Clusia

Clusia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Clusier

  • Nom(s) latin(s)

    Clusia

  • Famille

    Clusiacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 5 m
  • Largeur à maturité

    0,80 à 1 m en pot

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre chaude Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'aspect du Clusia rappelle celui du caoutchouc (Ficus elastica) très utilisé dans les intérieurs depuis les années 60. Mais ses feuilles sont larges et arrondies au bout et plus effilées vers le pétiole, ce qui fait une différence majeure avec la forme des feuilles du caoutchouc.

Au naturel, la plante devient un grand arbuste ou un arbre de 20 à 30 m de haut. Mais elle commence souvent par pousser en épiphyte, c'est-à-dire à germer au creux des branches d'un autre arbre puis ses racines descendent vers le sol et finissent par s'enraciner et produire une pousse qui part du sol.

Cultivé en pot pour l'agrément de nos intérieurs, le clusier (Clusia) se développe sur 1,50 à 2 m de haut, parfois davantage quand il pousse en serre. Ses tiges sont élancées et multiples, bien garnies de feuilles depuis la base. Ces tiges finissent par former des petits troncs qui se dénudent au fur et à mesure de la croissance de l'arbuste. Cette croissance est assez lente dans les conditions de culture offertes aux plantes en pot.

Avec son feuillage ample, brillant et coriace, l'arbuste offre un port assez majestueux, il est idéal au salon quand on souhaite une ambiance exotique, ou composer un jardin d'intérieur avec plusieurs plantes vertes. Comme il provient de milieux tropicaux chauds et humides, il a besoin atmosphère humide toute l'année avec une température ne descendant jamais en dessous de 15 °C.

Le clusier (Clusia) produit de belles fleurs dans son habitat naturel. Dans nos intérieurs, il peut aussi fleurir quand les conditions de culture lui conviennent bien. Ces fleurs, roses ou jaunes, donnent ensuite des capsules contenant des graines que l'on peut récolter et semer dans l'espoir de les faire germer. Mais dans la plupart des cas, nos maisons et appartements n'offrent pas l'humidité atmosphérique suffisante pour que ces plantes fleurissent. La culture en serre est plus adéquate.

Attention : toute la plante Clusia est toxique, la sève peut irriter la peau, les fleurs, les graines ou les feuilles ingérées provoquent des vomissements. Ne laissez pas les jeunes enfants y toucher, supprimez par exemple les feuilles du bas pour que les enfants ne soient pas tentés.

Espèces et variétés de Clusia

Le genre Clusia comprend plus de 140 espèces réparties dans les zones tropicales du continent américain, et que l'on retrouve dans la forêt guyanaise. Parmi les espèces rapportées et acclimatées pour nos intérieurs, Clusia rosea et Clusia gigantea sont celles proposées couramment.

Clusia rosea (syn. Clusia major)

Clusia rosea (syn. Clusia major)
  • Végétation : Port élancé. Feuillage vert brillant ovale et assez touffu.
  • Floraison : Fleurs roses apparaissant en été et suivies de fruits à graines.
  • Qualités : Le feuillage décoratif est de belle ampleur, la plante convient aux grands salons.

Clusia grandiflora

Clusia grandiflora
  • Végétation : Port élancé. Feuillage vert brillant ovale et assez touffu.
  • Floraison : Fleurs blanc crème à jaune verdâtre épanouies en été. Elles donnent ensuite de grosses capsules globuleuses garnies de 7 à 9 graines.
  • Qualités : Le feuillage décoratif est de belle ampleur, la plante convient aux grands salons.

Semis et plantation du Clusia

Semis et plantation du <em>Clusia</em>

BotMultichill/CC BY 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Le pot sera placé dans un endroit très lumineux, mais sans soleil direct car le clusier préfère pousser à une exposition semi-ombragée ou sous un soleil tamisé.

Note : Ce type d'arbuste d'intérieur doit profiter tout de même d'une bonne luminosité, même si les indications de culture indiquent de façon générale « mi-ombre ». Car une pièce intérieure correspond déjà à la mi-ombre, donc un recoin trop sombre ou une pièce au nord et au rez-de-chaussée donneront les conditions de l'ombre.

Le clusier aime la chaleur, il ne supporte pas les températures inférieures à 15 °C. Mais ne le placez surtout pas près du radiateur, car il a aussi besoin d'une humidité atmosphérique importante, et l'air est toujours très sec aux environs d'un radiateur.

La plante doit aussi être protégée des courants d'air qu'elle n'apprécie pas.

La compagnie d'autres plantes vertes arbustives sera au contraire un bon environnement, qui conservera une atmosphère humide un peu plus longtemps que le reste de la pièce.

Quand planter le Clusia ?

Le clusier (Clusia) n'aime pas être dérangé et sa croissance est relativement lente. De ce fait, le rempotage a lieu tous les 3 ans seulement.

Comment le planter ?

Choisissez un pot d'une dimension suffisante en rapport avec la hauteur de l'arbuste : au minimum 30 cm pour une plante de 80 cm de haut. Cette précaution permet de donner de l'espace aux racines, une quantité de terre suffisante et de stabiliser la plante qui développe un feuillage assez volumineux.

Plantez dans un bon terreau pour plante verte auquel vous ajoutez un peu de sable grossier ou de vermiculite (15 à 20 %) pour assurer un meilleur drainage.

Culture et entretien du Clusia

Culture et entretien du <em>Clusia</em>

File Upload Bot (Magnus Manske) CC BY 2.0/Wikimedia

Apportez un engrais pour plantes vertes dans l'eau d'arrosage au printemps et en milieu d'été.

Arrosez régulièrement avec de l'eau non calcaire, de mai à octobre environ deux fois par semaine. La motte ne doit pas s'assécher, mais l'eau ne doit pas non plus stagner dans la soucoupe. Trop d'humidité nuit à la plante autant qu'un substrat trop sec. Arrosez en séparant la quantité d'eau en deux apports à 5 min d'intervalle pour que le substrat ait le temps de se gonfler et de retenir assez l'eau.

En intersaison et en hiver, baissez la fréquence des arrosages à 1 fois par semaine si la température ne monte pas à plus de 22 °C chez vous.

En serre chaude, l'arbuste sera arrosé toute l'année de façon constante.

Vaporisez le feuillage chaque jour en période chaude, tous les 3 jours en hiver quand le chauffage est allumé. Nettoyez les feuilles avec une éponge ou un chiffon humide tous les mois pour enlever la poussière et permettre une bonne respiration des tissus végétaux. Effectuez ce nettoyage avec douceur, afin de ne pas tirer sur les feuilles ni les abîmer.

Rempotez tous les 3 ans. Quand le pot est devenu trop gros pour rempoter à nouveau, surfacez en grattant le terreau à la surface du pot et en le remplaçant par du terreau neuf.

Taille du Clusia

Quand le port est dégingandé ou si une branche déséquilibre la ramure sur un côté, une taille rétablit les choses. Elle s'effectue en fin d'hiver et avec un sécateur bien nettoyé à l'alcool à 90 °C.

Attention : mettez des gants pour éviter d'être en contact avec la sève.

Maladies, nuisibles et parasites

Des cochenilles peuvent apparaître quand l'atmosphère est trop sèche.

Les excès d'eau et le mauvais drainage entraînent la pourriture des racines.

Multiplication du Clusia

Multiplication du <em>Clusia</em>

File Upload Bot (Magnus Manske) CC BY 2.0/Wikimedia

Bouturage

Le bouturage est assez difficile à réussir, comme avec beaucoup d'arbustes venus des zones tropicales, car les conditions de chaleur et d'humidité que l'on peut leur offrir sont assez éloignées de celles qu'ils ont dans leur milieu d'origine.

Si vous prélevez des boutures en fin d'été, elles devront être placées à l'étouffée (pour maintenir une humidité maximale) sur une chaleur de fond dans une serre. Les amateurs de plantes en serre et qui ont le matériel nécessaire peuvent tenter.

Semis

Si la plante arrive à fleurir et à former des graines, on peut aussi récolter ces dernières pour les semer en fin d'été dans des godets individuels placés dans une pièce à 22 °C.

Conseils écologiques

Veillez à ce que votre plante reçoive l'arrosage et la lumière qui lui sont nécessaires. Les soins réguliers permettent de maintenir une plante en bonne santé qui ne sera pas attaquée par les parasites, car ce sont en premier les végétaux affaiblis par de mauvaises conditions de culture qui sont la proie des parasites.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides