Disanthus cercidifolius

Disanthus cercidifolius en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Disanthus à feuilles de Cercis

  • Nom(s) latin(s)

    Disanthus cercidifolius

  • Famille

    Hamamélidacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste Feuillu

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    2 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Haie
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cet arbuste venu d'Asie se remarque par l'animation exceptionnelle qu'il produit en automne avec un feuillage devenant rouge, orangé, pourpre et violacé. En été, il attire déjà le regard par la forme de ses feuilles et en automne il se détache magnifiquement des arbustes voisins.

Le feuillage de Disanthus cercidifolius est caduc. Au printemps, il est vert tendre et reste ensuite vert clair jusqu'à l'automne. Les feuilles sont cordiformes, de 10 à 12 cm de largeur, et presque similaires à celles de l'arbre de Judée (Cercis siliquastrum), d'où son nom vernaculaire : disanthus à feuilles de Cercis.

La floraison rouge apparaît quand les feuilles changent de couleur et commencent à tomber, mais les petites fleurs ébouriffées passent le plus souvent inaperçues.

Disanthus cercidifolius pousse entre 500 et 1 000 m dans son milieu d'origine, il est donc rustique sous nos climats et supporte des températures hivernales allant jusqu'à -20 °C.

L'aspect de cet arbuste évolue avec son âge. Il commence par pousser de façon buissonnante et érigée, puis prend de l'ampleur en largeur et finit par offrir une ramure arrondie aussi haute que large. Celle-ci reste aérée malgré la belle dimension des feuilles cordiformes.

La hauteur maximale sous nos climats est de 3 m, mais le disanthus peut pousser un peu plus haut dans des conditions qui se rapprochent de celles de son milieu d'origine. Il se rencontre en effet dans les forêts chinoises et japonaises qui bénéficient d'un couvert nuageux garantissant une bonne humidité du sol en été sous un climat tempéré.

Au jardin, le disanthus a besoin d'un léger ombrage, car il n'aime pas le plein soleil brûlant, et un sol frais en été. Mais dans une région où les nuages et la pluie sont assez fréquents, il est aussi possible de le planter au soleil. Une haie champêtre de fond de jardin, une lisière de bosquet arboré ou un petit sous-bois lui conviennent parfaitement.

Comme tous les arbustes de la famille des Hamamélidacées, Disanthus cercidifolius pousse dans des sols à tendance acide, voire même en compagnie des plantes de terre de bruyère. Ces sols bien drainés et aérés facilitent la croissance des racines.

Espèces et variétés de Disanthus cercidifolius

Seule l'espèce type est cultivée.

Disanthus cercidifolius

Disanthus cercidifolius
  • Nom commun : Disanthus à feuilles de Cercis
  • Floraison : Petites fleurs rouge foncé en octobre-novembre, passant le plus souvent inaperçues.
  • Végétation : Ramure arrondie, mais dressée, grandes feuilles cordiformes vert clair qui prennent des teintes rouges, orange, violet et pourpre en automne.
  • Qualités : C'est l'un des arbustes les plus spectaculaires en automne par la coloration changeante de son feuillage. En été, il est aussi décoratif avec ses feuilles vert tendre.

Plantation du Disanthus cercidifolius

Plantation du <em>Disanthus cercidifolius</em>

Alpsdake/CC BY SA 4.0/Wikimedia

Où le planter ?

Choisissez un endroit protégé des vents pour préserver la beauté de son feuillage, en compagnie d'autres gros arbustes ou en bosquet forestier. Le feuillage est sensible aux gelées printanières, mais sous un couvert forestier, ces gelées se font beaucoup moins sentir.

Réservez beaucoup d'espace à cet arbuste qui devient aussi large que haut. C'est le meilleur moyen de profiter de son ampleur et de ses magnifiques couleurs d'automne.

Quand planter le disanthus ?

Plantez au printemps ou en automne, en dehors des périodes de gel et de grosses chaleurs.

Comment le planter ?

En terre de jardin neutre, apportez un complément de terre de bruyère que vous mélangez avec la terre sortie du trou.

Idées d'association

Rhododendron

Associez-le avec des rhododendrons qui aiment eux aussi un léger couvert forestier et un sol frais.

Magnolia

En lisière de bosquet, il peut accompagner des magnolias.

Camélia

L'association avec des camélias sera aussi du plus bel effet.

Kalmia

Outre le magnolia ou le camélia, le kalmia accompagnera aussi très bien le Disanthus en lisière de bosquet.

Culture et entretien du Disanthus cercidifolius

Le disanthus demande peu de soins.

Gardez le sol frais sous sa ramure. Arrosez en été pendant les périodes de sécheresse si le sol se dessèche trop là où il est planté. Apportez du terreau de feuilles à son pied au printemps.

Taille du disanthus

L'arbuste n'a pas besoin de taille. Il vaut mieux le laisser se développer naturellement pour profiter de son port arrondi et de sa belle envergure assez aérée quand il atteint sa taille adulte.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun parasite ou maladie n'a été remarqué.

Multiplication du Disanthus cercidifolius

La multiplication du disanthus se fait par bouturage, mais aussi par marcottage.

Bouturage

Effectuez le bouturage en été.

Prélevez des tronçons de tiges en partie terminale, recoupez la base en biseau et plantez dans un mélange de terreau léger et de terre de jardin.

Arrosez en pluie et placez dans un endroit à l'abri du soleil direct.

Marcottage

Il est possible de marcotter l'arbuste au printemps quand il est jeune, en abaissant une jeune tige périphérique au sol :

  • Fixez-la avec des cavaliers en laissant dépasser l'extrémité hors du sol et en la maintenant dressée à l'aide d'un petit tuteur si besoin.
  • Recouvrez d'un peu de terre la partie qui touche le sol. Au bout de quelques mois, des racines vont se développer à cet endroit.
  • Séparez alors la marcotte du pied principal en coupant la tige entre la nouvelle plante et l'ancienne.
  • Effectuez de suite la transplantation dans une autre partie du jardin (mais on peut aussi attendre le printemps suivant avant de séparer la marcotte et de la transplanter).

Conseils écologiques

Évitez absolument les sols calcaires ou à tendance calcaire, même si vous prévoyez d'améliorer en apportant de la terre de bruyère ou de faire une fosse. Il vaut mieux cultiver cet arbuste dans le contexte qui lui convient afin que ses racines puissent se développer harmonieusement. L'arbuste restera sain et vivra ainsi plus longtemps.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides