Melianthus

Melianthus en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Mélianthe

  • Nom(s) latin(s)

    Melianthus

  • Famille

    Mélianthacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    2 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La mélianthe (Melianthus) est un sous-arbrisseau de 1,50 à 2 m de haut à feuillage très original. La plante est originaire d'Afrique du Sud. On la trouve chez les pépiniéristes spécialisés, et parfois dans les jardineries des régions sud et bord de mer. Mais elle est souvent proposée également dans les catalogues de plantes vivaces, car la partie aérienne disparaît quand l'hiver est trop froid. Elle repousse ensuite au printemps, comme une plante vivace, si l'on a pensé à protéger la souche du froid.

Le port de l'arbuste est dressé avec d'amples tiges qui retombent sous le poids de l'imposant feuillage. Quand elles sont âgées, elles s'affaissent complètement au sol. L'envergure totale de la plante (3 m) dépasse alors sa hauteur. Le feuillage est coriace, persistant et découpé en longues folioles au bord denté. Sa particularité est de dégager une odeur très particulière quand on le froisse, ressemblant à la cacahuète mais considérée comme désagréable par beaucoup de gens.

Bon à savoir : le feuillage de la mélianthe ainsi que toutes les parties de la plante, en dehors peut-être du nectar, sont toxiques quand on les ingère. Il faut donc empêcher les jeunes enfants de jouer avec les feuilles et les fleurs.

La mélianthe (Melianthus) préfère les climats doux comme dans son milieu d'origine, sous nos climats elle reste sensible au gel. Elle supporte malgré tout sur de très courtes périodes des gels allant jusqu'à -7 °C mais les tiges se flétrissent vite si le froid persiste. La croissance de l'arbuste est rapide, ce qui est un avantage quand le froid abîme le feuillage. La plante produira des tiges qui atteindront une belle hauteur dès la saison suivante.

La plante est mellifère, elle surprend par ses spectaculaires hampes florales qui émergent du feuillage et le dépassent largement. Chaque tige porte un épi en partie terminale, de couleur rouge foncé. Ces hampes florales poussent en début de printemps, s'épanouissent en milieu de saison et durent jusqu'en été.

L'aspect exotique de la mélianthe (Melianthus) s'accorde avec les jardins du sud. Elle résiste d'ailleurs bien à la sécheresse et aux embruns, donc peut aussi s'inviter dans les jardins de bord de mer.

Au soleil ou dans une légère mi-ombre, elle s'associe avec des plantes vivaces d'allure légère, des annuelles vigoureuses et altières ou des arbustes de diverses hauteurs. Mais comme son port est assez évasé, voire dégingandé, elle sera mieux mise en valeur avec des arbustes taillés en topiaires géométriques, ou en haies basses. Il faut d'ailleurs prévoir assez d'espace pour que la mélianthe se développe sans étouffer ses voisines. Des vivaces à floraison rose se marient bien avec la teinte de sa hampe florale qui tient longtemps.

Note : on emploie indifféremment le genre masculin ou le genre féminin pour le nom vernaculaire de la plante. On peut donc trouver « le » ou « la » mélianthe dans les répertoires.

Espèces et variétés de Melianthus

Deux espèces se trouvent principalement dans le commerce, Melianthus major la plus commune, et Melianthus comosus. Il y a peu de différence entre ces deux espèces.

Melianthus comosus

Melianthus comosus
  • Port et taille : Port étalé sur 2 m de haut et de large.
  • Floraison : Fleurs apparaissant en avril dans les régions douces, bien épanouies en début d'été.
  • Végétation : Feuillage vert sombre persistant.
  • Qualités : Feuillage décoratif et floraison attractive, d'allure originale et exotique.

Melianthus major

Melianthus major
  • Port et taille : Port étalé sur 2,50 m de haut et 3 m de large.
  • Floraison : Grandes hampes florales au printemps, rouge clair puis rouge lie de vin et fanant pourpré en été.
  • Végétation : Feuillage persistant vert à reflets métalliques bleutés sous le soleil.
  • Qualités : Plante spectaculaire à mettre en valeur autant pour son feuillage décoratif que pour sa floraison.

Plantation de Melianthus

Plantation de <em>Melianthus</em>

BotBln/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où la planter ?

Un emplacement ensoleillé permet une belle floraison. La plante accepte une légère mi-ombre.

Elle pousse en tous sols tant qu'ils sont bien drainés. Elle résiste bien à la sécheresse en sol sableux, ce qui peut la destiner à des jardins secs de bord de mer.

Quand planter Melianthus ?

La plantation de printemps est recommandée pour profiter de la plante pendant les meilleurs mois de l'année car elle n'aime pas les températures trop froides en hiver.

Comment la planter ?

Arrosez la plante dans son conteneur et laissez l'eau s'égoutter avant de dépoter.

Creusez un trou deux fois plus grand que la motte, dépotez, positionnez la motte dans le trou et rebouchez les interstices. Tassez légèrement et arrosez.

Culture et entretien de Melianthus

Culture et entretien de <em>Melianthus</em>

FarOutFlora/CC BY 2.0/Flickr

Arrosez à la plantation, et pendant la reprise quand il fait sec. Quand la plante est bien installée, elle peut se suffire de l'apport d'eau des pluies. Cependant, un arrosage est le bienvenu en période sèche.

L'apport d'engrais est inutile.

Protégez la souche et la ramure en fin d'automne si besoin. Dans les régions où l'hiver est assez froid, rabattez les tiges au sol et couvrez la souche avec un épais paillis de feuilles sèches. La plante se comportera comme une vivace.

Taille de Melianthus

Tous les 3 ans, on peut rabattre la plante assez court pour qu'elle reste plus compacte avec des tiges dressées. Cette taille de régénération s'effectue une fois la floraison terminée, pour pouvoir profiter de cette dernière et laisser aux tiges le temps de repousser avant l'hiver.

On peut aussi attendre la fin d'automne pour couper, protéger la souche avec un bon paillis et la laisser repousser au printemps. La floraison sera dans ce cas beaucoup moins développée.

Maladies, nuisibles et parasites

Pas d'attaques de parasites ni de maladies particulières.

Multiplication de Melianthus

Multiplication de <em>Melianthus</em>

Stan Shebs/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Le bouturage de tiges s'effectue en fin d'été.

Prélevez en partie terminale des tronçons de tiges aoûtées. Enfoncez-les dans un terreau de bouturage et placez dans un endroit abrité du froid et du soleil direct. Arrosez régulièrement.

Conseils écologiques

Il vaut mieux cultiver le Melianthus dans les régions du sud, ou dans un endroit bien protégé du gel, de façon à le laisser se développer harmonieusement. C'est la meilleure façon aussi de profiter de sa floraison spectaculaire. Quand la plante est rabattue chaque année, elle est beaucoup moins haute.

Un peu d'histoire…

La grande mélianthe (Melianthus major) dite autrefois « pimprenelle d'Afrique », a été introduite en 1672 en Europe. Son nom signifie miel de fleur. Les fleurs produisent en effet un nectar noir épais et abondant qui se concentre au cœur de chaque calice puis tombe sur les feuilles.

Dans son milieu d'origine en Afrique australe, la mélianthe est considérée comme une plante médicinale employée pour soulager les plaies grâce aux vertus anti-bactériennes des feuilles.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides