Dolique

Dolique en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Dolique, Dolique asperge, Haricot kilomètre, Mongette

  • Nom(s) latin(s)

    Vigna unguiculata, Vigna sesquipedalis, Vigna cylindrica

  • Famille

    Fabacées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Autres légumes

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Grimpant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 5 m
  • Largeur à maturité

    0,60 à 4 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 à 2 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les doliques appartiennent à la même famille que le haricot, celle des Fabacées. Comme ce légume, elles sont annuelles et possèdent un feuillage trifolié qui s'égaie, en été, de fleurs papilionacées d'un jaune parfois teinté de violet. De longues gousses leur succèdent qui contiennent des graines de couleur variée selon les variétés.

Le genre Vigna, auquel appartiennent les doliques, ne compte pas moins de 150 espèces souvent originaires des zones tropicales. Certainement parce qu'elles étaient très anciennement cultivées en Europe, deux d'entre elles sont encore connues des jardiniers curieux : le dolique asperge et le dolique mongette.

Le dolique asperge (encore appelée dolique de Chine) est plus connu sous le nom de « haricot kilomètre ». En effet cette plante grimpante (pouvant s'étendre sur 4 m de longueur !) offre des grappes de nombreuses gousses fines… et particulièrement longues. Les grappes de certaines variétés peuvent ainsi atteindre 1 m de longueur. On pense d'ailleurs que c'est cette étonnante caractéristique qui a donné leur nom vernaculaire aux doliques, celui-ci venant du grec dolichos qui signifie « allongé ».

Ces longs fruits contiennent bien sûr des grains, toutefois ce sont surtout les gousses jeunes (lorsqu'elles atteignent une trentaine de centimètres) qui sont appréciées chez cette plante potagère. Elles sont consommées comme les haricots verts dont elles auraient le goût mais mêlé de celui, très particulier, de l'asperge (d'où ce nom commun de dolique asperge).

Le dolique mongette est certainement plus connu que le dolique asperge. Elle est d'ailleurs encore très cultivée sur le pourtour méditerranéen (on la trouve fréquemment en Italie et en Espagne et elle fait partie du patrimoine culinaire portugais et chypriote), ce qui explique que cette mongette soit désignée par de très nombreux noms communs : cornille, banette, dolique à œil noir, niébé (au Sénégal), voamoa (à Madagascar). La mongette sert parfois également de fourrage dans les pays tropicaux où elle est cultivée en grand, d'où son surnom de « cow pea » (pois à vache).

La mongette ressemble à s'y méprendre à un haricot avec ses soixante centimètres de hauteur et ses feuilles à trois folioles. Elle offre de grandes fleurs blanches teintées de rose violacé (marquées d'une tache colorée à la base des pétales) qui cèdent la place à des gousses vert pâle, droites ou courbées. Elles peuvent être consommées elles aussi à la façon des haricots verts lorsqu'elles sont cueillies jeunes, mais on les laisse généralement arriver à maturité afin de récolter leurs petites graines. Celles-ci peuvent être brunes, rouges ou d'une autre couleur variable mais la mongette la plus connue, celle que l'on désigne sous le nom de « cornille », est rondouillarde, blanche et marquée de noir au niveau de l'hile.

Note : surnommée « Black Eye pea » par les Anglo-saxons, la mongette a donné son nom à un groupe de rock en vogue !

Espèces et variétés de doliques

Dolique asperge, haricot kilomètre (Vigna unguiculata subsp sesquipedalis)

Espèce type

Dolique asperge, haricot kilomètre (Vigna unguiculata subsp sesquipedalis) Espèce type
  • Taille : De 2 à 4 m.
  • Qualité des gousses : Nombreuses grappes pendantes de très longues gousses cylindriques.
  • Autres qualités : Lianes s'étendant vigoureusement sur de solides supports.

'Red Noodle'

Dolique 'Red Noodle'
  • Taille : De 2 à 4 m.
  • Qualité des gousses : Grappes de gousses pourpres, de 40 à 60 cm de longueur. La couleur s'estompe à la cuisson. Saveur douce.
  • Autres qualités : Rendement très élevé.

'Bretzel'

Dolique 'Bretzel'
  • Taille : De 1,20 à 1,80 m.
  • Qualité des gousses : Gousses aux formes étranges. Délicieuse saveur que certains trouvent même aromatique.
  • Autres qualités : Vieille variété du Comté de Lancaster cultivée par les Amish et les Mennonites. Fleurs d'un violet délavé.

'Metro' (syn. 'Taïwan Black')

Dolique 'Metro' (syn. 'Taïwan Black')
  • Taille : De 3 à 4 m.
  • Qualité des gousses : Très longues gousses fort tendres et savoureuses.
  • Autres qualités : Particulièrement appréciée en Asie.

'Yardlong'

Dolique 'Yardlong'
  • Taille : De 3 à 4 m.
  • Qualité des gousses : Très grande quantité de gousses longues d'environ 1 m, voire plus, vert clair à jaune, très minces et sans fil !
  • Autres qualités : Un haricot kilomètre… beurre !

'Mosaïque'

Dolique 'Mosaïque'
  • Taille : De 2 à 2,50 m.
  • Qualité des gousses : Gousses de 50 cm aux superbes coloris (panaché de rose foncé et de blanc) qui redeviennent vertes à la cuisson.
  • Autres qualités : Variété ancienne, presque disparue, très productive et très précoce.

Dolique mongette (Vigna unguiculata subsp cylindrica)

Espèce type

Dolique Espèce type
  • Taille : 0,60 m
  • Qualité des gousses : Gousses vert pâle contenant des graines de formes et de couleurs variées.
  • Autres qualités : Plante ramifiée au feuillage trilobé. Grandes fleurs typiques de la famille des Fabacées.

'Dall occhio'

Dolique 'Dall occhio'
  • Taille : 0,40 m
  • Qualité des gousses : Gousses de 25 à 30 cm logeant de petites graines blanches marquées de noir.
  • Autres qualités : Variété naine.

'Peking Black'

Dolique 'Peking Black'
  • Taille : Variété semi-rampante.
  • Qualité des gousses : Gros grains ronds et de très bonne qualité gustative.
  • Autres qualités : Très productive.

'Mississippi Sylver'

Dolique 'Mississippi Sylver'
  • Taille : Variété semi-rampante.
  • Qualité des gousses : Gousses argentées, parfois striées de rose qui renferment de nombreux petits grains de couleur fauve.
  • Autres qualités : Variété courante aux États-Unis. Installez des branchages comme vous le feriez pour des petits pois.

Semis du dolique

Semis du dolique

Niguyen Thanh Quang/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

La culture des doliques est exactement la même que celle des haricots. Elle en diffère simplement par la durée de végétation nécessaire si l'on souhaite récolter les grains arrivés à maturité : 100 à 120 jours entre le semis et la cueillette.

Où le semer ?

Le dolique supporte très bien la sécheresse et apprécie peu l'humidité. Il pousse donc dans tous les sols, même assez arides, à condition qu'ils soient bien drainés.

Le haricot kilomètre pouvant prendre des dimensions dépassant les 3 m, il est nécessaire d'installer de solides tuteurs ou un grillage avant les semis.

Installez les doliques au soleil.

Quand semer les doliques ?

Les graines de doliques se sèment impérativement lorsque le sol est suffisamment réchauffé : de la mi-mai jusqu'à fin juin

Si des périodes fraîches surviennent après les semis, n'hésitez pas à les couvrir d'un voile d'hivernage.

Comment les semer ?

Les doliques se sèment en poquets espacés de 20 à 30 cm.

N'enterrez pas trop profondément les semences en suivant l'adage : « Les graines de haricot doivent voir le jardinier s'éloigner ».

Culture et entretien des doliques

Culture et entretien des doliques

BotMultichillT/CC BY 3.0/Wikimedia

Le haricot kilomètre et la mongette ne demandent presque aucun soin.

Traitez-les comme une culture de haricots, éventuellement en buttant légèrement leur pied durant leur croissance.

Résistantes à la sécheresse, les doliques ne réclament pas d'arrosage, notamment si alentour le sol est paillé.

Maladies, nuisibles et parasites

Bonne nouvelle ! Les doliques appartiennent à un genre botanique qui n'est pas originaire d'Europe, et elles ne sont pas suffisamment cultivées en France pour avoir des parasites ou des maladies.

Récolte

Les gousses de haricot kilomètre :

  • Elles se récoltent lorsqu'elles sont assez jeunes, ne dépassant pas les 30 cm de longueur.
  • Elles se cuisinent et se conservent exactement de la même manière que les haricots verts. On les cuit à l'eau (ou, comme en Afrique, dans un ragoût avec plusieurs autres légumes) ou on les poêle.
  • Elles se conservent quelques jours, enveloppées dans un torchon humide, dans le réfrigérateur ou un an au congélateur après les avoir blanchies (c'est-à-dire les avoir arrosées d'eau bouillante).

Les graines de mongette :

  • Elles peuvent se récolter comme les haricots : fraîches, demi-fraîches ou sèches.
  • Les fraîches se conservent au réfrigérateur, tandis que les mongettes sèches peuvent être stockées dans des bocaux en verre, des boîtes métalliques ou en bois.

Multiplication des doliques

Multiplication des doliques

Le haricot kilomètre et la mongette se reproduisent par semis.

Pensez à recueillir leurs graines le plus tard possible en automne, en laissant sécher les gousses sur pied.

Écossez les gousses et enfermez les graines dans des sachets en papier ou dans des boîtes en bois (ou encore en métal ou en verre) que vous stockerez dans un endroit sec et frais, à l'abri de la lumière.

Conseils écologiques

Les doliques appartiennent à la famille des légumineuses et, comme toutes ces plantes, ils sont enrichissants pour les sols qui les accueillent. En effet, ils vivent en symbiose avec une bactérie, Rhizobium, qui forme des nodosités sur leurs racines. La plante fournit des sucres (venus de la photosynthèse) aux bactéries qui, elles, lui apportent des nitrates issus de l'azote atmosphérique qu'elles sont capables de capter.

Un peu d'histoire…

L'espèce à laquelle appartiennent les doliques aurait été domestiquée en même temps que le sorgho, il y a 5 000 ou 6 000 ans, en Abyssinie (l'actuelle Éthiopie). Ces plantes sont connues en Europe depuis l'Antiquité.

Les doliques auraient été introduits par les Grecs à Marseille et se seraient très vite répandus dans toute la Gaule. La mongette figurait d'ailleurs, aux côtés de la fève et du pois dans le Capitulaire de Villis, cette liste de plantes établie par Charlemagne pour être cultivées dans chacun de ses nombreux domaines.

Ce dolique était fort apprécié durant tout le Moyen Âge malgré des écrits médicaux qui l'accusaient de provoquer « des songes terribles et mensongers ». Toutes les légumineuses étaient d'ailleurs à l'époque également accusées par les docteurs de pousser à la luxure leurs consommateurs.

À la Renaissance, le haricot venu d'Amérique détrôna totalement le dolique. Il lui emprunta son nom de « mongette » (ou mogette). Aujourd'hui encore, en Vendée, c'est sous cette appellation que sont vendus des haricots communs de la variété 'Lingot'.

Si l'Amérique nous a fourni ces haricots que nous apprécions tant, les doliques mongettes ont également fait souche dans les territoires du Nouveau Monde. Elles ont tout d'abord été introduites en Jamaïque, vers 1675, transportées avec les esclaves dans les cales des bateaux venus d'Afrique. Ces légumineuses se sont rapidement répandues dans toutes les Antilles puis, vers 1 700, dans le sud des États-Unis, où elles font maintenant partie de la cuisine traditionnelle, notamment en pays cajun.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides