Pois chiche

Pois chiche en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Pois chiche, Tête de bélier

  • Nom(s) latin(s)

    Cicer arietinum

  • Famille

    Fabacées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Autres légumes

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol sec

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le pois chiche fait partie de la famille des Fabacées. Le pois chiche mesure environ 60 cm. Ses feuilles composées de 8 à 15 cm de long sont ovales, dentées, caduques et vertes.

Ce légume-graine fleurit en juin-juillet. Les fleurs sont blanches ou rosées. Les fruits ou gousses sont petits et contiennent deux graines.

En cuisine, il est apprécié avec le couscous. On peut le faire cuire à l’eau, le déguster en purée ou avec de l’huile d’olive. On peut aussi faire de la farine avec le pois chiche. Torréfié, il servait autrefois de succédané de café.

En outre, le pois chiche possède de nombreuses vertus, il est riche en protéines, glucides et fer, mais aussi en vitamines B et C.

Variétés de pois chiches

Voici les variétés les plus courantes :

'Calia'

 'Calia'
  • Grains : Grains lisses et ronds.
  • Qualités : Variété naine précoce, de 50 cm de haut. Résiste à la chaleur.

'Twist'

 'Twist'
  • Grains : Gousse jaune paille contenant deux grains beiges.
  • Qualités : Variété robuste et trapue. Gousse jaune.

'Sultano'

 'Sultano'
  • Grains : Petits grains beiges savoureux.
  • Qualités : Variété tardive.

Pois chiche noir

Pois chiche Pois chiche noir
  • Grains : Gros grains noirs.
  • Qualités : Variété ancienne.

Semis du pois chiche

Semis du pois chiche

Où le semer ?

Le pois chiche aime une exposition chaude et ensoleillée. Il apprécie un sol sablonneux, caillouteux et sec.

Au potager, le pois chiche demande de grands espaces, car ses racines s'étalent beaucoup, jusqu'à 1,50 à 2 m. C'est pourquoi on ne peut le cultiver en pot.

Il s'entend bien avec l'artichaut, le brocoli, la carotte, le céleri, le chou, le concombre, la courge, l'épinard, la laitue, le melon, la menthe, le navet, le panais, le radis. Il n'aime pas la compagnie de l'ail, de l'asperge, la ciboulette, l'aubergine, l'oignon, le persil, le piment, le poireau, la pomme de terre, la tomate.

Rotation des cultures : attendez 4 ans avant de cultiver les pois chiches à la même place.

Quand et comment semer le pois chiche ?

Semez en pleine terre de fin février à fin mars pour les régions au climat doux et à partir d'avril pour les autres régions.

  • Semez en lignes, dans des sillons espacés de 40 cm.
  • Espacez les graines de 15 cm.
  • Recouvrez-les avec de la terre affinée et tassez légèrement.
  • Arrosez en pluie fine.
  • La levée se fait au bout de 8 jours environ. Éclaircissez alors à 20-25 cm en ne conservant que les plants les plus vigoureux.

Culture et entretien du pois chiche

Culture et entretien du pois chiche

Le pois chiche est facile à cultiver :

  • Buttez les pieds lorsqu’ils atteignent 25-30 cm de hauteur.
  • Binez et sarclez régulièrement pour aérer la terre et limiter la propagation des mauvaises herbes.
  • L’arrosage est inutile car le pois chiche aime la chaleur et la sécheresse. En revanche, il craint l’humidité.

Maladies, nuisibles et parasites

Le pois chiche redoute plus particulièrement la bruche du pois. Les grains sont transformés en gruyère, car la larve de la bruche, à la tête brune et au corps blanc, voire jaunâtre, creuse des galeries dans les grains.

  • À la récolte, guettez la présence d’œufs sur les gousses ou les grains.
  • Conservez les grains dans un bocal hermétique, voire au congélateur.
  • Respectez bien la rotation des cultures.

Récolte

Quand et comment récolter le pois chiche ?

La récolte du pois chiche se réalise 5 à 6 mois après le semis (juillet/septembre) :

  • Arrachez les plants dès que les gousses sont sèches et brunes.
  • Écossez les gousses avec les doigts pour récupérer les graines ou secouez ou battez les plants pour les faire tomber.

Conservation du pois chiche

Conservez les graines dans un sac en papier ou un bocal et stockez-les dans un endroit sec.

Multiplication du pois chiche

Multiplication du pois chiche

Comme dit plus haut, la multiplication du pois chiche se réalise par semis.

Conseils écologiques

Pour empêcher une éventuelle éclosion de larves de bruches, disposez quelques gousses d’ail dans les récipients de conservation.

Pour tuer radicalement les larves au moment de la récolte, placez les graines au congélateur pendant 24 h. Elles ne supportent pas les grands froids.

Un peu d’histoire…

Connus depuis l’Antiquité, les pois chiches étaient alors appelés hallaru et étaient la source alimentaire en Mésopotamie. Du latin cicer, il aurait donné son nom à Cicéron, car l’un de ses ancêtres avait une verrue semblable à un pois chiche sur le bout du nez.

Il est souvent dit que le pois chiche conquit l’Europe au Moyen Âge après que les croisés l’eurent découvert. Néanmoins, des fouilles archéologiques attestent de sa présence avant le IXsiècle. Il aurait été introduit en Europe du Sud par les Phéniciens.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides