Acaena

Acaena en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Lampourde

  • Nom(s) latin(s)

    Acaena

  • Famille

    Rosacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    < 0,15 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,40 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    3 à 8 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Acaena regroupe 100 à 150 espèces de vivaces basses persistantes natives de l'hémisphère sud : Nouvelle-Zélande, Amérique du Sud, Australie et Pacifique Sud. Elles poussent dans les régions de climat tempéré, ce qui en fait des plantes parfaitement rustiques.

Les espèces qui intéressent le jardin ont un comportement rhizomateux ou des tiges rampantes qui permet de couvrir de grandes surfaces ou des rocailles exposées à de grandes chaleurs et dotées d'un sol pauvre drainant. Ces plantes nécessitent malgré tout un sol frais durant l'été. Leur comportement n'est pas envahissant contrairement à d'autres espèces non cultivées qui présentent une tendance forte à occuper le terrain, même dans leur aire d'origine.

Le nom vernaculaire de « lampourde » donné aux Acaena concerne primitivement le Xanthium, une plante du Sud de la France, assez proche de la bardane (Arctium) qui arbore aussi des fruits épineux très crochus. Cependant, ces plantes appartiennent à la famille des Astéracées tandis que le genre Acaena fait partie des Rosacées.

L'Acaena produit des tiges rampantes ou des rhizomes qui dressent des petites touffes de feuilles à intervalles réguliers à l'effet couvrant. Les feuilles alternes sont composées de folioles fortement dentées, en nombre impair, évoquant la potentille de nos campagnes. L'intérêt de la plante est d'offrir de jolis tons bronze ou bleu argenté qui permettent de mettre en valeur des dalles en pierre ou une rocaille de façon permanente, mais aussi des arbustes dressés. Les touffes ne dépassent guère 5 cm de haut.

Les fleurs érigées forment des capitules ou des épis cylindriques de couleur verte ou brun pourpre durant l'été, mais demeurent assez insignifiantes. Le calice et la corolle présentent 5 à 7 lobes se terminant plus ou moins en pointe (spinescents). Le calice notamment est armé de poils crochus (glochidés). Les étamines arborent de grandes anthères pourpres. La floraison intervient vers mai-juin-juillet. Les inflorescences comportent des fleurs hermaphrodites et femelles.

La fructification qui surplombe le feuillage ajoute une touche de couleur intéressante, rouge ou vert clair, dès la fin de l'été. Il s'agit d'un groupement d'akènes indéhiscents, comme chez la fraise, armés de longs poils crochus qui leur permet de s'agripper aisément aux vêtements comme aux poils des animaux. Les épines du fruit sont collantes comme du velcro, mais non acérées même si elles donnent l'illusion d'avoir à faire à de petits oursins.

Espèces et variétés d'Acaena

Lampourde à petites feuilles (Acaena microphylla)

Espèce type

Lampourde à petites feuilles (Acaena microphylla) Espèce type
  • Végétation : Coussin de feuilles de 2,5 cm de haut et 30 cm d'étalement, à stolons sous-terrains. Feuilles glabres de 3 cm de long, vertes, colorées de bronze au printemps.
  • Fleurs et fruits : Glomérules de fleurs de 2,5 cm de diamètre. Fruits roses décoratifs en automne.
  • Qualités : Originaire des prairies néo-zélandaises sur l'île du Nord et du Sud, dans les lits des rivières entre 0 et 1 100 m d'altitude. Espèce la plus rase. Résiste à -16 °C, voire plus.

'Kupferteppich' (syn. 'Copper Carpet')

Lampourde à petites feuilles (Acaena microphylla) 'Kupferteppich' (syn. 'Copper Carpet')
  • Végétation : Touffes de 10 cm de haut sur 40 cm de diamètre. Feuilles bleu grisâtre en été puis cuivrées rougeâtre à l'automne.
  • Fleurs et fruits : Fleurs blanches en capitules globulaires entre juin et septembre. Fruits rouges cuivrés se détachant bien sur le feuillage bronze à l'automne.
  • Qualités : Espèce vigoureuse bien couvrante, parmi les plus courantes. Forme de grands tapis pour grande rocaille ou au pied d'arbustes ou de graminées. Résiste à -20 °C.

Acaena novae-zelandiae

Espèce type

Acaena novae-zelandiae Espèce type
  • Végétation : Touffes de 10 cm de haut sur 40 cm de diamètre, prostrées ou pouvant grimper. Forme un tapis dense vert glauque nuancé de brun.
  • Fleurs et fruits : Glomérules de fleurs blanchâtres en été suivis de fruits rouge brunâtre.
  • Qualités : Originaire de Nouvelle-Zélande, du sud-est de l'Australie et de Nouvelle-Guinée. Espèce très vigoureuse jusqu'à devenir envahissante.

Acaena magellanica (syn. Acaena glaucophylla)

Espèce type

Acaena magellanica (syn. Acaena glaucophylla) Espèce type
  • Végétation : Touffes de 10 cm de haut sur 40 cm de diamètre à stolons brun rougeâtre pouvant atteindre 1 m de long. Feuilles bleutées de 2 à 8 cm, imparipennées, dotées de 5 à 8 paires de folioles.
  • Fleurs et fruits : Têtes florales violacées à l'état jeune puis blanches, de 1-3 cm de diamètre, sur des tiges de 7-14 cm de haut. Étamines non ouvertes. Fruits rouges de 5-10 mm.
  • Qualités : Originaire du sud des Andes (à partir du 27° Sud, dans l'ouest de l'Argentine, l'est du Chili), ainsi que dans les îles Falkland, Georgie du Sud et Kerguelen. Pousse entre 0 et 1 100 m sur sable ou rochers, forêts claires ou prairies humides.

'Blue Haze' (syn. Acaena 'Blue Haze, Acanea 'Pewter')

Acaena magellanica (syn. Acaena glaucophylla) 'Blue Haze' (syn. Acaena 'Blue Haze, Acanea 'Pewter')
  • Végétation : Plante vigoureuse d'un joli gris bleu pâle.
  • Fleurs et fruits : Fleurs violacées puis blanches suivies de fruits rouges.
  • Qualités : Résiste à -15 °C. Jolie plante retombante sur les murets ou rocailles.

Acaena adscendens

Espèce type

Acaena adscendens Espèce type
  • Végétation : Touffes de 10 cm de haut sur 40 cm de large, espacées si bien que l'on voit les rameaux épais brun plus ou moins rougeâtre. Très beau feuillage bleu clair argenté pourvu de 5 à 7 paires de folioles dentées.
  • Fleurs et fruits : Fleurs blanc crème à 15 cm de hauteur, suivies de fruits vert olive.
  • Qualités : Natif du détroit de Magellan. Feuillage lumineux, très beau en rocaille ou au pied d'arbustes. Très rustique.

Acaena bucchananii

Espèce type

Acaena bucchananii Espèce type
  • Végétation : Tapis de 5 cm de haut avec des touffes de 30 cm de large. Feuillage fin vert pâle grisâtre composé de 11 à 13 folioles très pubescentes surtout au revers.
  • Fleurs et fruits : Glomérules de 5 à 10 fleurs blanchâtres suivis de fruits vert jaunâtre.
  • Qualités : S'étend peu, mais forme des tapis compacts et réguliers. Idéal en bordure ou dans un jardin de dalles.

Acaena inermis 'Purpurea' (syn. Acaena microphylla 'Inermis')

Acaena bucchananii Acaena inermis 'Purpurea' (syn. Acaena microphylla 'Inermis')
  • Végétation : Feuillage petit à texture plumeuse pourpre foncé, persistant seulement sous climat moyen. Tapis de 5-10 cm de haut sur 30 à 60 cm d'étalement.
  • Fleurs et fruits : Floraison estivale marron.
  • Qualités : Très rustique (-34 °C, voire plus).

Plantation d'Acaena

Plantation d'Acaena

Harry Rose/CC BY 2.0/Flickr

Où la planter ?

Le plein soleil ou la mi-ombre conviennent aux Acaena à condition que le sol reste suffisamment frais en été. Les plantes ne doivent pas subir un piétinement trop intense.

Un sol drainé acide, neutre à alcalin, leur convient bien.

La plante supporte des gels importants de l'ordre de -15 à -34 °C selon l'espèce.

Note : l'Acaena convient aussi dans les jardins alpins, pour habiller un muret ou un jardin de dalles.

Quand planter Acaena ?

En début d'automne ou au printemps pour une bonne installation.

Comment la planter ?

Si le sol est argileux, apportez du sable mélangé à du compost en l'aérant sur une épaisseur de 20 cm.

Espacez les touffes de la largeur indiquée pour chaque espèce dans le tableau. La croissance de certaines espèces est plus rapide que d'autres. Les espèces les plus vigoureuses sont à réserver aux grands espaces à couvrir.

La densité de plantation varie de 3-5plants/m² (Acaena 'Blue Haze') à 8-10 plants/m².

Idées d'association

Crocus

Un tapis d'Acaena animera ces petits bulbes au gré des saisons.

Carex

Sa teinte verte grisée mâte met très bien en valeur les plantes à feuillages colorés telles que les carex.

Panicum virgatum

Cette graminée, comme d'autres telle la Fétuque, sera mis en valeur pas le feuillage des Acaena.

Bruyère commune

Les couleurs des bruyères se verront rehausser par les Acaena.

Culture et entretien de l'Acaena

Culture et entretien de l'Acaena

Donald Hober/CC BY 2.0/Flickr

Arrosez durant l'été environ une fois par semaine afin de maintenir la fraîcheur du sol.

Arrachez de temps à autre les touffes d'Acaena qui débordent du parterre pour les replanter ailleurs si besoin.

Il est possible de passer la tondeuse au tout début du printemps pour donner un aspect plus net au feuillage.

Bon à savoir : les feuillages fins et velus tolèrent davantage la sécheresse que les autres.

Maladies, nuisibles et parasites

Pas de parasites notables.

Multiplication de l'Acaena

Multiplication de l'<em>Acaena</em>

Harry Rose/CC BY 2.0/Flickr

Une fois la plante bien développée, il est plus facile de séparer des touffes que de réaliser des semis. Ce dernier risque par ailleurs de ne pas donner des plants identiques à la plante-mère.

Division

La division s'effectue en début d'automne ou au printemps.

Aérez le sol avec une fourche-bêche ou un croc autour des touffes afin de faciliter l'extraction.

Sectionnez des stolons puis tirez doucement sur les rosettes que vous souhaitez replanter en pot ou dans un autre endroit du jardin.

Semis

En mars, semez 1 à 3 graines par godet de 8 cm de diamètre empli de terre légère (2/3 de terreau et 1/3 de sable) préalablement humidifiée.

Enterrez les graines de deux fois leur épaisseur, puis tassez légèrement.

Arrosez puis placez la culture sous abri, dans une véranda ou sous un châssis.

Conseils écologiques

L'Acaena est une plante idéale pour empêcher les mauvaises herbes de pousser. Son effet couvrant évite l'érosion des sols, le grattage de la terre par les chats ou les oiseaux et maintient une certaine fraîcheur au pied d'autres plantes qu'elle met en valeur.

Son feuillage ras persistant permet de l'utiliser comme substitut au gazon sans l'inconvénient de la tonte, même si son piétinement n'est pas recommandé.

D'autre part, l'Acaena s'adapte à tous types de sols drainants, même caillouteux et pauvres, et supporte aussi bien le soleil que la mi-ombre. La floraison un tant soit peu discrète attire malgré tout les butineurs.

Un peu d'histoire…

Le terme Acaena possède une étymologie grecque, akaina qui signifiant « pointe » du fait de l'aspect épineux des fruits. Microphylla vient du grec et signifie « petites feuilles », magellanica et novae-zelandiae indiquent la provenance, la région de Magellan et de Nouvelle-Zélande. Adscendens signifie « ascendant ».

Un spécimen de Acaena adscendens fut récolté le 17 janvier 1775 par Johann Reinhold Forster (1729-1798) et son fils Georges, lors de leur participation au deuxième voyage de Cook. Cette page d'herbier constitue aujourd'hui le seul matériel végétal rapporté de cette première expédition sur l'île de Géorgie du Sud.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides