Magnolia

Magnolia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Magnolia

  • Nom(s) latin(s)

    Magnolia

  • Famille

    Magnoliacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Caduc
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
    Conique ou pyramidal
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m et +
  • Largeur à maturité

    5 à 8 m de diamètre

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le magnolia est un des plus anciens arbres à fleurs. Il est très apprécié pour sa floraison en gobelet ou en étoile qui s'épanouit avant son feuillage.

On trouve chez les magnolias des arbres mais aussi des variétés arbustives, idéales pour les petits jardins. Sa taille varie de 5 à 25 m (dans son habitat naturel), voire plus. Sa durée de vie peut dépasser une centaine d'années.

Si le magnolia aime le soleil, il n'apprécie pas les climats trop secs. Un bon arrosage est alors la condition essentielle à une belle floraison.

Espèces et variétés de magnolias

Il existe deux grands types de magnolias :

  • Ceux aux feuilles caduques fleurissant au printemps, juste avant l'apparition des feuilles.
  • Ceux au feuillage persistant. Les fleurs de ce dernier forment de grandes inflorescences en forme de tulipe de 25 cm de diamètre qui apparaissent en fin de printemps ou au début de l'été.

Retenez qu'il existe quelque 125 espèces de magnolias.

Magnolias à feuillage caduc

Magnolia de Kobé (Magnolia kobus)

Magnolias à feuillage caduc Magnolia de Kobé (Magnolia kobus)
  • Caractéristiques des fleurs : Petites fleurs blanches.
  • Période de floraison : Début de printemps.
  • Qualités : Apprécie le calcaire. Bon porte-greffe. Rustique jusqu'à -15°C.

Magnolia de Loebner (Magnolia x loebneri)

Magnolias à feuillage caduc Magnolia de Loebner (Magnolia x loebneri)
  • Caractéristiques des fleurs : Fleurs en étoile, avec 10 à 14 pétales blancs et effilés pour 'Merrill', rose tendre pour 'Léonard Messel'.
  • Période de floraison : Avril.
  • Qualités : Grand hybride qui peut atteindre 10 m, 5 m pour la variété 'Léonard Messel' et 8 m pour la variété 'Merril'. Pour le plein soleil. Fleurs résistant bien aux gelées.

Magnolia de Soulange (Magnolia x soulangeana)

Magnolias à feuillage caduc Magnolia de Soulange (Magnolia x soulangeana)
  • Caractéristiques des fleurs : Un des plus répandus. Fleurs blanc crème teintées de rose en tulipe.
  • Période de floraison : Avril-mai.
  • Qualités : 4 à 6 m de haut. Arbre rustique jusqu'à -20 °C.

Magnolia à fleurs de lis (Magnolia liliiflora)

Magnolias à feuillage caduc Magnolia à fleurs de lis (Magnolia liliiflora)
  • Caractéristiques des fleurs : Fleurs « en gobelet » couleur rose pourpre, de 5 à 7 cm.
  • Période de floraison : D'avril à juillet.
  • Qualités : 4 m de haut. Arbre rustique jusqu'à -15 °C.

Magnolia étoilé (Magnolia stellata)

Magnolias à feuillage caduc Magnolia étoilé (Magnolia stellata)
  • Caractéristiques des fleurs : Cultivar le plus répandu : 'Waterlily'. Grandes fleurs blanches étoilées aux multiples pétales.
  • Période de floraison : Mars-avril.
  • Qualités : Un des plus petits de la catégorie, environ 2 à 3 m de haut. Pour petits jardins. Assez rustique.

Magnolia dénudé (Magnolia denudata)

Magnolias à feuillage caduc Magnolia dénudé (Magnolia denudata)
  • Caractéristiques des fleurs : Cultivar le plus connu : 'Yellow River' à la belle floraison jaune citron.
  • Période de floraison : Mars-avril.
  • Qualités : Arbre rustique (-25 °C). Port pyramidal. 5 à 10 m.

Magnolia campbellii

Magnolias à feuillage caduc Magnolia campbellii
  • Caractéristiques des fleurs : Fleurs roses ou rouges en fonction des cultivars. Cultivar intéressant : 'Vulcan' aux fleurs spectaculaires d'un rouge rubis.
  • Période de floraison : De mars à avril, en fin d'hiver.
  • Qualités : 6 à 10 m à la silhouette dressée et arrondie. Un des plus beaux magnolias de printemps.

Magnolias à feuillage persistant

Magnolia à grandes fleurs (Magnolia grandiflora)

Magnolias à feuillage persistant Magnolia à grandes fleurs (Magnolia grandiflora)
  • Caractéristiques des fleurs : Cultivar le plus répandu : 'Galissonnière' à grandes fleurs blanches en forme de coupe, très parfumées, mesurant jusqu'à 25 cm de diamètre. Cultivar : 'Workman' à fleurs de 12 cm de diamètre, à 10-11 pétales. Feuilles légèrement ondulées. Cultivar : 'Anne Pickard' à fleurs blanches à 22-25 pétales, petites feuilles panachées de crème.
  • Période de floraison : 'Galissonnière' : de juin à septembre. 'Workman' : d'avril à octobre. 'Anne Pickard' : de juin à septembre.
  • Qualités : 'Galissonnière' : arbre rustique de taille moyenne à grande (15 m et plus). Pour grand jardin. 'Workman' : port compact : 6 m de haut et 5 m de large après 25 ans. 'Anne Pickard' : Port compact. Feuillage panaché. Rustique : supporte jusqu'à -26 °C.

Plantation du magnolia

Plantation du magnolia

Lorsque les graines de couleur orangées sont suspendues par un filament au moment de l'ouverture du fruit (déhiscence), elles sont à maturité. Pour augmenter les chances de levée, semez les graines les plus fraîches possible.

Bon à savoir : le résultat d'un semis de graines de magnolia est très aléatoire et il vous faudra être patient avant de voir votre magnolia fleurir !

  • Pour préparer les graines, plongez-les quelques minutes dans de l'eau chaude. Le tégument, enveloppe épaisse qui entoure la graine, sera ainsi ramolli et plus facile à retirer.
  • Ôtez la peau rouge et la matière blanchâtre. Lavez les graines et séchez-les.
  • Dans une terrine, déposez du sable mélangé à de la tourbe. Le tout humidifié de préférence avec de l'eau déminéralisée.
  • Dans ce mélange, déposez les graines en les enfonçant un peu.
  • Fermez la terrine avec un couvercle et placez-la au réfrigérateur durant environ 4 mois.

Conseils : faites attention aux moisissures. Vérifiez l'aspect de vos graines.

  • Lorsque le germe est bien développé avec de petites racines, stoppez la stratification et plantez vos graines dans une terrine avec 2/3 de tourbe et 1/3 de sable.
  • Placez les pots à l'abri.
  • Attendez la levée.
  • Au printemps, repiquez les plantules en godets individuels en les disposant à l'extérieur à l'abri du soleil.

Note : la stratification peut être faite à l'extérieur en jouant sur le gel et dégel pour ramollir le tégument.

Où le planter ?

Le magnolia préfère les situations pas trop chaudes l'été et pas trop humides l'hiver. Dans le nord, vous choisirez une place très abritée. Ses aires de prédilection sont l'Anjou et le Sud-Ouest, en fonction des espèces. Dans le jardin, vous le planterez en isolé ou encore en groupe.

Le magnolia a besoin de soleil ou de mi-ombre.

Note : si le magnolia est magnifique en solitaire, vous pouvez aussi l'associer à vos massifs de plantes de terre de bruyère. Il peut aussi trouver sa place en pot sur votre terrasse (sa croissance étant très lente).

Le magnolia se plaît dans un sol au pH neutre ou légèrement acide, de préférence frais et humifère.

Le magnolia de Kobé préfère quant à lui un sol légèrement calcaire.

Bon à savoir : le pH des sols se situe généralement entre 4 et 8. Retenez que les sols à pH inférieur à 7 sont acides, supérieur à 7, ils sont alcalins, égal à 7, la neutralité est atteinte. Le meilleur pH se situe habituellement entre 5,5 et 6,5 (sol légèrement acide où le plus grand nombre de nutriments sont avantageusement accessibles aux plantes).

Quand planter le magnolia ?

La première leçon à retenir c'est qu'il ne faut jamais planter un magnolia en période de gel.

  • Plantez-le au début de l'automne pour en favoriser l'enracinement avant l'hiver et donc la reprise au printemps.
  • S'agissant des espèces à feuillage persistant, vous pouvez sans crainte le planter au printemps.

Comment le planter ?

Plantez votre magnolia dans un mélange moitié terre d'origine, moitié terre de bruyère et fumure (apport de fumier ou engrais).

  • Prévoyez un bon arrosage à la plantation.
  • Ensuite le magnolia aura besoin d'eau durant les fortes chaleurs.

Conseil : veillez à ne pas briser les racines charnues et à ne pas enterrer la motte trop profondément.

Idées d'association

Narcisse

Associez les magnolias printaniers avec des narcisses plantés en masse.

Digitale

Les digitales poussent bien sous l'ombre d'un magnolia déjà grand.

Camélia

Les grosses fleurs des camélias font écho à celles des magnolias de Soulange.

Omphalodes

Les Omphalodes forment de beaux tapis bleutés sous le couvert des magnolias.

Culture et entretien du magnolia

Culture et entretien du magnolia

Le magnolia a besoin de peu d'entretien et semble bien résister aux maladies. Suivez ces quelques conseils pour bien le cultiver :

  • Pour une reprise plus facile, achetez des plants de petite taille, de 80 cm à 1,20 m de haut.
  • Évitez de transplanter le magnolia, ses racines sont fragiles.
  • Pour une meilleure floraison : paillez le pied avec des écorces de pin par exemple, parfaitement adaptées pour le paillage. Le paillage permet aussi de garder l'humidité et lutter contre la pousse de mauvaises herbes mais aussi pour protéger contre le froid l'hiver.
  • En cas d'absence de floraison, n'hésitez pas à retirer un peu de terre jusqu'au niveau des racines et remplacez-la par de la terre de bruyère.
  • Arrosez l'été et douchez le feuillage les soirs de canicule.

Taille du magnolia

Aucune taille n'est vraiment indispensable. En effet, ce qui caractérise le plus le magnolia c'est sa magnifique forme naturelle.

Pour façonner sa silhouette durant ses premières années, vous pouvez procéder à une taille à la fin du mois d'avril. Une fois bien établi, soit au bout de 4/5 ans, sa croissance s’accélérera et la taille ne sera quasiment plus utile.

Si nécessaire, effectuez une taille après la floraison ou à l'automne. Pour équilibrer la ramure, vous pouvez aussi élaguer en hiver.

Supprimez uniquement les branches mortes ainsi que les plus fragiles au fur et à mesure de leur apparition.

Maladies, nuisibles et parasites

Il y a deux risques fréquents chez le magnolia qui résiste bien, en général, aux maladies et aux parasites.

  • Au printemps, les jeunes plants doivent être protégés des limaces qui ont un appétit vorace. Mettez en place des appâts anti-limaces (granulés anti-limaces, pièges à bière).
  • Le magnolia est aussi sensible au pestalozzia, un champignon qui entraîne une défoliation complète de la plante.
    • Utilisez alors des fongicides de synthèse à pulvériser sur la plante.
    • Pour éviter l'apparition de ce champignon, apportez régulièrement à la plante de l'engrais spécial terre de bruyère.

Enfin, en cas d'excès de calcaire, le magnolia peut manifester une chlorose des feuilles. Les feuilles jaunissent, l'arbre végète et peut finir par dépérir. La chlorose est due à une trop forte concentration de calcaire dans le sol.

Pour y remédier, apportez du fer en arrosage ou modifiez le pH du sol. Dans tous les cas, mieux vaut ne pas planter le Magnolia grandiflora dans un sol trop calcaire.

Multiplication du magnolia

Multiplication du magnolia

Le magnolia peut se multiplier par semis, bouturage, marcottage ou greffage. Cependant, le magnolia est l'un des arbres ou arbustes les plus difficiles à multiplier !

Bouture semi-ligneuse l'été

Préférez le bouturage au marcottage. En effet, le marcottage du magnolia est un des plus difficiles à réaliser. Les chances de réussite sont infimes. Toutefois, les professionnels expérimentés pensent que le marcottage est un mode de reproduction fiable des magnolias. La reprise demande cependant plusieurs années.

  • Vers la mi-été, choisissez pour vos boutures semi-ligneuses des pousses de l'année, semi-aoûtées (tendres à leur extrémité mais déjà lignifiées). En les tordant, vous remarquerez qu'elles offrent une certaine résistance. Les tissus lignifiés étant plus fermes, elles sont moins sensibles au dessèchement.
  • À l'aide d'un sécateur propre, coupez vos pousses saines et vigoureuses au-dessous d'un œil de la plante mère.
  • Supprimez l'extrémité verte et souple de la bouture ainsi que la paire de feuilles inférieures, au ras de la tige.
  • Trempez le pied des boutures dans une solution d'hormones de bouturage. Repiquez-les dans un terreau approprié au bouturage dans une petite serre de multiplication.
  • Une fois bien enracinées, séparez précautionneusement les boutures et rempotez-les séparément.

Conseil : vous pouvez stimuler l'enracinement en entaillant la tige sur laquelle est inséré le rameau prélevé et en détachant une fine languette d'écorce sur 2 à 4 cm qui restera attachée à la base de la bouture.

Greffage par placage

Le greffage en placage n'est pas une technique facile et est surtout utilisé par les professionnels sur des cultivars récalcitrants au bouturage. Elle a l'avantage d'offrir une mise en fleurs plus rapide que le bouturage ou le semis.

Les magnolias persistants sont greffés à partir de Magnolia grandiflora. Quant aux caducs, ils sont greffés à partir de Magnolia kobus. Le porte-greffe est issu de semis ou plus largement de boutures.

La greffe en placage est une variante de la greffe en écusson. Elle consiste à insérer un rameau entier à la place de l'œil.

  • À la fin de l'été et sur un jeune rameau, prélevez un greffon de 3 à 4 yeux.
  • Taillez l'extrémité du rameau en biseau allongé.
  • Faites une entaille sur le porte-greffe jusqu'à la partie tendre du bois. Cette entaille doit se situer à 3-4 cm du collet et être de la même taille que le biseau du rameau.
  • Plaquez les deux plaies l'une contre l'autre en les ligaturant avec du raphia.

Conseil : utilisez des rameaux de même grosseur pour le greffon et le porte-greffe. Une fois que la greffe a bien repris, vous pourrez alors couper la tête du porte-greffe.

Conseils écologiques

Les écorces de pin maritime apportent au magnolia persistant l'acidité dont il a besoin pour un meilleur développement. Par ailleurs, les écorces permettent de conserver l'humidité.

Pour faire des boutures en évitant les hormones de synthèse, utilisez des branchettes de saule pleureur et faites-les tremper 12 h. Vous aurez là une solution d'hormones de bouturage naturelle.

Pour faire votre terreau de bouturage, mélangez un tiers de terre souple, un tiers de terreau, un tiers de sable et du polystyrène émietté qui va favoriser et gardera la chaleur. Dans le fond de vos pots de bouture, ajoutez quelques morceaux de charbon de bois pour éviter la moisissure.

Un peu d'histoire…

Originaire de l'est de l'Asie (espèces caduques) et de l'est des États-Unis (espèces persistantes), le magnolia a prospéré sous nos climats voici quelques millions d'années. Pendant un assez long interlude, le magnolia disparaît de l'hexagone suite à des changements climatiques. Il faudra attendre le XVIIIe siècle pour le voir resurgir et prospérer à nouveau chez nous.

En 1711, Roland Michel Barrin de la Galissonnière, alors gouverneur de la Louisiane, expédie en Europe des espèces végétales. Débarquées au port breton de Paimboeuf, elles sont ensuite acheminées par la route à Nantes. René Darquistade, maire de la ville et fin botaniste, en fit mettre un échantillon en serre. Plusieurs années passèrent et la plante ne connut aucun développement malgré les soins dont elle bénéficia. Las d'attendre une hypothétique floraison de cet arbuste qu'on appelait à l'époque « laurier tulipier », Darquistade ordonna à son jardinier de le détruire.

L'épouse du jardinier, amoureuse des plantes nouvelles, récupéra l'arbuste et le planta à l'abri des vents froids. Quelques années plus tard, le rescapé offrit ses premières fleurs. La nouvelle est très vite connue. Les plus célèbres sommités botaniques de la région vinrent sur place contempler le laurier tulipier aux immenses fleurs blanc crème délicatement parfumées.

C'est en 1764 que François Bonamy, directeur du Jardin des Apothicaires l'identifia sous le nom de « magnolia grandiflora » (famille des Magnoliacées), selon la classification proposée par Plumier et Linné.

La multiplication de cet arbre remarquable est très rapidement décidée en pratiquant, à l'époque, la multiplication végétative par marcottage aérien.

Le magnolia inspira de nombreux artistes.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides