Dionée

Dionée en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Dionée, Attrape-mouches

  • Nom(s) latin(s)

    Dionaea

  • Famille

    Droséracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante carnivore

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    5 à 9 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Dionaea appartient à la famille des Droséracées. Il est originaire d'Amérique du Nord (Caroline du Nord et du sud). On le nomme couramment dionée ou attrape-mouches.

La dionée est une plante carnivore, vivace, rhizomateuse, aux racines peu nombreuses. Elle peut atteindre 0,25 m de hauteur et 0,20 à 0,30 m de diamètre. Ses feuilles de 10 cm de longueur, disposées en rosette, sont dressées ou couchées. Elles sont très élaborées : le pétiole est large, c'est lui qui assure la photosynthèse. Le limbe, en forme de mâchoires, sert de piège. Deux lobes sont reliés par une épaisse nervure centrale. Des poils sensibles disposés en haut des lobes donnent le signal de fermeture des mâchoires. Des dents, longues et rigides, alignées en peigne, se rejoignent à la fermeture pour créer un piège. Lorsqu'une proie est capturée, la feuille forme une capsule dans laquelle s'écoulent des sucs digestifs. Au bout de quelques jours ou de plusieurs semaines selon la taille de l'insecte, les lobes s'ouvrent, la proie a été vidée de toute substance. Il ne reste plus que son enveloppe qui partira avec le vent ou la pluie, si la plante est dehors.

La plante fleurit entre avril et juin ; ses fleurs blanches (entre 3 et 10) de 2 cm de diamètre apparaissent en ombelle le long d'une hampe florale pouvant atteindre 0,40 m de hauteur. Celles-ci donnent des graines noires et brillantes. La floraison de la dionée n'est pas très décorative, mais elle est signe de la bonne santé de la plante.

La plante, adaptée aux climats tempérés, se cultive de préférence en extérieur avec une protection en hiver, en tourbière ou en pot. Elle peut se cultiver en intérieur, en serre et véranda fraîches, et s'utilise en pots ou récipients de verre.

La dionée capte ses proies à une allure variant d'1/30e de seconde à 3 secondes. Attention à ne pas stimuler inutilement les mâchoires de la feuille, car celle-ci meurt après trois fermetures. Les pièges de la dionée disparaissent en hiver lorsque les feuilles tombent. Ils reprennent au printemps avec le nouveau feuillage.

Note : Dionea ou dionée est une déesse archaïque de la mythologie grecque, épouse de Zeus (avant que celui-ci ne soit associé à Héra dans les mythes) et mère d'Aphrodite.

Espèces et variétés de Dionaea

Le genre Dionaea ne comprend qu'une seule espèce.

Dionée, attrape-mouches de Vénus, gobe-mouches (Dionaea muscipula)

Dionée, attrape-mouches de Vénus, gobe-mouches (Dionaea muscipula)
  • Nom commun : Espèce type
  • Fleurs et Feuillage : Fleurs blanches qui fleurissent d'avril à juin. Feuilles crème au soleil ou vertes à l'ombre. Disposées en rosette, elles ont un renflement et une partie plate, des dents très longues et rigides rapprochées en peigne, des glandes digestives rouges au centre et 3 grands poils très sensibles.
  • Culture : Exposition au soleil et à la lumière toute l'année. Résiste à -12 °C en tourbière extérieure, dans des climats tempérés. Culture en pot et en récipients de verre.
Dionée, attrape-mouches de Vénus, gobe-mouches (Dionaea muscipula)
  • Nom commun : 'Akai ryu'
  • Fleurs et Feuillage : D'un superbe rouge.
  • Culture : Comme l'espèce type.
Dionée 'Giant'
  • Nom commun : 'Giant'
  • Fleurs et Feuillage : Très grande.
  • Culture : Comme l'espèce type.
Dionée, attrape-mouches de Vénus, gobe-mouches (Dionaea muscipula)
  • Nom commun : 'Shark teeth'
  • Fleurs et Feuillage : Dents de requin.
  • Culture : Comme l'espèce type.
Dionée 'Red piranha'
  • Nom commun : 'Red piranha'
  • Fleurs et Feuillage : D'un rouge piranha.
  • Culture : Comme l'espèce type.
Dionée, attrape-mouches de Vénus, gobe-mouches (Dionaea muscipula)
  • Nom commun : 'All green'
  • Fleurs et Feuillage : Totalement verte.
  • Culture : Comme l'espèce type.
Dionée 'Bristle Tooth'
  • Nom commun : 'Bristle Tooth'
  • Fleurs et Feuillage : Majoritairement rose-rouge.
  • Culture : Comme l'espèce type.

Semis et plantation de la dionée

Semis et plantation de la dionée

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Où la planter ?

La dionée aime les sols pauvres et acides, surtout non calcaires pour ses racines. Elle besoin d'un mélange composé de tourbe blonde et de sable ou de terre de bruyère et de tourbe de sphaigne, auquel on peut ajouter de la poussière de charbon de bois. Ajoutez des éléments drainants (billes d'argile, perlite, vermiculite).

Elle apprécie le soleil qui colore son feuillage. Gardez-la à une température de 18 à 27 °C en été et de 1 à 8 °C en hiver.

Placez votre pot derrière une fenêtre à température ambiante, si sa culture est intérieure. En hiver, donnez-lui de la fraîcheur pour son repos.

Quand planter Dionaea ?

Agissez de préférence en mars et avril.

Comment la planter ?

Choisissez des pots de préférence en plastique, grands et percés au fond, avec des soucoupes ou bien des récipients en verre dotés d'un couvercle.

Préparez le mélange adapté et remplissez le pot. Creusez et placez au centre le plant. Humidifiez bien le substrat et placez le pot aux endroits recommandés.

Conseil : si vous utilisez des récipients en verre couverts, pensez à ouvrir de temps en temps, afin de faire circuler l'air et de le renouveler.

Culture et entretien de Dionaea

Culture et entretien de <em>Dionaea</em>

Llez/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Avec de bonnes conditions de culture, la dionée vit longtemps.

Adaptez l'arrosage en fonction des saisons. Du printemps à l'automne, donnez régulièrement de l'eau à la plante pour maintenir le substrat très humide et gardez la soucoupe sous le pot remplie d'eau. En hiver, laissez la plante se reposer pour qu'elle vive plus longtemps ; maintenez le substrat très légèrement humide.

Utilisez de l'eau déminéralisée ou de l'eau de pluie.

En hiver, protégez les pots placés en extérieur avec un papier à bulles, recouvrez d'une cloche en plastique ou d'un voile adapté et enlevez les soucoupes. Hivernez les pots d'intérieur en les plaçant à une température au maximum de 10 °C, sans leur soucoupe.

Rempotez tous les 2 ans à 3 ans fin mars-début avril les sujets dont le substrat est abîmé.

Taille de la dionée

Contentez-vous de couper la tête de la hampe florale, afin qu'elle ne dépasse pas 10 cm environ, si vous souhaitez stimuler la croissance de votre plante.

Éliminez au fur et à mesure les feuilles entièrement noires de votre plante, car cela signifie qu'elles sont mortes. Il suffit de les tirer délicatement et si elles sont bien mortes, elles se détacheront facilement. N'insistez pas si elles résistent, car cela blesserait la plante.

Maladies, nuisibles et parasites

Si l'atmosphère est trop sèche, la dionée dépérit. Il faut intensifier l'humidité ambiante et l'arrosage du substrat.

La dionée peut subir l'invasion de pucerons qui sucent la sève au cœur de la rosette. S'ils sont peu nombreux, enlevez-les à l'aide d'un coton-tige. Sinon, immergez entièrement la plante dans de l'eau pendant 24 h ou utilisez un anti-pucerons biologique systémique.

Les cochenilles à carapaces ou les cochenilles farineuses peuvent sévir. Pour éliminer les premières, utilisez un coton-tige imbibé d'alcool à 70° si elles sont peu nombreuses et grattez les parties atteintes. Sinon pulvérisez de l'eau savonneuse (eau + savon noir). Pour les secondes, coupez les parties atteintes et détruisez-les.

En cas d'attaque d'araignées rouges, douchez la plante ou pulvérisez un produit à base de dicofol.

En hiver notamment, la dionée peut souffrir du développement de champignons comme le Botrytis cinerea, lorsque l'air est saturé, trop humide et la lumière insuffisante. La plante est recouverte de duvet gris. Il faut aérer préventivement. Si la plante est atteinte, utilisez avec précaution un fongicide adapté.

Multiplication de Dionaea

Multiplication de <em>Dionaea</em>

Miguel Checa/CC BY ND 2.0/Flickr

Dionaea se multiplie par semis, mais plus facilement par bouturage et par division.

Semis

Procédez au printemps ou à l'automne :

  • Préparez soit un récipient d'eau tiède et placez une éponge propre à l'intérieur. Semez les graines sur l'éponge et recouvrez avec un couvercle.
  • Ou bien préparez une caissette à semis remplie d'un mélange de sphaigne et de sable avec des éléments drainants. Semez les graines et recouvrez d'une fine couche de tourbe de sphaigne. Humidifiez légèrement, sans détremper le substrat. Couvrez avec une feuille de plastique transparent ou une plaque en verre.
  • Placez vos contenants dans un endroit très lumineux (et bien humide, si vous utilisez une caissette).
  • Après au moins 4 semaines, les graines germent et des plantules apparaissent.
  • Au bout de 1 mois à 3 mois, vous pourrez manipuler les plantules endurcies.
  • Préparez des pots remplis du mélange adapté et repiquez les plantules dans les pots et cultivez normalement.

Note : les plants ne seront adultes qu'au bout de 4 ans à 5 ans.

Bouturage de feuilles

Procédez en mars ou avril, au moment du rempotage de la plante :

  • Une fois que vous avez dépoté votre plante mère, prélevez une belle feuille, en la coupant le plus près possible de la base. Il suffit de tirer la feuille vers le bas pour qu'elle se détache.
  • Enduisez la partie coupée d'un peu d'hormone de bouturage, si vous le souhaitez.
  • Préparez un pot rempli de substrat adapté et placez-y la feuille à plat en la maintenant par un fil de fer. Vérifiez que la base de la feuille est bien enterrée sur plusieurs millimètres.
  • Placez le pot dans une atmosphère humide. Après plusieurs semaines, de très petites feuilles apparaissent à l'extrémité.
  • Attendez que le plant atteigne au moins 2 cm avant de le repiquer dans un pot et de le cultiver normalement.

Division de la motte

Procédez de préférence au printemps au moment du rempotage de la plante, sinon en été :

  • Coupez à l'aide d'un couteau propre une partie de la motte de la plante cultivée. Prélevez au moins un carré de 2 cm de côté.
  • Préparez un pot rempli du mélange adapté et placez bien au centre le morceau prélevé.
  • Humidifiez le substrat et cultivez normalement.
  • Le nouveau plant s'installera rapidement et s'épanouira dans le pot.

Conseils écologiques

Ne nourrissez surtout pas la plante avec des proies trop grosses qui font noircir et mourir la feuille. Il faut de préférence laisser la plante piéger elle-même ses proies. Si elle n'attrape pas assez d'insectes en intérieur, présentez une mouche à l'aide d'une pince à épiler devant les lobes et les poils sensitifs.

Regroupez plusieurs pieds afin d'obtenir un bel ensemble.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides