Schefflera

Schefflera en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Schefflera, Brassaia, Arbre-ombrelle, Arbre-parapluie

  • Nom(s) latin(s)

    Brassaia

  • Famille

    Araliacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 5 m
  • Largeur à maturité

    1 à 1,20 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    Sujet isolé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Entrée Salon/Cuisine
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le schefflera appartient à la famille des Araliacées. Il est originaire d’Asie (Chine, Inde, Japon) et d’Amérique centrale, où il peut atteindre 30 m de haut. En raison de la forme de son feuillage, il est parfois appelé arbre-ombrelle ou arbre-parapluie.

Il est estimé pour son côté esthétique, mais aussi pour sa grande capacité d’adaptation aux intérieurs. C’est une plante vigoureuse au port dressé, au feuillage persistant, qui vit jusqu’à 12 ans.

Les feuilles vernissées sont divisées en 5 à 14 folioles selon l’âge et les variétés. Elles se déploient à l’extrémité d’une très longue tige, comme les rayons d’une ombrelle. La floraison printanière de petites fleurs rouges est très rare en appartement.

Sa croissance est ininterrompue, mais elle ralentit en hiver. Le schefflera peut atteindre 2 m de hauteur pour un étalement de 1 à 1,20 m, s’il est dans de bonnes conditions de culture.

Les jeunes sujets encore de taille réduite peuvent être associés à d’autres plantes vertes pour composer une masse de feuillage, mais les plus grands sujets doivent être isolés. Certaines espèces demandent beaucoup d’espace. Le schefflera se cultive aussi sous forme de bonsaï ou avec un tronc tressé.

Espèces et variétés de scheffleras

Le genre comprend environ 150 espèces et 900 variétés, originaires des zones tropicales et subtropicales humides, mais on cultive essentiellement en intérieur 3 grandes espèces, présentées dans le tableau ci-dessous :

Arbre ombrelle ou arbre parapluie (Schefflera actinophylla)

Schefflera actinophylla (Espèce type)

Arbre ombrelle ou arbre parapluie (Schefflera actinophylla) Schefflera actinophylla (Espèce type)
  • Couleurs : Feuillage vernissé, uni, d’un beau vert assez vif.
  • Caractéristiques du feuillage : Au début de sa croissance, les feuilles sont disproportionnées par rapport à la tige. La plante devient plus équilibrée lorsqu’elle atteint 60 cm. Le limbe comporte 3 folioles au début, puis 5 à 7 lorsque la plante est adulte.
  • Qualités : Originaire d’Australie. L’espèce la plus courante, cultivée en intérieur. Atteint environ 2 m de hauteur, si ses racines ont la place de se développer.

'Variegata'

Arbre ombrelle ou arbre parapluie (Schefflera actinophylla) 'Variegata'
  • Couleurs : Feuillage parsemé de feuilles toutes blanches.

'Dalton'

Arbre ombrelle ou arbre parapluie (Schefflera actinophylla) 'Dalton'
  • Couleurs : Feuillage panaché vert et jaune.

Arbre parasol nain (Schefflera arboricola)

Schefflera arboricola (Espèce type)

Arbre parasol nain (Schefflera arboricola) Schefflera arboricola (Espèce type)
  • Couleurs : Feuillage uni vert foncé.
  • Caractéristiques du feuillage : Variété qui pousse plus en hauteur qu’en largeur. Le limbe comporte jusqu’à 9 folioles.
  • Qualités : Originaire de Taïwan. Espèce plus récente. Hauteur : 2 à 3 m.

'Charlotte'

'Charlotte'
  • Couleurs : Feuillage panaché de vert et blanc.

'Mélanie'

'Mélanie'
  • Couleurs : Feuillage ivoire.

'Trinetta'

Arbre parasol nain (Schefflera arboricola) 'Trinetta'
  • Couleurs : Feuillage panaché de vert et crème.

'Gold Capella'

Arbre parasol nain (Schefflera arboricola) 'Gold Capella'
  • Couleurs : Feuillage panaché de vert et jaune.

Faux aralia (Schefflera elegantissima)

Schefflera elegantissima (espèce type)

Schefflera  Schefflera elegantissima  (espèce type)
  • Couleurs : Feuillage de couleurs variables : le plus souvent bronze, mais aussi vert foncé avec parfois des traces de rouge.
  • Caractéristiques du feuillage : Feuilles finement découpées. Petit arbre avec plusieurs tiges sur lesquelles sont implantées des feuilles composées d’une dizaine de folioles très allongées, aux bords dentés.
  • Qualités : Originaire de Nouvelle-Calédonie. C’est l’élégance de ces folioles qui a donné son nom à l’espèce.

Plantation du schefflera

Plantation du schefflera

Où l'installer ?

Le schefflera apprécie une lumière vive, mais il doit être tenu à l'abri des rayons directs du soleil. Il peut tolérer une situation peu lumineuse.

La température doit se situer entre 16  et 22 °C en hiver comme en été. La plante peut supporter plus de chaleur à condition que l'air soit assez humide. En hiver, la température minimum tolérée est de 10 °C, toutefois la plante risque de perdre des feuilles.

Le schefflera a besoin d'un sol légèrement acide, très poreux ou sableux, riche et drainé. Idéalement, mélangez 1/3 de terreau fibreux, 1/3 de tourbe moyenne d'écorce ou de feuilles et 1/3 de sable grossier ou de la perlite fine. Ou encore, mélangez ¾ de terreau et ¼ de terre de bruyère.

Bon à savoir : on utilise souvent le schefflera dans les bureaux pour sa facilité d'entretien et sa tolérance. Les sujets d'une certaine taille conviennent bien pour des halls vitrés ou des jardins d'hiver.

Quand rempoter le schefflera ?

La période la plus favorable au rempotage se situe au début du printemps, car la plante va entrer ensuite dans sa période de végétation et aura la place de se développer.

Conseil : rempotez aussi les plantes que vous venez d'acheter, car elles ont en général atteint la taille maximale pour les pots dans lesquels elles sont vendues.

Comment le rempoter ?

Choisissez des sujets aux feuilles bien vertes et lustrées ayant l'aspect d'un cuir brillant. Utilisez un pot d'un diamètre supérieur au contenant d'origine et suffisamment grand pour que les racines se développent. Mais il convient d'augmenter progressivement la taille du pot :

  • Garnissez le fond du pot d'une couche de graviers ou de billes d'argile expansée pour faciliter le drainage.
  • Remplissez une partie du pot avec le terreau adapté.
  • Préparez la motte en coupant les racines mortes, abîmées ou fragiles, à l'aide d'un sécateur.
  • Placez la motte au centre du pot et comblez avec le reste de terreau.
  • Tassez légèrement la surface autour du pied de la plante.
  • Arrosez abondamment.
  • Installez le pot à la lumière vive mais sans soleil direct.

Conseil : si vous souhaitez acquérir un schefflera actinophylla, vérifiez que la plante a une forme harmonieuse.

Culture et entretien du schefflera

Culture et entretien du schefflera

Le schefflera est assez tolérant à l’exposition, l’arrosage et à la fraîcheur. Évitez tout de même les changements brusques de température et ne le déplacez pas trop souvent, car il mettra du temps à s’adapter à son nouveau milieu.

Certains gestes effectués régulièrement peuvent largement contribuer à le maintenir en bonne santé :

  • Arrosez lorsque la terre est sèche, mais pas abondamment et de préférence avec de l’eau à température ambiante.
  • Brumisez régulièrement le feuillage, pour améliorer la qualité des feuilles et éviter leur dessèchement.
  • Nettoyez environ toutes les 2 semaines ses feuilles avec une éponge humide.

En automne et en hiver

N’arrosez que pour empêcher le mélange de se dessécher complètement.

En revanche, si la plante est dans une pièce bien chauffée, maintenez un arrosage régulier en veillant à ne jamais noyer la plante, qui perdrait alors ses feuilles.

Au printemps et en été

  • Durant la période de croissance, donnez assez d’eau pour que le terreau soit bien humide. Laissez sécher aux 2/3 entre 2 arrosages et videz bien la soucoupe après chaque arrosage.
  • Au printemps, rempotez votre schefflera tous les 2 ou 3 ans ou faites un surfaçage en renouvelant une fois par an la terre des sujets dont la taille est devenue trop importante pour effectuer un rempotage (enlevez le maximum d’ancien terreau jusqu’aux racines sans les abîmer et comblez ensuite avec un nouveau terreau).
  • Au moment du rempotage, incorporez un engrais à diffusion lente.
  • L’année sans rempotage, ajoutez tous les 15 jours un engrais spécial plantes vertes dans l’eau d’arrosage, d’avril à septembre.
  • En été, faites un apport d’engrais liquide ordinaire pour plantes vertes une fois par mois.
  • En été, sortez votre plante en la plaçant à l’ombre. Cela la revigorera.

Conseil : pour le dépoussiérage des feuilles, utilisez une éponge imbibée d’un mélange eau-bière en proportions égales. Cela donnera du brillant à votre plante.

Taille du schefflera

Si vous voulez lui donner un port arbustif, taillez les tiges du schefflera en début de printemps pour qu’il se ramifie, surtout lorsque le sujet est jeune.

Taillez dès qu’il dépasse 1 m de hauteur, cela permet d’obtenir une silhouette plus buissonnante et équilibrée.

Taillez sévèrement si votre plante a tendance à se dégarnir à sa base. Agissez de préférence en automne.

Maladies, nuisibles et parasites

Le schefflera est une plante robuste et facile d'entretien en bonnes conditions de culture. Dans le cas contraire, des anomalies peuvent apparaître sur les feuilles. Faites attention à certains insectes nuisibles, à un arrosage excessif, ainsi qu'à la température ambiante.

Problèmes de culture

  • Si les feuilles deviennent jaunes et tombent, c'est qu'il y a eu un excès d'eau qui a refroidi la plante et l'a asphyxiée ou un ombrage excessif. Il faut arrêter les arrosages, vider la soucoupe et laisser sécher la terre puis placer votre plante dans un endroit lumineux, sans soleil direct.
  • Si les feuilles tournent au vert pâle ou au jaune, si la plante n'a plus beaucoup de feuilles et ne pousse plus, c'est que la terre est épuisée. Ajoutez un engrais liquide spécial plantes vertes ou rempotez.
  • Si la terre est sèche et que les feuilles continuent de tomber malgré l'engrais, c'est que le schefflera manque de chaleur. Trouvez-lui un endroit plus chaud.
  • Si la plante monte en tiges et que ses feuilles sont trop espacées, c'est que votre plante a trop chaud ou qu'elle manque de lumière. Placez-la dans un endroit plus frais ou mieux éclairé.
  • Si la base de la plante devient noire, ce sont les racines qui pourrissent. N'arrosez plus. Dégagez les racines, asséchez-les et ajoutez une terre saine.
  • De petites plaques cotonneuses sur les feuilles sont dues à une attaque de cochenilles farineuses. Isolez la plante malade. Enlevez les cochenilles avec un tampon imbibé d'alcool à brûler, lâchez un prédateur actif comme la coccinelle (3 ou 4 par plante).

Parasites et nuisibles

S'il s'agit d'une attaque de cochenilles. La plante devient poisseuse. Frottez les feuilles avec un tampon d'alcool. Une fois nettoyées, réalisez un traitement avec du savon noir (15 ml) additionné d'huile végétale (1 cuillère à soupe) dans ½ litre d'eau.

Les araignées rouges dont l'apparition est favorisée par un air trop sec peuvent attaquer les feuilles, celles-ci devenant jaunes avec des filaments sur l'envers. Pulvérisez un acaricide et augmentez le degré d'humidité de l'air autour de la plante (bassinez, surélevez la plante sur des billes d'argile ou du gravier et remplissez la soucoupe d'eau).

Lorsque les pucerons attaquent les feuilles, elles sont déformées et gluantes. Douchez-le feuillage avec de l'eau additionnée de savon noir.

Multiplication du schefflera

Multiplication du schefflera

Le schefflera se multiplie par marcottage aérien toute l'année ou par boutures de tiges de juin à septembre au chaud.

Conseils écologiques

C’est une plante considérée comme dépolluante. Elle élimine le benzène et le xylène (fumées, encres, peintures, vernis), ainsi que le formaldéhyde (colles, agglomérés, isolations, vernis).

Toutefois, faites attention aux jeunes enfants et aux animaux, car toute la plante est toxique pour la peau et les muqueuses.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides