Trillium

Trillium en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Trillium

  • Nom(s) latin(s)

    Trillium

  • Famille

    Melanthiacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,45 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    9 à 12 au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les trilliums, vivaces rhizomateuses, longtemps classés dans la famille des Liliacées, sont maintenant rangés dans les Melanthiacées.

Les différentes parties de ces plantes sont ternaires (d’où leur nom) : un verticille unique de trois feuilles généralement sessiles, une fleur solitaire à trois sépales verts et trois pétales colorés, six étamines et trois carpelles soudés. Le fruit est une capsule à trois loges. Le feuillage est particulièrement décoratif, immaculé ou tacheté. Les fleurs apparaissent en avril-mai, odorantes, souvent agréablement, parfois désagréablement, suivant les espèces. Elles sont soit pédonculées, avec des pétales étalés, accompagnées de feuilles unies, soit sessiles, à pétales dressés, et souvent escortées de feuilles tachetées. La hauteur de la plante se situe entre 30 et 40 cm suivant les espèces et le lieu où elle se trouve.

Le genre compte 43 espèces, dont 38 originaires d'Amérique du Nord et 5 d’Asie. On les rencontre à l'état sauvage dans les endroits humides et plutôt ombragés, comme dans les bois.

Les plus faciles à cultiver sont ceux originaires de l’est de l’Amérique du Nord, car bien rustiques. Ceux nés à l’ouest de l’Amérique du Nord et en Asie sont plutôt réservés aux jardins où les hivers sont doux et les étés frais, comme ceux de Normandie. Mais si vous êtes jardinier averti, rien ne vous empêche de les cultiver ailleurs !

Parmi les plus ravissants, les plus faciles à cultiver et les plus courants chez les pépiniéristes, citons Trillium grandiflorum, Trillium erectum, Trillium sessile

Bon à savoir : la culture en pot donne de bons résultats, mais la végétation n'étant apparente que pendant 3 mois, il est nécessaire de cacher le pot le reste du temps, derrière une grande plante, sans oublier de l'arroser !

Espèces et variétés de trillium

Voici quelques espèces, parmi les plus représentatives ou les plus couramment cultivées.

Trillium albidum

Trillium albidum
  • Origine : Originaire de l’ouest des États-Unis.
  • Couleur des fleurs : Grande fleur parfumée à pétales blancs, marqués de rose pâle à la base.
  • Particularité : Feuilles marbrées de sombre.

Trillium camschatcense

Trillium camschatcense
  • Origine : Au nord-est de la Chine, en Corée, au nord du Japon, dans les îles Sakhaline et Kuriles.
  • Couleur des fleurs : Les pétales évoluent entre le blanc pur ou le crème.
  • Particularité : --

Trillium catesbaei

Trillium catesbaei
  • Origine : Sud-est des États-Unis.
  • Couleur des fleurs : Fleur penchée blanche à rose plus ou moins profond, presque pourpre parfois.
  • Particularité : --

Trillium cernuum

Trillium cernuum
  • Origine : Courant dans l’est du Canada et le nord-est des États-Unis.
  • Couleur des fleurs : Fleurs pendantes blanches.
  • Particularité : Culture facile.

Trillium chloropetalum

Trillium chloropetalum
  • Origine : Côtes de Californie.
  • Couleur des fleurs : Fleur à odeur agréable, fruitée, jaune chartreuse à pourpre, à pétales ovales.
  • Particularité : Feuilles ovales, à tachetées de sombre. La variété giganteum est plus robuste.

Trillium cuneatum

Trillium cuneatum
  • Origine : Sud-est des États-Unis.
  • Couleur des fleurs : Pétales chocolat.
  • Particularité : Feuilles fortement marbrées.

Trillim erectum

Trillim erectum
  • Origine : Sud-est du Canada et est des États-Unis.
  • Couleur des fleurs : Fleurs dressées pourpres.
  • Particularité : Culture facile, se trouve aisément chez les pépiniéristes spécialisés.

Trillium grandiflorum.

Trillium grandiflorum.
  • Origine : Courant dans le sud du Canada, le centre et le nord sont des États-Unis.
  • Couleur des fleurs : Très grande fleur blanche, parfois rose très pâle.
  • Particularité : Culture facile, se trouve aisément chez les pépiniéristes.

Trillium luteum

Trillium luteum
  • Origine : Originaire du sud-est des États-Unis.
  • Couleur des fleurs : Jaune doux.
  • Particularité : Feuillage joliment marbré. Pour jardinier chevronné.

Trillium maculatum

Trillium
  • Origine : Sud-est des États-Unis.
  • Couleur des fleurs : Pétales pourpres.
  • Particularité : Feuilles ovales fortement marbrées.

Trillium persistens

Trillium
  • Origine : On le trouve dans un minuscule secteur, une station située à la frontière nord de la Géorgie et de la Caroline du Sud.
  • Couleur des fleurs : Fleur blanche à pétales ondulés, tournant au pourpre en fin de floraison.
  • Particularité : --

Trillium recurvatum

Trillium recurvatum
  • Origine : Originaire de la partie centrale des États-Unis, des Grands Lacs jusqu'à la Louisiane.
  • Couleur des fleurs : Fleurs rouge bordeaux, parfois jaunes.
  • Particularité : --

Trillium rivale

Trillium rivale
  • Origine : Espèce se trouvant sur les Monts Siskyou et Klamath (nord de la Californie jusqu'au sud de l'Oregon.)
  • Couleur des fleurs : Grande fleur blanche, parfois piquetée de rose plus ou moins vif.
  • Particularité : La sélection 'Purple Heart' a un piqueté plus marqué.

Trillium sessile.

Trillium sessile.
  • Origine : Originaire du nord-est des États-Unis.
  • Couleur des fleurs : Fleurs lie de vin qui ne s'ouvrent pas complètement.
  • Particularité : Port particulier.

Trillium tschonoskii

Trillium tschonoskii
  • Origine : De l’Himalaya à Taiwan, au nord du Japon et aux îles Sakhaline.
  • Couleur des fleurs : Fleurs blanches dont les pétales dépassent les sépales.
  • Particularité : À réserver aux jardiniers chevronnés.

Plantation du trillium

Plantation du trillium

mountainamoeba/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Les trilliums aiment un sol limoneux, léger, riche en humus, sans trop de calcaire et bien drainé (frais à humide), à pH généralement neutre, avec une exposition mi-ombragée (style clairière).

Ces plantes très élégantes fleurissent tôt en saison, mais entrent aussi assez vite en dormance, surtout si elles ont soif. Aussi, accompagnez-les de plantes qui démarrent tard et prennent la suite jusqu'aux gelées (Begonia grandis subsp. evansiana, par exemple, est un excellent compagnon, ayant ces caractéristiques de végétation et aimant la même terre et la même exposition).

Quand planter le trillium ?

Au printemps ou à l'automne :

  • au printemps, vous le trouverez en fleur, chez les pépiniéristes spécialisés en vivaces peu courantes et sur les fêtes des plantes ;
  • à l'automne, comme ils sont en dormance, vous ne les trouverez que chez les pépiniéristes spécialisés.

Comment le planter ?

Faites un grand trou de 25 cm sur 25. Ajoutez du terreau de feuilles et deux poignées de compost à la terre d'origine. Les rhizomes doivent être plantés à une profondeur de 5 à 7,5 cm. Arrosez, paillez sur 5 à 7 cm.

Pour une plantation en pot, prévoyez un pot de 30 cm de diamètre, à placer à mi-ombre.

Bon à savoir : même si vous leur offrez ce qu'ils demandent, vous devez être patient, car il est rare de voir les premières fleurs avant deux ans, après la plantation. Ces plantes sont longues à se développer, ce qui explique leur coût assez élevé en pépinière.

Culture et entretien du trillium

Culture et entretien du trillium

Jason Hollinger/CC BY 2.0/Flickr

Arrosez régulièrement la première année, puis les années suivantes en été, voire au printemps s'il est sec.

Renouvelez le paillage chaque année, après avoir ajouté du terreau de feuilles. Coupez les tiges défleuries pour stimuler la formation de nouvelles pousses.

En pot, arrosez chaque jour en été, même si la végétation disparaît, mais sans détremper le substrat. Nul besoin de rempotage avant plusieurs années, mais surfacez avec du compost chaque fin de printemps, avant de pailler.

Maladies, nuisibles et parasites

Les jeunes feuilles peuvent être mangées par les escargots et les limaces.

Multiplication du trillium

Multiplication du trillium

born1945/CC BY 2.0/Flickr

Quand diviser ?

Peu de trilliums arrivent à former des graines dans nos jardins. Et s'il y en a, renoncez au semis, affaire de professionnels ! Épandez-les au pied de la plante, et peut-être aurez-vous la surprise, dans quelques années, d'en voir germer.

Pratiquez plutôt la division, en mai… au bout de 5 à 6 ans minimum !

Comment diviser ?

Sortez la touffe à l'aide d'une fourche bêche, séparez les rhizomes, en prenant garde que chaque éclat ait un départ de végétation. Replantez-les en pot, empli de terreau de feuilles, et attendez le printemps suivant pour les mettre à leur place définitive.

Conseils écologiques

Optez pour une lutte naturelle contre escargots et limaces, dès le mois de mars :

  • Faites des remparts de sciure, de cendres ou de marc de café pour les empêcher d’avancer.
  • Placez des bols de bière près de votre plante dès qu'elle sort un bout de tige. Elles sont si friandes de ce liquide qu’elles viennent s’y noyer.
  • Positionnez des demi-pamplemousses évidés, face contre terre : vous y trouverez vite, chaque matin, des limaces agglutinées.

Un peu d'histoire…

Son nom, donné par Carl von Linné, vient certainement du suédois trilling qui signifie « triplet ». En effet tout se trouve par trois : trois pétales et trois sépales pour la fleur, et un verticille de trois feuilles.

Trillium grandiflorum est l'emblème floral de la province canadienne de l'Ontario. Il apparaît également sur le drapeau franco-ontarien.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides