Menthe-coq

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Menthe-coq en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Menthe-coq, Balsamite

  • Nom(s) latin(s)

    Tanacetum balsamita

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments | Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Prairie Rocaille Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La menthe-coq (Tanacetum balsamita) appartient au même genre que la tanaisie, et à la même famille que les chrysanthèmes. Elle est d'ailleurs parfois appelée « chrysanthème balsamite », d'un ancien taxon, Chrysanthemum balsamita, mais surtout plus simplement la « balsamite ».

Cette plante est originellement native du Caucase, en Méditerranée orientale, mais existe en Europe du Sud comme archéophyte naturalisée, et peut aujourd'hui être trouvée à l'état sauvage.

Plante aromatique vivace, la menthe-coq est une rhizomateuse, à système racinaire puissant, pouvant mesurer jusqu'à 1,50 m, avec des tiges cotonneuses et poilues et des feuilles caulinaires, ovales et dentelées.

En été, elle montre de petits boutons en forme de fleurs jaunes qui apparaissent en grappes. Les fleurs de la menthe-coq, en forme de marguerites, sont oblongues à ovoïdes, très velues sur le dessous. Les inflorescences sont composées de petites fleurs tubulées jaunes et de fleurs ligulées blanches. Les fleurs parfumées, éthérées, sentent le balsamique. Ses feuilles ont un arôme d'eucalyptus.

Au jardin, la balsamite requiert un emplacement ensoleillé avec un sol riche en éléments nutritifs.

Bon à savoir : comme cette imposante plante herbacée vivace et rustique (jusque -15 °C et moins) a tendance à proliférer, il faut la surveiller attentivement.

Espèce de la menthe-coq

Menthe-coq, balsamite, chrysanthème balsamite (Tanacetum balsamita)

Menthe-coq, balsamite, chrysanthème balsamite (Tanacetum balsamita)
  • Fleurs et floraison : Floraison en juillet-août. Fleurs odorantes, jaunes au centre, blanches sur la couronne. Utilisables en fleurs coupées et/ou séchées.
  • Caractéristiques : Grande plante de 1,50 m, facile de culture.
  • Qualités : Plante parfumée, médicinale, utilisée en ingrédient culinaire, décorative.

Plantation de la menthe-coq

Plantation de la menthe-coq

Joan Simon/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où la planter ?

La menthe-coq tolère la plupart des sols, s'ils ne sont pas trop lourds et humides. Préférez un sol ordinaire, pas trop sec, plutôt frais, ensoleillé.

Placée à l'ombre, elle ne fleurit pas !

Résistante au gel, mais craignant une sécheresse trop longue, elle est robuste jusqu'à -30 °C !

Quand planter la menthe-coq ?

La plantation du rhizome d'une plante déjà en croissance se fait au printemps.

Comment la planter ?

Lorsque tout risque de gel est passé, plantez simplement le rhizome sous 7 à 15 cm de substrat.

Culture et entretien de la menthe-coq

Culture et entretien de la menthe-coq

Andrey Korzun/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

La menthe coq ne demande que peu d'entretien. Désherbez régulièrement et arrosez en cas de sécheresse prolongée.

Si la menthe-coq se ressème trop rapidement, éliminez les plants superflus.

La balsamite est une plante vivace qui devrait être renouvelée par division, quand l'ancienne plante devient nue au centre. Comme les racines rampent librement, les plantes seront probablement réparties sur les espaces intermédiaires en 2-3 ans et doivent être divisées et transplantées.

Taille de la menthe-coq

En fin d'été, lorsque les feuilles ressemblent à des lambeaux, élaguez la moitié d'entre elles en les laissant sur le sol. La menthe-coq grandit de 60 à 90 cm de hauteur si elle est laissée ainsi.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucune maladie ni nuisible à déplorer !

Multiplication de la menthe-coq

Multiplication de la menthe-coq

Joan Simon/CC BY-SA 2.0/Flickr

Si la division de la touffe de cette rhizomateuse est facile, il est également possible de la multiplier par semis, de février à juin, ou de septembre à octobre.

Semez les graines à la surface d'un terreau pour semis de plantes potagères, léger et humide, dans des pots ou des bacs. Couvrez les graines avec seulement une légère couche de compost ou de la vermiculite pour laisser passer la lumière et aider la germination.

Placez de l'eau à la base du plateau, et placez-le dans un germoir ou un endroit chaud, idéalement à 20 °C. Gardez le compost humide, mais pas tout le temps mouillé.

Repiquez chaque plant une fois qu'il a sa première série de vraies feuilles (environ 6-10 cm) dans des pots contenant du compost bien drainé et cultivez-les dans des conditions hors gel jusqu'à ce que la plantule soit assez grande pour être plantée à l'extérieur.

Quand les plantes atteignent 15 cm de hauteur, acclimatez progressivement aux conditions extérieures pendant 10 à 15 jours avant la plantation, lorsque tout risque de gel est passé.

Hivernez en automne les plantes semées dans des conditions exemptes de gel avant de les planter en extérieur au printemps suivant.

Conseils écologiques

On peut encore tirer parti de cette plante à l'odeur très agréable dans des bouquets de fleurs colorées.

Propriétés et usages de la menthe-coq

La menthe-coq est à inclure dans les plantes procurant du bien-être, en particulier grâce à une infusion filtrée de feuilles séchées, laquelle renforce les cheveux abîmés en leur conférant une odeur agréable et a parallèlement une action apaisante sur le cuir chevelu.

Note : pour le séchage, ramassez les feuilles juste avant la floraison, car c'est à ce moment que leur saveur est la plus intense. Les feuilles sèchent rapidement à 37 °C et peuvent être stockées pendant de longues périodes.

En usage culinaire, les feuilles sont utilisées en petite quantité pour épicer la viande, surtout de mouton, et agrémentent aussi les salades, les farces pour la volaille (en substitut à la sauge) et les potages. Elles servent aussi à aromatiser des liqueurs. La menthe-coq peut prendre la place de la menthe dans des boissons glacées. Ses saveurs se marient bien avec des plats d'œufs et de fruits de mer, et sont merveilleuses lorsqu'elles sont utilisées avec des fruits et des gâteaux.

En termes médicinaux, une tisane de feuilles de menthe-coq peut être utilisée en cas de rhume et de troubles digestifs. Autrefois, on s'en servait pour traiter les problèmes hépatiques, biliaires et menstruels. Aujourd'hui, elle ne joue plus un rôle très important en tant que plante médicinale.

Bon à savoir : la balsamite contient de nombreuses huiles essentielles, incluant le camphre et la thuyone.

Un peu d'histoire…

La menthe-coq a été mentionnée dès le IXe siècle comme médicament, mais c'est surtout à partir du XIXe siècle qu'elle apparaît régulièrement dans les listes de médicaments. Néanmoins, elle est ensuite tombée dans l'oubli en Europe, mais est encore largement utilisée en Asie du Sud-Ouest.

Le nom anglais « Costmary » découle de « Costus » et de « Sainte-Marie ». Dans d'autres langues, la menthe-coq est en effet associée à la vierge Marie, probablement parce que Tanacetum balsamita a été parfois utilisée pour traiter les maladies des femmes.

Tanacetum balsamita est aussi connue sous le nom de « feuille de bible », car autrefois les femmes en apportaient souvent un bouquet à la messe, dont elles humaient fréquemment la senteur vivifiante pour éviter de s'endormir pendant le service !

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides