Daboecia

Daboecia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Bruyère de Saint-Daboec, Bruyère d'Irlande, Bruyère cantabrique

  • Nom(s) latin(s)

    Daboecia cantabrica

  • Famille

    Ericacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    4 à 6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Bruyère de Saint-Daboec, daboécie, bruyère d'Irlande, bruyère cantabrique ou des monts Cantabriques… ce sous-arbrisseau porte de nombreux noms vernaculaires, mais qui tous indiquent son appartenance à la famille des bruyères. Effectivement, le genre Daboecia fait partie de la famille des Éricacées qui comprend aussi les genres Calluna et Erica.

Daboecia était autrefois courante dans les landes et sur les talus des haies bordant les bocages de l'ouest de l'Europe, mais a progressivement disparu suite aux différents remembrements. Elle aime les lisières des bois, car elle préfère le soleil et sa chaleur plutôt que la mi-ombre des peuplements forestiers. Un climat assez pluvieux lui convient, car elle pousse dans les sols qui restent frais.

Très frugale, la bruyère de Saint-Daboec est aussi bien rustique et supporte des températures de -15 à -18 °C. Ses petites feuilles elliptiques sont persistantes, simples, duveteuses sur leur face inférieure et alternes sur les tiges. Son port est étalé, mais avec des tiges prostrées qui se redressent en partie. L'ensemble se développe sur une hauteur de 25 à 50 cm environ.

Les fleurs réunies en grappes terminales sont en forme de clochettes pendantes. Elles se renouvellent du mois de juin jusqu'à la fin août. Selon les variétés, elles offrent une couleur blanche, rose, rouge ou violacée. Cette floraison vive et mellifère est visitée par de nombreux insectes butineurs.

La bruyère de Saint-Daboec (Daboecia cantabrica) est un peu moins employée au jardin que les autres genres de bruyères, car elle reste moins connue. Mais elle supporte aussi bien le climat maritime que le climat continental grâce à sa rusticité. Elle peut donc être utilisée dans les jardins alpins. Son port étalé s'accorde avec les rocailles, les bordures de massif de style sauvage, la base des haies champêtres dans les jardins naturalistes. Dans les grands jardins de bord de mer, cette bruyère couvrira de belles superficies, par exemple sur les talus.

Elle peut se cultiver en pot, sur une terrasse, dès l'instant où son pot est assez grand pour lui permettre un développement harmonieux. La seule difficulté sera de surveiller la fraîcheur du substrat, qui doit être acide et ne pas s'assécher.

Espèces et variétés de Daboecia

La bruyère des Açores fait partie du genre Daboecia, mais elle est peu vendue. Par contre elle a donné, par croisement avec Daboecia cantabrica, une espèce florifère que l'on trouve assez facilement, Daboecia x scotica.

Daboecia azorica

Espèce type

Daboecia Espèce type
  • Floraison : Fleurs rose vif de juin à septembre.
  • Végétation : Son port est prostré et ne dépasse pas 20 cm de haut.
  • Qualités : Plante très florifère dans son milieu d'origine.

Daboecia cantabrica

Espèce type

Daboecia cantabrica Espèce type
  • Floraison : Fleurs roses, en clochettes pendantes, réunies en partie terminale des tiges.
  • Végétation : Touffe plus ou moins prostrée à redressée, sur 25 à 50 cm de haut et qui s'étale en se développant.
  • Qualités : C'est celle qui se présente sous le nom de bruyère de Saint-Daboec. Ses fleurs en grosses clochettes et sa rusticité sont des atouts.

'Alba'

Daboecia 'Alba'
  • Floraison : Floraison blanche en grosses clochettes.
  • Végétation : Même végétation que le type, sur 40 cm de haut environ.
  • Qualités : Les tiges florales montent haut au-dessus du feuillage.

'Arielle'

Daboecia 'Arielle'
  • Floraison : Fleurs rose foncé vif.
  • Végétation : La touffe buissonnante à port étalé arrive à 40 cm de haut.
  • Qualités : Cette variété est l'une des plus florifères, sur toute la période estivale.

'Rubra'

Daboecia 'Rubra'
  • Floraison : Floraison rouge clair, paraissant rose sous le plein soleil.
  • Végétation : Port étalé sur 40 à 60 cm, avec des tiges bien redressées.
  • Qualités : Cette variété peut rester sans taille.

'Cinderella'

Daboecia 'Cinderella'
  • Floraison : Fleurs blanches.
  • Végétation : Port étalé sur 25 cm de haut environ et 50 à 60 cm de large.
  • Qualités : Une belle variété qui fleurit longtemps.

'Purpurea'

Daboecia 'Purpurea'
  • Floraison : Floraison rose foncé à violacées d'une durée très longue, jusqu'en octobre.
  • Végétation : Végétation de port plus érigé que le type.

'Vanessa'

Daboecia 'Vanessa'
  • Floraison : Fleurs violacées très lumineuses.
  • Végétation : Touffe de 40 cm de haut sur une largeur similaire.
  • Qualités : Coloris intéressant pour animer une association de plusieurs variétés.

Daboecia x scotica

Espèce type

Daboecia Espèce type
  • Floraison : Floraison très abondante et précoce, de la fin mai à la fin septembre. Coloris rose magenta.
  • Végétation : La touffe atteint 20 cm environ, mais s'étale trois fois plus en largeur.
  • Qualités : Un excellent couvre-sol fleuri pendant de longs mois.

Plantation des Daboecia

Plantation des <em>Daboecia</em>

Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où les planter ?

La plante aime les sols acides, frais, mais bien drainés, sableux ou limoneux et humifères. Cette bruyère ne supporte pas le calcaire, par contre elle s'adapte à des altitudes allant jusqu'à 1 900 m.

Une exposition ensoleillée est recommandée pour profiter de la belle floraison estivale.

Quand planter les Daboecia ?

En automne ou au printemps.

Comment la planter ?

Installez cette bruyère comme vous le feriez pour une plante vivace. Elle est d'ailleurs le plus souvent vendue au rayon des plantes vivaces, en godets ou petits conteneurs.

Mélangez de la terre de bruyère à la terre en place si le sol est neutre afin d'en augmenter l'acidité. En pot, faites un mélange de terre de bruyère et de terreau de culture. Ne plantez jamais dans de la terre de bruyère seule, car elle ne retient pas assez l'eau.

Culture et entretien des Daboecia

Culture et entretien des <em>Daboecia</em>

Epibase/CC BY-SA 2.0/Wikimedia

Arrosez pendant la première année de plantation, si le temps est sec. Une fois la reprise assurée, et si vous avez choisi le bon endroit (donc un emplacement frais) pour cette bruyère, elle se contentera des pluies pour perdurer. Mais surveillez tout de même le terrain s'il advient des périodes de sécheresse, et assurez l'arrosage si nécessaire.

En pot, l'arrosage est obligatoire, car il n'y a pas assez de profondeur de terre pour éviter le dessèchement du substrat quand il ne pleut pas et en été. Évitez aussi une exposition trop chaude, car si la plante aime la lumière, elle n'est pas adaptée à la surchauffe des terrasses et balcons exposés plein sud et sur lesquels la température monte très vite du fait de la réflexion du soleil sur les façades.

N'apportez pas d'engrais, même en pot, car comme toutes les bruyères, Daboecia est frugale et pousse bien dans les terrains pauvres. Donc l'engrais serait plus profitable aux adventices qu'à la bruyère.

Par contre, étalez un paillage au départ de la plantation pour éviter le désherbage et pour maintenir une bonne humidité du sol. Ensuite le développement de la plante en tapis couvre-sol suffira à empêcher les adventices de pousser.

Taille de la bruyère de Saint-Daboec

Quand tailler ?

La taille n'est pas obligatoire, cependant elle permet de conserver une touffe plus compacte et de régénérer la plante qui vieillit un peu moins vite ainsi. Procédez après la floraison, car si vous taillez en mars, vous n'aurez que du feuillage en été.

Comment tailler ?

Raccourcissez les tiges d'un bon tiers de longueur, avec un sécateur ou des cisailles quand la surface est importante.

Maladies, nuisibles et parasites

La bruyère est une espèce ligneuse très résistante naturellement dans la nature, au jardin elle le sera aussi si vous respectez ses besoins dans les conditions de culture.

Surtout, ne la plantez pas en terrain calcaire, c'est la pire condition qu'elle n'arrivera pas à supporter.

Multiplication des Daboecia

Multiplication des <em>Daboecia</em>

NPVF/CC BY 3.0/Wikimedia

Quand diviser ?

La division s'effectue en début de printemps.

Comment diviser ?

Séparez les touffes en plusieurs morceaux, à l'aide d'un outil tranchant, et replantez aussitôt en arrosant copieusement.

Conseils écologiques

Associez plusieurs espèces de bruyères de façon à en avoir toujours une qui fleurit à chaque saison (Erica x darleyensis en hiver et au printemps, Erica carnea en mai-juin, Daboecia cantabrica et Calluna de juin à septembre, Erica cinerea et E. vagans pour l'automne). Comme elles sont toutes mellifères, cela permet à tous les insectes butineurs de trouver une source de nourriture, même en tout début ou en toute fin d'année.

Un peu d'histoire…

Le mot de « bruyère » désigne à la fois la plante et le lieu où elle pousse, ayant par extension donné le nom de « terre de bruyère » au sol acide et pauvre qui porte ces plantes. C'est un sol particulier frais, mais aéré, que l'on retrouve par exemple dans les landes bretonnes, les landes du sud-ouest ou le Limousin.

La bruyère de Saint-Daboec (Daboecia cantabrica) doit son nom à un moine de la fin du Ve siècle qui fonda un monastère en Irlande. Cette appellation lui a été donnée par le botaniste William Hudson en 1872. Elle pousse de façon sauvage en Irlande, et se rencontre également en Espagne et en France, en particulier dans les landes du Pays basque. Elle est aussi présente dans la région des Pays de Loire. La bruyère des Açores est endémique des îles du même nom. En France, la daboécie fait partie des espèces protégées.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides