Disa

Disa en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Disa

  • Nom(s) latin(s)

    Disa

  • Famille

    Orchidacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Difficile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Chambre Véranda
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les Disa ont commencé à être cultivées et hybridées vers la fin du XIXe siècle avec beaucoup de succès. Par suite, ces plantes ont pratiquement disparu des collections. Ce n'est qu'assez récemment, vers la fin du XXe siècle, qu'elles ont été remises à l'honneur, notamment par les horticulteurs sud-africains, créateurs de nombreux hybrides. Aujourd'hui, quelque 200 espèces sont connues. La plupart sont originaires d'Afrique du Sud et d'Afrique tropicale. On compte cependant quatre espèces à Madagascar. Il existe, certes, des espèces de Disa préférant un climat chaud, mais presque toutes les espèces cultivées, dont la plus célèbre le Disa uniflora, se plaisent en serre froide.

Prévoyez une serre spécialisée pour la culture des Disa africaine, dans laquelle, l'hiver, le mercure ne descendra pas sous les 8-10 °C la nuit, et où les fleurs pourront se gorger de soleil, d'air frais et de lumière. Leur croissance est rapide et elles se propagent aisément. Toutefois, sujettes à la pourriture, ces plantes meurent si elles ne reçoivent pas le juste équilibre de lumière, de chaleur et d'eau.

Les Disa sont des plantes terrestres. Leur structure rappelle beaucoup celle des orchidées européennes. Elles possèdent un tubercule souterrain muni de racines, à partir duquel se forment une rosette de feuilles et la hampe florale. Après la floraison, un ou plusieurs autres tubercules sont initiés près de l'ancien. De plus, des stolons peuvent apparaître à la base de la rosette, à partir de laquelle se différencieront de jeunes plantules susceptibles de fleurir quelques années plus tard. Ces dispositions constituent autant de possibilités de multiplier ces plantes de façon simple.

Attention : si la multiplication simple et facile par division au moment du rempotage, et que les Disa peuvent être reproduites par semis sur tourbe ou sphagnum, elles ont une réputation justifiée d'être des plantes de culture difficile.

Espèces et variétés de Disa

Disa botaniques

Disa uniflora

Disa botaniques Disa uniflora
  • Origine : Afrique du Sud.
  • Fleurs, hampe florale : Fleurs rouge-orange. Bractées acuminées de 1 à 3 fleurs. Floraison estivale (ou fin de printemps).
  • Feuillage : Serre spécialisée, avec un hiver au cours duquel le thermomètre ne descend pas en dessous de 8-10 °C la nuit, mais avec beaucoup de soleil et d'air frais.

Plantation de Disa

Plantation de <em>Disa</em>

Pic Trans/CC BY 2.0/Wikimedia

Où la planter ?

Les Disa ont grand besoin d'une vive lumière, indispensable à la formation de plantes robustes et de fleurs de couleurs vives. Ils peuvent donc être cultivés en plein soleil, à condition toutefois d'être ombrés durant les heures les plus chaudes de la journée.

En climat tempéré, il est possible de la cultiver sous abri, directement à l'extérieur, à condition toutefois que la température ne soit jamais inférieure à 0 °C. Une serre froide, munie d'un système de Cooling assurant à la fois une ventilation d'excellente qualité, de la fraîcheur et une forte luminosité, permet de procurer aux Disa des conditions très favorables.

Quand planter Disa ?

Privilégiez une plantation printanière ou automnale.

Comment la planter ?

Dans leur milieu naturel, les Disa croissent en sol très aéré, bien drainé, qui garde toujours l'humidité et présente un pH acide.

En culture, ces conditions sont reproduites avec les substrats suivants :

  • un mélange de tourbe (2 parts) et de perlite ou de vermiculite (1 part) ;
  • ou du sable de rivière, lavé et pur.

L'utilisation de sable dans le substrat exige de laisser le pot reposer directement sur une couche de sable afin de permettre (par capillarité) le meilleur drainage possible.

Culture et entretien de Disa

Culture et entretien de <em>Disa</em>

Orchi/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

La qualité de l'eau est essentielle pour la culture des Disa. Elle doit être dépourvue de toute trace de chlore et être le moins calcaire possible. Elle peut être légèrement acide. Une eau oxalique peut donc fort bien convenir, à défaut d'eau de pluie.

Les Disa doivent bénéficier d'une humidité constante, mais sans que le substrat soit détrempé. II faudra donc espacer suffisamment les arrosages afin d'obtenir un ressuyage correct. L'arrosage doit toujours être très matinal.

Une fertilisation hebdomadaire en été et mensuelle en hiver à raison d'une demi-dose d'un engrais de type équilibré en NPK convient bien.

Les Disa peuvent être rempotés tous les ans, au début du printemps. Le meilleur contenant est un pot de terre cuite (non vernissée) dont l'évaporation de surface permet d'obtenir un abaissement de température du substrat et donc des racines, ce qui est un gage de succès majeur pour la culture de ces plantes.

Maladies, nuisibles et parasites

Un mauvais drainage, outre les autres conditions essentielles de leur culture, est le pire ennemi des Disa.

Récolte

Seules les graines, issues de gousses après fructification, sont à récolter pour une culture de semis.

Multiplication de Disa

Multiplication de <em>Disa</em>

Andrew massyn~commonswiki/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

La multiplication se fait par division, au moment du rempotage, des rosettes et/ou des tubercules.

Le semis est aussi pratiqué, fait rare dans le monde des orchidées. Les graines de Disa peuvent être simplement semées sur de la sphaigne ou de la tourbe, avec un taux de réussite extraordinaire.

Conseils écologiques

La qualité de l'eau est importante, l'eau de pluie convient alors parfaitement : l'emploi d'un récupérateur d'eau de pluie est bienvenu.

Un peu d'histoire…

Petrus Jonas Bergius a décrit et nommé le genre pour la première fois en 1767 dans sa Monographie sur la flore du cap de Bonne-Espérance. L'origine du nom pourrait provenir du mot latin Dis, c'est-à-dire « riche », par allusion à la beauté de sa fleur.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides