Calochortus

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Calochortus en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Calochortus

  • Nom(s) latin(s)

    Calochortus

  • Famille

    Liliacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Difficile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    40 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Prairie Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Calochortus compte plus de 70 espèces de bulbeuses toutes natives d'Amérique du Nord et d'Amérique centrale jusqu'au sud du Guatemala, avec une très forte concentration en Californie. Il fait partie de la famille des Liliacées même si la classification de Dahlgren (1976) lui attribua une famille à part entière, celle des Calochortacées. Ces plantes à bulbes de climat tempéré frais sont en général très rustiques, poussant depuis le niveau de la mer jusqu'à 2 000 m d'altitude. Le bulbe a besoin impérativement d'une période de dormance au sec durant l'été.

Les tiges fourchues ou ramifiées naissent d'un bulbe profond au printemps, portant des feuilles étroites rappelant celles de graminées. Elles forment parfois un rhizome latéral pour remplacer le bulbe qui rend parfois la recherche de cet organe compliqué. Les tiges courent le long du sol ou s'enroulent autour des rameaux d'autres plantes, mesurant entre 25 et 100 cm de long. Elles se terminent par des fleurs en coupe dont les sépales et pétales diffèrent autant par leur taille que par leur couleur contrairement aux Liliacées classiques (tulipes). La floraison a lieu en fin de printemps et début d'été. Les grandes corolles aux allures de papillon présentent des teintes qui varient du blanc à l'orange vif en passant par le bleu, rose, violet avec différents motifs dans le centre.

Les fleurs sont constituées de 3 grands pétales intérieurs souvent maculés de rouge ou de brun, de 3 sépales en quinconce, généralement plus étroits, de 6 étamines et d'un pistil à 3  oges. L'intérieur et le bord des pétales sont souvent très « poilus ». Ce caractère ainsi que la présence de nectaires velus auréolés de taches colorées, sont souvent utilisés pour distinguer les espèces. Les taches sur les pétales servent de guide jusqu'aux nectaires qui attirent par leur odeur un cortège d'insectes variés.

Les fruits sont des capsules triangulaires ailées, semblables aux fruits de la tulipe.

Les bulbes de Calochortus, difficiles à dénicher et à cultiver reste l'apanage de collectionneurs.

Bon à savoir : le nom de genre Calochortus vient du grec calo, « beau » et de hortus, « herbe ». Le nom d'espèce nuttallii fait référence au naturaliste Thomas Nuttall (1786-1859), auteur de Genera of North American Plants (1818). Albus désigne en latin la couleur « blanche » caractérisant la corolle de l'espèce type car il existe des formes pourpres au sein de cette espèce. Amoenus du latin amare, « aimer », signifie charmant.

Espèces et variétés de Calochortus

Calochortus albus (nom local : Fairy lantern)

Espèce type

Calochortus albus (nom local : Fairy lantern) Espèce type
  • Végétation : Tiges feuillées ramifiées jusqu'à 60 cm de long, portant des feuilles étroites vert gris, rappelant les feuilles de tulipe.
  • Fleurs : Fleurs printanières en coupes globuleuses pendantes de 25 mm. 3 pétales ronds crème (parfois pourpre translucide) très poilus avec parfois une tache brunâtre à l'intérieur. 3 sépales fusiformes blanc verdâtre (ou pourpres).
  • Qualités : Originaire du centre et sud de la Californie. Présente beaucoup de variations de couleurs même si les variétés ne sont pas officiellement reconnues. Pousse en plein soleil ou sous une ombre claire. Résiste à -28 °C.

Calochortus albus var rubellus, syn. C. albus (nom local : Pink fairy lantern)

Calochortus albus (nom local : Fairy lantern) Calochortus albus var rubellus, syn. C. albus (nom local : Pink fairy lantern)
  • Végétation : Tiges de 30 cm.
  • Fleurs : Porte des lanternes translucides rose rubis, ouvertes en fin de printemps.
  • Qualités : Station à San Luis Obispo (Californie). A reçu le Award of Garden Merit en 1995.

Calochortus flexuosus (nom local : Winding mariposa)

Espèce type

Calochortus flexuosus (nom local : Winding mariposa) Espèce type
  • Végétation : Longue tige nue sinueuse et incurvée avec seulement 2 petites feuilles à la base, parfois ramifiée.
  • Fleurs : Ravissante coupe de 3-4 cm de large, blanche à parme délicat. Cœur jaune.
  • Qualités : Commun entre 1 000 et 1 950 m d'altitude dans le désert du Nevada parmi les Artemisia tridentata et Coleogyne ramosissima, dans des sols rocailleux ou dans des sols alluviaux bien drainés.

Calochortus nuttallii (nom local : Sego lily)

Espèce type

Calochortus nuttallii (nom local : Sego lily) Espèce type
  • Végétation : Bulbe formant une tige de 7 à 45 cm de long munie généralement de 3 feuilles linéaires très fines à bords enroulés, mesurant 5 à 10 cm de long.
  • Fleurs : Fleurs entre avril et juillet, de 2,5 à 4 cm de large. 3 pétales ronds apiculés crème ou lavande à base jaune et glande nectarifère velue soulignée d'une ogive pourpre au sommet. 3 sépales étroits verdâtres à violacés côté externe, lavés de jaune encadré de 2 arcs de cercle rouge foncé. Fleurs isolée ou par 2 ou 3.
  • Qualités : Peuple les prairies et les zones à Artemisia tridentata, Juniperus/Pinus et trembles (Populus tremuloides) de l'Intermountain Region. Fleurit abondamment dans le désert certaines années.

Calochortus kennedyi (nom local : Desert mariposa lily)

Espèce type

Calochortus kennedyi (nom local : Desert mariposa lily) Espèce type
  • Végétation : Tiges fines portant des feuilles grisâtres étroites de 10-20 cm de long.
  • Fleurs : Floraison entre mars et juin par groupe de 1 à 6 fleurs de 2,5-5 cm de diamètre. Corolle orange velouté lumineux munie de 3 grands pétales en éventail, tachés de brun noir à la base et velus, avec 6 étamines violettes et 1 pistil orange. Fleurs plutôt jaune vif en altitude.
  • Qualités : Originaire du désert de Mojave et de Sonoran du sud-est de la Californie, de l'ouest de l'Arizona, du sud du Nevada et du Mexique, jusqu'à 1 950 m d'altitude dans les zones arbustives de Larrea tridentata ou les forêts de Juniperus/Pinus. L'une des plus belles espèces.

Calochortus amoenus (nom local : Rosy fairy lantern = lanterne magique rose)

Espèce type

Calochortus amoenus (nom local : Rosy fairy lantern = lanterne magique rose) Espèce type
  • Végétation : Espèce similaire à C. albus.
  • Fleurs : Fleurs en forme de « lanterne de fée », à 3 pétales rouge mauve à violet à base brune et couverts de poils blancs. Sépales effilés crème.
  • Qualités : Pousse sur les contreforts de la Sierra Nevada, entre Madera et le comté de Kern (Californie). Sur les falaises nord et ouest des canyons fluviaux. Même exigences culturales que C. albus. Résiste à -34°C.

Calochortus venustus (nom local : Butterfly mariposa lily)

Espèce type

Calochortus venustus (nom local : Butterfly mariposa lily) Espèce type
  • Végétation : Tiges fines ramifiées de 25 à 60 cm de haut à feuille basale de 20 cm.
  • Fleurs : Floraison en fin de printemps ou en été. Rappelle le coquelicot avec ses fleurs dressées sur tiges ramifiées. Corolle rouge profond, blanche ou jaune à taches basales rouges auréolées d'orange pâle. Fleurs solitaires ou groupées par 2 à 6. Capsule de 5-6 cm de long.
  • Qualités : Endémique de Californie entre 300 et 2 700 m d'altitude, sur la chaîne côtière et la Sierra Nevada, sur sols sableux. Espèce présentant le plus de variétés de couleurs.

Calochortus clavatus (nom local : Prairie tulips)

Espèce type

Calochortus clavatus (nom local : Prairie tulips) Espèce type
  • Végétation : Tige vigoureuse parfois très ramifiée de 1 m de haut portant de petites feuilles.
  • Fleurs : Floraison tardive en début d'été en grandes coupes dressées jaune d'or à cœur brun rougeâtre.
  • Qualités : Originaire du sud de la Californie. Résiste à -28 °C.

Plantation du Calochortus

Plantation du <em>Calochortus</em>

Russellt/Public Domain/Wikimedia

Où le planter  ?

Cette plante bulbeuse est assez difficile à cultiver et demande beaucoup d'attention malgré sa très bonne rusticité (zone climatique 4 et 5). Elle se cultivera donc uniquement en zone méditerranéenne.

Le climat méditerranéen possède en effet des étés secs indispensables à la dormance du bulbe et des automnes-hivers doux et humides nécessaires à sa croissance. La germination des semences demande aussi une certaine chaleur sachant que la plante ne peut se reproduire par voie végétative.

Le sol caillouteux doit être parfaitement drainé et la situation plutôt ensoleillée. Le bulbe s'accommode d'un pH acide à basique.

La saison estivale doit permettre au bulbe d'entrer en dormance dans un sol parfaitement sec.

Quand planter le Calochortus ?

À l'automne.

Comment le planter ?

Aérez la terre sur 20-30 cm de profondeur et apportez des gravillons afin de rendre le sol parfaitement drainant.

Plantez les bulbes assez profondément en formant une butte si nécessaire.

Culture et entretien du Calochortus

Culture et entretien du <em>Calochortus</em>

Stan Shebs/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Arrosez pendant toute la période de croissance puis cessez totalement durant l'été.

Conservez les feuilles après la floraison afin qu'elles reconstituent les réserves du bulbes.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun nuisible n'est à signaler. La pourriture du bulbe due à un manque de drainage est la principale cause d'échec.

Une croissance prématurée du bulbe à l'automne peut aussi entraîner sa perte.

Multiplication du Calochortus

Multiplication du <em>Calochortus</em>

Upload Bot (Magnus Manske)/CC BY-SA 2.0/Wikimedia

L'élevage de plants issus de graines est la manière la plus aisée de cultiver le Calochortus car le bulbe ne forme pas de bulbilles.

Quand semer ?

La durée germinative des graines est de 5-6 ans, voire plus si elles sont conservées dans un réfrigérateur.

Semez à l'automne les espèces qui poussent durant l'hiver, dans un mélange bien drainant. Si le climat est humide et froid, un semis fin janvier, voire durant le printemps, offre le plus de succès (chaleur et lumière doivent être suffisantes). Mais attention, un semis trop tardif ne permet pas au bulbe de grossir suffisamment pour supporter l'été qui suit.

Comment semer ?

Semez assez clair dans un mélange drainant à base de granite grossièrement décomposé pour éviter que les plantules ne pourrissent. Recouvrez les graines d'au moins 1 cm de substrat et placez les pots à l'extérieur entre 4 et 21 °C.

La levée est assez rapide, autour de 6 semaines. Il arrive que certaines graines germent au bout de 1 an.

Dès la germination, fertilisez avec un engrais pauvre en azote et riche en phosphore pour faire grossir rapidement les plantules et le bulbe.

Arrêtez d'arroser dès que les feuilles jaunissent.

Le plant du C. albus nécessite 3-4 années pour fleurir à partir d'un semis.

Note : certaines espèces de Calochortus ont besoin d'une stratification. Les espèces mexicaines ont besoin d'humidité durant l'été.

Conseils écologiques

Les Calochortus sont des plantes qui poussent dans des milieux souvent très spécifiques (déserts, prairies désertiques…) comme le sont Calochortus greenei et coxii, aujourd'hui menacés de disparition.

Le Calochortus coxii, endémique du comté de Douglas dans l'Oregon, est une espèce endémique qui peuple uniquement les sols à serpentine (nickel, chrome, fer, magnésium en grandes quantités) non dérangés, couverts d'une litière et de mousse, et pousse dans les prairies et dans la zone transitoire vers la forêt mixte de conifères.

La raison principale de sa disparition est l'absence de feux provoqués par la foudre, aujourd'hui très vite contrôlés, qui aidaient à maintenir la prairie. Les plantes invasives comme Centaurea solstitialis, le broutage des feuilles par le bétail, les engins forestiers causent aussi de sérieux dégâts.

Les Calochortus peuvent former de vastes colonies comme C. nuttallii aux fleurs très attrayantes, pollinisées par une vaste gamme de butineurs, contrairement à certains bulbes sud-africains comme les Babiana inféodées à un seul pollinisateur. Elles ne fleurissent pas tous les ans – aussi il est parfois difficile de surveiller l'évolution des populations – et ne se reproduisent pas de façon végétative comme la plupart des plantes à bulbe.

Un peu d'histoire…

Les bulbes du Calochortus flexuosus (Winding mariposa lily), nuttallii (Sego lily) et kennedyi (Desert mariposa lily) sont largement consommés encore aujourd'hui par les natifs du désert du Nevada. Les Mormons s'en servaient aussi en période de disette. Ils peuvent se manger crus ou cuits dans la cendre, bouillis, à l'étouffée dans des fours creusés dans la terre. Le bouillon du bulbe est emporté comme boisson lors de randonnées en montagne. Les graines de l'espèce Calochortus kennedyi sont aussi appréciées.

Calochortus nuttallii est la fleur symbolique figurant sur le drapeau de l'Utah.

Le genre Calochortus fut décrit en 1813 par le botaniste germano-américain Frederick Traugott Pursh (1774-1820) dans son œuvre Flora Americae Septentrionalis, écrite à Londres, à partir de l'espèce elegans.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides