Orchidée colombe

Orchidée colombe en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Orchidée colombe

  • Nom(s) latin(s)

    Habenaria radiata

  • Famille

    Orchidacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,10 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Difficile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre chaude Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'orchidée colombe (Habenaria radiata) est une plante bulbeuse qui exige un substrat léger, de l'eau, une exposition lumineuse. Elle est ce qui s'appelle une orchidée terrestre, qui a besoin d'être plantée, contrairement aux orchidées épiphytes qui elles, poussent sur un tronc d'arbre ou dans de l’écorce, voire même du charbon de bois. C'est une créature véritablement onirique, mais assez difficile à cultiver, elle tolère mal les fortes amplitudes thermiques.

C'est une orchidée de zone froide, c'est à dire qu'elle n'est pas tropicale et son idéal vital se situe entre 12 et 16 °C. Cependant, elle ne tolère aucunement le gel. Ses feuilles sont graminiformes au nombre de 7, et font entre 5 et 20 cm de long, pour 1 cm de large chacune. De nouvelles feuilles se forment chaque année au printemps, commençant comme de petites excroissances qui se développent au cours de l'été. Elles sont disposées en alternance à la base, laissant apparaître peu à peu une tige unique qui deviendra une hampe florale non ramifiée de 50 cm de haut maximum. C'est une espèce à feuilles caduques. La floraison commence mi-juillet jusqu'à fin août début septembre.

La hampe florale porte de 1 à 8 fleurs, chacune d'environ 4 cm de large. L'extravagante lèvre ainsi que les pétales sont d'un blanc pur, tandis que les sépales sont simples, petits et verts. La fleur a trois lobes principaux, les deux plus grands s'étendent latéralement et sont fortement frangées, tandis que le lobe central est simple, allongé, pointant vers le bas. Cette plante ravira les collectionneurs et jardiniers, qui composeront avec elle de merveilleuses potées.

Espèces et variétés d'Habenaria radiata

Habenaria radiata

Espèce type

Habenaria radiata Espèce type
  • Fleurs : Blanches en forme d'oiseau en vol
  • Feuillage : Vert ressemblant à une graminée.
  • Qualités : Une fleur royale du monde végétal.

'Variegata'

Orchidée colombe 'Variegata'
  • Fleurs : Blanches en forme d'oiseau en vol.
  • Feuillage : Panaché, vert à bords blancs.
  • Qualités : Une fleur royale du monde végétal.

Plantation de l'orchidée colombe

Plantation de l'orchidée colombe

Hiroshi Nishimoto/CC BY 2.0/Flickr

L'orchidée colombe (Habenaria radiata) pousse à partir d'un petit tubercule souterrain, de quelques centimètres de long, et un réseau de racines charnues, non ramifiées y est associé. Le tubercule est une source d'énergie au début de son cycle de croissance, permettant le développement de nouvelles feuilles et ensuite de l'épi floral. La nouvelle formation de bulbes l'été, émet de courtes tiges souterraines et les anciens bulbes diminuent lentement pour mourir en début d'automne. Une croissance saine peut produire jusqu'à 3 bulbes, et parfois plus. Ces nouveaux bulbes sont entièrement formés à la fin octobre. Un peu plus tard, les racines de l'année meurent ainsi les tubercules nouvellement formés deviennent des plantes individuelles.

Où la planter ?

En pot, dans un environnement lumineux et ensoleillé en prenant soin de conserver sa température de prédilection entre 12 et 16 °C.

Quand planter Habenaria radiata ?

De mars à septembre, si elle n'a pas fleuri. De mars à juin, si elle va fleurir.

Évitez le rempotage durant la période de floraison et pendant les mois sans végétation.

Comment la planter ?

Les tubercules d'Habenaria radiata sont très petits. Plantez-les dans un mélange de sphaigne et de perlite, 75 % sphaigne, 25 % perlite ou un mélange de 25 % de terreau léger, 25 % de sable et 50 % de gravier. Le bulbe doit être mis à la verticale la pointe vers le haut sous 1 cm de substrat.

Arrosez après la plantation uniquement avec de l'eau de pluie ou déminéralisée, et stoppez l'apport d'eau jusqu'à ce que le germe pointe.

Culture et entretien d'Habenaria radiata

Culture et entretien d'<em>Habenaria radiata</em>

Alpsdake/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

À partir du stade d'apparition du germe, le substrat ne doit jamais sécher jusqu’à ce que la plante commence à jaunir en fin d'été. Après sa floraison, installez le pot au sec, dans une atmosphère humide, le substrat doit rester sec jusqu'au printemps.

L'orchidée colombe a besoin d’un endroit ensoleillé pour bien s’épanouir. Elle se plaît bien en terrasse ou dans une serre. Comme elle est très sensible à la pourriture, il lui faut un arrosage léger et régulier pendant la croissance, tout en évitant un excès d’eau, comme toutes les orchidées.

Un léger apport d'engrais liquide pour orchidées durant les mois végétatifs apportera tonicité à la plante. 1 arrosage fertilisant tous les 15 jours.

Maladies, nuisibles et parasites

L'orchidée colombe (Habenaria radiata) est sensible aux araignées rouges, aux pucerons, aux aleurodes, aux cochenilles ainsi qu'à la maladie de la rouille au niveau du feuillage. Traitez avec parcimonie avec des solutions maison ou avec un insecticide/fongicide de type « Bioneem ».

Un excès d'arrosage peut entraîner un développement fongique racinaire, qui est fatal à l'orchidée 7 fois sur 10. Les symptômes sont un flétrissement et jaunissement soudain de la plante. Dans ce cas, stoppez complètement l'arrosage, laissez sécher le substrat quelques jours (3/4 jours) et reprenez l'apport d'eau de façon raisonnable.

Multiplication de l'orchidée colombe

Multiplication de l'orchidée colombe

Alpsdake/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Comme toute orchidée la pollinisation est presque impossible hors de son milieu d'origine et des pollinisateurs potentiels. Cependant, des graines sont à la vente sur internet car des sociétés sont spécialisé dans ce domaine. Le type de multiplication le plus sûr reste la division de bulbes souterrains.

Quand diviser ?

Comme certaines autres espèces d'orchidées, Habenaria radiata se propage par division des bulbes ou des racines tubéreuses. Elle a deux phases de croissance distinctes : végétative et reproductive. Après la phase de reproduction, les parties aériennes de la plante meurent, alors que sa racine tubéreuse reste pour la prochaine génération. C'est donc après la période de floraison, quand la végétation a décliné qu'il est possible de diviser.

Mais pour plus de sûreté, une division de fin d'hiver donnera de meilleurs résultats, les nouveaux bulbes étant à ce moment la bien formés.

Comment diviser ?

Dépotez l'orchidée colombe, délitez délicatement le substrat et séparez soigneusement les bulbes à l'unité en utilisant si nécessaire un outil tranchant, préalablement désinfecté. Les tubercules sont prêts à être replanté individuellement.

Conseils écologiques

En début de reprise de croissance, pulvérisez le feuillage avec un engrais naturel très léger, que vous pouvez inclure aussi à l'eau d'arrosage.

Ne pas oublier d'arroser et pulvériser l'orchidée colombe à l'eau de pluie ou distillée.

Quand vos plantes sont en repos végétatif, déposez en surface une mince couche de mousse naturelle ramassée dans les bois.

Un peu d'histoire…

Au Japon, l'orchidée colombe est nommée Sagi-sou, qui signifie «herbe aigrette ». Le Japon est le foyer de nombreuses aigrettes blanches qui partagent souvent les mêmes habitats avec cette petite fleur. Ses origines exactes sont les zones humides et les talus herbeux de tout le Japon, la péninsule Coréenne, et certaines parties de l'est de la Chine.

Les populations d'Habenaria radiata ont été considérablement réduites par la perturbation de l'environnement et de la surexploitation. Cette espèce est répertorié dans le livre rouge du Japon (Agence de l'environnement du Japon, 2000) comme une espèce en voie de disparition.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides