Utricularia

Utricularia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Utriculaire

  • Nom(s) latin(s)

    Utricularia

  • Famille

    Lentibulariacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante carnivore

    Plante de bassin ▶ Hélophytes (pieds dans l'eau) | Amphiphytes (plante de berges)

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Densité

    5 pieds/m²
  • Profondeur (aquatique)

    Moins de 30 cm

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Véranda Serre chaude Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bassin
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière Plante aquatique
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Utricularia appartient à la famille des Lentibulariacées. Originaire de nombreux pays chauds, on le nomme utriculaire.

C'est une plante carnivore, sans racines. Elle possède des feuilles dites 'classiques' qui assurent la photosynthèse, et des feuilles en forme de minuscules outres, souterraines ou sous marines, qui capturent les insectes en les aspirant. Ces feuilles sont de véritables pièges qui se ferment par un clapet et s'ouvrent au contact de poils sensitifs, situés autour du clapet. L'utriculaire est très florifère. Ses très jolies fleurs, jaunes, blanches, roses, rouge-brun ou violettes, peuvent se succéder tout au long de l'année.

Le mode de culture de l'utricularia varie selon les espèces. Une espèce terrestre, non rustique, se cultive en intérieur, en véranda et en serre et s'utilise en pot, en bac ou en terrarium, particulièrement adapté aux plantes carnivores qui redoutent l'air sec. Une espèce aquatique s'utilise en bassin, si elle est robuste ou en aquarium.

Les Utricularia capturent leurs proies en moins d'une milliseconde. Elles effectuent les mouvements les plus rapides du règne végétal.

Note : l'appellation de l'utricularia vient du mot latin « utriculus » signifiant petite outre, faisant référence aux minuscules organes en forme d'outre qui lui servent à capturer ses proies.

Espèces et variétés d'Utricularia

Le genre Utricularia comprend au moins 180 espèces, aquatiques, semi-aquatiques, épiphytes ou terrestres. C'est le genre de plantes carnivores le plus important. La majorité des espèces sont aquatiques.

Le tableau ci-dessous présente des espèces d'utriculaire, réparties en deux types – terrestre et aquatique – intéressantes pour leurs fleurs et dont les soins à apporter peuvent différer.

Terrestre ou épiphyte

Utricularia arenaria

Utricularia  Utricularia arenaria
  • Feuilles et fleurs : Feuilles ovales avec la pointe située à la base (obovales), 5 mm de long, vert clair. Petites fleurs mauves, avec un éperon proéminent, plutôt abondantes.
  • Soins : Exposition au soleil, ou sous éclairage artificiel. Température entre 15 °C et 35 °C tout au long de l'année.
  • Qualités : Originaire d'Afrique, d'Inde et de Madagascar. Espèce auto-fertile dont les graines ont tendance à se propager dans les cultures voisines. Espèce terrestre.

Utricularia calycifida

Terrestre ou épiphyte Utricularia calycifida
  • Feuilles et fleurs : Feuilles de 2 cm, en forme de raquette, vertes, avec des veines pourpres. Très jolies petites fleurs mauves, dont la floraison dure longtemps, mais n'est pas très productive.
  • Soins : Exposition à l'ombre, car l'espèce est sensible au soleil. Température supérieure à 18 °C en hiver. Demande plus d'attention et nécessite un substrat avec beaucoup de sable. Ne pas laisser d'eau stagner dans la soucoupe.
  • Qualités : Originaire du nord de l'Amérique du Sud. Espèce assez délicate, terrestre ou épiphyte. Sa croissance est assez lente.

Utricularia humboldtii

Terrestre ou épiphyte Utricularia humboldtii
  • Feuilles et fleurs : Feuilles droites et raides, pouvant atteindre 25 cm. Très belles et grandes fleurs violettes, sur une hampe florale atteignant 0,45 m.
  • Soins : Exposition à une forte lumière. L'espèce a besoin de fraîcheur. Température entre 5 et 15 °C en hiver et non supérieure à 25 °C en été. Demande un substrat très aéré à base de sphaigne ou de polystyrène. Laisser les racines tremper dans l'eau.
  • Qualités : Originaire du Venezuela. Espèce épiphyte, de grande taille, assez irrégulière dans sa floraison. Elle produit beaucoup de stolons, qui forment naturellement de nouvelles plantules.

Utricularia livida

 Utricularia livida
  • Feuilles et fleurs : Feuilles oblongues, de 1 à 3 cm de large, vert clair. Nombreuses petites fleurs blanches et mauves, avec des taches jaunes sur le devant. La variété 'Durban' a des feuilles en coin (cunéiformes) et des fleurs plus grandes, plus rares, lilas uni.
  • Soins : Exposition à une forte lumière, mais sans soleil brûlant. Température devant toujours être supérieure à 8 °C en hiver. Demande un petit pot pour bien fleurir.
  • Qualités : Originaire d'Afrique tropicale. Attention au soleil intense qui décolore les couleurs de l'espèce et la rende uniformément blanche. Espèce terrestre.

Utricularia sandersonii

 Utricularia sandersonii
  • Feuilles et fleurs : Nombreuses feuilles, de 5 mm de longueur, vert clair. Très nombreuses petites fleurs blanches, avec des veines bleu clair, dont la floraison se renouvelle quasiment toute l'année.
  • Soins : L'espèce craint beaucoup le gel. Il faut la maintenir en hiver entre 8 et 15 °C. Demande un petit pot pour bien fleurir.
  • Qualités : Originaire d'Afrique du Sud. L'espèce parfaite pour les débutants. Espèce terrestre qui se propage rapidement, qu'il faut éviter de mélanger à d'autres plantes, car celles-ci seraient vite étouffées.

Aquatique

Utriculaire d'Australie (Utricularia australis ou major ou neglecta)

Utriculaire d'Australie ( Utricularia australis  ou  major  ou  neglecta )
  • Feuilles et fleurs : Rameaux de 1,50 m de longueur, couverts de feuilles de 1 à 2 cm qui sont divisées en lanières fines. Feuillage caduc. Fleurs jaune vif, de forme cylindrique, qui apparaissent à la fin de l'été.
  • Soins : Exposition au soleil. L'espèce ne craint pas le gel et résiste jusqu'à -15 °C. En période de froid, elle se replie en boule et coule au fond de l'eau pour se protéger. Ensuite elle refait surface lorsque la température lui est favorable.
  • Qualités : Originaire d'Australie, d'Asie, d'Afrique et d'Europe. Espèce facile à cultiver, en aquarium ou en bassin extérieur. Sa croissance est rapide.

Utriculaire à bosses (Utricularia gibba)

Utriculaire à bosses ( Utricularia gibba )
  • Feuilles et fleurs : Feuilles très fines et allongées. Nombreuses et minuscules fleurs jaunes, qui fleurissent mieux avec un faible niveau d'eau.
  • Soins : S'adapte à toutes les expositions. L'espèce craint le gel. Demande un faible volume d'eau. Il est donc préférable d'utiliser de petits contenants.
  • Qualités : L'espèce se trouve partout. Elle peut pousser dans la vase ou la tourbe humide.

Utricularia inflata

 Utricularia inflata
  • Feuilles et fleurs : Rameaux de 1 m et plus de longueur, feuilles de 2 cm à 10 cm. Feuillage caduc. Fleurs jaunes, de 10 cm à 20 cm de hauteur, sur des tiges florales qui sont dotées de flotteurs.
  • Soins : Exposition au soleil. L'espèce ne craint pas le gel et résiste jusqu'à -15 °C.
  • Qualités : Originaire d'Amérique du Nord. L'espèce peut aussi être cultivée en bassin extérieur, en tourbière ou en serre froide.

Utricularia pupurea

 Utricularia pupurea
  • Feuilles et fleurs : Rameaux de 0,60 m de longueur, feuilles de 4 cm. Feuillage caduc. Très jolies petites fleurs roses.
  • Soins : Exposition au soleil. L'espèce ne craint pas le gel et résiste jusqu'à -15 °C.
  • Qualités : Originaire d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Antilles. L'espèce peut aussi être cultivée en bassin extérieur.

Utriculaire vulgaire ou commune (Utricularia vulgaris)

Utriculaire vulgaire ou commune (  Utricularia vulgaris  )
  • Feuilles et fleurs : Tiges de 1 m de longueur. Feuillage semi-persistant.
  • Soins : Exposition au soleil. Ne craint pas le gel.
  • Qualités : Espèce présente dans les marais d'Europe. En bassin extérieur ou en aquarium.

Semis et plantation d'Utricularia

Semis et plantation d'<em>Utricularia</em>

Stefan.iefnaer/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où la planter ?

L'utriculaire terrestre apprécie les sols saturés d'eau mais néanmoins légers. Il a donc besoin de mélanges composés de 50 % de tourbe blonde, 25 % de sable non calcaire et 25 % de perlite ou de vermiculite ou encore de polystyrène.

Elle aime le soleil (attention toutefois au soleil brûlant de l'après-midi qui cuit les feuilles) et la lumière. Il redoute l'air sec. Placez idéalement votre pot à une vingtaine de centimètres d'une fenêtre orientée à l'ouest. Maintenez l'atmosphère humide.

Les utriculaires aquatiques se plantent généralement sous 20 à 40 cm d'eau et au soleil.

Quand planter l'utriculaire ?

Plantez ou rempotez l'utricularia de préférence au printemps.

Comment la planter en pot ?

Choisissez des pots larges et profonds qui donneront plus de surface d'évaporation à la plante et lui apporteront plus d'humidité ambiante. Préférez des pots en plastique avec soucoupe ou des bacs à réserve d'eau.

Préparez le mélange adapté et remplissez le pot. Placez les plants bien au centre. Humidifiez bien le substrat et placez le pot aux endroits recommandés.

Bon à savoir : placez votre pot à l'abri des courants d'air, afin d'éviter un dessèchement trop rapide.

Comment planter Utricularia en terrarium ?

Le terrarium est un espace clos qui crée une atmosphère bénéfique à la plante. Utilisez une bonbonne, un bocal ou un aquarium recyclé.

  • Préparez un substrat humifère et granuleux dont vous tapisserez le fond. Ajoutez une couche de 2 cm de graviers fins.
  • Humidifiez le substrat avec un vaporisateur. Fermez et vérifiez que les parois ne ruissellent pas. Aérez si c'est le cas et attendez que celles-ci soient à peine humides pour y installer vos plantes. Faites des creux avec une cuillère et placez vos plantes.
  • Pensez à éclairer artificiellement le terrarium.

Comment planter l'utriculaire en bassin ?

Immergez quelques touffes sous l'eau, l'utriculaire trouvera sa place toute seule. Il est possible de la lester légèrement afin de la « fixer » à un endroit précis du bassin.

Comment la planter en aquarium ?

Il est conseillé de préparer l'aquarium un moment avant d'y installer les plantes.

  • Disposez une couche épaisse de 10 cm environ de tourbe blonde. Ajoutez une couche de graviers, non calcaires.
  • Remplissez d'eau douce (eau de pluie ou eau déminéralisée) et attendez au minimum 2 semaines avant d'installer les plantes. L'eau devient jaune pâle avec le temps.
  • Enlevez si nécessaire les morceaux de tourbe présents dans l'eau.
  • Immergez les plantes en les disposant à votre convenance.
  • Pensez à vérifier le pH qui doit se maintenir à 5,5 ou 6 et supprimez les algues dès leur formation.

Conseil : placez d'autres plantes aquatiques avec l'utriculaire pour équilibrer le milieu.

Culture et entretien d'Utricularia

Culture et entretien d'<em>Utricularia</em>

Rkitko/CC BY 2.0/Wikimedia

Il est également important de ne pas utiliser d'eau calcaire pour arroser l'utriculaire. Comme pour toutes les plantes carnivores, utilisez de l'eau de pluie, de l'eau déminéralisée ou votre eau du robinet, si elle est naturellement douce.

Arrosez fréquemment du mois de mars au mois de septembre, de façon à maintenir le substrat bien humide. Vous pouvez même laisser de l'eau dans la soucoupe sur 2 à 3 cm. Maintenez la jauge au ¼ pour les bacs à réserve d'eau. En hiver, maintenez uniquement le substrat humide. Méfiez-vous du chauffage.

Sortez vos pots à l'extérieur (jardin, balcon, terrasse, rebord de fenêtre), au soleil, lorsque la saison devient douce.

En hiver, placez une cloche de verre sur votre plante, afin de lui apporter une hygrométrie plus élevée. Maintenez une atmosphère humide, en posant vos pots sur un large plateau recouvert de billes d'agile ou de roche volcanique imbibées d'eau.

Rempotez votre Utricularia tous les 3 ou 4 ans, au printemps.

Taille de l'utriculaire

Il n'est pas nécessaire de tailler l'Utricularia ; cela évite de l'affaiblir.

Éliminez si nécessaire les parties fanées et mortes de la plante, afin d'éviter toute moisissure.

Maladies, nuisibles et parasites

L'utriculaire peut attirer les collemboles, minuscules insectes blancs, qui se regroupent à la surface du substrat. Ne les supprimez pas, ils ne sont pas nuisibles à la plante et peuvent lui servir au contraire de nourriture.

Principalement en hiver, la plante peut souffrir du développement de champignons (le botrytis cinerea) si l'air est trop saturé, trop humide et la lumière insuffisante. Il se manifeste en recouvrant la plante d'un duvet gris. Par prévention, pensez à bien aérer. Si la plante est atteinte, utilisez avec précaution un fongicide adapté.

Multiplication d'Utricularia

Multiplication d'<em>Utricularia</em>

Denis Barthel/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

L'utriculaire se multiplie facilement par division, au printemps et en été. C'est la méthode la plus favorable pour ce type de plantes carnivores.

Division de la motte

Ce procédé est adapté aux espèces terrestres ou épiphytes :

  • Coupez à l'aide d'un couteau propre et tranchant une partie de la motte de la plante cultivée. Prélevez au moins un carré de 2 cm de côté.
  • Préparez un pot rempli du substrat de culture adapté (50 % de tourbe blonde, 25 % de sable non calcaire et 25 % de perlite ou de vermiculite ou encore de polystyrène).
  • Placez bien au centre le morceau prélevé.
  • Humidifiez le substrat et cultivez normalement.
  • Le nouveau plant s'installera très rapidement et s'épanouira dans le pot.

Division de la tige

Ce procédé adapté aux espèces aquatiques :

  • Coupez à l'aide d'un couteau propre et tranchant un morceau de tige en pleine croissance, d'au moins 2 cm à 3 cm de long.
  • Préparez un aquarium ou un petit bac, selon la méthode préconisée.
  • Placez-y la tige prélevée.
  • Laissez la tige s'épanouir et s'installer dans son nouveau milieu.

Conseils écologiques

Ne vaporisez pas d'eau sur l'utricularia et ne faites pas d'apport d'engrais.

Ne nourrissez pas votre plante avec des insectes ou de la viande. La plante se nourrit à sa convenance et n'a surtout pas besoin d'être gavée. Cela la fragilise et l'épuise.

Réunissez plusieurs utriculaires ou associez-les à d'autres plantes aquatiques par exemple ; cela favorisera leur épanouissement et leur résistance.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides