Ptelea trifoliata

Ptelea trifoliata en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Orme de Samarie

  • Nom(s) latin(s)

    Ptelea trifoliata

  • Famille

    Rutacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à fruits décoratifs

    Plante comestible ▶ Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m
  • Largeur à maturité

    4 à 6 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Prairie
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

D'une certaine façon, Ptelea trifoliata est le représentant septentrional du « Nouveau Monde » du groupe des citrons. En effet, l'orme de Samarie est originaire de l'est de l'Amérique du Nord (États-Unis, Canada-Québec). Il est franchement rustique, jusque -25 °C au moins, et convient pour toutes les régions françaises.

Arbuste aromatique, Ptelea trifoliata a un tronc mince et tordu, portant des branches ascendantes entrelacées. Il peut dépasser 5 m de haut pour atteindre potentiellement 8 m, pour presque autant d'envergure en largeur grâce à un large port arrondi.

Le feuillage est dense, semblant écrasé, et les brindilles dégagent une odeur (désagréable) légèrement musquée comme du citron. L'orme de Samarie a des feuilles trifoliées, caduques, sur un pétiole jusqu'à 5 cm de long. La partie terminale de la feuille, obovale, semble dépliée jusqu'à 6-7 cm de long, effilée plus progressivement à la base qu'à la pointe. On note que la nervure centrale des folioles latérales est hors du centre. Les feuilles sont vert foncé en été, virant au jaune à l'automne, très voyantes à ce moment-là.

Les fleurs, petites, blanc crème verdâtre, forment des grappes entre les feuilles, apparaissant en avril. Elles sont relativement peu voyantes. Le doux nectar de cette plante attire de nombreuses espèces de papillons et d'oiseaux. Les fleurs hermaphrodites sont suivies par d'intéressants fruits aplatis, qui vont persister sur l'arbre, s'ils ne sont pas d'abord consommés par les animaux sauvages.

La fructification intervient à partir d'octobre jusqu'en novembre. Le fruit distinctif, avec de larges ailes, mesure 2 à 2,5 cm de long sur 1,5 à 2 cm de large. Les fruits ailés et bruns se dispersent par le vent (anémochorie).

Espèces et variétés de Ptelea trifoliata

Cette espèce répandue comprend de nombreuses variétés avec des tailles et des formes différentes.

Orme de Samarie (Ptelea trifoliata)

Espèce type

Orme de Samarie (Ptelea trifoliata) Espèce type
  • Fleurs et floraison : Floraison en juin-juillet. Fleurs blanc-verdâtre.
  • Port et taille : Très beau port arrondi, buissonnant pour les jeunes plants. Jusqu'à 8 m de haut.
  • Qualités : Arbuste aromatique, tant par les feuilles, l'écorce que les fleurs. Culture assez facile si le sol est humide et frais en hiver. Résiste très bien au vent.

'Aurea' ou orme de Samarie doré

Orme de Samarie (Ptelea trifoliata) 'Aurea' ou orme de Samarie doré
  • Fleurs et floraison : Floraison en juin-juillet. Fleurs jaune-verdâtre au bon parfum de chèvrefeuille.
  • Port et taille : Port général plus arrondi, plus régulier. Envergure globale moindre. Jusqu'à 5 m seulement.
  • Qualités : Feuilles couleur vert citron clair au printemps qui tournent au jaune d'or en été. Choix idéal pour une zone soumise à des gelées tardives. S'intègre très bien dans des plantations d'arbustes au feuillage sombre.

'Glauca' ou orme de Samarie bleu

Ptelea trifoliata 'Glauca' ou orme de Samarie bleu
  • Fleurs et floraison : Idem 'Aurea'.
  • Port et taille : Idem 'Aurea'.
  • Qualités : Les feuilles diffèrent par leur couleur légèrement bleutée au lieu de vert foncé en été.

Plantation de Ptelea trifoliata

Plantation de <em>Ptelea trifoliata</em>

Llez/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

C'est un des quelques petits arbres qui pousse bien à l'ombre. Naturellement présent dans une certaine pénombre, le long des lisières de bois, l'orme de Samarie peut être planté en plein soleil ou à mi-ombre.

Il demande un sol bien drainé, mais humide, et fertile. Le calcaire n'est pas propice à sa culture. Bien que Ptelea trifoliata préfère ne pas être exposé à des extrêmes d'humidité ou de sécheresse, l'arbuste adulte est tolérant à la sécheresse une fois établi.

Plantez-le près d'un patio ou une terrasse (à distance suffisante par rapport à son envergure) pour amener de l'ombre, ou placez-le dans un jardin à proximité d'une habitation afin de profiter de ses fleurs odorantes et de la superbe couleur jaune du feuillage en automne.

Le bois est très résistant au bris, à la casse, et supporte des coups de vent assez forts.

Quand planter Ptelea trifoliata ?

Plantez les jeunes plants à la fin du printemps ou au début de l'été.

Comment le planter ?

Plantez les plants en extérieur en pleine terre, dans un sol humide.

Culture et entretien de Ptelea trifoliata

Culture et entretien de <em>Ptelea trifoliata</em>

Llez/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Si l'été est sec et chaud, arrosez de temps en temps les jeunes plants pour éviter un assèchement trop profond du sol. Les plants adultes supportent de courte période de sécheresse.

La jeune pousse au printemps peut être endommagée par des gelées tardives : paillez les jeunes plants.

Taille de Ptelea trifoliata

Il y a une obligation d'élagage des arbustes de moins de 2 m, nécessaire pour obtenir une structure forte et dense. De plus, cela lui permet d'encore mieux résister à de forts coups de vent. Élaguez entre février et avril, avant la reprise de la végétation.

Pour les arbustes plus âgés, taillez les branches mortes, isolées ou qui s'entrecroisent, toujours dans le but de conserver un port arrondi.

Attention : les branches, généralement multicaules, portent des épines. Soyez prudent lors de l'élagage !

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun parasite ou maladie ne présente une préoccupation majeure même si l'orme de Samarie est parfois gêné par des taches sur les feuilles et la rouille (mais laissez faire, ce n'est pas très gênant, sauf peut-être pour l'aspect esthétique).

Récolte

Les racines sont récoltées à l'automne. L'écorce de ces racines est décollée et séchée pour une utilisation ultérieure.

Les fruits sont récoltés en automne, sans stockage pour la consommation, mais éventuellement stockés au frais (et dans un petit conteneur scellé, un bocal par exemple) pour réaliser un semis.

Les ailes des fruits ne sont pas détachées de la graine (laissez-les telles quelles).

Multiplication de Ptelea trifoliata

Multiplication de <em>Ptelea trifoliata</em>

Georg Slickers/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

La multiplication se fait par semis de graines ou bouturage.

Semis

Récoltez les graines ailées à l'automne, puis semez-les directement à l'extérieur après la collecte ou conservez-les via une stratification à froid (4-5 °C) durant 3 mois environ et semez le plus tôt possible au début de l'année suivante.

Semez en recouvrant à peine les fruits ailés de terreau horticole dans un châssis froid et quand les plantules sont assez grandes pour être manipulées, repiquez les plants dans des pots individuels et cultivez-les à l'ombre de la lumière directe pendant au moins leur premier hiver.

Plantez-les dans leurs emplacements permanents à la fin du printemps ou au début de l'été, après les dernières gelées attendues. Attention, le taux de germination peut être assez faible.

Bouturage

Prélevez des morceaux de bois mi-aoûtés en juillet-août (mi-été) et plantez simplement les boutures dans un cadre.

Faites-leur passer le premier hiver au frais à mi-ombre à l'abri d'une serre.

Conseils écologiques

L'orme de Samarie fournit de la nourriture et un abri pour les oiseaux et les mammifères. Le nectar est très apprécié des papillons, en particulier du grand machaon (ou grand porte-queue) Papilio machaon.

Profitez de l'orme de Samarie pour les attirer et observer cette superbe espèce dans les régions où il est présent (théoriquement partout en France métropolitaine, Corse incluse).

Propriétés et usages de Ptelea trifoliata

Le fruit, à la saveur amère, s'utilise comme un substitut au houblon dans la bière (des immigrants allemands au Texas, au XIXe siècle, ont utilisé ses graines pour remplacer le houblon dans le processus de brassage de la bière).

L'écorce amère de la racine, comme les autres écorces aromatiques, a été utilisée pour des remèdes « maison ». Elle est anthelminthique, antibactérienne, stomachique et tonique. Toujours utilisée en homéopathie, elle est aussi mélangée avec d'autres médicaments afin de renforcer la puissance de leur principe actif.

Elle a une influence apaisante sur les muqueuses et favorise l'appétit, étant tolérée lorsque d'autres toniques ne peuvent pas être ingérés. Elle est également prise dans le traitement des fièvres intermittentes telles que le paludisme, les brûlures d'estomac, les ascaris, les oxyures et pour les mauvaises digestions. Extérieurement, elle est appliquée sur les plaies.

La racine est un tonique, utilisée dans le traitement de l'asthme, des fièvres, du manque d'appétit, etc.

Les feuilles sont dites être utiles dans le traitement des plaies, ainsi que dans la destruction de vers intestinaux.

Un peu d'histoire…

Ptelea est le nom grec de l'orme, le nom commun en découle en raison de la ressemblance de ses fruits avec les « samares » (fruits secs indéhiscents avec des ailes) circulaires de l'orme. Trifoliata précise que la feuille est composée de trois parties, elle est trifoliée.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides