Feijoa

Feijoa en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Feijoa

  • Nom(s) latin(s)

    Feijoa sellowiana

  • Famille

    Myrtacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs | Arbuste fruitier

    Plante comestible ▶ Arbuste fruitier | Petits fruits

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 10 m
  • Largeur à maturité

    4 à 6 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage Greffe
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    0,2 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Verger Bosquet ou forêt Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le feijoa appartient à la famille des Myrtacées, espèce unique dont le nom botanique est Feijoa sellowiana. Il est originaire d'Amérique du Sud, plus précisément du Sud brésilien, Nord de l'Argentine, Paraguay, Uruguay. Il existe toutefois plusieurs cultivars, certains développés pour la fructification, d'autres pour l'esthétique.

Le feijoa a de nombreux surnoms, à cause du goût de ses fruits ou de ses origines, les plus utilisés étant « goyavier de Montevideo » et « goyavier ananas ». C'est un arbuste à croissance lente qui se caractérise par un port buissonnant, une écorce rougeâtre couverte de plaques claires, et un feuillage persistant vert-gris. Il est surtout apprécié pour sa floraison spectaculaire de mai à juillet, pendant laquelle il se couvre de fleurs blanches aux grandes étamines rouge vif. Les variétés de feijoa ont une grande amplitude de taille, de 1,50 à à 10 m, sachant que les variétés les plus productives de fruits sont les plus basses (max 6 m) et les plus hautes sont les variétés peu productives, mais très décoratives.

Ses petits fruits, verts et charnus, ressemblent à de petits kiwis à peau rugueuse et ont une saveur acidulée particulière, rappelant l'ananas, la fraise et la goyave. Ils se récoltent en octobre et novembre, mais sont souvent abîmés par les premières gelées dans les régions aux hivers précoces. Pourtant la saveur de ces fruits est meilleure sous un climat frais plutôt que chaud.

Le feijoa a besoin de soleil et de chaleur pour fleurir et fructifier. Il ne supporte pas les températures inférieures à -10 °C.

Il se comporte très bien en pots de forte contenance.

Espèces et variétés de feijoa

Les feijoas ne sont pas tous des arbustes auto-fertiles, mais les variétés commerciales le sont. Leur fructification est supérieure en qualité et quantité quand plusieurs arbres de variétés différentes sont plantés.

Feijoa sellowiana

'Coolidge'

Feijoa sellowiana 'Coolidge'
  • Floraison : Juin-juillet. Pétales roses, étamines rouges.
  • Fructification : Fruit doux très gros.
  • Qualités : Auto-fertile. Hauteur de 3 à 6 m.

'Pineapple'

Feijoa 'Pineapple'
  • Floraison : Juillet. Pétales blancs, étamines rouges.
  • Fructification : Fruit doux au goût d'ananas.
  • Qualités : Auto-fertile. Hauteur de 2,50 à 3 m.

'Trask'

Feijoa 'Trask'
  • Floraison : Mai, juin, juillet. Pétales blancs, étamines rouges.
  • Fructification : Gros fruits, ovales.
  • Qualités : Auto-fertile. Hauteur de 1,20 à 1,80 m.

'Nazemetz'

Feijoa 'Nazemetz'
  • Floraison : Avril-mai. Pétales rose pâle, étamines rouges.
  • Fructification : Très gros fruits doux, ovales.
  • Qualités : Auto-fertile, particulièrement rustique. Hauteur entre 1,80 et 2,40 m.

'Mammoth'

Feijoa 'Mammoth'
  • Floraison : Mai-juin. Pétales blancs, fanant rouge.
  • Fructification : Fruits de la forme et taille d'un kiwi, savoureux.
  • Qualités : Auto-fertile, le plus vigoureux et robuste. Hauteur entre 1,80 et 2,40 m.

'Unique'

Feijoa 'Unique'
  • Floraison : Avril-mai. Fleurs blanches à étamines rouges.
  • Fructification : Variété à fruits de taille moyenne, très productive.
  • Qualités : Auto-fertile, idéal pour culture en pot, fructifie jeune. Hauteur entre 2,40 et 3 m.

Plantation du feijoa

Plantation du feijoa

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Wikimedia

Où le planter ?

Le feijoa nécessite du soleil et une situation abritée du vent fort afin de garder son superbe feuillage éclatant, mais aussi pour ne pas perdre ses fleurs la saison venue. Il supporte les embruns salés et peut être utilisé en haie de bord de mer.

Il apprécie une large gamme de sols, pourvu qu'ils soient bien drainants.

Quand planter le feijoa ?

La plantation se fait de mars à juin ou de septembre à octobre.

Le printemps est à privilégier pour la plantation en pot.

Comment le planter en pleine terre ?

Pratiquez un trou du double du volume du pot.

Préparez un mélange léger pour améliorer la qualité de la terre, la reprise de la plante n'en sera que meilleure. Apportez terre franche, sable, tourbe en parts égales.

Placez votre feijoa dans le trou préalablement garni de mélange au fond, en prenant soin de régler la hauteur de la plante sur la base du collet. Refermez le trou avec le substrat, en tassant au fur et à mesure. La terre restant vous servira pour aménager une cuvette de retenue d'eau.

Arrosez abondamment, tuteurez si nécessaire, le jeune plant devant être stable dans son nouvel habitat.

Comment planter le feijoa en pot ?

Le choix d'un contenant de gros volume vous évitera un rempotage l'année suivante (évitez les formes en amphore que vous devrez briser lors d'un futur rempotage).

Préparez un mélange riche et léger composé de 3/5 de terre franche, 1/5 de sable, 1/5 de tourbe, à quoi vous ajouterez une bonne dose d'engrais à libération lente de type N10/P11/K18, dosé à 3 g/l de mélange.

Déposez sur le fond du pot 2 cm de graviers pour drainage, remplissez avec le mélange jusqu'à la hauteur voulue, placez votre feijoa, et remplissez le pot.

Tassez fortement et arrosez abondamment en plusieurs fois.

Culture et entretien du feijoa

Culture et entretien du feijoa

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Wikimedia

Les feijoas aiment une humidité régulière, surtout en période de floraison et de fructification. Un manque d'eau à ces périodes provoque l'avortement des fleurs et la chute des fruits avant mûrissement. Arrosez abondamment l'été.

Les feijoas ayant une croissance lente, un apport d'engrais de type N8/P8/K8 tous les 2 mois accélère la pousse.

Un paillage au pied en été est nécessaire afin de garder l'humidité plus constante, mais surtout cela protège les racines peu profondes de la chaleur.

Tenez les plants désherbés manuellement pour éviter l'utilisation de désherbants chimiques risquant de brûler les racines affleurantes et la base des plantes (les mauvaises herbes sont également des nids à insectes et de grosses consommatrices d'eau et de nutriments).

Taille du feijoa

Jeunes, les feijoas ont besoin d'un pincement pour une meilleure ramification : coupez les branches vigoureuses à 5-7 cm de la pointe. Une fois suffit.

Ces arbres fruitiers ne nécessitent pas de taille réglée ou d’élagage pour rester productifs. Cependant une légère coupe après fructification encourage les nouvelles pousses et apporte un petit mieux lors de la récolte. Cette taille ne doit pas enlever plus de 30 cm aux branches, sans quoi la production de fruits s'en ressentira.

Il est important de garder votre arbuste clair et propre en supprimant dans un premier temps les branches chétives, sèches et en éclaircissant un peu l’intérieur. Ces deux opérations apportent une meilleure floraison et donc une meilleure fructification.

Maladies, nuisibles et parasites

Le feijoa n'a pas d'ennemis particuliers, quelques pucerons ou cochenilles, n'ayant aucun impact sur la plante adulte.

Sur le jeune plant, une pulvérisation d'eau savonneuse débarrasse des indésirables. En cas de forte attaque, passez à un insecticide à base de Neem, en deux fois à quatre jours d'intervalle.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Il faut compter 4 à 5 mois entre la floraison et la fructification des feijoas.

Récoltez de début septembre à fin novembre, en fonction des variétés. Le fruit, une baie piriforme de 6 à 10 cm de long, se récolte à l'automne quand il commence à peine à jaunir.

Attention : les fruits ne viennent pas à maturité dans les régions où l'hiver descend sous les +5 °C.

La conservation des fruits du feijoa

Ce sont des fruits à consommer frais, le plus rapidement après récolte, car ils se détériorent très vite une fois cueillis. Commercialement, le producteur doit écouler ses fruits sous 48 h.

Bon à savoir : lors de la préparation des feijoas après achat, pelez le fruit et immergez-le dans une solution d'eau contenant du jus de citron frais. Cette méthode permet d'éviter l'oxydation de la chair afin de la conserver un peu plus longtemps au frais.

Multiplication du feijoa

Multiplication du feijoa

Llez/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Les méthodes de multiplication du feijoa sont nombreuses mais aucune ne se distingue des autres par sa franche réussite.

Semis

Après avoir récolté ou acheté des graines, le semis est facile à faire, seulement il vous faudra attendre 5 ans pour voir les premiers fruits !

Procédez de façon classique, au printemps : le semis doit être fait dans un mélange de 1/3 d'humus, 1/3 de terre, 1/3 de sable, les graines enfoncées de 5 mm.

La germination prend 3 semaines, le taux de levée des graines est irrégulier et mauvais, les plants obtenus sont de maigres producteurs de fruits. Les plants semés servent plutôt de porte-greffe, ou alors sont réservés à la production de plantes de haie, dont la fructification n'est pas si importante.

Bouturage

Le bouturage est également difficile, les meilleurs résultats se produisant avec hormone en bouturant à l'étouffée à la fin du printemps ou avec talon à la fin de l'été.

Utilisez le même mélange que pour le semis.

Marcottage aérien

C'est la meilleure solution de réussite, malheureusement cela prend 2 ans avant l'enracinement.

À pratiquer de manière classique pour une marcotte aérienne.

Greffe

La greffe ne réalise qu'un faible pourcentage de réussite. Les sujets obtenus par semis sont greffés à l'anglaise à la hauteur du collet. Le greffage en couronne réussit assez bien, exécuté de mars à juin avec des greffons de 2 ans.

Conseils écologiques

Épandez aux pieds de vos arbres tous les déchets verts fins ou moyens : les feijoas ayant un système racinaire horizontal assez affleurant, l'humidité sera ainsi conservée et les mauvaises herbes asphyxiées.

Il est intéressant de planter les feijoas par deux afin d'avoir une pollinisation croisée, augmentant la fructification.

Les feijoas ayant des fleurs aux longues étamines rouge vif, les abeilles, oiseaux et bon nombre de pollinisateurs seront au rendez-vous !

Un peu d'histoire…

Le botaniste allemand Otto Karl Berg (1815-1866) a nommé la plante « feijoa » à la mémoire de João da Silva Feijó (1760-1824), un botaniste portugais né au Brésil. L'épithète « sellowiana » commémore Friedrich Sellow qui a trouvé cette espèce en 1819.

En 1898, un botaniste français, Édouard André, a ramené le feijoa d'Uruguay et l'a cultivé dans les Alpes maritimes, le diffusant ensuite à travers l'Europe.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides