Pilea

Pilea en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Piléa

  • Nom(s) latin(s)

    Pilea

  • Famille

    Urticacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Entrée Salon/Cuisine
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Originaire d'Amérique latine, et quelques espèces d'Asie du Sud-Est, Pilea constitue un vaste genre de plantes subtropicales et tropicales qui ne supportent guère le gel pour une culture en extérieur, même si quelques rares espèces tolèrent de petites gelées temporaires à -5 °C. Ainsi, les plantes ornementales trouvées dans le commerce sont, pour la plupart, des plantes à réserver à la culture en intérieur, parfaitement adaptées au débutant par leur facilité d'entretien en culture et leur petit prix.

C'est l'aspect visuel des piléas qui attire avec des feuillages variables. Ces plantes, parfois polymorphes, varient considérablement pour les feuillages, allant de feuilles atteignant 10 cm et fortement texturées, à des feuilles en forme de lance, ou de toutes petites feuilles cordiformes (en forme de cœur), voire des feuillages qui rappellent les fougères.

Les piléas fleurissent parfois, mais les fleurs roses ou de couleur crème sont très petites et passent souvent inaperçues : la floraison n'est pas le point fort de Pilea.

Espèces et variétés de Pilea

Deux espèces se démarquent  : Pilea cadierei (la plante aluminium) et Pilea peperomioides (la plante missionnaire). Ce sont les plus fréquentes dans le commerce.

Plante aluminium (Pilea cadierei)

Plante aluminium (Pilea cadierei)
  • Origine : Vietnam, Chine.
  • Hauteur : 10 à 40 cm de hauteur.
  • Caractéristiques : Feuilles vertes charnues, accentuées par des bandes argentées, disposées par paire, tiges succulentes.
  • Qualités : Plante ornementale. Croissance rapide.

Pilea involucrata

Pilea involucrata
  • Origine : Amérique centrale.
  • Hauteur : 20 à 30 cm de hauteur.
  • Caractéristiques : Forme un tapis profondément texturé, feuilles ovales de 6-7 cm, couleur du feuillage variable mais souvent vert-brun-rougeâtre avec des marques argentées ou cuivrées. Le dessous des feuilles est violacé.
  • Qualités : Plante ornementale, rampante. Adaptée au terrarium humide.

Plante feu d'artifice (Pilea microphylla)

Plante feu d'artifice (Pilea microphylla)
  • Origine : Amérique centrale.
  • Hauteur : Croissance limitée en hauteur (15-20 cm) mais dépasse 50 cm en envergure.
  • Caractéristiques : Petites feuilles vert clair charnues. Forme proche des fougères. Les gousses sont éjectées avec force pour propulser le pollen ou les graines lorsque la fronde est touchée : c'est pourquoi son nom commun est « feu d'artifice ».
  • Qualités : Plante ornementale. Plante résiliente qui supporte des sécheresses. Adaptée au terrarium.

Plante missionnaire (Pilea peperomioides)

Plante missionnaire (Pilea peperomioides)
  • Origine : Chine.
  • Hauteur : 30 à 60 cm de haut, à port retombant en pot.
  • Caractéristiques : Feuilles rondes, comme certains nénuphars (elle fait penser à la grenouillette), à texture grasse.
  • Qualités : Plante ornementale, très différente des autres Pilea. Peu exigeante, l'une des plus faciles. Mais attention, croissance lente. Possible en extérieur en climat doux (hors gel, minimum +3 °C), garder au sec en hiver.

Pilea plataniflora

Pilea Taïwan, Chine.
  • Origine : Taïwan, Chine.
  • Hauteur : 40 à 60 cm de haut, port buissonnant.
  • Caractéristiques : Feuilles grasses, succulentes, très nervurées, vertes (clair à foncé), dissymétriques, à port buissonnant.
  • Qualités : Espèce annuelle, mais redémarre au printemps par ses rhizomes. Une des rares espèces à supporter le gel (jusque -5 °C), mais feuillage caduc.

Plantation du piléa

Plantation du piléa

KENPEI/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Bonne nouvelle, les piléas du commerce ont toutes les mêmes exigences de croissance, sans grande variation selon l'espèce.

Toutes doivent être cultivées dans un endroit lumineux, en lumière indirecte, mais jamais en plein soleil.

Gardez toujours votre piléa loin des sources de chaleur (chauffage, cheminées) et des courants d'air. Si les espèces de piléas poussent mieux à des températures diurnes chaudes de 23-25 °C, il est intéressant de provoquer des baisses nocturnes, avec 10 degrés plus froid la nuit. Elles s'intégreront facilement dans un environnement proche d'orchidées comme les phalaenopsis.

Les piléas ont besoin d'une forte humidité environnante pour prospérer, elles doivent donc être conservées sur un plateau rempli de cailloux (billes d'argile) mouillés ou humidifiés régulièrement. Le substrat (terreau horticole simple) sera obligatoirement drainé.

Quand planter le piléa ?

Le printemps, période idéale pour un rempotage par exemple, est recommandé, mais s'agissant de plantes déjà développées, ne nécessitant pas de période de repos et devant rester en intérieur, l'achat peut se réaliser toute l'année.

Comment le planter ?

Si vous devez planter vous-même un piléa, utilisez un pot en plastique de diamètre à peine supérieur à celui des racines. Les piléas préfèrent conserver des racines serrées, compactes.

Un terreau horticole pour plante d'intérieur convient très bien.

Bon à savoir : la plupart des espèces de taille modeste peuvent être cultivées dans un terrarium tropical humide sous éclairage artificiel.

Culture et entretien des piléas

Culture et entretien des piléas

Magpie Ilya/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Gardez le sol légèrement humide pendant que votre piléa est en pleine croissance, mais laissez le temps à la couche supérieure du sol de sécher entre les arrosages quand la croissance ralentit en hiver.

Un engrais pour plante d'intérieur convient bien une fois par mois, mais au printemps et en été, utilisez une solution plus forte en azote, avec un ratio NPK de 3/1/2.

Taille des piléas

Pincez les bourgeons de nouvelle croissance sur les ramifications des piléas pour aider à garder le port compact de la plante, sauf lorsque l'espèce a un port de fougère comme Pilea microphylla (qui s'étale sur les côtés).

D'ailleurs, même avec des pincements et des coupes régulières, les piléas ont tendance à devenir élancées et attrayantes parce que leurs feuilles inférieures tombent naturellement avec l'âge.

Heureusement, les boutures de Pilea prennent facilement racine, de sorte que vous pouvez remplacer vos vieux spécimens avec de nouvelles plantes fraîches chaque année (ou tous les deux ans) si vous le souhaitez.

Maladies, nuisibles et parasites

Surveillez les acariens !

Mais si problème il y a, ce sera surtout dû à un non-respect des conditions (simples) de culture, en particulier un arrosage surabondant ou une température inadaptée.

Multiplication du piléa

Multiplication du piléa

Pixeltoo/CC BY-SA 2.0/Wikimedia

Les piléas sont très faciles à propager avec des boutures de bout de tige.

Prenez des boutures des pointes en développement au printemps, puis plantez 2 ou 3 boutures dans un petit pot de 6-8 cm, rempli de terreau humide. Placez le pot dans un sac plastique scellé pour maintenir l'humidité.

Si elles sont conservées à 23-25 °C, vos nouvelles plantes seront enracinées et en croissance après seulement 3 à 5 semaines.

Conseils écologiques

Les plantes tropicales d'Amérique latine aiment bien l'eau douce : utilisez un récupérateur d'eau de pluie pour économiser l'eau du robinet.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides