Camphrier

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Camphrier en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Camphrier

  • Nom(s) latin(s)

    Cinnamomum camphora

  • Famille

    Lauracées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu

    Arbuste ▶ Arbuste Feuillu

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    5 à 10 m et +
  • Largeur à maturité

    3 à 6 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    0,25 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Véranda Serre froide Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cet arbre originaire de Chine, Taïwan et du Japon, s'est naturalisé un peu partout sur les autres continents. Dans son habitat originel, il atteint une taille de 15 à 20 m, mais ne donnera en France qu'un grand arbuste de 6 m de haut environ pour 4 m de largeur. Arbre aux feuilles coriaces, ovales et persistantes, de couleur vert luisant, elles atteignent 15 cm de long pour 7 cm de large.

Sa floraison printanière ou estivale en fonction du climat est peu apparente. Les fleurs en petites panicules axillaires sont de couleur blanc crème, suivies par des fruits violacés groupés en drupes, devenant noirs à maturité. Chaque partie de cet arbre fleure bon le camphre pour peu que l'on frotte doucement tronc, feuilles, fruits.

Arbre au feuillage très décoratif, il est utilisé en alignement dans sa zone de répartition d'origine, mais sera plutôt utilisé comme sujet isolé, bosquet, ou haie haute sous nos latitudes.

Genre et variété de camphrier

Des 250 espèces du genre Cinnamomum la variété camphora est la seule dont soit extrait le camphre.

Cinnamomum camphora

Cinnamomum camphora
  • Feuillage : Vert luisant à forte teneur en camphre.
  • Fleurs : Minuscules, blanc pâle, pratiquement inodores.
  • Qualités : Le seul dont soit extrait le camphre.

Plantation de camphrier

Plantation de camphrier

KENPEI CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Avec une résistance au froid allant jusqu'à -10 °C, cet arbre trouvera sa place partout sauf dans les zones montagnardes aux hivers rudes.

Il aime un sol fertile et bien drainé, le plein soleil (même s'il supporte la mi-ombre), et tolère très bien la culture en pot, jardinière ou bac. Le pH du sol n'a aucun effet sur sa croissance, quel qu'il soit. Évitez une exposition ventée qui endommagerait son beau feuillage.

Quand planter le camphrier ?

Le printemps et l'automne sont les deux saisons pour sa plantation. En pot, privilégiez le printemps.

Comment le planter en pleine terre ?

C'est le point important pour le futur de votre arbre. La cavité doit faire jusqu'à 5 fois la taille de la motte du jeune camphrier. Cela implique pratiquement un mètre de profondeur pour près de 80 cm de large (en fonction du diamètre de pot). Émiettez la terre au sortir de l'excavation. Il est recommandé d'utiliser de bons gants de jardinage durant cette opération pour éviter de vous blesser avec d'éventuels débris. Enlevez les deux tiers de la terre extraite du trou, 1/3 restant au fond. Préparez une moitié de terreau pour plantes méditerranéennes, et une moitié de sable ou de perlite. Le drainage restant essentiel pour cet arbre, vous pouvez utiliser en fond des billes d'argile. Mélangez bien le tout et laissez-le de côté en attendant de mettre en terre l'arbre. Disposez une petite couche d'engrais organique dans le fond de la cavité. Déposez votre arbre dans son emplacement final, utilisez le mélange pour refermer le trou. Pratiquez un énergique tassement, puis une cuvette de rétention pour l'eau d'arrosage.

Arrosez abondamment à la plantation, copieusement et régulièrement par la suite. Si votre plante vous semble fragile du tronc, installez un tuteur sans trop le serrer.

Comment planter le camphrier en pot ?

Pour la culture en pot le schéma de plantation est assez similaire, vous devez vous munir d'un pot de gros diamètre percé, au fond duquel vous mettrez une couche de billes d'argiles. Le mélange à utiliser est composé de 1/3 de terre végétale de bonne qualité, 1/3 de terreau pour arbres feuillus, 1/3 de sable. Mélangez bien, ajoutez une poignée d'engrais à libération lente, tassez, arrosez copieusement. Tuteurez si besoin.

Culture et entretien du camphrier

Culture et entretien du camphrier

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

C'est un arbre qui nécessite un entretien moyen avec entre autres un arrosage régulier surtout au début de sa croissance. Pendant la période estivale, arrosez-le à un rythme hebdomadaire. Cependant, il ne craint pas trop les sols secs sur une courte période.

Vous pouvez lui apporter un peu d'engrais organique tous les deux ans en début d'automne ou en plein hiver.

En hiver, offrez-lui un petit paillage au pied pour freiner le gel. Si le froid est trop rude, enveloppez votre arbre dans un voile d'hivernage.

Prévoyez de rempoter vos camphriers tous les 2 ans, afin de leur assurer une belle et régulière croissance.

Taille du camphrier

La taille n'est vraiment pas conseillée pour les camphriers, mais elle n’est pas interdite. Il ne faut pas tailler sur bois aoûté. En d’autres termes, des feuilles doivent toujours demeurer à l’extrémité des pointes de branches taillées.

Maladies, nuisibles et parasites

Pour les arbres plantés en terre, rien de particulier n'est à signaler, l'odeur du feuillage et du bois repoussant naturellement les insectes.

Quelques cochenilles et acariens sont à craindre pour les plants en pots si l'atmosphère et le sol sont trop secs. La pulvérisation abondante d'une huile végétale à heure fraîche, un arrosage plus régulier ainsi qu'une meilleure hygrométrie doit vous en débarrasser.

Multiplication du camphrier

Multiplication du camphrier

Shizhao/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Semis

Le semis de graines fraîches, avec environ 80 % de réussite et une durée de germination d'un mois et demi tout au plus est facile à réaliser.

Les graines doivent être mises en pot dans un substrat particulièrement drainant : sable (50 %) et terreau horticole (50 %). Le sable peut être remplacé par de la perlite le cas échéant.

Une température maximale de 25 °C en journée et de 8 °C la nuit sera idéale. Une basse température nocturne est à respecter, ces plantes ont besoin d'un écart entre le jour et la nuit.

Il est à noter que la germination sera plus propice dans un environnement abrité de la lumière. Il n'existe pas de saison particulière pour effectuer les semis.

Bouturage

Le bouturage se pratique en été sur tiges semi-ligneuses. Facile à réaliser avec un taux de 70 à 90 % de réussite en respectant quelques conseils faciles à mettre en œuvre.

Repiquez les boutures en caissettes ou godets dans un mélange identique à celui du semis. Conservez un taux d'humidité régulier à votre mélange, ainsi qu'un taux d'hygrométrie constant aux parties externes des boutures. Pour cela, n'hésitez pas à utiliser une légère protection plastique aérée, sans contact avec les boutures, ou une cloche à fromage, parfaite pour ce type d'utilisation. L'enracinement prend 6 à 8 semaines.

Conseils écologiques

Les déchets (feuilles, branches mortes, bois) de cette plante éloignent les termites.

Les vapeurs de feuilles vertes infusées dégagent naturellement les bronches, calment les maux de gorge. Une huile essentielle vendue sous le nom de Ravintsara, vous permet de soigner bien des problèmes respiratoires évitant par la même l'usage d'antibiotiques.

Un peu d'histoire…

On ne sait rien de précis sur l'introduction du camphrier en Europe. Cependant, il semble qu'il fut introduit par les Arabes en 1727. Son nom variétal viendrait du latin camphora dérivé lui-même de l'Arabe « Al Kafur ».

Le camphrier est l'arbre emblématique de la ville d'Hiroshima car il fut le premier avec le Ginkgo biloba à avoir repoussé après le bombardement atomique de la Seconde Guerre mondiale.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides