant sur le pistil d'une autre.

Quand semer ?

Cette opération peut se faire en automne en milieu chaud et lumineux, et au printemps dans les mêmes conditions, cependant un semis de printemps aura un temps de germination plus court.

Comment semer ?

Gardez les graines quelques jours au frigo, cela accélère la levée.

Semez-les classiquement, sans les enterrer, car la lumière favorise leur germination. Placez la caissette de semis à l'étouffée entre 18 et 25 °C pour maintenir une ambiance assez chaude et humide. La germination prend de 2 à 6 semaines, mais peut se poursuivre sur 3mois.

Attendez que les jeunes plants aient plusieurs vraies feuilles avant de rempoter. Ils feront environ 5 cm à ce moment-là.

Bon à savoir : utilisez un substrat simple et drainé par le fond : mélangez 50 % de terreau à semis avec 50 % de sable, et déposez les graines sur un lit sableux tamisé.

Conseils écologiques

Brumisez le feuillage quand les températures sont hautes, avec une eau de pluie de préférence, pour éviter les traces calcaires sur le beau feuillage luisant.

Le palmier hawaïen est très présent dans les jardineries suite à la mise en place d'un programme de sauvegarde et de multiplication de cette espèce en voie de disparition. Le cultiver sainement contribue à la sauvegarde de l'espèce.

Bon à savoir : les feuilles écrasées mélangées avec du sel de mer sont utilisées pour traiter les coupures et les infections.

Un peu d'histoire…

La plante doit son nom au botaniste, géologue et ethnologue américain William T. Brigham. (1841-1926). L'épithète latine insignis signifie « excellent » ou « remarquable », ce qui est particulièrement vrai pour cette plante.

Brighamia insignis est considéré comme en danger, il est donc protégé, inscrit sur la liste des espèces menacées.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides