Frangipanier

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Frangipanier en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Frangipanier

  • Nom(s) latin(s)

    Plumeria rubra

  • Famille

    Apocynacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante comestible ▶ Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Serre chaude Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le frangipanier ou Plumeria, de la famille des Apocynacées, mesure entre 7 et 10 m dans son habitat d’origine en Amérique centrale (il est originaire du Mexique et du Venezuela), mais aussi dans les régions tropicales où il s’est naturalisé, comme en Asie ou à Hawaï où il pousse en abondance. Il dépasse rarement 1,50 m lorsqu’il est cultivé en pot.

Avec ses branches tortueuses et noueuses, ses fleurs et ses longues feuilles (caduques) vert sombre, plus pâles au revers, le frangipanier affiche une allure bien reconnaissable. Les fleurs, en grappes à l’extrémité des branches, sont très parfumées. Les fragrances diffèrent légèrement suivant les couleurs des fleurs. Les pétales cireux arborent souvent une couleur différente du cœur de la fleur. Si les fleurs sont souvent blanches et jaunes, de très nombreux cultivars explorent toutes sortes de gammes de couleurs, sauf le bleu.

Le frangipanier peut servir de décoration estivale, mais il a besoin d’un abri hivernal, car il ne supporte pas des températures en dessous de 5 °C. Les frangipaniers sont extrêmement résistants, capables de supporter l'excès de chaleur, de pluie ou de sécheresse, mais pas le froid.

L’idéal est de le cultiver en pot, à sortir de mai à septembre, et à rentrer avant que les nuits refroidissent, dans une pièce très lumineuse, aérée régulièrement et chauffée, tels une véranda ou un jardin d’hiver (c'est vraiment le mode de culture qui leur convient le mieux, car la température, qui doit être plus fraîche en hiver, y est facile à gérer). Une grande baie vitrée est idéale. Et prévoyez de la place, car il n’aime pas être confiné. Son système racinaire léger le prédispose à la culture en contenant. Le frangipanier peut, dans ces conditions, fleurir plusieurs fois par an.

Vous pouvez tenter la culture du Plumeria en pleine terre si vous habitez dans une région au climat particulièrement doux. Les fleurs apparaissent après une période de sécheresse, et aussi généralement pendant les premières semaines de la saison chaude s'il ne pleut pas trop régulièrement. Elles éclosent au début de l'été, voire à la fin du printemps, pour disparaître à l'automne. Plus ou moins larges, elles sont tantôt blanches, jaunes, roses ou rouges. Regroupées en bouquets, leur parfum est puissant.

C’est alors en isolé qu’il fait le plus d’effet, ses branches pouvant exprimer toute leur personnalité. Le tronc noueux se divise rapidement pour émettre des branches tortueuses et dressées. Il est parfois plus large que haut.

Le doux parfum du frangipanier et les fleurs très pures évoquent le meilleur des tropiques. Quelques fleurs en vase, et les senteurs se diffusent instantanément. Encore plus romantique, disposez des fleurs, cueillies ou récupérées au sol, dans de jolis contenants emplis d’eau. Elles vont flotter tout en parfumant l’atmosphère.

Bon à savoir : une coupe faite sur n'importe quelle partie de l'arbre sécrète une sève laiteuse et collante, légèrement toxique.

Espèces et variétés de Plumeria

Ce genre comprend environ une dizaine d'espèces et c’est surtout Plumaria rubra que l’on rencontre en culture, avec de fort nombreux cultivars.

Plumaria rubra

'Sunrise'

Frangipanier 'Sunrise'
  • Floraison : Fleurs blanches à cœur jaune.

'Rouge Mayotte'

Plumaria rubra 'Rouge Mayotte'
  • Floraison : Fleurs rose pâle à framboise, avec le cœur jaune.

'Tricolor'

Plumaria rubra 'Tricolor'
  • Floraison : Fleurs rose pâle à fuchsia à cœur jaune d’or.

'Kimo Paul’

Frangipanier 'Kimo Paul’
  • Floraison : Fleurs corail.

'Samoan Fluff'

Plumaria rubra 'Samoan Fluff'
  • Floraison : Fleurs d'un blanc pur, avec un tout petit cœur citron.

'Multiplicity'

Plumaria rubra 'Multiplicity'
  • Floraison : Fleurs rose dragée à cœur orange.

Plumeria alba

Espèce type

Plumeria alba Espèce type
  • Floraison : Feuilles étroites et gaufrées, fleurs blanches. C’est la « fleur des temples », symbole national du Nicaragua et emblème du Laos.

Plumeria cubensis

Espèce type

Frangipanier Espèce type
  • Floraison : Feuilles cireuses, fleurs blanches très parfumées.

Plumeria obtusa

Espèce type

Plumeria obtusa Espèce type
  • Floraison : Originaire de Colombie, il fleurit blanc.

Plumeria pudica

Espèce type

Plumeria pudica Espèce type
  • Floraison : Port érigé, feuilles en forme de spatules, abondante floraison blanche non parfumée. On le nomme souvent « bouquet de mariée ».

Plumeria stenophylla

Espèce type

Frangipanier Espèce type
  • Floraison : Fleurs blanches aux pétales étroites et feuilles lancéolées, sans parfum.

Plantation du frangipanier

Plantation du frangipanier

Patrice78500/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Le frangipanier a besoin de soleil. Une véranda ou un jardin d'hiver sont parfaits pour l'installer. Si vous l'adoptez à la maison, placez-le devant une baie vitrée.

En pot : utilisez un substrat composé de 3/4 terreau et 1/4 sable, enrichi de compost, il aime un sol riche et bien drainé.

En pleine terre : la plantation ne peut se faire qu'en région où il n'y a aucun gel, ou dans une plate-bande au jardin d'hiver, en sol riche et drainé.

Quand planter le Plumeria ?

En intérieur, toute l'année.

En extérieur, en mai.

Comment le planter en pot ?

Prenez un pot de 50 cm au moins, bien drainé avec des billes d'argile et empli d'un substrat composé de 3/4 terreau et 1/4 sable. Ajoutez quatre poignées de compost.

Placez la plante, rebouchez, tassez. Arrosez.

Comment planter le frangipanier en pleine terre ?

Dans un sol enrichi de compost et bien drainé, plantez en faisant un trou de 50 cm sur 50 au minimum.

Arrosez, et paillez.

Culture et entretien du Plumeria

Culture et entretien du <em>Plumeria</em>

MathKnight/CC BY 3.0/Wikimedia

L'arrosage est la tâche la plus importante à suivre, car pour obtenir des fleurs, il est indispensable de marquer les saisons :

  • Lorsque les feuilles tombent, en novembre, le frangipanier entre en dormance : placez-le dans une pièce plus fraîche, entre 10 et 15 °C, jusqu'en mars, et arrêtez presque les arrosages. Une fois par mois suffit.
  • Dès mars, lorsque les journées rallongent ouvertement, reprenez des arrosages réguliers, jusqu'à l'automne. La terre doit alors sécher sur 1 cm en surface, entre deux arrosages. Arrosez toujours à l'eau non calcaire.

Surfacez avec du compost en mars, puis fin juin. Une fois par an, apportez un engrais naturel à base d'algues, en mai.

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.

Cultivé en intérieur, le frangipanier aime prendre des vacances à l'extérieur, au jardin, de mai à septembre. Comme le pot est lourd, prévoyez une planche à roulettes pour le sortir facilement et l'installer au soleil doux.

Conseil : si au fil du temps la plante devient trop importante, n'hésitez pas à la sortir du pot et à couper une partie des racines avant de rempoter avec du substrat frais.

Taille du frangipanier (Plumeria)

Quand tailler ?

En mars-avril.

Comment tailler ?

Le frangipanier n'a pas besoin de taille, mais comme il la supporte bien, n'hésitez pas si vous devez le garder sous contrôle, s'il devient gênant pour le passage par exemple, ou pour le densifier. Mais ne le faites pas chaque année, sinon vous ne verrez jamais les fleurs qui se forment au bout des branches.

Si vous prévoyez de tailler votre frangipanier, faites-le sur une moitié, afin de ne pas vous priver de floraison, et continuez la seconde année sur l'autre moitié.

Pour une meilleure ramification, coupez les branches de moitié ou d'un tiers.

Maladies, nuisibles et parasites

L'araignée rouge et la cochenille peuvent sévir, surtout en serre par temps chaud et sec (le confinement attire les parasites).

Pour éviter les araignées rouges : assurez une bonne hygrométrie, bassinez régulièrement votre plante, et pratiquez une bonne aération. Sortez le frangipanier en été, si vous en avez la possibilité.

Éliminez les cochenilles à l'aide d'un coton-tige imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé.

En sol trop humide, la pourriture peut atteindre les racines. Pour éviter cela, n'arrosez que lorsque le sol est sec et ne laissez jamais d'eau stagner dans la soucoupe.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Cueillez les fleurs juste avant qu'elles n'éclosent totalement.

La conservation des fleurs

Dans une pièce fraîche, les fleurs restent jolies pendant 8 jours en vase, et deux semaines si elles nagent dans un récipient.

En cuisine, utilisez-les aussitôt.

Multiplication du Plumeria

Multiplication du <em>Plumeria</em>

Atamari/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Le frangipanier se multiplie par boutures terminales.

Quand bouturer ?

En avril.

Comment bouturer ?

  • Prélevez des boutures de 18 à 20 cm, juste sous un nœud.
  • Ôtez les feuilles du bas et stoppez l'écoulement de sève en plongeant les tiges dans l'eau froide.
  • Laissez sécher ces boutures, étalées sur un papier journal, dans une pièce aérée pendant quelques jours, puis plantez en pots de 8 cm emplis d'un mélange terreau, tourbe et sable à quantités égales.
  • Arrosez légèrement à l'eau non calcaire.
  • Enfermez ces pots dans un sachet de plastique transparent ou dans une mini-serre de multiplication. Conservez-les au soleil doux, à des températures comprises entre 20 et 25 °C.
  • Lorsque la croissance reprend, ôtez en douceur, sur plusieurs jours, la protection de plastique, puis arrosez les jeunes plants de frangipanier comme les sujets adultes.

Conseil : pendant la première année, les boutures sont très fragiles. Attendez l'année suivante pour les rempoter.

Conseils écologiques

En Polynésie, le latex du frangipanier est employé comme traitement contre les verrues, comme nous le faisons avec le suc de la chélidoine. Il est également utilisé comme purgatif en Inde ou comme traitement contre la blennorragie aux Philippines, avec de l'écorce fraîche. On extrait un antibiotique, la fulvoplumièrine, à partir des feuilles et de l'écorce.

Avec cette senteur exceptionnelle, méli-mélo d’amande et de vanille, avec une note chaude de fleur exotique, il était évident que la parfumerie devait s’intéresser à cette plante. On en tire l’absolue, qui entre dans la composition de nombreux parfums de prestige.

Salades, desserts, pâtisserie… les fleurs comestibles sont des gourmandises qui apportent une belle touche décorative à divers plats.

Attention : la sève laiteuse des tiges est toxique, comme chez les Euphorbiacées.

Un peu d'histoire…

Le genre, à l'origine écrit Plumiera, a été donné en l'honneur du botaniste français Charles Plumier, 1646-1704. Voyageur naturaliste, il rapporta un grand nombre de plantes de ses quatre missions en Amérique centrale et du Sud et dans les îles proches. D’après l'auteur Peter Loewer, le prêtre espagnol Francisco de Mendoza, aurait décrit cette plante avant Plumier, en 1522.

Le nom vernaculaire « frangipanier » vient de celui d'un marquis italien du XVIe siècle, Frangipani, qui aurait créé un parfum ressemblant à celui de Plumeria, un parfum utilisé pour embaumer les gants.

La fleur de Plumeria alba est l'un des symboles nationaux du Laos sous le nom de dok champa.

Dans plusieurs îles du Pacifique comme Tahiti, Fidji, Hawaï, Nouvelle-Zélande, Tonga et les îles Cook, le Plumeria est utilisé en couronnes de fleurs. Dans la culture polynésienne, une fleur de frangipanier portée par les femmes sur l'oreille droite signifie qu’elle est libre, et sur la gauche qu’elle est prise (comme celle du tiaré).

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides