Perce-neige

Perce-neige en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Perce-neige

  • Nom(s) latin(s)

    Galanthus

  • Famille

    Amaryllidacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Couvre-sol Bosquet ou forêt Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le perce-neige est une jolie fleur très rustique, originaire d’Asie Mineure et d’Europe. Il fait partie de la famille des Amaryllidacées.

Cette bulbeuse de petite taille fleurit entre janvier et mars, même sous la neige. Ses clochettes blanches possèdent un léger parfum de miel et sont aussi très mellifères.

Attention : le bulbe du perce-neige est toxique.

Espèces et variétés de perce-neige

Il existe 19 espèces de perce-neige, mais en France, seuls Galanthus nivalis et Galanthus elwesii sont couramment commercialisés.

Galanthus nivalis

 Galanthus nivalis
  • Hauteur : 0,20 à 0,30 m.
  • Floraison : 'Flore Pleno' présente des fleurs doubles.
  • Qualités : Espèce la plus cultivée.

Galanthus elwesii

 Galanthus elwesii
  • Hauteur : 0,10 à 0,30 m.
  • Floraison : Fleurs plus grandes.
  • Qualités : Espèce moins rustique, apprécie les situations ensoleillées.

Plantation du perce-neige

Plantation du perce-neige

Où planter le perce-neige ?

Le perce-neige aime les sols frais, souples, pas trop riches, drainés l'hiver, sans apport de matière organique. Il apprécie tous les types de sols, mais ne tolère pas les sols desséchants en été.

Il préfère une situation à mi-ombre. Galanthus elwesii peut se planter au soleil, toutefois, dans les régions du Sud, le soleil risque de le brûler.

Il est idéal pour décorer une pelouse, car il fait un très joli tapis fleuri durant la période hivernale, mais aussi pour orner le pied des arbres et arbustes. On peut aussi l'utiliser en bordures, en massifs ou en rocaille. Il s'adapte très bien en jardinière à condition de maintenir le substrat humide en été.

Le perce-neige s'associe bien avec le crocus, l'anémone blanda, la primevère ou la pensée.

Quand et comment le planter ?

La plantation des bulbes de perce-neige se réalise de septembre à fin octobre.

  • Commencez par labourer votre terrain et par le débarrasser des cailloux et racines de mauvaises herbes.
  • Plantez les bulbes à 8-10 cm de profondeur, espacés de 5 à 10 cm.

Pour former un massif :

  • Plantez les bulbes par groupes de 20 à 40 en les espaçant de façon irrégulière pour un effet plus naturel.
  • Laissez en place durant plusieurs années, car les touffes prolifèrent naturellement.

Dans une pelouse :

  • Lancez les bulbes et plantez-les là où ils sont tombés.
  • Ne tondez pas avant le jaunissement complet du feuillage.

Attention : les bulbes de perce-neige ne s'arrachent pas, ils se conservent très mal hors de terre.

Culture et entretien du perce-neige

Culture et entretien du perce-neige

Le perce-neige ne demande que très peu de soins :

  • Laissez le feuillage jaunir avant de le couper pour permettre au bulbe de se régénérer.
  • Il n’est pas nécessaire d’apporter un amendement ni d’arroser en période hivernale.

Maladies, nuisibles et parasites

Le perce-neige craint la mouche des narcisses. Supprimez et brûlez les bulbes atteints par ce nuisible. Divisez souvent les touffes pour éviter la contagion.

Multiplication du perce-neige

Multiplication du perce-neige

La multiplication du perce-neige se réalise par division des touffes au printemps dès que la floraison est terminée et que le feuillage a complètement jauni. Cette opération s'effectue tous les 3 ou 4 ans.

Replantez immédiatement les bulbes déterrés.

Il est également possible de récupérer des graines après la floraison. Semez-les en terrine dans du terreau spécial semis.

Bon à savoir : à l'état naturel, les fourmis se chargent de disséminer les graines lorsque celles-ci tombent au sol.

Conseils écologiques

Contre la mouche des narcisses, l’utilisation d’une infusion de plantes à odeur forte, comme la tanaisie, dans l’arrosage peut se révéler utile. Vous pouvez également poser des filets anti insectes autour des plantes pendant la période des vols (de mars à août).

Un peu d’histoire…

Le perce-neige, par sa floraison hivernale, symbolise l’arrivée du printemps et de l’espoir. Par conséquent, la fleur est associée à de nombreuses légendes.

Ainsi, selon la Genèse, lorsque Adam et Ève sont chassés du paradis, un ange, pour les consoler transforme un flocon de neige en perce-neige. Dans d’autres versions, ce serait la larme d’Ève qui se serait métamorphosée, ce qui lui vaut son surnom d’Eve's tears en anglais.

Dans le langage des fleurs, le perce-neige signifie un espoir amoureux.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides