Primevère officinale

Primevère officinale en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Primevère officinale, Coucou

  • Nom(s) latin(s)

    Primula veris

  • Famille

    Primulacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante comestible ▶ Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    0,15 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Prairie Bosquet ou forêt Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Coucou, voilà le printemps ! C'est l'annonce faite par la primevère officinale. Le coucou annonce le primus tempus, le premier temps, la première saison. Le coucou, Primula veris, est natif du Nord et du centre de l'Europe, on le retrouve aussi au nord de l'Asie et il peut pousser sauvage jusqu'à une altitude de 2 000 m.

Primula est un genre botanique complexe, incluant plusieurs groupes et de nombreux hybrides. Le marché offre une grande variété de cultivars aux formes et couleurs multiples. Leurs fleurs sont toutes comestibles, mais leurs saveurs diffèrent et certaines n'ont aucun goût. Si Primula veris est appréciée pour ses propriétés médicinales, elle l'est tout autant en cuisine !

Avec Primula vulgaris, la primevère de jardin, elles sont les deux espèces les plus prisées en préparation culinaire. Ces deux primevères ont ainsi les mêmes propriétés et usages. Elles se distinguent presque difficilement, et seulement par le jaune plus foncé de Primula veris (ex-Primula officinalis) et du point orangé à la base de chacun de ses pétales. Primula vulgaris a des fleurs plus grandes et est d'un jaune plus pâle avec le centre foncé.

La primevère officinale pousse dans les prairies, dans les chemins de forêts de feuillus, et uniquement sur des sols calcaires. En jardin, elle préfère un emplacement ensoleillé et un sol calcaire.

Cette plante offre une floraison printanière vivace, pouvant mesurer 20 cm, à rosette de feuilles de forme oblongue. Les feuilles gaufrées et velues sont plaquées vers le sol. Les fleurs jaunes en ombelles sont portées à l'extrémité d'une tige. La floraison intervient au printemps, en grappes de 10 à 30 fleurs. Chaque fleur, hermaphrodite, mesure 9-15 mm de large. Les plantes à fleurs rouges et orange sont rares, mais peuvent être localement très répandues dans les zones où les hybrides de couleur des primevères fleurissent en même temps que la primevère native permettant une pollinisation croisée.

Bon à savoir : la primevère officinale peut vivre pendant plus de 50 ans !

Espèce de Primula veris

La primevère officinale s'hybride fréquemment avec d'autres espèces telles que les primevères Primula vulgaris pour former Primula x polyantha qui est souvent confondue avec la vraie primevère Primula elatior, une plante beaucoup plus rare. Les botanistes ont trouvé au moins 25 de ces hybrides dans les Alpes.

Primevère officinale ou coucou (Primula veris)

Primevère officinale ou coucou (Primula veris)
  • Taille : Jusque 25 cm de haut et de large.
  • Floraison : Au tout début du printemps, les grappes de fleurs jaunes se repèrent facilement.
  • Qualités : Plante vivace aux feuilles persistantes ou semi-persistantes. Rusticité : -20 °C et plus.

Plantation de la primevère officinale

Plantation de la primevère officinale

Isidre blanc/CC BY-SA 4.0/Wikimedia

Où la planter ?

La primevère officinale est une plante de forte lumière, à installer dans des prairies, des jardins herbeux, en bordure de massifs, sur des talus et dans des bois clairsemés qui laissent pénétrer la lumière. Le sol doit être préférentiellement calcaire.

Primula veris aime la fraîcheur : privilégiez sa plantation dans le nord de la France en évitant les régions chaudes du Sud.

Quand planter Primula veris ?

La base des fleurs apparaît généralement à l'automne de l'année précédente, mais les boutons de fleurs sur les tiges deviennent visibles à la fin de l'hiver ou au début du printemps.

Plantez-la soit à l'automne, soit en tout début de printemps.

Comment la planter ?

Plantez simplement la motte dans le sol, en veillant à juste recouvrir le haut du système racinaire.

Attention : le contact de la primevère officinale avec la peau peut provoquer, dans certains cas, une éruption accompagnée de démangeaisons. Les personnes allergiques doivent manipuler les coucous avec prudence.

Culture et entretien de Primula veris

Culture et entretien de <em>Primula veris</em>

Michael Pierce/CC BY 2.0/Flickr

La nature fait bien les choses, la primevère officinale se passe de tout entretien !

Taille de la primevère officinale

Si les feuilles se flétrissent durant l'hiver, laissez-les sur pied. Il n'y a pas de taille à proprement parler sur Primula veris.

Maladies, nuisibles et parasites

Les feuilles et les fleurs des primevères officinales sont souvent endommagées par les limaces et de nombreuses espèces d'insectes.

Lorsqu'une humidité excessive demeure longtemps, des champignons et autres maladies fongiques peuvent affaiblir sérieusement le pied.

Récolte

Cueillez les feuilles au printemps avant la floraison, les fleurs en avril ou en mai (avec les sépales), et prélevez les racines à l'automne.

Séchez puis conservez les feuilles et les racines dans des récipients en verre ou en porcelaine.

Conservez les fleurs pour un usage culinaire : faites-les sécher individuellement sur une claie et servez-les en infusion.

Multiplication de Primula veris

Multiplication de <em>Primula veris</em>

Magnus Hagdorn/CC BY-SA 2.0/Flickr

On peut multiplier la primevère par semis mais aussi par division de la touffe.

Les primevères se divisent bien après 3 ou 4 ans. La meilleure saison pour le faire est l'automne. Mais la reproduction sexuée, après formation de graines, est classique.

Le fruit est une capsule et les graines doivent subir une stratification froide avant d'être semées.

Propriétés et usages de la primevère officinale

Usages médicinaux

Une tisane de racines de primevère officinale peut être bue en cas de toux et de bronchite, car elle permet de liquéfier les glaires et donc de les évacuer plus facilement en toussant. Les feuilles ont une action similaire mais moins puissante. Ainsi, jadis, la primevère soignait diverses affections comme les bronchites, la toux, les migraines et les rhumatismes.

Les fleurs sont censées avoir des propriétés apaisantes, préconisées en cas d'hyperactivité et d'insomnie, en particulier chez l'enfant, car les fleurs ont une action sédative.

En infusion, les fleurs calment et favorisent le sommeil ; en compresses avec de l'huile macérée, elles apaisent les enflures et les coups.

Usages culinaires

Les feuilles de Primula veris, qui ont un goût anisé, se consomment en salade ou dans des farces pour la viande (mais avec parcimonie).

Les fleurs servent à parfumer les confitures, à décorer les salades ou orner un plat asiatique (faites-en flotter quelques-unes dans une soupe en guise de touche décorative). Délicatement parfumées, elles s'ajoutent aussi aux salades de légumes ou de fruits. Vous pouvez aussi faire du confit avec les fleurs.

En Angleterre, certains amateurs se fabriquent une sorte d'hydromel de primevère officinale.

Attention : une surconsommation de primevère officinale peut provoquer des vomissements et des diarrhées. Elle est donc contre-indiquée en cas de gastrite ou d'ulcère gastrique.

Un peu d'histoire…

Déjà connue à l'époque de Pline l'Ancien (23-79 apr. J.-C.), la primevère officinale était exploitée dans des onguents et des préparations pour les rhumatismes. Il était surnommé « fleur-clef », à cause de la forme de ses grappes de fleurs tubulaires jaunes qui font penser à un trousseau de clés.

Dans la tradition chrétienne, les coucous représentaient la fleur qui ouvrait la porte du royaume des cieux.

Anciennement réputé pour préserver la beauté, l'herboriste anglais William Turner indique qu'au XVIe siècle, les femmes en extrayaient des préparations pour le visage afin d'effacer leurs rides.

En ancien français, la premevaire ou primevoire désignait la plante devenue « primevère » au XVIe siècle. En italien et en espagnol, le nom de cette fleur, primavera, veut aussi dire « printemps ». C'est parce qu'elle fleurit au tout début de la saison que la primevère fut nommée ainsi.

Note : le nom d'espèce veris indique le printemps, cependant ce n'est pas la première primevère à être en fleur (elle est souvent précédée par Primula vulgaris).



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides