Aphelandra

Aphelandra en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Aphelandra, Plante-zèbre

  • Nom(s) latin(s)

    Aphelandra squarrosa

  • Famille

    Acanthacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,45 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Difficile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Chambre
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Aphelandra est un genre d'environ 200 espèces de plantes à fleurs, originaires des régions tropicales d'Amérique du Sud, surtout au Brésil. En milieu naturel, les Aphelandra sont de petits arbustes compacts à feuillage persistant, avec une bonne croissance à 1 à 2 m de haut. Néanmoins, en culture intérieure, les hauteurs atteintes sont bien moindres, environ 30 à 40 cm en moyenne. Les feuilles sont opposées, simples, de 5 à 30 cm de long, souvent avec des veines blanches. Les fleurs sont produites en épis denses, avec des couleurs vives, disposées en bractées.

L'espèce Aphelandra squarros est cultivée comme plante d'intérieur pour ses feuilles et ses inflorescences aux couleurs vives. Elle se remarque grâce à son feuillage et des épis de fleurs jaunes en bractées très attrayantes. Les épis de fleurs jaunes sont de longue durée, même si les fleurs elles-mêmes ont une durée de vie courte. Les feuilles sont ovales à elliptiques, vert foncé avec des veines blanches épaisses distinctives, ce qui donne cet aspect « zèbre ».

La plante fleurit lorsque la température est de l'ordre de 21 °C au moins, et souffrira si la température descend en dessous de 15 °C pendant une période prolongée.

La floraison, malgré des fleurs hermaphrodites, ne donne que très rarement des fruits (une capsule à 4 graines) car les fleurs de culture sont le plus souvent infertiles. Aphelandra squarrosa peut fleurir une deuxième fois au cours de l'année quand elle a assez de lumière. En effet, elle fleurit naturellement à la fin du printemps et en automne.

Contrairement à la floraison de certaines plantes à fleurs, celle de ces plantes tropicales est déclenchée par l'intensité de la lumière plutôt que par la longueur du jour.

Attention : la plante-zèbre ne peut être cultivée avec succès à l'extérieur que dans les climats tropicaux, chauds et humides. Sous nos latitudes, seule la culture intérieure est envisageable. De toute façon, la plante-zèbre dispose d'un feuillage spectaculaire qui orne très bien un intérieur.

Variétés d'aphélandra

Il existe une multitude de cultivars, avec essentiellement des variations sur les morphes (couleur des feuilles, veinage, couleur des tiges) de cette plante-zèbre. Seuls des cultivars particulièrement distincts de la plante botanique sont cités ici.

Plante-zèbre, aphélandre écailleuse (Aphelandra squarrosa)

Espèce type

Plante-zèbre, aphélandre écailleuse (Aphelandra squarrosa) Espèce type
  • Floraison : Bractées terminales de fleurs jaunes cireuses.
  • Feuillage : Grandes feuilles vert foncé veinées de blanc.
  • Qualités : Floraison de longue durée (2 mois), très contrastée avec le feuillage vert foncé.

'Diana'

Aphelandra 'Diana'
  • Floraison : Inflorescence plus vive.
  • Feuillage : Feuillage particulièrement zébré crème, vert très foncé.
  • Qualités : Certainement le cultivar le plus vendu.

'Rembrandt'

Aphelandra 'Rembrandt'
  • Floraison : Inflorescence légèrement orangée.
  • Feuillage : Feuillage vert émeraude, frappant.
  • Qualités : Décorative.

'Louisae'

Aphelandra 'Louisae'
  • Floraison : Grandes bractées.
  • Feuillage : Feuilles vert clair avec de grosses veines blanches.
  • Qualités : Décorative.

Semis et plantation de l'aphélandra

Semis et plantation de l'aphélandra

Keith Edkins/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où la planter ?

La plante-zèbre est une plante d'intérieur, et uniquement d'intérieur sous nos latitudes. Le substrat doit être bien drainé, composé d'un mélange de tourbe de rempotage (substrat acide). Le substrat ne doit pas être autorisé à se dessécher ! Une humidité rémanente intérieure dans le terreau est obligatoire.

Les plantes ont besoin d'une forte humidité et des températures qui ne descendent pas en dessous de 15 °C, ce qui les rend quelque peu difficiles à cultiver sur de longues périodes dans de nombreux intérieurs. Il est utile de maintenir des températures régulières en été (autour de 21-25 °C) et de légèrement baisser en hiver (17-19 °C). Évitez de trop fortes températures (au-delà de 27-28 °C).

Les plantes-zèbres ont besoin de lumière indirecte, avec une forte luminosité, mais il faut éviter le soleil direct.

Quand planter la plante-zèbre ?

Commencez sa culture au printemps, pour assurer la floraison estivale.

Comment la planter ?

Cultivez-la dans un pot de bonne dimension (au moins 20 cm de diamètre) sur un lit de cailloux mouillés (billes d'argile par exemple) maintenant une humidité autour de la plante, ou placez-les dans les salles de bains pour essayer de répondre aux besoins d'humidité.

Culture et entretien de l'aphélandra

Culture et entretien de l'aphélandra

Alejandro Bayer Tamayo/CC BY-SA 2.0/Flickr

Fertilisez avec un engrais complet à libération lente durant toute la période de croissance, et arrêtez les apports avant l'entrée dans l'hiver, et ce jusqu'à la fin de l'hiver, quand les journées redeviennent bien lumineuses.

L'arrosage est un peu délicat, car si de trop petites feuilles existent en début d'automne, la plante-zèbre peut être attaquée par le botrytis. En moyenne, la plante a besoin de petites quantités d'eau, avec une fréquence soutenue, plutôt qu'un arrosage profond de temps en temps. En été, elles ont parfois besoin d'être arrosées tous les jours, et n'hésitez pas à mouiller les feuilles aussi souvent que possible avec de l'eau tiède. Pour ce faire, essuyez les feuilles avec un chiffon humide pour les garder brillantes et sans poussière (mais attention, n'utilisez pas de produit lustrant pour les feuilles !).

Aphelandra squarrosa ne nécessite pas de dormance hivernale stricte, mais la plante-zèbre apprécie une période avec un arrosage légèrement réduit, accompagnée d'un léger abaissement des températures, pour la mettre au repos après la floraison.

Ne soyez pas pressé de rempoter.

Bon à savoir : si la floraison ne se produit pas, c'est que la plante manque de lumière ; déplacez-la dans un endroit plus lumineux.

Taille de l'aphélandra

Enlevez les inflorescences après la floraison et pincez le bourgeon terminal pour contrôler la croissance. En supprimant le bourgeon terminal en automne, la reprise printanière donnera de nouvelles feuilles fortes.

Maladies, nuisibles et parasites

La pourriture et des taches sur les feuilles peuvent se produire (c'est souvent un défaut d'arrosage qui amène le botrytis). Si les feuilles semblent s'enrouler, augmentez l'humidité relative autour de la plante.

Le feuillage peut brûler dans des endroits secs ou avec des courants d'air, surtout si l'exposition solaire est trop forte.

Les plantes-zèbres peuvent être sujettes à des attaques de pucerons, cochenilles et mouches blanches.

Multiplication de l'aphélandra

Multiplication de l'aphélandra

Alejandro Bayer Tamayo/CC BY-SA 2.0/Flickr

Le printemps est le moment de la transplantation. La plante-zèbre se propage plus facilement avec des boutures prises au printemps. Les nouvelles pousses qui se sont développées après la coupe des épis floraux sont les plus appropriées pour réaliser des boutures.

Coupez la tige juste en dessous d'un nœud, le lieu où une feuille est attachée à la tige principale. Repiquez les boutures directement avec le substrat « définitif », additionné d'hormones de croissance. Placez les boutures en pot en plastique transparent et utilisez une cloche de verre pour maintenir l'humidité. Les boutures doivent obtenir une lumière indirecte de moyenne intensité. Arrosez lorsque le milieu paraît s'assécher.

Après 3 semaines, vous pouvez retirer la cloche et exposer progressivement les boutures à plus de lumière. Vous devriez voir une nouvelle croissance après environ 6 semaines.

Conseils écologiques

Utilisez de l'eau de pluie pour les arrosages, les plantes-zèbres n'aiment pas le calcaire.

Certains rapports pharmacologiques sur le genre Aphelandra montrent une activité antibactérienne, antifongique et immunomodulatrice. Mais d'autres rapports phytochimiques indiquent la présence d'alcaloïdes, flavonoïdes, isoflavones, des acides hydroxamiques cycliques et leurs glucosides correspondants, pouvant être néfastes. Ainsi, les parties aériennes de la plante sont toxiques si elles sont ingérées, et la manipulation peut provoquer une irritation de la peau ou une réaction allergique.

Attention : Aphelandra squarrosa produit des extraits de dichlorométhane et de méthanol, ce qui la rend cytotoxique et phytotoxique, particulièrement dans l'eau d'un aquaterrarium. Les crevettes et d'autres crustacés peuvent en mourir.

Un peu d'histoire…

L'appellation « plante-zèbre » apporte une certaine ambiguïté car plusieurs plantes portent ce nom commun : la Marantacée Calathea zebrina est également qualifiée de plante-zèbre. Les deux plantes ont un aspect proche pour le feuillage, mais Calathea zebrina a les feuilles rouges en dessous.

Le taxon générique Aphelandra a pour origine grecque apheles qui signifie simple et andros qui signifie l'homme, se référant à la forme en « petit bonhomme » des étamines. Le nom spécifique squarrosa signifie écailleuse, qui peut faire référence à l'apparence de la texture des fleurs.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides