Verbena hastata

Verbena hastata en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Verveine hastée, Verveine des marais, Verveine bleue

  • Nom(s) latin(s)

    Verbena hastata

  • Famille

    Verbénacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante comestible ▶ Plante à tisane

    Plante de bassin ▶ Amphiphytes (plante de berges)

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Bassin
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Plante aquatique
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'espèce Verbena hastata est une verveine originaire d'Amérique du Nord, tant aux États-Unis qu'au Canada dont elle est native historiquement, ce qui lui donne une bonne rusticité (jusque -15 °C).

Verbena hastata est une grande plante vivace de 1,50 m de haut, souvent en bord d'étang comme les carex et les joncs, et égaye joyeusement une roselière. Mais elle peut aussi être trouvée dans les prairies humides, avec ses grandes hampes minces (surtout lors de la floraison), les bas-fonds humides de petits cours d'eau, les berges et la périphérie de plans d'eau, des champs et autres zones perturbées par l'homme.

Le système racinaire est fibreux et rhizomateux. Des petites colonies clonales des plants sont souvent produites à partir des rhizomes. Vivace à feuilles simples et opposées, de 15 cm de long, avec des bords dentelés, la longue tige ramifiée s'appuie sur un profond système racinaire.

Les petites fleurs mauves (hermaphrodites) apparaissent en été, globalement de juin à septembre, et surtout 16 semaines après le semis. La période principale de floraison est concentrée sur juillet et août. La multitude de petites fleurs bleuâtres forme un épi qui chapeaute chaque rameau à tige carrée, formant un grand chandelier. Il n'y a pas de parfum floral perceptible.

Les fleurs sont remplacées ensuite par des petits akènes (4 nucules par fleur). Ces nucules atteignent 2 mm de long, brun rougeâtre, et sont de forme oblongue.

Bon à savoir : Verbena hastata est à la fois résistante à de courtes périodes de sécheresse comme à quelques périodes d'inondation. Mais si les températures hivernales sont franchement froides (inférieures à -10 °C sur de longues périodes), il faudra peut-être considérer cette vivace comme une annuelle…

Espèces et variétés de Verbena hastata

Verbena hastata est disponible sous de nombreux cultivars, dont les principales différences résident dans la couleur des fleurs et la hauteur des plants.

Les variétés 'Spires' sont plus petites, plus compactes, avec des épis floraux rappelant la couleur des fleurs : 'White Spires' est proche de 'Alba', 'Pink Spires' est proche de 'Rosea', 'Blue Spires' est proche du type, la différence notable étant la hauteur.

Les conditions de culture sont identiques.

Verbena hastata (verveine hastée, verveine des marais, verveine bleue)

Espèce type

Verbena hastata (verveine hastée, verveine des marais, verveine bleue) Espèce type
  • Floraison : Fleurs bleues, violettes à pourpre. Floraison juillet-août.
  • Caractéristiques : Port dressé, hauteur jusque 1,50 m. Feuillage vert intense, feuilles longues et dentées.
  • Qualités : Inodore, elle attire quand même les abeilles, les papillons et autres insectes volants (parfois même les oiseaux). Croissance rapide !

'Alba'

Verbena hastata 'Alba'
  • Floraison : Épis floraux vert clair, fleurs blanches.
  • Caractéristiques : Idem type.
  • Qualités : Idem type.

'Blue Spires'

Verbena hastata 'Blue Spires'
  • Floraison : Fleurs bleu-lilas. Floraison légèrement plus longue, juin-septembre.
  • Caractéristiques : Port compact, plus bas, hauteur jusque 1 m.
  • Qualités : Floraison de plus longue durée et meilleure floribondité !

'Pink Spires'

Verbena hastata 'Pink Spires'
  • Floraison : Épis floraux rougeâtres, dressés en candélabre, fleurs roses.
  • Caractéristiques : Port compact, plus bas, hauteur jusque 0,80 m.
  • Qualités : Bel aspect architectural, très graphique.

'Rosea'

Verbena hastata 'Rosea'
  • Floraison : Fleurs roses.
  • Caractéristiques : Idem type.
  • Qualités : Idem type.

'White Spires'

Verbena hastata 'White Spires'
  • Floraison : Fleurs blanches.
  • Caractéristiques : Port compact, plus bas, hauteur jusque 0,80 m.
  • Qualités : Idem type.

Plantation de Verbena hastata

Plantation de <em>Verbena hastata</em>

Ed Ogle/CC BY 2.0/Flickr

Où la planter ?

Verbena hastata préfère des sols ordinaires ou riches, humides, bien drainés, modérément acides et surtout en plein soleil. Elle peut tolérer des sols plus secs, mais préfère rester dans l'humidité. D'ailleurs, elle tolère de courtes périodes d'inondation et d'eau stagnante, durant une dizaine de jours.

Avec plus de 1 m de hauteur, la culture en pleine terre s'impose.

Elle se ressème facilement au jardin, surtout si le sol est constitué d'un limon fertile.

Quand planter Verbena hastata  ?

Plantez directement à son emplacement définitif les plants de plus de 15 cm, assez tôt au printemps.

Comment la planter ?

Il faut de la place pour le système racinaire ! Prévoyez un emplacement de 3 à 5 fois le volume de la motte en pleine terre.

Effectuez un trempage de 5 min de la motte avant sa plantation, et installez un drainage (sable ou petit gravier) au fond, sur 3-5 cm.

Placez la motte complète dans le trou, éventuellement en complétant préalablement le trou par le substrat retiré en creusant, pour ajuster la hauteur afin de laisser le collet dépasser.

Finalement, remplissez le trou par du terreau horticole standard. En pleine terre, vous pouvez utiliser le terreau enlevé pour compléter.

Tassez et arrosez immédiatement !

Bon à savoir : cette plante s'adapte facilement aux zones humides dégradées et d'autres zones perturbées, mais elle peut être trouvée dans des habitats de qualité aussi.

Culture et entretien de Verbena hastata

Culture et entretien de <em>Verbena hastata</em>

Ed Ogle/CC BY 2.0/Flickr

Idéalement et pour obtenir les meilleurs résultats tant de croissance, floribondité et production de graines, le sol doit être constamment humide : ne laissez pas sécher entre les arrosages.

Arrosez en profondeur pour encourager une forte croissance des racines, entraînant une plante plus tolérante et plus résistante à la sécheresse. Évitez l'arrosage aérien si possible.

Retirez les fleurs fanées pour une meilleure floraison l'année suivante.

Les plantes peuvent être endommagées par les gelées hivernales sévères : disposez un paillis d'hiver autour de la base de la plante avec un paillis profond, sec, pour aider à protéger la plante.

Verbena hastata ne nécessite pas particulièrement de sol riche, mais si la situation d'implantation le permet (c'est-à-dire hors zone trop proche de l'eau), elle bénéficiera valablement d'un apport d'engrais, à dose légère, au printemps.

Bon à savoir : Verbena hastata est une vivace de courte durée (parfois considérée comme annuelle ou bisannuelle) qui s'auto-sème. Les semis qui en résultent sont plus forts et plus résistants à la sécheresse que ceux qui sont transplantés. Toute plante perdue au gel est normalement remplacée par sa « progéniture ».

Maladies, nuisibles et parasites

Verbena hastata est sensible à l'oïdium si elle est plantée en lieu ombragé humide ! Si les conditions de culture sont respectées, elle ne craint pas grand-chose.

Les mammifères herbivores évitent généralement de manger cette plante à cause de ses feuilles amères, avec une exception : le lapin, qui peut manger le feuillage des jeunes plants, mais à dose limitée et modérée.

Multiplication de Verbena hastata

Multiplication de <em>Verbena hastata</em>

Frank Mayfield/CC BY-SA 2.0/Flickr

Semis

La récolte des graines se fait généralement 4 à 5 mois après le début de la floraison, soit souvent à partir d'octobre, au début et milieu de l'automne. Les graines récoltées à l'automne peuvent être conservées au sec, en bocal hermétiquement fermé, si possible à l'abri de la lumière et au frais jusqu'au printemps suivant.

Note : des études expérimentales ont montré que dans la nature les graines peuvent passer intactes à travers le système digestif des oiseaux, celles-ci sont donc probablement distribuées dans une certaine mesure par ces oiseaux granivores.

Semez les graines à 18-21 °C à l'automne ou tôt au printemps (février à début avril).

Technique de semis classique :

  • Semez très finement sur la surface des pots contenant un terreau humide.
  • Couvrez juste avec une pincée de terre tamisée puis couvrez le récipient avec du papier noir ou similaire, car les graines ont besoin de l'obscurité pour germer.
  • Placez le récipient dans un endroit sombre et maintenez une température optimale de 15 à 18 °C. Gardez humide, avec un arrosage à la base du récipient, mais ne saturez pas le compost.
  • La germination prend généralement autour de 14 à 28 jours, mais peut prendre jusqu'à 90 jours pour terminer la germination (surtout si les graines n'ont pas connu de stratification à froid pour les semis de printemps).
  • Retirez le couvercle une fois la germination débutée pour laisser l'air circuler (sinon ils risquent de souffrir) et réduisez la température à environ 15 °C, tout en laissant à la lumière, mais pas sous un fort ensoleillement (une fenêtre d'habitation chaude est souvent suffisante).

Autre technique de semis :

  • Mélangez les semences à un volume égal de sable ou de vermiculite humide.
  • Placez le tout dans un sac plastique à fermeture à glissière et laissez en chambre froide ou au frigo pour 30 jours.
  • Semez ensuite à l'endroit désiré dès que la température est propice. Semez en surface, car les semences sont très petites et ont besoin de lumière pour germer en milieu naturel. Ne terreautez pas après le semis (ces semences peuvent être mêlées à du sable pour obtenir un semis uniforme).

Transplantation après semis :

  • Repiquez dès que les plantules deviennent assez grandes pour être manipulées, en laissant les plateaux de semences d'autres plants ayant germé tardivement.
  • Utilisez des pots de 7-10 cm de diamètre, contenant un mélange de compost, avec un bon drainage. Vous pouvez ajouter 10 % de sable horticole (qui ne contient pas de sel) au compost pour atteindre cet objectif.
  • Endurcissez les jeunes plantes progressivement de 10 à 15 jours avant la plantation définitive.

Division

La division (en fin de printemps, juste un peu avant la floraison) n'est pas conseillée, mais reste acceptable sur de gros plants forts.

Conseil : n'hésitez pas à transplanter des semis auto-semés qui poussent trop près d'un autre plant.

Conseils écologiques

Appréciée par les insectes butineurs, tels que les abeilles et les papillons, la verveine des marais attire aussi certains oiseaux. Les abeilles cherchent principalement le nectar, bien que certaines espèces recueillent le pollen. Les autres insectes se nourrissent sur les feuilles et d'autres parties de la verveine bleue.

La verveine des marais peut être plantée avec d'autres plantes aimant l'humidité le long des ruisseaux, sur les bords d'étang et dans d'autres zones humides pour une stabilisation rapide du sol.

Propriétés et usages

La graine peut être torréfiée et moulue en une poudre pour son goût dans certaines boissons. Agréablement amère, une partie de cette amertume peut être éliminée par lixiviation de la farine obtenue.

Les feuilles sont utilisées en tant que substitut de thé.

Les feuilles et les racines sont anti-périodiques, diaphorétiques, émétiques, expectorantes, toniques, vermifuges… Les racines sont plus actives que les feuilles. La plante est utilisée dans le traitement des maux d'estomac et le traitement des vers intestinaux.

L'infusion de racines, de feuilles ou de graines est utilisée dans les premiers stades de fièvres.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides