Citrus fortunella

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Citrus fortunella en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Citronnier de Fortune, Kumquat Nagami

  • Nom(s) latin(s)

    Citrus fortunella, Fortunella margarita

  • Famille

    Rutacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste fruitier

    Plante comestible Arbuste fruitier

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 5 m
  • Largeur à maturité

    1,5 à 2,5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre froide
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Verger
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le citronnier de Fortune est à la fois une plante de collection et un petit kumquat, de moins de 3 m (souvent ne dépassant guère 2 m), rendant sa culture en intérieur assez aisée. Historiquement, il serait originaire de l'Asie du Sud-Est.

Le citronnier de Fortune est une espèce de kumquat, dit Nagami, qui se distingue par ses fruits orange intense et une forme ovale, quand le kumquat Marumi propose des fruits plutôt jaunes et tout ronds.

Le citronnier de Fortune Citrus fortunella se distingue aussi par une meilleure rusticité, même si la prudence reste de mise avec cet agrume. Il est assez résistant au froid, mais il est utile de connaître le porte-greffe quand il existe : sur bigaradier, il peut résister à -8 °C, parfois même -10 °C ; sur Poncirus sp., il pourrait résister jusque -16 °C. Sans porte-greffe, il vaut mieux éviter des gelées de -5 °C. Cela place Citrus fortunella dans les agrumes assez résistants et dont la culture en extérieur est envisageable dans l'Ouest océanique de la France. Toutefois, le Sud méditerranéen reste une zone privilégiée pour une culture intégrale en extérieur.

Dans toute autre région, il est indispensable de rentrer le citronnier de fortune en intérieur pour le mettre à l'abri du gel, surtout que, si la plante résiste au gel, les fruits, eux, n'y résistent absolument pas ! Or, la fructification ayant lieu en hiver, on se priverait d'un côté très positif du kumquat Nagami : ses fruits.

L'avantage du kumquat Nagami réside dans sa stature : il reste assez petit, moins de 3 m en culture permanente en extérieur, et souvent moins de 2 m avec une culture en intérieur. Le bois n'est pas épineux. Le feuillage, vert foncé, coriace, est persistant en hiver, ornant ainsi une serre, une véranda ou un intérieur très lumineux durant cette saison.

Le revers des feuilles dispose de petites glandes oléifères translucides qui vont donner une odeur douce à l'arbuste. La floraison est assez tardive, en juin-juillet selon le climat, lorsque tout risque de gelée tardive est éloigné. Elle offre alors de petites fleurs blanches. Les fleurs sont hermaphrodites. L'ensemble est parfumé, et attractif avec les insectes.

La fructification intervient seulement à partir de novembre, et est très échelonnée, jusque mars, voire au-delà. Le fruit, orange intense, mesure de 3 à 4,5 cm, avec une peau assez épaisse, munie des mêmes glandes que l'envers des feuilles. Les fruits demandent environ 2 mois pour arriver à maturité. Comestibles avec leur peau, la chair est assez acide. Après la maturation, le fruit perd progressivement sa teneur en eau, il s'enrichit en saveur et devient alors idéal pour faire des conserves.

Conseil : il est préférable de préalablement masser et presser le fruit entier dans la main afin de combiner les saveurs de la chair et de la peau. Vous obtiendrez ainsi le meilleur goût du kumquat Nagami.

Espèces de Citrus fortunella

Le taxon Citrus fortunella est sujet à caution : certains préfèrent l'appellation Fortunella ma r garita, ou encore Citrus japonica var. margarita , encore abrégé en Citrus margarita. La plupart des Fortunella sp. (les kumquats) ayant été transférés dans le genre Citrus sp., les variétés de culture devraient encore être distinguées en fonction de la greffe réalisée.

Citronnier de Fortune, kumquat Nagami (Citrus fortunella)

Citronnier de Fortune, kumquat Nagami (Citrus fortunella)
  • Floraison : Fleurs blanc pur, de longue durée et parfumées. Floraison de juin à septembre.
  • Caractéristiques : Arbuste de 3 m de hauteur, à port compact, au feuillage dense vert foncé. Fruits orange intense de forme ovale.
  • Qualités : Plante ornementale mellifère, parfumée et odorante. Fruits comestibles. Bonne rusticité, jusque -5 °C. Intolérant à l'eau stagnante !

Kumandarin, Kucli, Kucle (Citrus fortunella x Citrus reticulata)

Kumandarin, Kucli, Kucle (Citrus fortunella x Citrus reticulata)
  • Floraison : Idem espèce type, mais avec floraison (juin à octobre) et fructification de plus longue durée.
  • Caractéristiques : Hybride entre le kumquat Nagami et le mandarinier, aux fruits à saveur aigre-douce. Fruits ovales de 4-5 cm à peau plus mince, comestibles. Hauteur de 3 m environ.
  • Qualités : Ornemental, avec une très longue floraison odorante, et longue fructification. Rusticité moindre, sensible aux gelées.

Kumquatine (Citrus fortunella x Citrus clementina)

Citrus fortunella
  • Floraison : Idem espèce type, mais avec floraison et fructification de plus longue durée.
  • Caractéristiques : Hybride entre le kumquat Nagami et le clémentinier, aux fruits ronds-ovales à saveur douce. Fruits ovales de 4 cm à peau plus mince, orange foncé, comestible. Hauteur rarement supérieure à 2 m (souvent 1,5 m).
  • Qualités : Petit hybride ornemental, feuilles plus brillantes, avec une floraison très odorante. Rusticité moindre, sensible aux gelées.

Plantation du Citrus fortunella

Plantation du <em>Citrus fortunella</em>

RaffiKojian/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Du soleil et de la chaleur, un peu d'humidité et pas de vent ! Ce sont les trois principales règles indispensables pour réussir la culture de Citrus fortunella. Faites particulièrement attention à l'exposition au vent qui viendrait dessécher l'arbuste (cela déclenche souvent des attaques de cochenilles !).

Si le climat le permet (pensez toujours aux fruits hivernaux), typiquement dans le Sud méditerranéen et le Sud-Ouest océanique, il est possible de le planter en pleine terre, en verger. Dans toute autre région, il est obligatoire de rentrer Citrus fortunella en intérieur (serre, véranda, pièce d'habitation très lumineuse), et la culture en conteneur s'impose. Le conteneur doit être de bon diamètre, presque égal à l'envergure de l'arbuste.

Prévoyez un conteneur démontable et transportable (sur roulettes par exemple), à la fois pour le rempotage et pour les déplacements en fonction des saisons.

Le substrat doit être à moitié composé de terreau horticole neutre, sans calcaire, que les agrumes craignent. Complétez avec de la terre de jardin. Le substrat doit être bien drainé tout en considérant que le kumquat ovale aime l'humidité.

Quand planter Citrus fortunella ?

La plantation en extérieur d'un plant intervient au printemps, quand toute gelée est passée.

En intérieur, peu importe.

Comment le planter ?

Laissez de la place autour du Citrus fortunella ! Comme il faut un ensoleillement maximum, avec une exposition plein Sud, espacez les plants (ou autres plantes) d'au moins 2-3 m, soit l'envergure possible de cet arbuste.

Débarrassez la motte d'une grande partie du terreau d'origine pour le replanter (il faudra peut-être découper le conteneur avec un outil pour sortir l'arbuste).

Placez du gravier ou des petits cailloux sur 4-5 cm d'épaisseur au fond du trou ou du conteneur pour assurer le drainage.

Bon à savoir : si l'arbuste résiste généralement à des gelées de -10 /-11 °C, les feuilles périssent à -8 °C, et les fruits ne supportent guère des gelées en dessous de -3 °C. Considérez que -5 °C sur une très faible durée est une valeur limite de température basse.

Culture et entretien du Citrus fortunella

Culture et entretien du <em>Citrus fortunella</em>

Mercedes Blanco/CC BY-SA 2.0/Flickr

En extérieur comme en intérieur, veillez à conserver de l'humidité : les arrosages peuvent être fréquents (dépendant du climat) en attendant que le substrat sèche en surface (sur 3-4 cm de profondeur).

Après la période de fructification, espacez à peine plus les arrosages (laissez le substrat sécher sur 5-6 cm), car l'arbuste entre en dormance quelques semaines (le plus souvent de février à avril).

Dès la reprise végétative, apportez de l'engrais spécial pour agrumes jusqu'à la fin de la période de floraison, soit d'avril à novembre. Stoppez les apports dès le début de la fructification.

En culture en conteneur, rempotez tous les 2-3 ans, dans un conteneur de diamètre supérieur, quasiment égal à l'envergure horizontale de l'arbuste : pratiquez comme pour la plantation (un conteneur démontable en bois est bien utile pour cette opération).

Taille du Citrus fortunella

La croissance des agrumes est lente, et ne nécessite pas de taille, sinon pour rééquilibrer l'aspect visuel de l'arbuste.

Si cette opération doit intervenir, faites-le au printemps, après la période de récolte des fruits, quand le citronnier de Fortune entre en dormance.

Ne taillez pas avant que l'arbuste ait 3-4 ans !

Maladies, nuisibles et parasites

Les cochenilles sont le principal parasite du Citrus fortunella, elles apparaissent surtout en cas de sécheresse : améliorez l'arrosage et l'humidité tout en pulvérisant de l'eau additionnée de savon noir sur le feuillage.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Récoltez les fruits individuellement à la main (avec des gants) à leur maturité, à partir de janvier souvent.

Coupez le pédoncule au ras du calice.

La conservation des fruits

Les fruits frais ne demandent pas de soins notables pour leur conservation : une bonne quinzaine de jours à l'air libre, et un mois au réfrigérateur.

Multiplication du Citrus fortunella

Multiplication du <em>Citrus fortunella</em>

miheco/CC BY-SA 2.0/Flickr

Semis

Il est préférable de semer dès que possible les graines du fruit, bien débarrassées de toute pulpe :

  • Semez en serre chaude, aérée, dès la fin de la fructification (soit vers décembre-février).
  • Quand ils sont assez grands pour être manipulés, repiquez les plants dans des pots individuels et cultivez-les dans une serre pendant au moins leurs deux premiers hivers.
  • Plantez-les finalement à la fin du printemps ou au début de l'été, après les dernières gelées attendues et donnez une certaine protection hivernale contre le froid pendant 1 an ou 2.

Greffage

Le greffage, avec auto-greffe possible, se pratique surtout avec Poncirus trifoliata ou le bigaradier Citrus aurantium.

Les deux portes-greffes présentent avantages et inconvénients :

  • Citrus aurantium tolère encore plus mal l'eau stagnante que le kumquat ovale, mais améliore la rusticité de l'arbuste (sans toutefois améliorer celle des fruits !), et améliore la tolérance aux sols légèrement calcaires.
  • Poncirus trifoliata améliore la tolérance à l'eau, mais réduit la vigueur du kumquat, et réduit aussi la tolérance à toute sécheresse passagère.

Pour greffer :

  • Prélevez des greffons en période de repos (mars-avril) sur des rameaux assez jeunes (moins de 2 ans) et sous un climat doux (température supérieure à 10 °C, éventuellement en serre).
  • Pratiquez une greffe en écusson. Quand la soudure est faite, rabattez le porte-greffe à seulement 15 cm au-dessus de la greffe. Mastiquez les plaies.

Bouturage

Le bouturage, sur des tiges aoûtées, est envisageable, mais ne se pratique guère dans les faits.

Conseils écologiques

Les agrumes aiment peu le calcaire : exploitez les capacités d'un récupérateur d'eau de pluie pour les arrosages.

Un peu d'histoire…

Le citronnier de Fortune (Citrus fortunella) doit son nom au botaniste-naturaliste écossais Robert Fortune (1912-1880), qui donna également son nom au genre Fortunella. Le mot «  Fortune » dans le nom commun débute donc par une majuscule.

Les kumquats ovales sont consommés en fruits frais ou confits, mais ils peuvent être aussi simplement décoratifs.

Cuits, ils peuvent être utilisés dans les gelées, les confitures... ou comme substance aromatisante.

Bon à savoir : après la maturation, le fruit perd progressivement de sa teneur en eau et il devient plus riche en saveur. Le fruit est riche en pectine, la peau intérieure en contenant environ 10 %.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides