Corokia

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Corokia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Corokie

  • Nom(s) latin(s)

    Corokia

  • Famille

    Corokiacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre topiaire

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 2 m
  • Largeur à maturité

    0,80 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    1-2 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Corokia réunit environ 6 espèces d'arbustes ou petits arbres persistants répartis sur la Nouvelle-Zélande excepté pour l'une d'entre elles, native d'Australie. Avec l'Argophyllum, il formait la famille des Argophyllacées, mais il fit aussi partie de celle des Escalloniacées et des Cornacées. Depuis 1997, l'analyse de la structure du pollen a conduit à singulariser le genre en créant une famille propre, celle des Corokiacées. (Cf. note 1)

Ces arbustes assez denses présentent un enchevêtrement de rameaux angulaires à l'écorce souvent noire qui contraste avec un petit feuillage vert luisant plutôt éparse. Ces rameaux en zigzag qualifiés de « divariqués » apparaissent comme une adaptation à des conditions plus sèches et ensoleillées dans l'évolution des plantes ligneuses. Les jeunes pousses sont couvertes de poils argentés tandis que les feuilles sont glabres et de taille variable. Elles sont disposées soit de manière alterne, soit en faisceaux.

Les fleurs étoilées d'un jaune pur d'environ 1 cm de diamètre, comptent 5 sépales discrets, 5 pétales effilés, 5 étamines dressées et un pistil. Il ne s'agit pas de capitules (groupement de fleurons) malgré la ressemblance que l'on pourrait trouver avec l'Euryops (famille des Astéracées). Parfumées et nectarifères, elles attirent certaines catégories d'abeilles et autres butineurs. Elles se présentent soit en isolé soit en grappe, donnant naissance à de petites drupes aux couleurs vives rouges, orange ou jaunes après fécondation.

Le nom Corokia vient du maori korokio qui désigne ce type d'arbustes. Le nom spécifique cotoneaster fait allusion à cet arbuste des jardins bien connus pour ses baies orange rouge et son feuillage persistant vert sombre. Buddleioides indique la similitude des feuilles avec celles du Buddleia, le suffixe oides signifiant « semblable à ».

Note 1 : A. L. TAKHTAJAN, Diversity and Classification of Flowering Plants, New York, Columbia University Press, 1997, p. 374.

Espèces et variétés de Corokia

L'espèce cotoneaster et les hybrides intergénériques x virgata sont les plus proposés en pépinière en raison de leur robustesse vis-à-vis du climat. Certaines variétés correspondent à des formes sauvages, telle la Corokia cotoneaster 'Ohau Scarlet', d'autres à des formes sélectionnées en pépinière.

Corokie cotonéastre, New-Zealand wire-netting bush, ghost plant (Corokia cotoneaster)

Espèce type

Corokie cotonéastre, New-Zealand wire-netting bush, ghost plant (Corokia cotoneaster) Espèce type
  • Végétation : Arbuste persistant en forme de dôme de 1 à 2 m de haut, jusqu'à 3 m dans son habitat. Feuilles lancéolées à pétiole élargi, de 1,5 cm de long sur 1 cm de large, groupées en faisceaux ou alternes. Jeunes limbes vert foncé à reflets argentés sur les bords et le revers. Limbe devenant en hiver épais, bronze ou pourpre. Écorce ocre rougeâtre à noire, laineuse sur les jeunes pousses.
  • Fleurs et fruits : Boutons blanchâtres en position axillaire. Floraison légèrement parfumée, nectarifère en mai-juin, parfois tout au long de l'année. Fleurs hermaphrodites de 5-8 mm à 5 pétales jaune vif et cœur vert orangé. Fruits ronds et rouges de 8 mm, évoquant les baies du cotonéaster.
  • Qualités : Pousse en zone côtière sèche au soleil ou sous une ombre légère, sur les îles du Nord et du Sud de la Nouvelle-Zélande. Se plaît en forêt ou en sol sec et rocailleux. Le plus robuste du genre (-10 °C). Se cultive en haie libre ou taillée, moyenne à basse, comme couvre-sol mais aussi comme bonsaï. Croissance lente.

Corokie à feuilles de buddleia (Corokia buddleioides)

Espèce type

Corokie à feuilles de buddleia (Corokia buddleioides) Espèce type
  • Végétation : Arbuste de 3 m en tous sens. Longues feuilles étroites jusqu'à 10 cm de long, alternes, vert bronze, luisantes au printemps et blanches au revers comme les feuilles du Buddleia (arbre à papillons). Rameaux pubescents grisâtres.
  • Fleurs et fruits : Grappes de petites fleurs jaunes au printemps et début d'été. Drupes ovoïdes pourpres ou noires de 0,5 cm.
  • Qualités : Pousse seulement dans les zones les plus chaudes de l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande. Résiste à -7 °C. Idéal en haie de bord de mer. Tolère une taille régulière.

Corokia x virgata

Hybride

Corokia Hybride
  • Végétation : Feuilles de 2 à 5 cm de long, de forme spatulée ou lancéolée, vert vif brillant sur le dessus et feutrées de blanc au revers. Végétation moins dense que chez C. cotoneaster.
  • Fleurs et fruits : Bouquet de 1 à 3 fleurs jaunes aux aisselles des feuilles, un peu plus grandes que chez les parents, en mai. Petites drupes jaune orangé en automne.
  • Qualités : Hybride spontané entre C. cotoneaster et C. buddleioides. Résiste à -7 °C. Supporte tous les sols et expositions, mais un peu moins tolérant aux vents et embruns que C. cotoneaster.

Cultivars

Corokia x virgata 'Red Wonder'

Corokia  Corokia x virgata  'Red Wonder'
  • Végétation : Idem Corokia x virgata
  • Fleurs et fruits : Fleurs jaunes en bouquets serrés. Baies rouge vif très décoratives.
  • Qualités : Idem Corokia x virgata

Corokia x virgata 'Yellow Wonder'

Corokia Corokia x virgata 'Yellow Wonder'
  • Végétation : Arbuste assez vigoureux de 1,20 m de haut sur 1,50 m de large. Feuilles oblongues vert foncé luisantes de 5 cm de long, argentées au revers.
  • Fleurs et fruits : Petites fleurs étoilées en bouquets serrés en avril-mai. Baies jaune orangé.
  • Qualités : Décoratif en hiver et vigoureux. Résiste à -15 °C.

Corokia x virgata 'Bronze Lady'

Corokia  Corokia x virgata  'Bronze Lady'
  • Végétation : Arbuste de 2 m de haut sur 1,50 m de large. Feuillage assez éparse, vert teinté de rose virant au bronze dans la saison, moins sombre que 'Bronze King'.
  • Fleurs et fruits : Fleurs jaunes suivies de fruits rouges.
  • Qualités : Résiste à -5 °C. Très tolérant aux embruns. Se taille aisément pour former des haies.

C. x virgata 'Bronze King'

Corokia  C. x virgata  'Bronze King'
  • Végétation : Atteint 1,50 à 2 m de haut avec un port assez étroit. Feuilles cuivrées assez denses, devenant sombres avec le froid.
  • Fleurs et fruits : Fleurs jaunes suivies de fruits rouges.
  • Qualités : Idem Corokia x virgata

C. x virgata 'Frosted Chocolate'

Corokia  C. x virgata  'Frosted Chocolate'
  • Végétation : Arbuste de 1 m de haut sur 2 m de large. Feuillage lustré couleur chocolat très original en hiver.
  • Fleurs et fruits : Idem Corokia x virgata
  • Qualités : Résiste entre -12 et -7 °C. À planter au moins à 100 m du rivage. Joli contraste avec la floraison jaune clair.

Corokia x virgata 'Sunsplash'

Cultivars Corokia x virgata 'Sunsplash'
  • Végétation : Buisson de 1,50 m de haut sur 90 cm de large (jusqu'à 2,40 m de haut). Feuilles vertes flammées de de jaune et de rose à effet doré.
  • Fleurs et fruits : Petites fleurs jaunes assez rares.
  • Qualités : Superbe plante de conteneur pour éclairer un coin ou pour former des haies libres ou des topiaires. Croissance lente. À mettre au soleil ou sous une ombre légère en sol bien drainé. Résiste entre -9 et -12 °C une fois établi.

Corokia x virgata 'Havering'

 Corokia x virgata  'Havering'
  • Végétation : Buisson compact de 1,50 m en tous sens. Petites feuilles denses de couleur bronze sombre en hiver.
  • Fleurs et fruits : Petites fleurs jaune citron suivies de fruits jaunes à noirs.
  • Qualités : À planter en bord de mer ou contre un mur bien exposé.

Corokie à gros fruits (Corokia macrocarpa)

Espèce type

Espèce type
  • Végétation : Forme un petit arbre de 3 à .6 m de haut. Écorce sombre. Feuilles persistantes grisâtres, un peu coriaces, de 4 à 8 cm de long sur 1,5 à 3,5 cm de large, à bords récurvés, blanches au revers.
  • Fleurs et fruits : Fleurs jaunes à cœur orange, écloses de novembre à avril dans son habitat. Fruits ronds de 1 cm, orange, quasiment toute l'année.
  • Qualités : Endémique des îles Chatham situées à l'est de l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande. Pousse sur le littoral mais aussi sur des falaises calcaires, dans les forêts ouvertes ou au bord de lacs. Peu diffusé en France.

Plantation de la Corokia

Plantation de la <em>Corokia</em>

Daderot/CC0/Wikimedia

Où la planter ?

La Corokia est un arbuste idéal pour les jardins secs du sud de la France – avec un sol pas trop sec cependant – et les jardins de bord de mer. Elle s'intègre parfaitement aux haies libres ou taillées, aux rocailles protégées, et forme aussi un beau sujet isolé intéressant par l'aspect insolite de ses rameaux, notamment pendant la saison hivernale.

Le C. cotoneaster est parfois utilisé pour retenir les dunes dans son aire d'origine en raison de l'aspect enchevêtré et couvrant de ses rameaux associé au solide ancrage de ses racines.

Choisissez un emplacement abrité de vents froids et secs, ensoleillé ou sous une ombre légère. En climat maritime, l'arbuste s'expose plus facilement aux quatre vents car les risques de gelées sont moins grands.

Plantez la Corokia dans tous les sols même pauvres et calcaires, du moment qu'ils drainent relativement bien. Pensez à mettre en valeur la couleur de ses rameaux sombres en l'associant à des feuillages gris ou en la plaçant devant un mur clair. N'oubliez pas que l'aspect graphique de ses rameaux en zigzag reste le principal attrait visuel de l'arbuste avec sa couleur noir argenté.

Sa croissance lente offre la possibilité d'en faire un bonsaï intéressant tant au niveau de son architecture, de sa floraison quasi continue en climat adéquat que de sa fructification.

Quand planter la Corokia ?

Au printemps ou à l'automne si l'hiver n'est pas trop rude.

Comment la planter ?

Plantez la Corokia en pleine terre à condition de disposer d'un endroit clément ou bien dans un bac profond, placé à l'abri ou protégé durant l'hiver.

Creusez un trou de 40 cm en tous sens de manière à permettre le développement en profondeur des racines. Ajoutez une couche de drainage de 10 cm dans le fond si le sol est assez compact et remblayez le trou avec la terre du jardin mélangée à du compost ou terreau. Paillez éventuellement avec 5 cm de graviers pour favoriser le drainage au niveau du collet.

En pot, constituez un substrat drainant à base de terreau allégé en sable.

Idées d'association

Crocus

En pot, rajoutez quelques bulbes de crocus tout autour de façon à donner de la couleur au printemps.

Culture et entretien de la Corokia

Culture et entretien de la <em>Corokia</em>

Johnragla/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Pendant l'été, arrosez copieusement mais de manière espacée afin que les racines profondes en bénéficient, environ toutes les 2- à 3 semaines. L'arbuste est muni de petites feuilles cireuses adaptées à la sécheresse, mais le maintien d'un sol frais en profondeur demeure nécessaire.

Dans les zones à risques, paillez copieusement le pied à l'aide de feuilles mortes sèches, avant l'arrivée de l'hiver. L'arbuste est capable de rejeter depuis la base des vieux rameaux si le froid endommage le reste.

Apportez du compost ou du fumier décomposé au pied à l'automne afin d'entretenir la richesse du sol.

En pot, incorporez un engrais organique ou des bâtonnets d'engrais à libération lente à l'automne. Par la suite, ajoutez éventuellement un engrais riche en azote et potassium dans l'eau d'arrosage au printemps de manière à stimuler la croissance des tiges et la formation des boutons. Fertilisez tous les 20 à 25 jours seulement.

Si de fortes gelées sont à craindre, rapprochez le pot d'un mur bien exposé et entourez la végétation avec un voile d'hivernage doublé ou bien entreposez le pot dans une serre froide.

Rempotez ou surfacez avec du terreau tous les 2 à 3 ans.

Taille de la Corokia

Quand tailler ?

En août-septembre.

Comment tailler ?

Égalisez les rameaux qui dépassent en laissant les fleurs évoluer en fruits pour leur aspect décoratif durant l'hiver.

Une taille sévère demeure possible si vous souhaitez rajeunir le plant ou restreindre son volume.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun nuisible n'est signalé comme sérieux en Europe.

Multiplication de la Corokia

Multiplication de la <em>Corokia</em>

J Brew/CC BY SA 2.0/Flickr

Bouturage

Le bouturage s'effectue en juillet-août de préférence avec possibilité de le faire en novembre.

En été, opérez un bouturage de tiges semi-aoûtées. Prélevez des boutures de 10-15 cm de long sur du bois semi-lignifié de l'année.

Coupez juste sous un nœud et piquez les boutures dans du sable humide en ajoutant une chaleur de fond venant de dessous la terrine. L'enracinement est alors rapide.

Réduisez la taille du limbe lorsqu'il s'agit d'espèces à grandes feuilles.

Les boutures de bois secs, réalisées à l'automne, s'enracinent beaucoup plus lentement.

Semis

Semez en fin d'automne ou en hiver dans un pot placé à l'extérieur car une stratification est nécessaire. La germination est assez lente. Vous pouvez l'activer en grattant l'épiderme de la graine avec du papier ponce.

Utilisez un substrat pour semis et maintenez-le frais durant toute la durée de la levée.

Placez ensuite les plantules à l'abri pendant au moins une année.

Conseils écologiques

Les Corokia appartiennent aux forêts primaires de feuillus néo-zélandaises constituées d'arbres, d'arbustes et de fougères tolérant l'ombre. Beaucoup sont très intolérants à la lumière du soleil. Les fougères ont pour origine la fin de l'ère primaire (paléozoïque) tandis que les espèces de feuillus datent de l'ère secondaire (mésozoïque). Ils ont tous des graines humides contenues dans un fruit charnu de type drupes ou baies (excepté pour les fougères qui émettent des spores). Leur courte durée germinative allant de 2 semaines à 3 mois les oblige à germer et à s'établir rapidement.

Comme beaucoup de genres arbustifs néo-zélandais, les Corokia comptent des espèces à grandes feuilles et rameaux rectilignes, parues au mésozoïque (ère secondaire), telle la C. buddleioides et des espèces à petites feuilles et rameaux fins divariqués comme la C. cotoneaster. Ces dernières apparaissent comme une adaptation moderne parue au cénozoïque (fin tertiaire-quaternaire). La Corokia buddleioides tout comme la Coprosma grandifolia sont dépendantes de l'ombre tandis que la Corokia cotoneaster et la Coprosma acerosa sont adaptées à des conditions ensoleillées et de vents froids.

Les rameaux enchevêtrés offrent par ailleurs une protection contre le broutage des animaux et des oiseaux tels que le moa. La C. cotoneaster est utilisée en Nouvelle-Zélande pour stabiliser les dunes de sable.

Un peu d'histoire…

L'ordre des Astérales regroupe la grande famille des Astéracées (marguerite) et une dizaine de petites familles comme celle des Argophyllacées et Corokiacées essentiellement concentrées dans l'hémisphère Sud. Il se caractérise par la présence de l'inuline, un oligosaccharide qui remplace l'amidon comme sucre de stockage dans la plante ainsi que par des étamines formant des pinceaux de pollen.

L'introduction de la Corokia cotoneaster en Grande-Bretagne date de 1875 alors que l'espèce arborée C. macrocarpa, la plus grande du genre, native des îles Chatham remonte à 1836. Le pépiniériste britannique Graham Hutchins des Pépinières de County Park (Essex) envoya quatre expéditions (1977, 1981, 1985 et 1990) en Nouvelle-Zélande et rapporta ainsi 7 variétés portant le nom de lieu d'origine comme C. cotoneaster 'Ohau Scarlet', 'Ohau Yellow' et 'Wanaka' qui provient du versant rude d'une montagne.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides