Incarvillea

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Incarvillea en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Incarvillea

  • Nom(s) latin(s)

    Incarvillea delavayi

  • Famille

    Bignoniacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,35 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    7 à 12 au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Rocaille
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Parmi les 14 espèces d'incarvillées, Incarvillea delavayi est la plus connue. De la famille des Bignoniacées, cette vivace à grosses racines pivotantes et charnues pousse naturellement en altitude jusqu'à 3 800 m, dans le Centre et l'Est de la Chine, l'Ouest de la province du Sichuan et au Nord-Ouest du Yunnan.

Le superbe feuillage forme tout d'abord une rosette basale, puis devient une touffe compacte, légèrement évasée, de 40 à 60 cm de haut et de 30 à 40 cm de large. Les feuilles pennées, à marge ondulée et dentelée, caduques, vert sombre, mesurent entre 20 et 30 cm de long.

Entre mai et juillet, apparaissent des hampes florales robustes, aux tiges cannelées, portant chacune de 2 à 6 grandes fleurs de 6 à 7 cm, longuement tubulées, en forme de trompettes. Elles ressemblent à celles des bignones, et, suivant le cultivar, les teintes oscillent entre le blanc, le rose pâle, le rose vif et le rose magenta. La gorge est lavée de blanc et de jaune ocre, et ornée de belles étamines jaune d'or.

Les fruits sont des capsules de 5 cm, déhiscentes, à 4 valves contenant de petites graines.

C'est en rocaille ou en massif de soleil doux ou de mi-ombre que vous allez installer cette plante, par groupe de 3 ou 5, pour un bel effet.

Vous pouvez cultiver sans problème Incarvillea delavayi en pot ou en jardinière, à condition d'assurer un bon drainage. Choisissez un contenant suffisamment profond, les racines tubéreuses aimant avoir de la place pour se développer.

Espèces et variétés d’incarvilléa

Il existe une petite vingtaine d’espèces d’incarvilléa. Nous en citons juste quelques-unes pour mémoire, car elles sont presque introuvables en culture.

Incarvillea delavayi

Espèce type

Incarvillea delavayi Espèce type
  • Couleur des fleurs : Rose vif.
  • Qualités : La plus courante, facile à trouver.

'Alba'

Incarvillea delavayi 'Alba'
  • Couleur des fleurs : Blanche.
  • Qualités : Floraison très pure.

'Bee’s Pink'

Incarvillea delavayi 'Bee’s Pink'
  • Couleur des fleurs : Rose pâle veiné de mauve, fond de gorge jaune orangé.
  • Qualités : Teinte très élégante, accentuant le côté exotique.

'Snowcap'

Incarvillea delavayi 'Snowcap'
  • Couleur des fleurs : Blanche.
  • Qualités : Fleurs plus grandes que les autres variétés.

'Snowtop'

Incarvillea 'Snowtop'
  • Couleur des fleurs : Blanche à gorge jaune beurre.
  • Qualités : Boutons floraux jaune beurre.

Incarvillea altissima

Espèce type

Incarvillea Espèce type
  • Couleur des fleurs : Rose fuchsia.
  • Qualités : Jusqu'à 2 800 m, en Chine, dans les provinces du Sichuan et du Yunnan et au Tibet. Mesure 2 m de haut

Incarvillea arguta

Espèce type

Incarvillea arguta Espèce type
  • Couleur des fleurs : Rose fuchsia.
  • Qualités : Originaire de l’ouest de l’Himalaya. 1,50 m de haut.

Incarvillea compacta

Espèce type

Incarvillea Espèce type
  • Couleur des fleurs : Fleurs solitaires, rose pourpré.
  • Qualités : Originaire du Népal, du Sichuan et du Yunnan, vit à 2 500 m d'altitude. De 20 à 30 cm de haut.

Incarvillea dissectifoliola

Espèce type

Incarvillea Espèce type
  • Couleur des fleurs : Pourpres.
  • Qualités : Se trouve dans la province du Sichuan. De 50 à 80 cm de haut.

Incarvillea mairei

Espèce type

Incarvillea Espèce type
  • Couleur des fleurs : Fleurit presque pourpre.
  • Qualités : Petite touffe de 20 à 30 cm de haut, originaire de l'Himalaya.

Incarvillea potaninii

Espèce type

Incarvillea Espèce type
  • Couleur des fleurs : Rose foncé.
  • Qualités : Petite touffe de 20 à 25 cm de haut, née en Mongolie.

Incarvillea sinensis

Espèce type

Incarvillea Espèce type
  • Couleur des fleurs : Rose foncé.
  • Qualités : Originaire de Chine, aussi bien en basse altitude que jusqu'à 3 500 m. 80 cm de haut.

Semis et plantation de l'incarvilléa

Semis et plantation de l'incarvilléa

peganum/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où la planter ?

À mi-ombre ou à soleil doux, en sol riche, humifère, profond, frais et surtout très bien drainé durant l'hiver.

Quand planter l'incarvilléa ?

Au printemps ou en automne pour la plantation (au printemps pour le semis).

Comment la planter en pleine terre ?

Faites un trou d'environ 20 à 25 cm en tous sens et apportez du compost à la terre d'origine. Si vous plantez en sol lourd, agrandissez le trou et mettez une couche de 10 cm de graviers en fond, tout en mélangeant une bonne poignée de sable à la terre.

Positionnez la plante, rebouchez, tassez, arrosez. Paillez.

Parfois, on trouve à la vente la plante sous forme de racines. Enterrez-les assez profondément, afin qu'elles soient recouvertes de 10 cm de terre.

Attention : soyez sûr de l'emplacement de la plantation, car cette plante n'aime guère être dérangée.

Comment planter l'incarvilléa en pot ?

Après avoir drainé le fond du pot avec des billes d'argile, emplissez d'un mélange à parts égales de terreau de feuilles, de terre de jardin et de sable. Ajoutez 2 ou 3 poignées de compost.

Installez la plante, rebouchez, arrosez. Paillez avec de la paille de lin ou de chanvre.

Comment la semer ?

Même si la plantation est la méthode la plus courante, il est possible de semer l'incarvilléa, de février à avril sous abri et en mai-juin directement en terre :

  • De février à avril, semez en godets de tourbe et placez-les à une température de 18 °C.
  • Comptez 15 jours pour la levée des graines. Éclaircissez alors et ne laissez qu'une plante par godet.
  • Attendez fin septembre pour mettre les plants en place. La floraison n'intervient que 2 à 3 ans après le semis.

Idées d'association

Géranium vivace

Le feuillage de l’incarvilléa disparaît souvent dès la fin de juillet, surtout si la saison est sèche. Aussi, il est intéressant de l’associer avec des végétaux qui se développent surtout au milieu de l’été, comme le géranium vivace 'Rozanne'.

Cosmos

L'association avec cette annuelle qui se renouvelle sans cesse du printemps à l'automne est également un bon choix.

Nigelle de Damas

Cette plante annuelle qui fleurit d'avril à septembre sera du plus bel effet !

Culture et entretien l'incarvilléa

Culture et entretien l'incarvilléa

Epibase/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

En pleine terre

Surveillez l'arrosage (arrosez si nécessaire pendant le mois qui suit la plantation).

Supprimez les fleurs fanées pour favoriser leur remontée.

Dans les régions froides, paillez la souche sur 10 à 15 cm, fin novembre.

En climat particulièrement froid, n'hésitez pas à déterrer les racines charnues par beau temps, en octobre. Laissez-les ressuyer sur le sol quelques heures, puis entreposez-les dans une cagette, en local sain, aéré et hors gel.

En pot

Laissez sécher la terre entre deux arrosages et n'arrosez plus en période de dormance.

Surfacez chaque automne avec du compost, puis renouvelez le paillage.

En hiver, l'idéal est de remiser le contenant à l'abri des vents et de la pluie, sous un porche par exemple.

Maladies, nuisibles et parasites

Si la plante est installée en sol bien drainé, elle est toujours saine.

Les limaces et les escargots, éventuellement, peuvent se délecter des jeunes semis.

Récolte

Quand et comment cueillir les fleurs ?

Dès que les fleurs commencent à s'ouvrir, cueillez-les pour en faire des bouquets. Elles se marient particulièrement bien avec des fleurs fines et légères, comme des nigelles, ou encore des feuilles de fougères.

Opérez plutôt le matin « à la fraîche ».

La conservation des fleurs

Ces fleurs tiennent facilement une semaine en vase.

Multiplication de l'incarvilléa

Multiplication de l'incarvilléa

Division

Pratiquez la division de touffe en avril. Cette technique demande beaucoup de précautions pour ne pas abîmer les racines et ne pas perturber le développement de la plante mère.

Au bout de 5 ans, sortez la touffe à la fourche-bêche, divisez avec les mains, en faisant attention que chaque partie ait un œil bien visible. Replantez aussitôt.

Semis

Récolte les graines entre août et septembre. Ramassez-les dès qu'elles sont mûres, un jour de beau temps sec et sans vent, et semez-les directement en place aussitôt, ou au printemps suivant, sous abri.

Conseils écologiques

L’Incarvillea delavayi éloignerait les taupes... Rien n’est sûr, vraiment pas sûr, et de toute façon, si l'odeur des racines les éloigne, ce qui est plausible, ce ne peut être dans toute la surface du jardin ! Alors comme prétexte pour l’adopter, prenons simplement sa beauté et sa facilité de culture.

Pensez également que les taupes sont fort utiles puisqu'elles mangent des larves néfastes au développement des légumes et autres plantes, et aèrent le sol.

Un peu d'histoire…

Cette espèce doit son nom à un grand découvreur de plantes, l'abbé Delavay. Parmi les innombrables espèces de plantes qu'il rapporta, dans les années 1890, pour le Museum national d'Histoire naturelle, figurait Incarvillea delavayi.

Le père Jean-Marie Delavay, botaniste, missionnaire jésuite français né en 1834 en Haute-Savoie (d'où sa passion pour la flore alpine) séjourna en Chine à partir de 1867, où il mourut en 1895. Il y collecta d'abord des plantes pour le RHS (Royal Horticultural Society), puis pour le Museum national d'Histoire naturelle de Paris. Nous lui devons énormément de plantes, souvent découvertes dans la province du Yunnan, devenues pour beaucoup très courantes dans nos jardins. Un chèvrefeuille, un magnolia, un clethra, un méconopsis, une pivoine, un aster, un pin, un seringat, un thalictrum. Tous portent son nom !

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides