Cotula coronopifolia

Cotula coronopifolia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Cotule pied-de-corbeau

  • Nom(s) latin(s)

    Cotula coronopifolia

  • Famille

    Asteracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante grasse, succulente ou cactus

    Plante de bassin ▶ Amphiphytes (plante de berges)

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,45 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Bassin
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Plante aquatique
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cotula coronopifolia est une cotule atypique, une thérophyte inféodée aux abords d'un milieu aquatique, une plante de marais. Il existe d'autres cotules, mais de sols secs, assez différentes comme Cotula hispida.

Les tiges, de faible hauteur avec une taille de 10 à 50 cm (en moyenne 20-30 cm), sont couchées ou légèrement ascendantes. Épaisses, les tiges portent des feuilles pennées profondément dentelées, brillantes et allongées. Les tiges, en présence de sel, deviennent rougeâtres, mais les feuilles restent généralement vertes. Les feuilles vertes, en forme de lame, sont recouvertes d'une cuticule brillante qui retient l'humidité. Effectivement, la plante a des feuilles charnues, grasses, qui stockent l'eau pendant les périodes d'inondation saline en bord de mer. Les racines se forment dans différentes parties de la tige.

Cotula coronopifolia intervient naturellement sur des sols humides et rudéraux, riches en azote. En Europe centrale, la plante (une néophyte) est naturalisée et Cotula coronopifolia est la seule espèce du genre survenant en Europe centrale. Elle est originaire du sud de l'Afrique. Dans les pays européens, la cotule pied-de-corbeau apprécie les zones côtières de l'Atlantique, elle n'apparaît pas dans les parties continentales intérieures. Outre l'Europe de l'Ouest, elle a été naturalisée dans les îles Baléares, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, en Amérique Centrale, en Amérique du Sud, et dans les îles de l'Atlantique Sud. Elle y vit sur les bords d'étangs et de canaux, dans les sols extrêmement humides.

Les fleurs de Cotula coronopifolia apparaissent à la fin du printemps ou au début de l'été, selon le climat de la région de plantation, pour une durée de 2 mois de floraison successifs. Les fleurs sont hermaphrodites et sont pollinisées par les insectes. Les fleurs discoïdes sont situées sur de longues tiges solitaires et les inflorescences sont des fleurs jaunes tubulaires, en forme de bouton hémisphérique d'à peine plus de 1 cm.

Bon à savoir : la plante entière, lorsqu'elle est manipulée, libère une odeur âcre aromatique.

Espèces et variétés de Cotula coronopifolia

Cotula coronopifolia

Cotula coronopifolia
  • Nom commun : Cotule pied-de-corbeau, cotule à feuilles de Coronopus
  • Floraison : Inflorescence solitaire jaune en bouton de 1 à 2 cm de diamètre.
  • Végétation : Feuilles épaisses et odorantes.
  • Qualités : L'étalement du feuillage permet de la considérer comme un couvre-sol de milieu aquatique.

Plantation de Cotula coronopifolia

Plantation de <em>Cotula coronopifolia</em>

Wsiegmund/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où la planter ?

Selon la région de culture, Cotula coronopifolia sera une vivace (région chaude) ou une annuelle (région froide). Mais même en région chaude, cette « vivacité » est de courte durée, éphémère. Elle ne supporte pas les gels profonds, et il faut la considérer comme une plante annuelle dans les régions froides (hivers avec des températures de -5 °C sur plusieurs jours).

Cotula coronopifolia convient pour les sols lourds (argileux) et moyens (limoneux), dans des sols humides ou mouillés. Les cotules préfèrent des substrats boueux, anoxiques et l'eau saumâtre. Elles sont très tolérantes au sel (plante halotolérante), mais supportent aussi des sols neutres ou acides.

Cotula coronopifolia est ainsi une plante de berges pour les bords des étangs peu profonds, les bassins de jardin, ou les tourbières, ou encore dans des zones proches des marais salants par exemple.

La cotule pied-de-corbeau a besoin d'un fort ensoleillement, elle ne peut pas grandir à l'ombre.

Quand planter Cotula coronopifolia ?

Le repiquage de plantules intervient au milieu-fin du printemps, quand tout risque de gelée est écarté.

Comment la planter ?

Susceptible de supporter une immersion de 10-15 cm dans l'eau, plantez le rhizome dans quelques centimètres de terre (ou boue) très humide. Il n'y a pas de précaution spéciale à prendre.

Culture et entretien de Cotulacoronopifolia

Culture et entretien de <em>Cotulacoronopifolia</em>

Harry Rose/CC BY 2.0/Flickr

Une fois plantée, Cotula coronopifolia ne demande pas d'entretien, sauf à limiter son expansion en coupant les tiges traçantes si elles débordent sur d'autres plantations semi-aquatiques.

Dans les régions trop froides, rentrez la plante en hiver si sa plantation le permet (prévoir un panier) pour la mettre à l'abri du gel.

Maladies, nuisibles et parasites

Cotula coronopifolia est peu sensible aux parasites et aux maladies.

Multiplication de Cotula coronopifolia

Multiplication de <em>Cotula coronopifolia</em>

Wsiegmund/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Semis

La propagation, surtout en région froide, se fait par semis.

Récoltez les graines dès leur formation au début de l'automne (parfois même en fin d'été).

Si possible, semez la graine dès qu'elle est mûre, dans un châssis froid. Placez le pot dans 2 cm d'eau dans le but de garder le sol humide. Quand ils sont assez grands pour être manipulés, repiquez les plants dans des pots individuels et plantez-les à leur place définitive à la fin du printemps ou au début de l'été.

Bon à savoir : si vous ne semez pas tout de suite, les graines peuvent se conservent au frais, à l'abri de la lumière et au sec.

Division

La division des plantes s'effectue au printemps, mais cela nécessite de cultiver Cotula coronopifolia en région chaude pour lui conserver son caractère vivace.

Note : les plantes individuelles se propagent seules le long des tiges au sol, avec une production de crampons à intervalles assez réguliers (comme un fraisier par exemple).

Conseils écologiques

Un colorant de couleur or-cuivré est obtenu à partir de la plante entière.

Des pseudoalcaloïdes sont obtenus et extraits à partir des parties aériennes (tiges et feuilles) de Cotula coronopifolia.

Odorante, elle attire les insectes.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides