Schizachyrium scoparium

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Schizachyrium scoparium en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Herbe à balais

  • Nom(s) latin(s)

    Schizachyrium scoparium

  • Famille

    Poacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Herbes et graminées

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,40 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    4-5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cette espèce végétale de la famille des Poacées, appelée communément herbe à balais, se trouve dans les paysages de prairie d'Amérique du Nord d’où elle est originaire. Cependant, elle est répandue à travers le monde.

Le Schizachyrium scoparium prospère en plein soleil, dans un sol pauvre, et a des besoins faibles en eau. Le feuillage est magnifique, des fleurs blanches, pourpres ou bronze, délicates mais relativement insignifiantes apparaissent en fin d'été, début d'automne et perdurent pendant l'hiver. De subtiles différences de hauteur, de forme et de couleur de feuillage font de chaque cultivar une plante unique.

Sa hauteur peut varier de 0,60 à 1,20 m et sa largeur de 0,40 à 0,60 m par touffe. Les feuilles sont linéaires, vert moyen à grisâtre. Les épillets de graines blanc argenté sont attractifs et peuvent persister l'hiver. La caractéristique remarquable de cette herbe est la couleur de son feuillage d'automne bronze orange.

Bon à savoir : Le Schizachyrium scoparium s’établit facilement le long des bordures de sentiers. Il est fortement recommandé pour une utilisation dans les chemins verts, aménagements paysagers et pour la restauration des zones endommagées en forêt.

Espèces et variétés de Schizachyrium scoparium

De nombreuses variétés botaniques de cette herbe ont été identifiées mais il existe tellement de formes intermédiaires qu'elles sont souvent difficiles à distinguer. Bon nombre de cultivars sont à la vente, principalement travaillés pour leurs coloris différents.

Schizachyrium scoparium

Espèce type

Schizachyrium scoparium Espèce type
  • Feuillage jeune : Vert bleuté à pourpre.
  • Feuillage d'automne : Dégradés de rouge orangé.
  • Qualités : Très décoratif tout au long de l'année.

'Standing Ovation'

Schizachyrium scoparium 'Standing Ovation'
  • Feuillage jeune : Bleu vert, aux extrémités pointues légèrement rosées.
  • Feuillage d'automne : Orange, rouge foncé, très vif.
  • Qualités : Un des plus beaux, si ce n'est le plus beau tant il est lumineux à l'automne.

'Prairie Blues'

Schizachyrium scoparium 'Prairie Blues'
  • Feuillage jeune : Sélection au feuillage bleu argenté.
  • Feuillage d'automne : Feuillage virant au jaune pourpre, puis au rouge en hiver.
  • Qualités : Port assez compact et dressé. Très beau l'été et l'automne.

'Carousel'

Schizachyrium scoparium 'Carousel'
  • Feuillage jeune : Bleu-vert dressé à pointes roses.
  • Feuillage d'automne : Rose puis acajou cuivré.
  • Qualités : Un beau cultivar, aux nombreuses teintes.

'Brasier'

Schizachyrium scoparium 'Brasier'
  • Feuillage jeune : Droit, compact, bleu clair.
  • Feuillage d'automne : Orange à rose, puis rouge feu à violet.
  • Qualités : Splendide dès le début d'automne, changeant de couleur en hiver aussi.

Plantation du Schizachyrium scoparium

Plantation du <em>Schizachyrium scoparium</em>

K M/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Cette herbe ornementale est à utiliser seulement en extérieur, soit en potée, soit en pleine terre.

Pas besoin de grandes précautions ni de mélanges terreux complexes, il est facile à cultiver en général et supporte une vaste gamme de conditions de sols, pauvres, sablonneux mais également argileux avec un pH de l'ordre de 5,5/6. Il tolère également les sols érodés, peu profonds mais bien drainés.

Très rustique, le Schizachyrium scoparium résiste à - 20°C sans aucun problème. Il aime le plein soleil mais supporte aussi la mi-ombre. Enfin, la pollution atmosphérique ne lui pose pas de problème.

Quand planter le Schizachyrium scoparium ?

Dès la fin de l'hiver, à partir de mars, que ce soit en pot ou au jardin.

Votre jardinerie vous proposera sûrement quelques cultivars en godets ou pots de faible diamètre, à rempoter ou planter immédiatement.

Comment le planter en pot ?

Vous pouvez, suivant les goûts, mélanger plusieurs coloris de feuillage ou rester sur une variété unique. Le pot doit être plus large que profond, et son diamètre dépend du nombre de plants que vous désirez mélanger. Pour 1 plant unique, un pot de 14 cm est un bon départ.

Utilisez un mélange drainant composé de 1/3 de terre franche, 1/3 de sable, 1/3 de graviers fins, ou si vous disposez d'un peu de perlite, ce sera parfait. Après une année de culture, si vous ne divisez pas la touffe, vous devrez rempoter votre herbe à balais dans un pot de 20 cm de diamètre.

Comment planter le Schizachyrium scoparium en pleine terre ?

Après avoir fait un trou de bon diamètre, placez quelques poignées de graviers en fond si votre terre n'est pas suffisamment drainante. Refermez autour de votre plante avec le même type de mélange que celui utilisé pour la culture en pot. Cependant, vous pouvez utiliser la terre en place, si celle-ci est assez légère.

Comptez 4 à 5 pieds/m².

Culture et entretien du Schizachyrium scoparium

Culture et entretien du <em>Schizachyrium scoparium</em>

K M/CC BY 2.0/Flickr

Arrosez copieusement après rempotage ou plantation, ensuite maintenez une faible humidité durant le printemps et l'été. L'hiver, les apports d'eau seront fonction de paramètres variables, tels que l'exposition, la température, le sol. En pleine terre, le Schizachyrium scoparium a une bonne résistance à la sécheresse une fois établie.

Le Schizachyrium scoparium meurt pendant les sécheresses prolongées, il repart de plus belle dès les premières précipitations abondantes.

Cette espèce prospère très bien sans engrais, mais les plantes plus âgées apprécient un peu de nutrition de type NPK 17-17-17. L'azote ne doit pas être appliqué aux jeunes plants, mais la supplémentation modérée de phosphore et de potassium peut favoriser l'enracinement.

Taille du Schizachyrium scoparium

La taille se pratique en fin d'hiver, début du printemps en rabattant la touffe à 20 cm du sol, pas moins.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun prédateur, ni maladie à signaler sur cette plante fortement rustique dans tous les sens du terme.

Multiplication du Schizachyrium scoparium

Multiplication du <em>Schizachyrium scoparium</em>

Declangi/CC BY 2.0/Wikimedia

La production de semences et les taux de germination sont souvent faibles à l'état sauvage, car une grosse production de graines a lieu seulement tous les 3 à 5 ans. Cette herbe est néanmoins facile à cultiver à partir de graines dans le jardin.

Semez directement entre 0,5 et 1 cm de profondeur dans un lit préparé à cet effet, assez ferme. Il est possible de diffuser les graines dans les chaumes d'une culture précédente, ou sur une surface préparée, puis de rouler légèrement pour tasser le sol. Pour éviter de planter trop épais, les graines peuvent être mélangées soit avec un support tel qu'un engrais en granulés de type NPK 0-13-13, soit avec du sable fin. La température idéale pour la germination est comprise entre 15 et 20 ºC. Si les graines ont été préalablement passées au froid, elles devraient commencer à germer en un mois.

La saison de plantation idéale est la mi-printemps, mais l'herbe à balais peut être semée en hiver pour une levée printanière.

Les touffes peuvent aussi être divisées pour produire de nouvelles plantes. Cette opération est très facile à réaliser autant pour les plants en pots que ceux en terre. Dépotez ou arrachez une herbe à balais, sectionnez la touffe en 2 à 3 morceaux où plus en fonction de son diamètre. Pour cela, utilisez un gros sécateur ou une bêche. Rempotez ou replantez directement les morceaux dans un mélange usuel à ce type de plante.

Conseils écologiques

Un paillage non acide empêchera la levée de mauvaises herbes et mettra en valeur vos touffes de Schizachyrium scoparium. Arrosez simplement à l'eau du robinet.

Une fertilisation à l'aide d'un produit naturel donnera plus de rusticité à vos plantes ainsi qu'une meilleure tonicité. Si vous faites un purin d'orties par exemple, ou tout autre fertilisant naturel, ils seront bien plus appréciés que les engrais chimiques.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides