Dactylorhiza

Dactylorhiza en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Orchis

  • Nom(s) latin(s)

    Dactylorhiza

  • Famille

    Orchidacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,15 à 0,25 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Difficile de s'y retrouver dans le genre Dactylorhiza ! Les critères distinctifs sont assez ténus, à tel point que la différentiation de certaines espèces fait l'objet de discussions sans fin entre orchidophiles. Ces problèmes de classification sont encore aggravés par la très grande faculté d'hybridation entre les différentes espèces quand elles sont en contact.

Orchidée à feuillage caduc, aux racines en tubercules digités, l'orchis Dactylorhiza possède de 4 à 7 feuilles vertes, lancéolées, maculées ou non et bien dressées le long de la tige.

Ses fleurs sont groupées en épi dense de forme cylindrique. Elles sont assez petites, de couleur rose, au labelle faiblement trilobé, portant un motif bien net en forme de boucle. Les sépales latéraux sont écartés vers les côtés. Les étamines, le style et les stigmates sont soudés pour former une colonne. Une étamine et deux stigmates sont fertiles. Chaque épi porte environ de quinze à une centaine de fleurons suivant l'espèce.

Dactylorhiza affectionne particulièrement les zones humides et les sols acides tels que certaines prairies, mais on peut la rencontrer sur des talus ou des bords de chemins assez secs, sur sols acides ou basiques, dans des ambiances fraîches. Elle fréquente également les landes à ajoncs qui croissent sur des sols argileux.

La floraison a lieu d'avril à juillet.

Bon à savoir : sa rusticité (-25 °C) permet une culture en extérieur partout en France.

Espèces de Dactylorhiza

Le Dactylorhiza est un groupe comprenant de nombreuses espèces et des centaines d'hybrides. Voici un résumé des principaux groupes d'espèces.

Dactylorhiza incarnata, syn. Orchis incarnata (7 variétés)

 Dactylorhiza incarnata, syn. Orchis incarnata  (7 variétés)
  • Fleurs : Rose pâle, tacheté de rose foncé. De mai à juillet.
  • Végétation : Hauteur : 50 cm. Feuilles vert clair dressées.
  • Qualités : Plein soleil. Floraison solitaire.

Dactylorhiza maculata, Orchis tacheté, Orchis maculé (12 variétés)

 Dactylorhiza maculata, Orchis tacheté, Orchis maculé (12 variétés)
  • Fleurs : Blanches tachetées ou roses violacées. De juin à août.
  • Végétation : Hauteur : 60 cm. Feuilles vert foncé tachetées de brun.
  • Qualités : Plein soleil. Floraison simple, très beau feuillage marbré.

Dactylorhiza majalis, Dactylorhize de mai, Orchis de mai (8 variétés)

 Dactylorhiza majalis, Dactylorhize de mai, Orchis de mai (8 variétés)
  • Fleurs : Rose foncé à violet. En mai et juin.
  • Végétation : Hauteur : 40 cm. Feuilles vertes maculées de brun.
  • Qualités : Plein soleil. Floraison solitaire, plante trapue.

Dactylorhiza praetermissa, Orchis négligé (9 variétés)

 Dactylorhiza praetermissa, Orchis négligé (9 variétés)
  • Fleurs : Rose pâle à rouge violacé, maculées. De mai à juillet.
  • Végétation : Hauteur : 50 cm. Feuilles vert sombre marbrées de noir.
  • Qualités : Exposition mi-ombre, très belle floraison groupée.

Dactylorhiza sambucina, Orchis sureau (5 variétés)

 Dactylorhiza sambucina, Orchis sureau (5 variétés)
  • Fleurs : Fleurs pourpres ou jaunes à gorge orangée. D'avril à juillet.
  • Végétation : Hauteur : 30 cm. Feuilles ovales, larges, vernissées, de couleur vert clair.
  • Qualités : Plein soleil, plante trapue, à beaux coloris.

Dactylorhiza traunsteineri, Orchis de Traunsteiner (6 variétés)

 Dactylorhiza traunsteineri, Orchis de Traunsteiner (6 variétés)
  • Fleurs : Floraison rose foncé maculée. De juin à août.
  • Végétation : Hauteur : 40 cm. Feuilles fines, dressées contre la tige, de couleur verte tachetée de brun.
  • Qualités : Plein soleil à mi-ombre. Port très droit. Tige florale rougeâtre.

Plantation des Dactylorhiza

Plantation des <em>Dactylorhiza</em>

Björn S.../CC BY-SA 2.0/Flickr

Où les planter ?

Les Dactylorhiza apprécient un substrat léger, bien aéré, mais humide, ainsi qu'un pH acide.

En extérieur : installez les Dactylorhiza dans une situation ensoleillée ou à mi-ombre, dans une terre légère afin qu'elles se sentent comme dans leur habitat d'origine. Elles sont très résistantes au froid (-25 °C).

En pot :

  • Cultivez-les en extérieur ou véranda non chauffée l'hiver.
  • Utilisez un substrat simple, mais acide composé de 1/3 de terre de bruyère, 1/3 de vieux compost et 1/3 de sable grossier.
  • N'oubliez pas de placer un fond de drainage composé de graviers.

Quand planter les Dactylorhiza ?

Plantez les Dactylorhiza soit en début d'automne quand commence la dormance, soit au début du printemps, juste avant que les tubercules ne commencent à germer.

Comment la planter ?

Quelques jours avant la plantation de votre orchidée, préparez le sol existant avec un apport de compost ou de fumier bien décomposé.

Mettez ensuite votre plante dans un trou pratiqué à la main, car la terre est à présent souple, puis recouvrez en tassant doucement au niveau de la zone entre la racine et la tige (le collet) de la plante.

Conseil : si votre plante est déjà haute, vous pouvez mettre en place un tuteur le temps qu'elle se rigidifie.

Culture et entretien de Dactylorhiza

Culture et entretien de <em>Dactylorhiza</em>

Frank Vassen/CC BY 2.0/Flickr

Durant l'hiver, pendant la phase de dormance, la plante persiste sous forme d'un tubercule et développe de nouvelles pousses au printemps.

Les jeunes plants de Dactylorhiza émergent dès le mois d'avril et étalent leur feuillage au cours du printemps. Les fleurs apparaissent en fin de printemps.

Ne nourrissez pas les Dactylorhiza : une croissance molle tend à se produire si le sol est trop riche. Amendez avec un léger surfaçage à base de compost en hiver.

L'arrosage est délicat pour cette orchidée :

  • En été, arrosez une fois ou deux par semaine avec de l'eau douce de préférence, et arrosez un peu moins régulièrement l'hiver.
  • Attendez que la terre soit un peu sèche avant d'arroser à nouveau.

En automne, le feuillage jaunit puis fane avant de disparaître complètement pendant la période de dormance hivernale. Lorsque les feuilles sont complètement fanées, coupez les tiges en conservant une hauteur de 5 cm. Vous pouvez supprimer les fleurs dès qu'elles sont fanées.

À la fin de l'automne, bêchez doucement la terre entre vos plantations.

Conseil : prenez garde aux mauvaises herbes en désherbant régulièrement, elles sont les pires ennemis des jeunes massifs d'orchidées vivaces.

Maladies, nuisibles et parasites

Si nécessaire, protégez les jeunes pousses tendres contre les limaces, lors de leur émergence au printemps.

À part limaces et escargots, rien n'est à déplorer.

Multiplication de Dactylorhiza

Multiplication de <em>Dactylorhiza</em>

Björn S.../CC BY-SA 2.0/Flickr

Au fil des années et des cycles successifs de croissance et de dormance, les Dactylorhiza se fortifient, mais également se multiplient naturellement grâce à l'apparition annuelle de nouveaux bulbes.

Quand diviser ?

Au jardin ou en pot, les touffes peuvent être divisées au début de l'automne.

Comment diviser ?

Utilisez un outil pour soulever toute la touffe.

Tapotez légèrement pour faire tomber la terre. Vous aurez alors un certain nombre de tubercules individuels, car au fil du temps ils ne sont plus soudés entre eux.

Il ne vous reste plus qu'à les empoter ou les replanter directement dans votre jardin.

Conseils écologiques

Arrosez vos pots à l'eau de pluie pour éviter le calcaire présent dans bien des régions.

Paillez à l'aide d'aiguilles de pin, elles repoussent limaces et escargots, et contribuent à conserver l'acidité du sol, étant naturellement acides.

Conseil : en pots, évitez les galets ornementaux à la surface, ils risquent de retarder la pousse des jeunes plants et de les faire émerger tordus.

Un peu d'histoire…

Une des caractéristiques de ce genre vient de ses tubercules en forme de doigts (digités) qui sont à l'origine du nom du genre (en grec, dactylo signifie « doigt » et rhiza « racine »).

Décrit en premier par Carl von Linné (1707-1778), naturaliste suédois qui a fondé les bases du système moderne de la nomenclature. Inclus à cette époque dans le genre Orchis, cette orchidée fut reclassée en 1962 par Soo dans le groupe Dactylorhiza. Károly Rezsö Soo von Bere (1903-1980) était un botaniste hongrois de l'université de Budapest.

Le genre Dactylorhiza est en très forte régression en France, suite à la diminution des zones humides et des prairies : elle est classée VU (espèce vulnérable).



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides