Jasmin étoilé

Jasmin étoilé en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Faux jasmin, Jasmin étoilé

  • Nom(s) latin(s)

    Trachelospermum jasminoides, asiaticum

  • Famille

    Apocynacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante comestible

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Forme

    Grimpant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 10 m
  • Largeur à maturité

    3 à 5 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les Trachelospermum forment un genre doté de 11 à 15 espèces couvrant une zone allant de l'Inde au Japon, excepté pour une espèce native du sud-est de l'Amérique du Nord. Ils font partie de la famille des Apocynacées tout comme l'Allamanda et le Mandevilla.

Les espèces Trachelospermum jasminoides et asiaticum sont les deux couramment plantées dans les jardins et pour lesquelles des cultivars ont été développés. Elles sont natives des régions subtropicales du Japon, de Corée et de Chine. Ce sont des grimpantes ligneuses aux tiges volubiles reconnaissables à leurs feuilles opposées d'un vert luisant sombre qui s'empourpre lorsque le froid s'installe. La végétation persistante est capable de couvrir une surface de 6 m en tous sens sous climat doux, même si la plante est un peu longue à s'installer. Chez Trachelospermum jasminoides, les feuilles sont coriaces épaisses légèrement succulentes, de 7 à 14 cm de long, soit un peu plus grandes que chez Trachelospermum asiaticum. Cette dernière livre des cultivars à feuilles tricolores ou entièrement pourpres à l'automne d'un très bel effet en dehors de la floraison.

Mais l'intérêt des Trachelospermum réside avant tout dans leur floraison spectaculaire blanche ou jaune pâle dont le parfum puissant rappelle celui du jasmin tout en étant moins entêtant. Les fleurs très mellifères sont groupées en cymes aérées à l'aisselle des feuilles supérieures. Le bouton turbiné déploie une corolle à tube court qui s'évase et se divise en 5 pétales étroits, légèrement dentés sur un côté, formant une hélice. Le diamètre de la corolle atteint 2-3 cm. Le calice comprend 5 sépales fins et pointus dotés de 5 à 10 glandes. 5 courtes étamines insérées dans le tube adhèrent à l'extrémité du pistil tandis que le nectar est contenu dans un disque à 5 écailles au niveau du réceptacle. L'ovaire est constitué de 2 carpelles libres.

Le fruit produit 2 follicules linéaires ou fusiformes, parallèles ou divergents de 3-4 cm portant à maturité des graines munies d'une aigrette. La présence des fruits est assez rare en culture.

Attention : toute la plante est toxique, et lorsque l'on blesse la plante, un latex toxique s'en échappe servant de défense à la plante.

Espèces et variétés de jasmin étoilé

Sur les 14 espèces asiatiques, 6 poussent en Chine.

Trachelosperme, faux jasmin, jasmin étoilé (Trachelospermum jasminoides)

Espèce type

Trachelosperme, faux jasmin, jasmin étoilé (Trachelospermum jasminoides) Espèce type
  • Végétation : Grimpante, volubile, ligneuse, persistante de 5 à 10 m de haut. Pousses pubescentes puis glabres en vieillissant. Limbes entiers et lancéolés de 2-10 cm de long sur 1-4,5 cm de large, épais vert foncé brillant sur le dessus, plus clairs au revers. Pétiole de 3-12 mm. Feuilles virant au bronze pourpre avec le froid.
  • Fleurs et fruits : Nuée de petites corolles hélicoïdales à 5 pétales blanc pur, au parfum pénétrant, groupées en cymes axillaires ou terminales. Floraison de mai à mi-juillet, renforcée avec l'âge. Calice de 2-5 mm de long non appliqué contre la corolle. Follicules de 10-25 cm de long sur 3-10 mm de diamètre entre juin et décembre.
  • Qualités : Originaire de Chine, de Corée, du Vietnam et du Japon. Pousse en lisière de forêt et dans les broussailles entre 200 et 1 300 m d'altitude. Feuillage ornemental et floraison spectaculaire et très parfumée. Résiste à -13 °C.

'Variegatum'

Trachelosperme, faux jasmin, jasmin étoilé (Trachelospermum jasminoides) 'Variegatum'
  • Végétation : Grimpante de 3-5 m. Feuillage marbré et bordé de crème, rougeâtre en hiver.
  • Fleurs et fruits : Moins florifère que le type.
  • Qualités : À planter à mi-ombre exposé à l'est ou à l'ouest.

'Selbra' STAR OF TOSCANE®

Trachelosperme, faux jasmin, jasmin étoilé (Trachelospermum jasminoides) 'Selbra' STAR OF TOSCANE®
  • Végétation : Grimpante de 3 m en tous sens à feuilles vert foncé luisantes, rougissant un peu en hiver.
  • Fleurs et fruits : Fleurs jaune pâle à centre plus sombre, à odeur suave. Fleurit du début de l'été jusqu'en automne.
  • Qualités : Développé par le néerlandais Albrecht Brands de Flores in Terra. Résiste à -12 °C. À cultiver en pot de préférence.

'Wilsonii' (syn. Rhyncospermum wilsonii)

Jasmin étoilé 'Wilsonii' (syn.  Rhyncospermum wilsonii )
  • Végétation : Grimpante de 2-4 m de haut. Feuilles de forme variable, devenant pourpre violacé marqué de nervures argentées en hiver.
  • Fleurs et fruits : Comme le type
  • Qualités : Plante de collection utilisée comme grimpante ou couvre-sol.

'Waterwheel'

Jasmin étoilé 'Waterwheel'
  • Végétation : Grimpante de 2,50 m au bout de 10 ans. Feuilles très étroites, semi-persistantes, cuivrées au printemps.
  • Fleurs et fruits : Floraison blanche occasionnelle entre juillet et septembre.
  • Qualités : Résiste entre -7 et -12 °C.

Trachelospermum asiaticum

Espèce type

Trachelospermum asiaticum Espèce type
  • Végétation : Grimpante persistante de 3-5 m en culture, de 6-7 m en tous sens dans son habitat. Épaisse végétation aux feuilles elliptiques de 2-10 cm de long sur 1,5 cm de large, vert sombre à nervures jaunâtres de 3-5 cm de long. Pétiole de 2-10 mm.
  • Fleurs et fruits : Floraison estivale chez nous (avril-juillet), odorante, blanc crème à cœur chamois virant au jaune, naissant sur les branches âgées. Fleurs plus petites que l'espèce jasminoides. Sépales appliqués contre la corolle. Follicules de 10-30 cm de long sur 4 mm de diamètre entre août et novembre.
  • Qualités : Originaire de Corée, Inde, Thaïlande, Chine et Japon. Pousse entre 100 et 1 000 m d'altitude dans les forêts plus ou moins denses et les broussailles. De moindre développement que l'espèce jasminoides et un peu plus rustique. À planter en pleine terre ou en pot sur un arceau, une pergola, au pied d'un arbre ou à palisser le long d'un mur.

'Christabel Biedenbierg'

Jasmin étoilé 'Christabel Biedenbierg'
  • Végétation : Liane de 6 m de haut sur 1,50 m de large. Feuilles simples oblongues de 5 cm de long, vert foncé rougissant à l'automne ou par temps chaud.
  • Fleurs et fruits : Fleurs aux pétales spiralés jaune citron, au parfum puissant et délicat, de juin à août.
  • Qualités : Résiste à -15 °C. Plantez au sud près d'une porte en pleine terre ou en bac.

'Mandanianum' Jasmin étoilé jaune

Jasmin étoilé 'Mandanianum' Jasmin étoilé jaune
  • Végétation : Grimpante de 2-3 m de haut. Feuillage assez coriace d’un beau vert foncé lustré.
  • Fleurs et fruits : Longue floraison de juillet à octobre d'un jaune clair très lumineux, au parfum suave s'intensifiant le soir.
  • Qualités : Pour soleil ou mi-ombre. Résiste jusqu'à -14 °C. Utilisé aussi comme plante d'intérieur.

'Torafu' SUMMER SUNSET®

Jasmin étoilé 'Torafu' SUMMER SUNSET®
  • Végétation : Feuillage fin vert foncé tacheté de vert acide. Jeunes feuilles orange cuivré.
  • Fleurs et fruits : Floraison jaune crème d'avril à juin.
  • Qualités : Plante de collection très originale.

'Tricolor'

Trachelospermum asiaticum 'Tricolor'
  • Végétation : Jeunes feuilles panachées de crème de rose et de vert.
  • Fleurs et fruits : Comme le type
  • Qualités : Plante de collection utilisée comme grimpante ou couvre-sol.

Plantation du jasmin étoilé

Plantation du jasmin étoilé

Wouterhagens/Public Domain/Wikimedia

Où le planter ?

Trachelospermum jasminoides se maintient très bien en pleine terre jusqu'en région parisienne, tolérant des gels jusqu'à -13 °C, voire plus importants sur de courtes durées. Le feuillage résiste bien malgré le gel, virant au pourpre, ce qui renforce l'intérêt de la plante.

Plantez-le de préférence dans un sol fertile humifère et bien drainé, normal à sec, à exposition ensoleillée, voire mi-ombragée, abritée du vent. Il n'apprécie pas les sols trop acides ou trop calcaires qui provoquent la chlorose (jaunissement) du feuillage.

La plante est idéale pour décorer une façade, une colonne ou pour garnir un claustra fixé à une grande jardinière. Elle accepte d'être cultivée en pot à l'extérieur mais aussi dans une véranda chauffée ou non. Choisissez plutôt les cultivars de l'espèce asiaticum pour une culture à l'intérieur du fait de leur comportement moins vigoureux et de la couleur intéressante des feuillages.

Quand planter le jasmin étoilé ?

Au printemps ou à l'automne de préférence.

Comment le planter ?

Creusez une fosse de 30 cm en tous sens et ajoutez une pelletée de compost à la terre de remplissage. Installez une couche de graviers ou de sable dans le fond pour améliorer le drainage si nécessaire. Maintenez les tiges par un grillage ou un treillis le long d'un mur sinon elles s'enroulent facilement autour d'un pilier, d'un arceau ou le tronc d'un grand arbre feuillu.

Les cultivars de faible vigueur se plaisent aussi en couvre-sol dans les massifs.

Comment planter le jasmin étoilé en pot ?

Utilisez un pot assez profond (30 cm) rempli de graviers ou de billes d'argile dans le fond, puis de terreau additionné d'argile (terreau à géranium). Fixez les premières tiges avec des liens afin de les encourager à grimper.

Les cultivars de faible vigueur se plaisent aussi en panier suspendu.

Culture et entretien du jasminétoilé

Culture et entretien du jasminétoilé

Dinkum/CC0/Wikimedia

En pot

Arrosez régulièrement en laissant sécher le substrat sur 2 cm entre deux arrosages. Diminuez légèrement la fréquence durant l'hiver.

Fertilisez avec un engrais pour fleurs d'avril à juillet.

Rempotez le sujet au printemps ou surfacez le pot avec du terreau neuf pour maintenir sa vigueur.

Le pot peut se rentrer dans une véranda si nécessaire.

En pleine terre

Le faux jasmin résiste bien à la sécheresse des jardins du sud mais peut nécessiter des arrosages ponctuels en été.

Faites un apport d'engrais organique au début du printemps ou à l'automne.

Paillez le pied avec des feuilles si les hivers sont rudes. Il est inutile de protéger le feuillage du froid si la plante est abritée des vents du nord.

Taille du jasminétoilé

Quand tailler ?

Après la floraison ou en fin d'hiver.

Comment tailler ?

Ôtez simplement les bouquets de fleurs séchées pour améliorer l'apparence.

Une taille plus drastique a lieu sur les plantes palissées afin de densifier le port et augmenter le maintien. Raccourcissez les pousses du tiers de leur longueur et ôtez les parties desséchées.

Maladies, nuisibles et parasites

Le jasmin étoilé est rarement atteint par des ravageurs, veillez à traiter les pucerons si besoin (évitez de traiter en journée afin de préserver les abeilles et les insectes auxiliaires).

Taillez simplement les tiges qui présentent un mauvais aspect.

Multiplication du jasminétoilé

Multiplication du jasminétoilé

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Bouturage

Réalisez des boutures estivales. Prélevez des tronçons de tiges semi-ligneuses de 10-15 cm que vous piquez dans un mélange léger de terreau et de sable.

Marcottage

Le marcottage du jasmin étoilé peut s'effectuer à tout moment de l'année.

Enfoncez une portion de liane dans le sol en ôtant les feuilles sur la partie enterrée. Au bout de quelques mois, tirez légèrement dessus pour voir si des racines se sont formées. Si c'est le cas, séparez la marcotte du pied-mère et déterrez la plante pour la mettre en pot ou dans une autre partie du jardin.

Conseils écologiques

L'écorce interne est constituée des fibres du liber qui servent à fabriquer des cordes, des sacs et même du papier.

La tige sert à traiter les rhumatismes et les blessures.

Les fleurs donnent une huile parfumée.

Un peu d'histoire…

Le nom Trachelospermum est composé des mots grecs trachelos qui signifie « col », et sperma qui signifie « semence, graine », faisant allusion à la forme allongée des graines rétrécies au sommet et terminées par une aigrette. Jasminoides signifie « semblable au jasmin », tandis que asiaticum fait référence à son lieu d'origine, le continent asiatique.

Rhyncospermum jasminoides fut décrit par le botaniste anglais John Lindley (1799-1865) en 1846, puis transformé en Trachelospermum jasminoides par Charles Lemaire en 1851.

Trachelospermum asiaticum fut, quant à lui, décrit et nommé dans un premier temps, Malouetia asiatica en 1846, par Philipp Franz von Siebold (1796-1866) et Joseph Gerhard Zuccarini (1797-1848), auteurs d'une importante flore du Japon grâce au séjour du médecin naturaliste Siebold dans l'île du Levant. Employé par la Compagnie hollandaise des Indes orientales, seule autorisée à résider sur place, ce dernier parvint à monter une école de médecine occidentale et à rapporter un important herbier de l'île. La plante prend son nom actuel grâce aux travaux du Japonais Takenoshin Nakaï (1882-1952) en 1922.

Une différence dans le positionnement des anthères (extrémités des étamines) caractérise les deux espèces citées. Elles sortent légèrement du tube floral chez asiaticum, alors qu'elles sont inclues chez jasminoides.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides