Sarracenia

Sarracenia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Sarracénie, Sarracène, Plante trompette

  • Nom(s) latin(s)

    Sarracenia

  • Famille

    Sarracéniacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante carnivore

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    3 à 5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre froide
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Sarracenia appartient à la famille des Sarracéniacées. Originaire du nord et de l'est des États-Unis ainsi que du Canada, on le nomme couramment « sarracénie » ou « sarracène » et parfois « plante trompette ».

C'est une plante carnivore herbacée, au feuillage persistant, sans tige, disposé en touffes courtes ou en rosettes. Les feuilles vertes aux nuances de rouge et de jaune forment des cônes ou des urnes qui servent de pièges. Leur extrémité est bordée de glandes contenant un liquide qui attire les insectes et les drogue. Ceux-ci se noient et sont ensuite digérés. Les parois intérieures sont recouvertes de poils inclinés vers le bas qui empêchent les insectes de remonter. Le haut de la feuille est coiffé d'un opercule ou d'un chapeau. Le piège du sarracenia est dit passif, car il ne fait pas de mouvement mécanique pour capturer ses proies.

La plante fleurit au printemps, au bout de 4 ans. Elle donne des fleurs solitaires, retombantes ou inclinées, de 5 cm de diamètre environ, composées de cinq sépales, cinq pétales et d'un pistil en forme de parapluie. Leurs couleurs sont très belles et variées (jaune, blanc, rouge, vert).

Le sarracenia est rustique ou semi-rustique. Il se cultive toujours en pots et, selon les espèces, en extérieur, en serre et véranda.

Bon à savoir : les scientifiques ont remarqué que le sarracenia constitue un piège naturel efficace pour lutter contre l'invasion des frelons asiatiques qui sévissent en France.

Espèces et variétés de sarracenia

Le genre Sarracenia comprend 8 espèces et de très nombreux hybrides ou variétés. Le tableau ci-dessous présente les différentes espèces, toutes originaires d'Amérique du Nord.

Sarracénie jaune clair (Sarracenia flava)

Espèce type

Sarracénie jaune clair (Sarracenia flava) Espèce type
  • Feuillage : Feuilles érigées, avec des urnes souvent vert-jaune et des capuchons aux veines rouges. Opercules larges et horizontaux qui ne permettent pas à l'eau de rentrer, mais servent de « pistes d'atterrissage » aux insectes. Feuilles secondaires plates.
  • Fleurs : Jaune clair. Solitaires, grandes (6 à 10 cm de diamètre), penchées. Parfum fort. Floraison de mars à mai.
  • Qualités : Espèce très courante, conseillée en première culture du genre. De très grande taille, elle peut atteindre 0,70 à 0,90 m. Assez résistante, elle préfère toutefois la culture en extérieur avec une protection contre les gelées importantes.

'Maxima'

Sarracénie jaune clair (Sarracenia flava) 'Maxima'
  • Feuillage : Cette variété n'est pas colorée.
  • Fleurs : Comme le type.
  • Qualités : Comme le type.

'Rubricorpora'

Sarracénie jaune clair (Sarracenia flava) 'Rubricorpora'
  • Feuillage : Variété totalement rouge.
  • Fleurs : Comme le type.
  • Qualités : Comme le type.

'Claret'

Sarracenia 'Claret'
  • Feuillage : Variété marron avec des veines rouges.
  • Fleurs : Comme le type.
  • Qualités : Comme le type.

Sarracénie aux feuilles blanches (Sarracenia leucophylla ou anciennement drummondii)

Espèce type

Sarracénie aux feuilles blanches (Sarracenia leucophylla ou anciennement drummondii) Espèce type
  • Feuillage : Feuilles longues et droites, avec des taches blanches et des veines rouges ou blanc pur et des veines vert pâle sur le haut des urnes et les capuchons. Urnes et opercules ondulés.
  • Fleurs : Rouge foncé ou jaunes. Entre 5 et 7 cm de diamètre. Parfum délicat. Floraison en mars et avril.
  • Qualités : Espèce courante. Une des plus belles. De très grande taille, elle peut atteindre 0,90 m. Elle est semi-rustique, ne résiste pas au gel important, a besoin d'espace, se cultive dans un grand pot et en plein soleil. Attire beaucoup les insectes.

Sarracénie ailée (Sarracenia alata)

Espèce type

Sarracénie ailée (Sarracenia alata) Espèce type
  • Feuillage : Feuilles dressées, avec des urnes en tubes, entièrement rouges ou bien vertes avec des nervures rouges. Opercules creux ou en cœur.
  • Fleurs : Jaune pâle à blanc. Solitaires, grandes (de 5 à 7 cm de diamètre), pendantes. Au parfum léger de citron et de violette mélangés.
  • Qualités : A besoin de beaucoup de lumière et de plein soleil. Grande résistance au froid, se cultive dans un grand pot.

Sarracénie de petite taille (Sarracenia minor)

Espèce type

Sarracénie de petite taille (Sarracenia minor) Espèce type
  • Feuillage : Feuilles partant des racines, lisses, vert vif avec des taches blanches translucides sur le haut des urnes. Urnes en forme de capuche de moine, rendant sombre l'entrée. Les insectes sont attirés par la lumière intérieure des taches.
  • Fleurs : Jaune couleur beurre. De taille moyenne. Floraison de mars à mai. Sans parfum.
  • Qualités : Espèce de petite taille, qui atteint de 0,25 à 0,50 m. Résistante, elle se cultive en tourbière extérieure, en plein soleil. Espèce qui a besoin de plus d'eau que les autres.

Sarracenia psittacina ou pulchella ou calceolata

Espèce type

Sarracenia psittacina ou pulchella ou calceolata Espèce type
  • Feuillage : Feuilles au ras du sol, en rosettes d'environ 20 cm de diamètre. Pièges en petits becs de perroquets étroits.
  • Fleurs : Rouge vif. Fleurs pendantes. Floraison au printemps et en été.
  • Qualités : Espèce courante. Préfère être dehors, avec une protection contre le froid important et les vents secs.

Sarracénie pourpre (Sarracenia purpurea)

Espèce type

Sarracénie pourpre (Sarracenia purpurea) Espèce type
  • Feuillage : Feuilles creuses, horizontales, refermées sur elles-mêmes en gros cornets, verts et rouges. Opercules verticaux qui se remplissent d'eau de pluie. Le piège agit ainsi par noyade.
  • Fleurs : Rouge foncé ou vert pourpre. Une à deux fleurs seulement par an (5 à 7 cm de diamètre). Floraison au printemps qui dure en été.
  • Qualités : Espèce courante. Atteint 0,20 m de hauteur et 0,30 m d'étalement. Très résistante, culture en extérieur ou intérieur, avec beaucoup de lumière et du plein soleil.

'Heterophylla'

Sarracenia 'Heterophylla'
  • Feuillage : Fleurs jaunes.
  • Fleurs : Feuilles vertes.
  • Qualités : Comme le type

Sarracénie rouge (Sarracenia rubra)

Espèce type

Sarracénie rouge (Sarracenia rubra) Espèce type
  • Feuillage : Feuilles partant des racines, rouge sombre. Nombreuses urnes, petites et molles puis dressées et rigides, aux nombreuses veines rouges.
  • Fleurs : Rouge. Les plus petites. Floraison en mars et avril. Parfumées.
  • Qualités : Atteint de 0,15 à 0,50 m. Résistante, elle se cultive en tourbière extérieure.

'Rubra'

Sarracénie rouge (Sarracenia rubra) 'Rubra'
  • Feuillage : Comme le type
  • Fleurs : Comme le type
  • Qualités : Variété très parfumée.

'Gulfensis'

Sarracénie rouge (Sarracenia rubra) 'Gulfensis'
  • Feuillage : Comme le type
  • Fleurs : Comme le type
  • Qualités : Variété très peu parfumée.

Sarracenia oreophila

Espèce type

Sarracenia oreophila Espèce type
  • Feuillage : Feuilles vertes avec de fines veines rouges. Certains hybrides sont très colorés.
  • Fleurs : Vertes et jaune-vert. Solitaires, d'environ 4 cm de diamètre, pendantes. Floraison en mars et juin.
  • Qualités : Espèce qui devient rare, est en voie d'extinction. Atteint 0,45 à 0,70 m. Très résistante au froid.

Plantation du sarracenia

Plantation du sarracenia

NoahElhardt/CC BY-SA 2.5/Wikimedia

Où le planter ?

Le sarracenia pousse naturellement dans des sols argileux et sableux et des tourbières.

Ne le plantez jamais directement en terre. Utilisez de la tourbe blonde de sphaigne ou bien un mélange 1/3 de sable non calcaire et 2/3 de tourbe blonde.

Il a besoin de beaucoup de lumière et de soleil ; au moins 8 h par jour. Un rebord de fenêtre ensoleillé lui convient très bien. Attention toutefois au soleil d'été qui peut brûler la plante.

Maintenez-le à une température comprise entre 10 et 20 °C. Il peut toutefois supporter des températures plus chaudes en été et jusqu'à -15 °C en hiver.

Quand planter le sarracenia ?

Plantez en février et en mars.

Comment la planter ?

Choisissez des pots en plastique de grande taille (25 cm de diamètre), percés au fond, avec soucoupe. Ils sont plus adaptés à l'épanouissement des racines de la plante.

Remplissez le pot du mélange adapté, et placez le sujet bien au centre. Tassez le mélange et arrosez.

Placez le pot sur une soucoupe ou un récipient remplis d'eau, afin de l'entourer d'une atmosphère humide.

Conseil : évitez d'utiliser des pots en terre cuite pour la culture du sarracenia, car ils retiennent les sels qui nuisent à ses racines.

Culture et entretien du sarracenia

Culture et entretien du sarracenia

Jean-Pol GRANDMONT/CC BY-SA 2.5/Wikimedia

Arrosez régulièrement du mois d'avril au mois d'octobre, afin de maintenir le substrat très humide. Versez l'eau dans la soucoupe du pot. Utilisez de l'eau déminéralisée ou de l'eau de pluie.

Respectez un repos hivernal, en limitant les arrosages en hiver et en retirant les soucoupes et récipients remplis d'eau.

Maintenez ou placez de préférence la plante en extérieur ou en véranda fraîche l'hiver. Si l'espèce est fragile aux gelées, protégez-la à l'aide de papier à bulles. Placez la plante à l'abri du vent et des fortes pluies.

Aérez les serres et vérandas en été.

Tuteurez les urnes qui retombent et se plient.

Rempotez au bout de 2 ou 3 ans, selon l'épanouissement de la plante, en février ou en mars.

Bon à savoir : ne pulvérisez pas d'eau sur la plante afin d'éviter que ses feuilles ne se referment.

Taille du sarracenia

En février et mars, supprimez les urnes fanées ou abîmées, afin de favoriser de nouvelles pousses de feuilles et d'éviter à la plante de moisir.

La durée de vie d'une urne ne dépasse pas 1 an.

Maladies, nuisibles et parasites

Le sarracenia peut subir l'invasion de pucerons qui sucent la sève. S'ils sont peu nombreux, enlevez-les à l'aide d'un coton-tige. Sinon, immergez entièrement la plante dans de l'eau pendant 24 h ou utilisez un anti-pucerons biologique systémique.

Lorsque les cochenilles farineuses ou à carapaces sévissent, les parties atteintes (principalement la partie basse des urnes) se décolorent. Il faut agir vite pour empêcher la plante de périr : enlevez la plante de son substrat et immergez-la entièrement dans de l'eau pendant 24 à 48 h, puis rincez encore à l'eau douce pour éliminer les cochenilles noyées. Rempotez la plante dans un nouveau pot.

Si des chenilles apparaissent sur les urnes, retirez-les de préférence manuellement.

En hiver notamment, la plante peut souffrir du développement de champignons comme le botrytis cinerea ou l'oïdium. Supprimez les feuilles contaminées (duvet blanc ou gris) et utilisez avec précaution un fongicide adapté si la plante est atteinte. Veillez à bien aérer et à donner de la lumière à la plante de façon préventive.

Multiplication du sarracenia

Multiplication du sarracenia

Podzemnik/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Le sarracenia se multiplie par semis ou par division au mois de mars.

Semis

Préparez une caissette à semis remplie d'un mélange de sphaigne et de sable avec des éléments drainants. Semez les graines et recouvrez d'une fine couche de tourbe de sphaigne.

Arrosez légèrement afin de maintenir la surface humide. Couvrez avec une feuille de plastique transparent ou une plaque en verre. Maintenez la caissette à une température de 13 à 16 °C.

Au bout de 4 semaines, les graines germent et des plantules apparaissent.

Lorsque les plantules ont émis 3 ou 4 feuilles bien constituées, préparez des pots remplis du mélange adapté de culture et repiquez une plantule par pot. Cultivez normalement. Les plants ne deviendront adultes qu'après plusieurs années.

Division

Choisissez des sujets qui ont formé plusieurs souches de bonne taille.

Coupez une souche à l'aide d'un couteau propre. Préparez un pot rempli du mélange adapté. Placez la souche prélevée bien au centre. Humidifiez le substrat et cultivez normalement.

Le nouveau plant s'installera rapidement et s'épanouira dans le pot.

Conseils écologiques

Laissez le sarracenia se nourrir seul en piégeant lui-même les insectes. Vous pouvez l'aider au contraire à ne pas être saturé de nourriture : placez un peu de coton dans les urnes qui ont piégé un tiers de leur volume en insectes, cela leur évitera de pourrir par excès de nourriture.

Ne faites jamais d'apport d'engrais car le sarracenia subvient seul à ses besoins organiques en se nourrissant à l'aide de ses pièges.

Un peu d'histoire...

Le nom « sarracenia » fait référence à Michel Sarrazin, médecin et naturaliste du XVIIe et XVIIIe siècle, qui vécut au Québec.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides