Lablab

Lablab en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Dolique pourpre, Dolique lablab, Lablab, Dolique d'Égypte, Pois indien

  • Nom(s) latin(s)

    Lablab purpureus, Lablab niger, Dolichos lablab

  • Famille

    Fabacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante comestible ▶ Autres légumes

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Grimpant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    4 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 à 2 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure Haie Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

« Dolique lablab », « fève d'Égypte » ou encore « pois indien » ou « pois d'un sou », cette liane appartenant à la même famille que celle des Fabacées porte de nombreux surnoms qui évoquent son usage alimentaire dans ses pays d'origine, en Afrique centrale (elle est aussi répandue aujourd'hui en Asie). Dans nos contrées toutefois, où cette plante vivace est cultivée comme une annuelle, car frileuse, ce sont ses qualités ornementales qui sont recherchées.

Ce dolique déploie en effet de vigoureuses tiges ramifiées qui peuvent s'étendre sur près de 5 m de longueur. Volubiles, elles s'accrochent d'elles-mêmes aux treillages, pergolas, barrières ou balustrades qu'elles ornent d'un large feuillage fortement nervuré, ressemblant à s'y méprendre à celui du haricot avec ses trois folioles.

Son feuillage est très joliment coloré de nuances violettes et pourpres. Aux aisselles des feuilles, s'épanouissent, de juillet à septembre, de nombreux épis de fleurs de pois, bicolores, roses, blanches, lilas ou pourpre selon les variétés. Cette floraison parfumée attire de nombreux papillons et autres insectes (et même les oiseaux-mouches dit-on)… et tous les regards. À ces panicules de fleurs succèdent des gousses courtes, recourbées et plates, si joliment colorées qu'elles en deviennent un ornement décoratif.

Ajoutons que le lablab pousse dans tous les sols, que sa culture est tout aussi simple que celle du haricot et que sa croissance est d'une grande rapidité puisqu'elle fleurit cinq semaines après son semis. Voilà la plante idéale pour camoufler les bâtiments et grillages inesthétiques, pour orner aussi bien les massifs que le potager !

Note : le lablab est cultivé dans ses pays d'origine comme une plante alimentaire. On y consomme ses jeunes gousses et ses grains à la façon de celles et ceux du haricot. Les doliques pourpres sont cuits, parfois séchés, réduits en farine ou en pâte pour confectionner des beignets et des gâteaux thaï. La plante est en effet très intéressante nutritivement, notamment grâce à sa richesse en acide folique, en magnésium et en potassium.

Espèces et variétés de lablab

Le genre Lablab ne comprend qu'une seule espèce, Lablab purpureus. Celle-ci se décline sous diverses variétés qui ne sont généralement pas nommées.

Lablab purpureus (lablab)

Espèce type.

Lablab purpureus (lablab) Espèce type.
  • Floraison : Épis de fleurs de pois, roses et blanches. De juillet à septembre.
  • Végétation : Feuillage violet et pourpre. Longueur : 5 m.
  • Qualités : Culture simple. Croissance rapide.

'Ruby Moon' (syn. 'Lune rouge')

Lablab purpureus (lablab) 'Ruby Moon' (syn. 'Lune rouge')
  • Floraison : Fleurs lilas et rose pâle. Gousses violet empourpré.
  • Végétation : Tiges ne dépassant pas 3 m.
  • Qualités : Comme le type.

Semis et plantation du lablab

Semis et plantation du lablab

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Où le semer ?

La lablab peut se cultiver dans presque tous les jardins puisqu'elle peut croître dans tous les sols, même pauvres, et qu'elle résiste à la sécheresse. Installez-la en plein soleil.

Elle est peu rustique (elle ne résiste pas à des températures inférieures à -7 °C), mais cela n'a que peu d'importance puisqu'elle est cultivée comme une plante annuelle.

Quand semer le lablab ?

Comme pour les haricots, semez ce dolique pourpre (Lablab purpureus) en place en juin, lorsque la terre est bien réchauffée.

Comment le semer ?

Installez, au pied de solides tuteurs, 5 à 6 graines par poquets espacés de 80 cm.

Avancez la culture en semant les graines dans des godets en avril (notamment si vous souhaitez récolter les graines de lablab, qui, pour arriver à maturité, demandent des étés longs et chauds).

Mettez alors en place les plants dès le mois de mai, en les protégeant sous un voile d'hivernage (ou mieux sous une cloche) si les températures sont encore assez fraîches.

Culture et entretien du lablab

Culture et entretien du lablab

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Cette plante ne demande aucun entretien !

Elle ne nécessite pas de fertilisation ni de taille et son arrosage est tout à fait similaire à celui des haricots.

Maladies, nuisibles et parasites

Le lablab appartient à un genre botanique peu commun qui ne semble pas connaître d'ennemis en Europe.

Aucune maladie ne semble l'atteindre.

Récolte

Récoltez pour les consommer les gousses du dolique pourpre (Lablab purpureus) lorsqu'elles sont très jeunes (entre juillet octobre). Elles sont alors encore tendres, dépourvues de parchemin, et se consomment comme des haricots verts.

Les grains sont aussi comestibles, mais demandent, par précaution, d'être cuits dans deux eaux successives. Comme les haricots, ils peuvent être cueillis alors qu'ils sont frais, secs ou demi-secs.

Multiplication du lablab

Multiplication du lablab

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Le dolique lablab se multiplie par semis.

Il est facile de récolter ses graines. Il suffit pour cela de laisser sécher quelques gousses sur pied puis, lorsqu'elles commencent à s'entrouvrir d'elles-mêmes, de les écosser.

Les petits grains noirs, marqués d'un tiret d'un blanc pur (le hylum) se conservent au frais et au sec, dans des boîtes en bois ou en métal, dans des sachets en papier ou dans des bocaux.

Conseils écologiques

Des chercheurs de Hong Kong viennent de découvrir que la lablab contient une protéine, la dolichine, qui aurait des vertus fongicides sur des maladies des plantes maraîchères comme le rhizoctone ou la fusariose. Ces résultats donnent l'espoir d'obtenir un extrait végétal naturel permettant de limiter les attaques dans le potager.

Un peu d'histoire…

Le catalogue du célèbre semencier Vilmorin cite, à la fin du XIXe siècle, non seulement le lablab, mais une variété très particulière, cultivée par les maraîchers parisiens : le « dolique lablab sans parchemin ». En effet, ce dolique aux fleurs blanches offrait d'étranges gousses couleur ivoire, veloutées, courtes et larges, mais surtout dépourvues de la membrane fibreuse, le « parchemin », qui oblige leur consommation très jeunes. Cette variété semble aujourd'hui disparue, mais qui sait si elle ne persiste pas encore dans quelques jardins amateurs…



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides