Calament

Calament en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Calament

  • Nom(s) latin(s)

    Calamintha

  • Famille

    Lamiacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments | Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Bosquet ou forêt Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les calaments sont originaires d'Europe du Sud surtout, mais on les trouve aussi de la Russie à l'Afrique du Nord, en passant l'Asie occidentale.

Le calament (sous l'espèce Calamintha officinalis ou sylvetica) est une herbe aromatique vivace, ramifiée, rampante, à tiges molles de section transversale rectangulaire. Ses feuilles sont pétiolées et dentées sur les bords, de couleur grisâtre. Ses fleurs pourpres sont pédiculées sur un pédoncule commun, leur calice est droit avec une corolle plus longue. La lèvre inférieure est trilobée. Son parfum ressemble à celui de la menthe. À l'état sauvage, le calament croît sur des terrains calcaires. Il tolère bien les terrains assez pauvres.

Les parties utilisées sont les tiges feuillues et fleuries, récoltées en juillet puis séchées à l'ombre. Le calament, essentiellement constitué d'essence et d'enzymes, s'utilise pour préparer des tisanes à l'arôme délicieusement mentholé, des infusions expectorantes et des cataplasmes résolutifs des contusions et entorses.

Les fleurs varient en couleur selon les espèces, du blanc au violet-pourpre, en passant par diverses teintes de rose. La double lèvre du calice est tubulaire, en forme de cloche. Les fleurs sont hermaphrodites et pollinisées par des abeilles (surtout, les calaments sont des plantes mellifères) et de nombreux autres insectes. Les calaments sont réputés très attractifs pour les insectes.

Leur floraison s'étend de juillet à septembre et les graines mûrissent de septembre à octobre (caractéristique commune aux trois espèces citées).

La rusticité des calaments est excellente, toutes les espèces acceptant de gelées hivernales en deçà de -15 /-20 °C.

Espèces et variétés de calament

Chacune des espèces est commercialisée sous plusieurs cultivars dont les noms évoquent une couleur particulière des fleurs, seule véritable variante de ces cultivars.

Calament, Calament menthe, Sarriette des bois, Menthe des montagnes (Calamintha sylvatica ou officinalis)

Calament, Calament menthe, Sarriette des bois, Menthe des montagnes (Calamintha sylvatica ou officinalis)
  • Floraison : Fleurs roses, lavande de 6 cm environ.
  • Caractéristiques : Taille de 0,50 à 0,70 m de haut.
  • Qualités : Le « vrai » calament historique, dégageant une forte odeur de menthe.

Petit calament, Calament glanduleux (Calamintha nepeta)

Petit calament, Calament glanduleux (Calamintha nepeta)
  • Floraison : Fleurs mauves, parfois roses, parfois blanches. Fleurs de 6 cm environ.
  • Caractéristiques : Taille de 0,60 à 0,80 m de haut.
  • Qualités : En cuisine méridionale, elle peut remplacer la menthe marocaine. Odeur mentholée.

Calament à grandes fleurs (Calamintha grandiflora)

Calament à grandes fleurs (Calamintha grandiflora)
  • Floraison : Fleurs mauve tendre. Fleurs de 7-8 cm environ.
  • Caractéristiques : Taille de 0,50 à 0,60 m de haut.
  • Qualités : Plante ornementale, belles fleurs, légèrement plus grandes que les 2 autres espèces. Odeur citronnée.

Semis et plantation du calament

Semis et plantation du calament

KENPEI/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où l'installer ?

La réussite des calaments passe par des zones sèches à humides bien drainées, avec un sol neutre à alcalin (à préférer). Privilégiez une situation ensoleillée même s'il accepte la mi-ombre. De fait, il réussit bien dans un jardin boisé.

Bon à savoir : le calament peut être utilisé pour couvrir le sol, planté à environ 45 cm de côté chacun de façon à ce que les plants finissent par se toucher et forment des touffes d'étalement.

Quand semer ou planter le calament ?

Semez les graines au printemps.

Plantez en fin de printemps pour une floraison l'année suivante ou à l'automne.

Comment le semer ?

Semez les graines en serre chaude en couvrant à peine. La germination se fait habituellement en 2 semaines à 21 °C.

Repiquez les semis quand ils sont assez grands pour les manipuler et, si elles poussent suffisamment, plantez-les dans leurs postes permanents au cours de l'été, sinon attendez le printemps suivant.

Comment planter le calament ?

Plantez les plants déjà grands directement à son emplacement définitif. Si votre sol est lourd, creusez un trou de 3 fois le volume de la motte et amendez votre terre avec du gravier et du sable.

Culture et entretien du calament

Culture et entretien du calament

Antonio/CC BY-SA 2.0/Flickr

Arrosez régulièrement la première année, puis seulement en cas de sécheresse ou de sol vraiment très sec.

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure pour provoquer une nouvelle floraison.

Rabattez la touffe à la fin de la période de floraison.

Maladies, nuisibles et parasites

Les espèces de Calamintha sont utilisées comme plantes alimentaires par les larves de certains lépidoptères, mais sans que cela porte un préjudice conséquent aux plantes.

Récolte

Récoltez les feuilles en juin ou juillet juste avant que la plante entre en fleur. Séchez-les afin de les stocker si vous ne les utilisez pas fraîches.

Multiplication du calament

Multiplication du calament

Xemenendura/CC BY SA 4.0/Wikimedia

Une propagation par semis au printemps dans une serre chaude est très facile (voir la partie Plantation). Le calament peut également se multiplier par division ou bouturage.

Division

La division, très facile, s'effectue au printemps.

Si les divisions prélevées sur un pied d'au moins 2 ans sont assez petites, il est préférable de les planter pot en petits bouquets et les cultiver dans un châssis froid jusqu'à ce que les prélèvements soient bien enracinés avant de les planter à l'été.

Bouturage

Un bouturage par boutures basales est réalisable en mai ou en juin.

Les boutures doivent être enracinées dans un compost de sable. Récoltez les pousses quand elles atteignent environ 10-15 cm de long avec beaucoup de tiges souterraines. Empotez-les dans des pots individuels et gardez-les à l'ombre de la lumière dans un châssis froid ou une serre froide jusqu'à ce que les plantules aient un bon enracinement. Plantez-les au cours de l'été.

Propriétés et usages culinaires

Les calaments, plantes herbacées et aromatiques, étaient très utilisées par la médecine dans l'Antiquité et au Moyen-Âge. Les médecins en faisaient grand cas pour traiter les hoquets, les bourdonnements d'oreilles et les douleurs des entrailles. En 1477, Aemilius Macer vantait l'effet curatif du calament sur l'éléphantiasis. En 1890, Cadéac constate que les animaux qui mangent du calament sont plus vifs et paraissent plus forts.

Les calaments sont utilisées de nos jours au Moyen-Orient pour constituer le Zahtar, un mélange culinaire incluant aussi l'origan (Origanum) et le thym (Thymus), et d'autres Lamiacées (hysope, sarriette, marjolaine…).

Les feuilles des calaments permettent de concocter des tisanes aromatiques, douces et rafraîchissantes, mais aussi pour des plats cuisinés comme aromate, car leur goût est agréablement piquant et fortement aromatique, ressemblant à un croisement entre la menthe et la marjolaine. Calamintha sylvatica a un goût plus doux que Calimintha nepeta (dont le goût se rapproche plus de la menthe pouillot), et Calamintha grandiflora propose plutôt un goût de menthe citronnée.

Attention : le calament ne doit pas être prescrit aux femmes enceintes car, en excès, il peut provoquer une fausse couche !

Un peu d'histoire…

Les espèces du genre Calamintha appartiendraient désormais au genre Clinopodium selon certaines sources. Toutefois, les calaments sont mieux connus sous leur genre Calamintha et ce genre est conservé ici. La très connue Calamintha officinalis (taxon largement employé dans la littérature) a été mise en synonymie avec Calamintha sylvatica, mais son taxon actuel pourrait être Clinopodium menthifolium… En résumé, une grande confusion existe à propos des espèces, et seules trois espèces sont présentées : C. grandiflora, C. nepeta et C. sylvatica (comme synonyme de C. officinalis).



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides